Je ne sais pas si nous devons rester ensemble!

photo de l'auteur Loadeye
Loadeye
Homme de 32 ans
Bienne
Bonjour,

C’est la première fois que j’écris sur ce forum mais je suis perdu et j’ai besoin de vos conseils.

Je suis un homme de 32 ans et je vis avec mon mari depuis maintenant presque 13 ans et lui a 7 ans de plus que moi et va sur ses 40 ans.
Lorsque nous nous sommes rencontrés, j’avais 19 ans, j’étais en étude, et rapidement nous nous sommes mis en ménage (après 7 mois) et depuis nous avons toujours vécu ensemble. Notre « lune de miel » fut courte étant donné que nous avons tout deux de forts caractères.
Les années passèrent et finis mon université à 26 ans. Durant ces années, nous avions une relation fusionnelle qui s’est installé, nous ne faisions rien l’un sans l’autre, allions au lit ensemble etc…
Je suis ensuite entré dans la vie active et a partir de ce moment-là, nous avons commencé à avoir une très forte routine qui s’est installée, lui directeur financier dans une grosse entreprise et moi directement responsable marketing dans une grande entreprise de luxe. Tout ce dont j’avais toujours rêvé semblait être a porté de mains. Mais bien évidemment les contes de fées n’existent pas.
Petit a petit cette routine a commencé à s’installer et nous avons prit nos distances, dans l’intimité, dès le début cela n’était pas un arc-en-ciel, mais j’arrivais à m’en accommoder, cela n’étant pas sa faute (traitement médical) mais cela était de pire en pire et chaque conversation sur ce sujet partait sur de grosses crises.
Cependant, j’ai réussi à mettre ce ressentiment de coté, et même si je rêvais de nouvelles expériences, je ne voulais pas détruire ce que nous avions construit pour de simples idées que je considérais à ce moment-là comme égoïste. Puis nous avons vécu 2-3 ans, dans un calme plat entrecoupé de moments de bonheurs, mais également de sa dose de crise et frustration.
Enfin il y a deux ans, je change de travaille. Un travail encore plus dans tout ce que j’avais toujours revé de faire, accompagné du prestige qu’on m’avait rabaché etc… mais ce travail m’a rapidement poussé dans mes retranchements, Burn-out, crise existentielle. Durant cette période, bien évidemment a nouveaux de nombreuses crises (souvent engendrés par moi soyons honnêtes) que je pensais du à ma fragilité personnelle.
Et Voila, toute cette histoire a été un électrochoc, j’ai donc démissionné pour une petite entreprise, travail moins payé, moins d’heures mais une qualité de vie retrouver et durant la période entre ces deux travails, je suis parti quelques jours en montage pour me retrouver et réfléchir. Durant ces quelques jours, j’ai rencontré par hasard un homme sur les pistes qui m’a dragué et j’ai répondu et choses que je ne pensais jamais faire, j’ai trompé mon mari. Puis le lendemain, beaucoup de réflexion et je me suis rendu compte que je culpabilisais oui, mais pas de l’avoir fait (ce qui m’a rendu follement heureux et léger sur le moment) mais je culpabilisais car je me rendais compte que je n’avais plus que de l’affection pour mon mari et plus de l’amour à proprement parler. Je me suis également rendu compte, que j’avais couru après une chimère idéologique toute ma vie et que tout s’était effondré en peu de temps et que je voulais retrouver ma liberté, refaire les choses que je m’interdisais, faire de nouvelles rencontres etc…
Mais je souffre à l’idée de le faire souffrir alors qu’il m’aime encore je pense.
Selon vous, d’après mon histoire est-ce le moment de partir ?

Merci d’avance pour vos conseils et désolé pour le texte un peu long.


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce que je vais te proposer ne va pas forcément te plaire, et c'est injuste, mais je ne peux pas simuler les intérêts et le vécu de ton mari.

Tu as le droit de faire des expériences. Lui en a sans doute fait dans sa jeunesse. Ton problème touche beaucoup de gens qui se sont mariés ou mis en couple trop jeunes, et il n'y a pas de solution parfaite.

Une petite vidéo très froide et mathématique mais intéressante qui s'intéresse à la probabilité de trouver le meilleur partenaire possible (dans le monde idéal des mathématiciens, s'entend) montre à quel point le processus de sélection nécessite de faire des expériences et surtout de rejeter des partenaires avant de trouver le bon.

Ce que je te propose, c'est de faire une pause pour te permettre de faire des expériences et de rencontrer d'autres hommes. Ça peut être une union libre, ça peut être une rupture... C'est totalement injuste pour ton partenaire qui, lui, n'a pas forcément envie de trouver quelqu'un d'autre et qui s'expose au risque de te perdre (donc inutile de lui dire que lui aussi peut voir ailleurs, ça n'est en rien une compensation), mais tu as cette légitimité de revendiquer ton droit à l'expérience. Évidemment, il ne faudrait pas que ça dure trop longtemps. Tu ne peux pas tester des hommes un an ou deux et revenir dans 10 ans... La faisabilité de ce dont je parle, je la trouve difficile à imaginer, mais c'est théoriquement, froidement, la solution idéale pour toi si on regarde tes intérêts et tes motivations, parce que peut-être que ton mari est ce qu'il ya de mieux pour toi (sans possibilité de comparer, comment savoir ?), et le quitter définitivement comporte un risque.

Maintenant, dans un monde équilibré où vous auriez eu les mêmes chances, tu ne pourrais pas jouer à ça : si tu veux faire des expériences, tu dois le quitter définitivement. C'est triste pour lui, mais c'est plus juste car tu prends aussi un risque en le quittant, et le risque que tu prends est une compensation équitable (ça, c'est mon dogme personnel, je ne cherche pas à te l'imposer).

Ne te laisse pas être victime d'un effet de gel. Le fait d'être engagé dans quelque chose nous pousse à continuer par respect ou par souci de cohérence pour ce qui a déjà été accompli, mais si ta situation actuelle est nocive pour toi, la poursuivre ne pourra être que nocif. Le fait d'être engagé ne devrait pas être un argument pour. Il faut bien évaluer ta situation.

D'un autre côté, une aventure avec quelqu'un, c'est pas forcément le signe que tu dois tout détruire. Vu ce que tu en as dit, c'est normal que ce soit grisant. Est-ce que changer de vie avec ton mari ne serait pas grisant aussi ? Aussi, si tu penses que tu as une responsabilité dans ta relation actuelle, il faut te demander si cette situation ne pourrait pas se reproduire avec quelqu'un d'autre pour les mêmes raisons.

Enfin, c'est peut-être normal qu'après 13 ans, la passion ne soit plus là. J'ai déjà entendu ce que tu décris (amour transformé en affection) chez des couples plus âgés. Ça semble être la norme, mais tu ressens ça plus jeune que la plupart des gens. Comment gérer ça... j'en sais rien.

photo de l'auteur Loadeye
Loadeye
Homme de 32 ans
Bienne
Salut Lampadaire,

Merci beaucoup pour te retour qui m’aide vraiment et qui m’aide aussi à y voir un peu plus clair…

En fait cette décision à prendre ne date pas de l’erreur que j’ai pu commettre mais de bien avant. Bon nombre de nos prises de têtes se terminaient de toutes manière par des « je ne sais pas ce qu’on fout ensemble » et suite à une de ces conversations il m’a dit, profite de ton séjour en montagne pour réfléchir à ce que tu veux.
Il m’a également déjà dit, si tu ne m’aimes plus, ne reste pas avec moi par obligation, on est obligé à rien dans la vie et ces choses la peuvent arriver (il ne croit pas en l’ame sœur)

Voila tout ça pour dire que je n’essaie pas de tout casser a cause de ce qu’il a pu se passer cette nuit la, je pense qu’il saurait l’accepter (difficilement mais il y arriverait) tout comme moi je lui pardonnerait.
En ce qui concerne la relation libre, j’ai également essayé de lui en parler de manière détournée juste pour connaitre sa position la-dessus et il est stricte, ça serait pas envisageable pour lui, j’ai donc laissé cette option dans le tiroir.

C’est pour cela que j’en arrive à la situation de la rupture. Je ne crois pas aux pauses et lui non plus. Bien évidemmetn nous avons les 2 des torts dans la situation et bien évidemment qu’un travail sur moi-meme sera nécessaire (j’ai déjà commencé ce travail il y a un moment), mais recommencer la vie avec lui, ce serait une situation parfaite. Cependant, on a déjà essayé de mettre les choses à plat et de recommencer à zéro et cela n’a pas fonctionné. Faire plus de choses ensemble, malheureusement son travail ne lui permet pas de prendre beaucoup de temps libre et nous en sommes réduit à constamment faire les magasins ou autre comme unique activité.
Enfin, malheureusement un point qui ne pourra pas se résoudre malgré toutes la bonne volonté du monde, c’est au niveau sexuel. Lui ne veut pas faire d’efforts supplémentaires, me dit qu’il est comme ça et qu’il ne changera pas alors que j’ai tout fait pour connaitre ce qui lui plaisait. Et en 13 ans, je me suis souvent fait violence pour ne pas craquer, mais je crois que ces efforts (compliqués) je n’ai plus envie de les faire et mon envie de faire mes expériences et prendre mes propres décision contrebalance le reste.

En t’écrivant, je crois que ma décision est prise en définitive, même si cela est dur a accepter. Je crois que le plus dur étant simplement de se dire que je serai responsable de son mal-être future, mais il faut que j’accepte cette culpabilité au risque de me perdre en restant avec lui.

Si tu as des conseils n’hésites pas, mais en tout cas merci infiniment de ta lumière.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oui, je te sens beaucoup plus décidé dans ce deuxième message. Je ne peux pas vraiment juger, n'ayant pas eu de relation qui durait si longtemps, mais j'ai l'impression que votre compatibilité n'est pas optimale et que tu peux sans doute trouver quelqu'un qui est plus en phase avec toi. Aussi, tu es encore jeune, tu peux encore te remettre sur le marché ;)

Tout ce que je peux te conseiller c'est de rencontrer du monde avant de t'engager à nouveau, pour ne plus douter à ce point, et de t'assurer, quand tu voudras t'engager, que l'autre a aussi fait son bonhomme de chemin et est relativement sûr de son choix de vie, et en toute connaissance de cause, en se liant avec toi (parce que la situation pourrait très bien s'inverser !).

Bonne chance.

photo de l'auteur BalthazarBux
BalthazarBux
Homme de 24 ans
Lyon
Bonsoir,

Il est clair que je ne connais pas toute votre histoire, mais d'après ce que je lis, je serais tenté de te conseiller de rompre.

Tu ne te sens clairement pas épanoui dans ta relation, notamment sexuellement, et dans la routine. Je ne vais pas te conseiller d'essayer de casser cette routine en faisant des choses ensemble: vous l'avez probablement déjà fait.

Ce dont tu dois t'assurer c'est d'être totalement conscient des conséquences de ce choix. Le regretteras-tu après coup ? Qu'est-ce que tu voudras faire ? Arriveras-tu à supporter une soudaine solitude ? Mais tout ça j'imagine que tu as aussi eu le temps d'y réfléchir.

L'événement avec cet homme à la montagne est révélateur d'une envie de faire ton expérience, j'ai envie de te dire fonce, et libère toi de ce cadre social contraignant qu'implique ta relation. Accorde toi le droit de faire ce que tu t'es empêché de faire pendant des années.

Et ne te préoccupe pas trop de son avis à lui, ce choix t'appartient, même si ça le concerne directement.

Voilà, j'espère avoir été d'un quelconque secours, je te souhaite bien de la joie :)

photo de l'auteur Oaime
Oaime
Homme de 47 ans
Lyon

3 remerciements
J'ai vécu presque 13 ans de ma vie avec un garçon de 9 ans plus jeune que moi et c'était lui qui de fait avait eu le plus d'expériences de vie affective et sexuelle avant que nous nous rencontrions. Nous nous sommes mis en couple quasiment dans la foulée, en ménage deux ans plus tard, avons acheté un appartement ensemble 6 ans plus tard.
Nous avons rompu il y a un peu plus d'un an, constatant l'un et l'autre que notre relation s'était sclérosée et ne nous apportait plus l'épanouissement et la bienveillance réciproques qu'on peut attendre d'une vie à deux.
Alors oui c'est dur à vivre, la nostalgie du passé, de notre histoire est encore bien présente et nous la vivons chacun de notre façon.
A lire ton premier message, il me semble que ta décision est prise, que tu ne cherches plus qu'à trouver le chemin du moindre mal vis-à-vis de ton mari. Quelque part cette éventualité d'une séparation émaillait déjà vos crises.
C'était pareil pour nous. Nous n'avons finalement que mis la menace à exécution, ce qui est finalement à la fois un soulagement et une malédiction.
Que l'affection qui vous unit perdure au delà de cette séparation...
Prend soin de toi et de lui !

photo de l'auteur dodiWok
DodiWok
Homme de 22 ans
Saint-Maur-des-Fossés

1 remerciement
Je suis un grand rêveur un peu naïf alors je vais simplement te conseiller de regarder le court-métrage d'animation "Here is the plan", n'ayant rien à ajouter de plus que ce qui a été dit...

Bon courage pour les décisions à venir !

photo de l'auteur Oaime
Oaime
Homme de 47 ans
Lyon

3 remerciements
Merci pour le conseil DodiWok !

https://www.youtube.com/watch?v=5Zqmt1H35fs
Puissent toutes les histoires d'amour finir aussi bien !

photo de l'auteur chogana
Chogana
Femme de 42 ans
passy
Alors je pense qu'il serait bien de vous séparer car ce n'est juste ni pour lui ni pour toi ce n'est une vie et vous finissez par faire de la colocation de plus si tu ne ressens plus que l'affection ce n'est pas honnête de lui laisser croire autre chose .Il est vrai que tu t'es mis en couple très jeune mais il faut penser à lui ,il mettra certainement du temps à s' en remettre ,mais s'il veut refaire sa vie il pourra le faire en toute sérénité Et toi tu continuera la tienne dans le même état d'esprit sereins.
bonne chance à toi

photo de l'auteur LORANLAO
LORANLAO
Homme de 45 ans
Paris

4 remerciements
Je ne me permettrai pas de te dire ce que tu as à faire.
Plutôt que de penser à la prise de risque à faire les choses, peut être devrai tu penser à la prise de risque à ne pas faire les choses.

photo de l'auteur absolutmusic
Absolutmusic
Homme de 39 ans
PARIS 75019

1 remerciement
LAODEYE : il faut que vous en parliez et mettez carte sur table une fois pour toute pour voir où vous en êtes dans vos sentiments
vous n'avez pas d'enfants entre vous donc le probleme du divorce et de la pension et des problemes externes ne se posent pas

si tu es sûr et certain de tes sentiments reprends donc ta liberté mais discutez-en avant et creuver l'abcès
la différence d'âge c'est LE probleme que ce soit hetero ou gay ou lesbienne à un moment donné une des deux parties à envie d'évoluer et l'autre stagner. Donc parle en avec ton copain et en bonne intelilgence séparez vous et si vous voyez que vous pouvez être encore potes c'est bien.

Un conseil : ne te prends pas la tete tu n'as rien à perdre

photo de l'auteur BabaLauRhum
BabaLauRhum
Femme de 32 ans
la Louvière
Bonjour/Bonsoir,

Pour le début du premier message, j'ai cru lire notre propre histoire oO'
Coup de foudre à 19 ans, la mise n ménage, le mariage, 13 ans de vie de couple et puis cette remise en question.

Dans notre cas, elle est plus jeune que moi et c'est elle qui a le plus d'expérience. Je n'en ai jamais eu avant elle et je n'en ai jamais ressenti le besoin (peut-être un jour, qui sait de quoi demain est fait).

Tu sembles effectivement décidé quant au choix à faire. J'ai juste envie de dire, peu importe ce que tu fais ou ce que vous décidez de faire, courage!
Il n'y a que toi qui peut savoir ce que tu veux et vers où tu veux aller.

Je remercie Oaime pour la petite vidéo qui m'a arraché pas mal de larmes. Je suis encore assez utopiste et rêveuse que pour croire à des fins pareilles. Mais peut-être que tout le monde n'en a tout simplement pas besoin ;-)

photo de l'auteur dodiWok
DodiWok
Homme de 22 ans
Saint-Maur-des-Fossés

1 remerciement
Oui, le court-métrage m'avait arraché quelques larmes aussi, à l'époque...
Bien une des premières, devant un film, quel qu'il soit, mais quand le contexte s'y prête. ^^'

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit