Parlons de la loi belge

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/02/2022 à 11:51

Hier soir, j'ai eu le déplaisir de voir passer des trucs totalement immondes sur le forum.

Des commentaires violents et déplacés sur le manque de libido de certain.e.s partenaires.

Commentaires laissant entendre qu'il est parfaitement normal d'exercer une pression sur sa/son/ses partenaire.s pour obtenir du sexe, sous peine de rupture.

En tant qu'humain, j'ai trouvé ses propos absolument dégueulasses et d'une violence inouïe.

En tant que modo, je les ai trouvé totalement intolérables. Voilà pourquoi ;

Déjà, jouer a '' qui souffre le plus'', c'est pas productif. C'est juste de la victimite aiguë.

C'est se faire plaindre pour ajouter du poids a ses dires, se mettre en avant pour tenter vainement de gagner en crédibilité. C'est étouffer, écraser les autres. C'est TOXIQUE.

Toutes les souffrances se valent! Elles sont toute légitimes!

Ensuite, je vais vous citer la loi belge, vu que je suis belge. (Les morceaux qui nous intéressent hein, je vais pas vous sortir toute la loi)

Je ne sais pas si ça marche comme ça en France, mais franchement, si ça marche pas pareil, quittez ce pays de merde et venez chez nous.

Article 373:

L'attentat à la pudeur, commis avec violence ou menaces, sur des personnes de l'un ou l'autre sexe, sera puni d'un emprisonnement de six mois a cinq ans.

Article 374:

L'attentat existe dès qu'il y a commencement d'exécution.

Article 375:

Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, et par quelque moyen que ça soit, commis sur une personne qui n'y consent pas, constitue le crime de viol. Il n'y a pas consentement notamment lorsque l'acte a été imposé par violence, contrainte ou ruse, ou a été rendu possible en raison d'une infirmité ou d'une déficience physique ou mentale de la victime.

Quiconque aura commis le crime de viol sera puni de réclusion de cinq ans a dix ans.

Article 377:

(Cet article est un peu long, je cite juste les passages qui nous concernent)

Si le coupable est (...) De ceux qui ont autorité sur elle, s'il a abusé de l'autorité ou des facilités que lui confèrent ses fonctions (...) , soit toute personne cohabitant habituellement ou occasionnellement avec elle (la victime) et qui a autorité sur elle.

Résumons pour être parfaitement clairs:

Un viol est un CRIME, un acte de pénétration non consenti.

Peu importe comment et avec quoi.

Que ça soit vaginal, anal, oral, etc, avec un pénis, un doigt, un objet, un autre organe, peu importe.

(Rouler une pelle a qqn sans son accord, c'est déjà du viol oui!)

En cas de non pénétration, au '' mieux '', c'est un attentat à la pudeur.

C'est aussi un CRIME.

Et c'est tout aussi inadmissible.

Ce sont des crimes peu importe la relation que vous avez avec l'autre.

Même si c'est ta nana (ou ton mec) depuis 15 ans, et l'amour de ta vie, si ellui t'impose un acte non consenti, c'est UN CRIME.

Même si iel joue a '' je souffre tellement '', c'est UN CRIME.

Même si houlala iel est frustré.e, c'est UN CRIME.

Crime avec circonstance aggravante si la victime est en état de vulnérabilité.

(Être en dép, c'est de la vulnérabilité oui!)

Mettre la pression a sa.son.ses partenaire.s sous peine de rompre, c'est de la menace. Du chantage. C'est aussi punissable par la loi. Même dans le cadre d'un couple, ce sont des crimes.

Si votre.s partenaire.s (je met au pluriel pour les poly) n'ont plus de libido ou pas assez, commencez par arrêter de chialer sur le forums et parlez en AVEC la.e.s partenaires.

Communiquez.

A plusieurs si besoin.

Et écoutez aussi, je devrais pas avoir a le dire mais écoutez l'autre au lieu de jouer les victimes.

Achetez des sextoys.

Branlez vous.

Soyez poly.

Soyez non exclusif.ves.

Rompez même si ça vous rend malheureux.es.

Mais rien, RIEN, ne justifie JAMAIS que l'on force qqnn a avoir des rapports non consentis!

N'importe qui qui ne respecterait pas votre refus, et qui voudrait vous forcer la main, ce n'est jamais qqnn qui vous veut du bien. Et vous avez toujours parfaitement le droit de refuser. Toujours !


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Alithia
Alithia
23/02/2022 à 12:04

A oui enfin !!!!

Le poste dont tu parle m'a mis très mal à l'aise, franchement, je voyais pas comment y répondre de façon calme et respectueuse.

Je comprend pas comment on peux encore faire valoir une espèce de "contrat tacite" d'obligation à coucher quand on est en couple.

C'est juste immonde.

Alors, en France, dans la logique, c'est tout pareil.

Sauf que les enquêtes actuel, montrent que même si la victime est en droit, ne serai ce que porter plainte deviens un parcourt du combattant.

Merci pour ce poste qui fait du bien (et mal aussi, puisque nécessaire et qu'on vois que ce qui devrais être évident ne l'es pas !).

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/02/2022 à 12:05

Citation de Alithia #391518

J'ai failli t'audio hier pour qu'on hurle a deux


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Kitsune
Modération Kitsune
23/02/2022 à 12:08

Qu'on puisse pleurer et chercher des solutions pour "raviver" la flamme, je comprend. C'est même légitime.

Par contre tout le reste : chantage affectif, pressions moral ou physiques ou contrainte, c'est intolérable. Ça me choque.

C'est un peu comme si "la personne convoitée " était réduite a un bout de steak !


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar contributeur de Alithia
Alithia
23/02/2022 à 12:45

Fierdre : pareil!

Kitsune: exactement!

Message le plus utile du monde !

avatar ancien membre
Ancien membre
23/02/2022 à 12:54

Coucou Fierdre,

La loi française dispose de lois similaires. J'aimerais juste apporter deux nuances :

  • La situation que tu as décrit concerne une vie de couple que je qualifierais de "construite". Cela sous entend aussi que les pressions éventuelles peuvent être influencées par pleins de choses dont le vécu ou les représentations de ce que doit être un couple "abouti", "heureux", "réussi". Nous sommes tous et toutes influencé(e)s par des représentations qui ne refletent absolument pas les ressentis et besoins réels des personnes. Et nous sommes plusieurs à vivre des choses qui ne nous plaisent pas mais que l'on s'impose plus ou moins consciemment. On peut avoir de jolies théories mais qui en pratique se sent toujours pleinement aligné avec ses principes?

  • le post en question a décrit un ressenti de "rejet". On peut, même en ayant tiqué sur certains points, imaginer la violence que cela représente de se sentir "rejeté(e)" (surtout dans la répétition des situations où tu tentes un rapprochement). Il y a, peut être, de quoi perdre pied. Pour avoir vécu un ressenti de rejet de ma personne par un être aimé, je peux t'assurer qu'il y a de quoi se perdre tout court.

L'intérêt de confronter des points de vue, comme ici sur le forum, c'est d'avoir l'occasion de se placer en position d'ecoute des autres (notamment des personnes différentes de soi). Donc ce genre de discussions a beaucoup d'intérêts pour tout le monde en fait. Chacun peut faire évoluer ses réflexions et représentations qqsoit l'endroit d'où il part.

Des bisous

Plume

avatar contributeur de Farf
Farf
23/02/2022 à 13:00 - 23/02/2022 à 13:01

Certaines lois existent également en France.

Mais dans notre pays, il y a un gros souci avec le recueil des plaintes, du côté des forces de l'ordre. Qu'elles concernent des violences physiques, morales ou sexuelles, nombreux sont les plaignants qui se trouvent confrontés à des réactions intolérables.

Fierdre ma question concerne la formation des gendarmes, policiers, dans ce sens. Bénéficient- ils de formations spéciales pour y être préparés ?

L'union populaire, portée par Mélenchon, aborde le sujet et fait des propositions, dans son programme.

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/02/2022 à 13:01 - 23/02/2022 à 13:03

Citation de Plume #391528

Même dans une vie de couple construire, ce n'est pas tolérable de genre de propos.

Si il y a désaccord, on peut trouver des accords. Ou être d'accord sur le fait de ne plus être d'accord. Mais jamais forcer la main a qqnn.

Je ne parlais pas du sujet initial du topic. Au début je n'ai pas vraiment répondu, parce que je ne le désirais pas. Le post de base me semblait surtout refléter de la frustration, de l'incompréhension.

Ce sont certaines réponses tardives qui m'ont profondément choqué.

@Farf , je ne dispose pas d'informations a ce sujet. On voit souvent passer des campagnes de sensibilisation, et plusieurs choses ont été mises en place, mis je ne saurait pas répondre précisément a ta question


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de Kitsune
Modération Kitsune
23/02/2022 à 13:29 - 23/02/2022 à 13:31

je ne sais pas ce qu'il en est en Belgique mais en France, il y a un terme "fout la merde" qui envenime souvent les choses.

je parle de ce très populaire et ancien "DEVOIR CONJUGAL"

un terme qui a lui seul, invalide le droit de disposer de son corps et nie l'appellation de viole quand l'un des deux parti( la femme, le plus souvent) se voit contraint d'avoir un/des rapport(s) avec son/sa partenaire. remettant en question, par la même occasion la légitimité du refus.

ce terme m'a toujours interpellé par son côté forcené.

où est l'amour dans tout ça ?

j'édite mon propo pour indiqué, que j'ai souvent l'impression que les gens en couples non marié s'attendent à la même chose que s'ils étaient mariés.

(bien que ce soit inadmissible que l'on soit marié ou non)


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar contributeur de Farf
Farf
23/02/2022 à 13:31

Citation de Fierdre #391532

Merci !

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/02/2022 à 13:36

Citation de Kitsune #391542

En Belgique, l’expression « devoir conjugal » est absente du Code civil belge, même si l’on peut retrouver dans la législation plusieurs traits communs avec la législation française. Elle est présente dans la doctrine juridique.

L’article 213 du Code civil belge dispose une obligation de cohabitation entre époux et de fidélité :

« Les époux ont le devoir d’habiter ensemble ; ils se doivent mutuellement fidélité, secours, assistance. »

— Code civil belge, Article 213

Cette obligation juridique « d’habiter ensemble » est comprise traditionnellement comme l’obligation de partager « le même toit, la même table, le même lit ». D’origine légale, les époux ne peuvent se dispenser des obligations du mariage disposées à l’article 213, que ce soit unilatéralement ou conjointement, amiablement ou conventionnellement. Le manquement au devoir de cohabitation, sauf motif impérieux, était qualifié, avant 2007, d’« abandon du domicile conjugal ».

Mais plusieurs évolutions législatives sont venues modifier l’interprétation traditionnelle. La loi du 27 avril 2007 réformant le divorce, en définissant le mariage comme un « pacte sui generis renouvelé au jour le jour '', a consacré un « droit à la décohabitation ». Toutefois, la signification de la fidélité conjugale, devoir du mariage, est « restée ce qu’elle était » : elle reste une obligation impérative et d’ordre public.

Pour autant, la vie sexuelle entre personnes mariées relève d’une « obligation librement consentie » et donc « “personne ne peut être forcé à consentir à des relations intimes.” Le cas échéant, il se peut que l’époux agissant avec violence soit condamné pour viol puisque “le viol conjugal constitue une infraction pénale,” de même que l’excès ou l’exagération de certains comportements ». La loi belge sur le viol a introduit la pénalisation du viol entre époux le 4 juillet 1989.


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar contributeur de DodoRéMi
DodoRéMi
23/02/2022 à 13:50

Citation de Fierdre #391517

Merci à toi Fierdre et à toustes les contributeurices pour ce post,

oui, une cohabitation amoureuse doit rester une oasis pour

toustes les membres qui y participent, elle devrait rester

basée sur la certitude qu'aucune agression de ce type ne

viendra l'assombrir, et c'est un sujet dont il faudrait même

parler dès le départ, comme de la gestion de tout conflit :

'que souhaitons-nous en cas de futur conflit ou malentendu ?'.

Le fait de ne jamais en parler facilite la glissade vers un lien

beaucoup moins harmonieux : l'anticiper me semble plus mature.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
23/02/2022 à 13:55

Citation de Farf #391531 dans notre pays, il y a un gros souci avec le recueil des plaintes, du côté des forces de l'ordre. Qu'elles concernent des violences physiques, morales ou sexuelles, nombreux sont les plaignants qui se trouvent confrontés à des réactions intolérables.

Oh non il n y a aucun soucis les plaintes finissent généralement à la poubelle et ce sont les victimes qui se retrouvent en position d accusé .

Comme dis @Alithia : « les enquêtes actuel, montrent que même si la victime est en droit, ne serai ce que porter plainte deviens un parcourt du combattant. « 

Les enfants en souffrance psychologique et physique n ont quasiment aucun moyen de se défendre , les femmes (ou les hommes) violentés préfèrent généralement ne rien dire car iels se retrouvent dans la même position .

Faire des lois c est très bien mais dans la réalité elles sont généralement innaplicables fautes de policiers , magistrats ...

A Toulon si mes infos sont exactes il y a 6 policiers dans le service de protection des mineurs , moyenne d attente pour traiter un dossier 3 ans ...

Et dans les couples vous croyez que ça marche comment ? Si un homme abuse , viole ou maltraite sa femme ou son mari et réciproquement si une femme maltraite son ou sa femme ou mari il se passe quoi ?

Généralement rien

Allez prouver des pressions psychologiques , des menaces ... c est parole contre parole donc au final circuler il n y a rien à voir

Maintenant je comprends le coup de gueule de Fierdre et il a parfaitement raison , dans un couple il ne devrait pas y avoir de pression , chantage ou autre saloperie .

Personnellement quand je parle de faire des concessions ça ne veut pas dire accepter tout mais accepter de façon réfléchi et volontaire certaines choses par amour ou envie de faire plaisir à l autre .

avatar contributeur de Farf
Farf
23/02/2022 à 13:57

Citation de Rosso #391550

Yes... Et c'est sans compter ceux qui, de fait, n'osent même plus aller chercher de l'aide. Lamentable.

avatar contributeur de Alma08
Alma08
23/02/2022 à 14:03

Apres il y a les lois et les jugements de ceux qui la font cumplir.... Recement j'ai appelé la police, un homme mettait de force une femme dans une voiture. Des gestes tres violents, il etait hors de lui. J'ai ete sur Mon balcon.

Apres le signalement (l'homme est parti avec elle), la police m'a appelé pour me demander si je pensais qu'ils se connaissaient. Mais qu'elle importance !!! Elle ne voulait Pas Aller avec lui !

Et meme en couple on peut Pas forcer ríen. Mais quel respet on a pour l'autre en faisons ça?

Envoyé depuis l'application android
avatar ancien membre
Ancien membre
23/02/2022 à 14:05

@Fierdre,

Le code civil belge fait suite au code civil Napoléonien de 1804 (qui est à l'origine du code civil français). Donc on retrouvera beaucoup de textes communs dans les deux codes.

Maintenant, les textes de droit, il faut les prendre comme un reflet d'une société pas comme un état de fait. Entre leur interprétation et leur application, il y a souvent si ce n'est toujours, quelques nuances qui rendent la réalité quelque peu décalée vis à vis de la théorie (Quelquesoit le pays). Il y a par exemple des textes juridiques qui existent sans être appliqués ou dont l'application est souple en fonction des évolutions sociétales ou des priorités d'une justice qui dispose de moyens (trop) limités.

Moi aussi certains propos peuvent me choquer. Profondément. Mais croire, une seule seconde, que nous puissions être irréprochable dans la bienveillance et ne jamais blesser les autres est une illusion qui ne fait progresser personne. Je ne légitime pas les infractions que tu cites mais à notre échelle, dans nos relations individuelles affectives par exemple, il n'existe aucune personne qui ne blesse jamais les autres (volontairement ou non, consciemment ou non). Et je crois vraiment que ne pas vivre dans cette illusion permet des relations plus assumées et authentiques avec les autres, en s'accordant mutuellement le droit à l'erreur et le droit de progresser ensemble..

Plume

avatar contributeur de Farf
Farf
23/02/2022 à 14:07

Citation de Plume #391557

😘

avatar contributeur de Alma08
Alma08
23/02/2022 à 14:09

L'erreur existe toujours mais Pas en forcent quelqu'un. Ça c'est intolérable.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/02/2022 à 14:12

Citation de Plume #391557

Ha mais, je suis parfaitement d'accord avec toi sur le fait que parfois on peut blesser l'autre (les autres) sans le vouloir. Meme en couple.

Mais il y a une différence certaine entre blesser qqnn sans le vouloir et refuser un '' non ''

On a le droit de mal vivre certaines situations. Et on a le droit de vouloir trouver des solutions. (Heureusement d'ailleurs 😂).

Mais pas d'imposer des solutions


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar ancien membre
Ancien membre
23/02/2022 à 14:14 - 23/02/2022 à 14:16

Chère Alma..

Il y a même des gens qui tuent par erreur.. Donc oui c'est intolérable mais cela arrive. Le Monde n'est pas tout blanc ou tout noir, c'est ce qui le rend effrayant et fascinant à la fois. ; )

Chacun de nous dispose de sa propre sensibilité vis à vis des agressions. C'est d'ailleurs pour cela que la justice est rendue par des professionnels (ou encadrés par des pro en cour d'assise par exemple) et non pas par les victimes.

Edit à Fierdre : Encore faut-il voir ce que tu décrits pour pouvoir agir en conscience! Dans le post en question, on ne sait pas quelle était la communication réelle, nous n'avons qu'une version et nous n'étions pas présents (et même si c'était le cas notre interprétation aurait été biaisée par nos propres filtres..).

Plume

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/02/2022 à 14:28

Citation de Plume #391565

C'est pour ça que j'avais essayé de répondre une première fois en disant qu'on n'était pas au courant de plus que ce que la nana nous disait


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar ancien membre
Ancien membre
23/02/2022 à 14:30

@Fierdre,

J'ai admiré ton self contrôle à ce moment là. Honnêtement. 😉 😘

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/02/2022 à 14:32

Citation de Plume #391573

Je me serais fâché ce matin mais j'ai pas eu le temps 😶


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS

avatar ancien membre
Ancien membre
23/02/2022 à 14:33

😂

avatar contributeur de Alithia
Alithia
23/02/2022 à 14:35

Alors je suis d'accord "dans un monde idéal" tout serai parfais.

Sauf qu'on est pas, et que il se passe des choses.

On a deux solution, ignorer ces choses, ou réagir.

C'est pas parce que les choses horrible arrive constement, et que ça continuera malgré tout ce qu'on peux faire, qu'on dois rester impassible, ou ignorer les choses.

Si on peux juste changer les choses pour améliorer les conditions de vie une seul personne ça vaux le coup.

Ensuite, on sais pas, oui, mais y a des choses qui sont dite, écrite, j'arrive pas à retrouver le poste, mais il m'a bien semblais y lire "elle céde et écarte les jambes" ou quelque chose dans le genre.

Donc non, ça même si c'est un point de vue, on peux pas tolérer ce genre de propos, parce que c'est symptomatique d'un comportement abusif.

Comme si quelqu'un qui avait une toux, on dirais, non mais laisse, on sais pas pourquoi tu tousse, donc on fait rien.

Et je suis désoler, je laisserais faire la justice pour me protéger, quand elle fera justice.

Pour le moment, les violences sexuel sont très majoritairement ignoré, et les conséquences c'est une femme qui meurs tout les trois jours des coups de leurs mari, alors qu'elles avaient déjà porter plaintes pour beaucoup d'entre elle.

À un moment, c'est aussi au citoyen de prendre le partie des victimes, et de mettre les limites quand y a besoin.

Par la pédagogie notament, bien sûr, pas par la violence que je ne contienne pas.

Ici ce poste sert à montrer et faire réagir, les comportements abusifs ne sont plus accepter !

avatar contributeur de Alma08
Alma08
23/02/2022 à 15:10

Par erreur n'est Pas intolerable. Forcer quelqu'un n'est Pas une erreur, et ça, c'est intolérable

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Padidée
Padidée
23/02/2022 à 16:42 - 23/02/2022 à 16:42

juste arrivée sur ce site, je suis ravie de voir de tel(s) modérateur(s) !!!

Merci pour ce poste extrêmement rassurant sur la qualité du suivi des forums. Merci de gérer cela et de montrer aussi clairement votre position sur un sujet aussi sensible et important.

J'espère que vous n'avez pas trop souvent ce genre d'horreur à lire.

🤗

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
23/02/2022 à 16:44

Citation de Padidée #391599

Non, on a une bonne communauté, rassure toi 🤗🤗🤗💖💖💖


JE SUIS TOUJOURS PAS UNE NANA, ARRETEZ D'ETRE DES GROS CONS



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr