tous les hommes peuvent-ils être bi ?

avatar ancien membre
Ancien membre
22/03/2022 à 19:32

Question puérile peut-être, et sans doute déjà posée à de multiples reprises, mais pensez-vous que tous les mecs soient capables de ressentir de l'amour ou du moins de l'attirance pour d'autres mecs ?

Dans le sens où la plupart n'aurait pas eu l'occasion de ressentir cette attirance, car étant entourés de filles, ils auraient juste suivi la pente ""naturelle"" (si je puis dire).

Ou bien alors ils sont nombreux à avoir déjà eu de l'attirance pour un autre mec mais beaucoup auraient refoulé cette attirance pour diverses raisons (valeurs, peur du regard des autres, peur de tout remettre en question, etc).

Je vous pose cette question car je crois que je me découvre bi (je suis un mec) et j'avoue que je le vis pas très bien, car c'est pas trop en accord avec mes valeurs personnelles, bien que je respecte les orientations et les opinions de tout le monde.

avatar contributeur Vavavi
Vavavi
22/03/2022 à 20:03

D'interminables déterminants biologiques, tous différents d'un individu à un autre. Déterminants qui interagissent avec l'environnement, qui font s'exprimer des gênes et pas d'autres suivant le milieu, le tout recouvert d'une couche de normes sociales, d'interdits religieux...

Il y avait une mode à un certain moment qui était de dire qu'entre un hétéro un bi et un homo, c'était une question de degrés (c'est vrai en partie), qu'on serait tous un peu bi en fait et qu'il faudrait essayer pour voir et adopter la bi-attitude... Je pense que ça faisait doucement rire ou exaspérait les homos qui savent qu'ils sont attirés par les hommes depuis leur plus jeune âge, 5-6 ans...

C'est un peu comme le fait de ne pas aimer le goût amer car quand on est petit, c'est codé dans nos gênes, nous détestons le goût amer car ce goût signifie que quelque-chose est pourri, ça nous protège et ça s'estompe avec l'âge. Moi je me retrouve à la trentaine à presque dégueuler si je me force à manger des chicons (endives), c'est comme ça.

Passer du stade hétéro à homo, du stade homo au stade hétéro, c'est possible, mais pas pour la majorité...

avatar contributeur de Harmonique
Harmonique
22/03/2022 à 21:11 - 22/03/2022 à 21:24

Salut témoin mystère,

Je ne sais pas où tu es actuellement mais je crois que tu t'es chopé une "maladie". Normalement on en guérit pas. Mais je te rassure on n'en meurt pas. Alors autant l'assumer et tu verras que cette maladie c'est plus d'amour, plus de bonheur, plus de sensation, plus de tout.

Monique.

Salut Vavavi,

J'adore les endives !

Monique

avatar contributeur Vavavi
Vavavi
22/03/2022 à 21:31

Il a supprimé son profil ?

avatar contributeur de Harmonique
Harmonique
22/03/2022 à 21:34

On dirait. Peut être qu'il aimait aussi les endives.

Monique

avatar ancien membre
Ancien membre
23/03/2022 à 09:22 - 23/03/2022 à 10:07

MOn message a disparu !!!!

avatar contributeur de 6rano
6rano
25/03/2022 à 00:36

Franchement j'en sais rien

avatar contributeur de Boulanger44
Boulanger44
25/03/2022 à 16:17

Tu sais il n'y a pas de limite à l'attirance, l'amour, l'amitié ou le désir, chacun fait son choix malheureusement de vouloir faire partie d'une caste trans, gay, bi, hétéro ou autre. Ce qui coince ce n'est pas ce que l'on ressent pour l'autre ou pour les autres, comme tu le dis si bien ce sont "tes valeurs personnelles". Tu te fixes des limites volontaires ou involontaires, et comme tout le monde heureusement (si l'on pouvait voir tous les fantasmes des autres ou de nos proches ça serait....beuuuurkkk 😨 )

Mais sache que toi seul est libre de vivre ou non ce que tu ressens, certains hommes font le choix de se marier avec une femme alors qu'ils sont gay. Par contre se dire à 70 ou 80 ans je n'ai pas vécu ce que j'étais et maintenant je regrette je voudrais revenir en arrière est pour moi une abération dans notre société française. On a le choix de vivre ouvertement ou en cachette nos désirs, à partir du moment où ils sont légaux et en accord avec notre morale intime. Je ne parle pas de "morale collective" car selon l'endroit ou tu naît, ou tu vis; elle est différente.

A toi de te fixer tes limites de cette attirance, ce désir cet amour et cette amitié, et non tous ces ressentis ne sont pas liés à ce que tu sois un homme attiré par des hommes, ou des femmes. En réponse à ta question oui tous les êtres humains peuvent ressentir des choses fortes a cause d'une autre personne, ensuite ce que tu en fais est juste une question de choix personnel. Bon courage et bon choix

Communauté Bi

betolerant est fier de sa communauté bisexuelle. Notre communauté est un véritable site de rencontres bi tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out pour une femme ou un homme bisexuel est une étape difficile. Échangez votre expérience sur le forum coming-out.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr