Pur moment de lesbophobie témoigné par une collègue envers moi.

avatar contributeur Grenouillett
Grenouillett
30/12/2021 à 12:08

Je déjeunais à la cantine avec deux collègues féminines avec qui je mangeais d'habitude et dans le cours de la discussion est venu sur le tapis que ma dépression venait du fait que je refusais de choisir dans un couple d'amis hétérosexuels mon camp entre le mari et la femme car je les appréciais tous les deux et une des collègues m'a accusée de vouloir piquer le mari de la troisième collègue et c'est pour ça qu'elle ( la troisième collègue) s'était fâchée avec moi. Et qu'il ne fallait pas voler le mari des autres collègues. Je lui ai dit que je ne risquais pas de le faire et que j'avais mes raisons. La collègue m'a tellement poussée dans mes retranchements que j'ai fini par lui dire que j'étais lesbienne.

Du coup elle m'a asséné "c'est contre nature". C'est mal. "La Bible condamne à mort les homosexuels"Et "qu'il ne faut pas s'accoupler avec une femme car c'était sale", "c'était un choix d'être homosexuel". Et qu'il fallait que je trouve un mari très vite. Mais vu que c'est un témoin de Jéhovah, pas moyen de discuter et de la convaincre du contraire. J'ai décidé de ne plus manger avec elle et de l'ignorer.

Mais ça m'a mis en rogne. J'ai téléphoné à une association de lutte contre l'homophobie pour avoir des conseils. Ils m'ont conseillé de me mettre en contact avec la référent LGBT de mon administration mais nous sommes déjà le 30 décembre et les faits sont loin déjà. (Vendredi 3 décembre) Mais ce n'est pas à moi de présenter des excuses d'être homosexuelle. Depuis j'arbore des lacets aux couleurs du drapeau de la fierté lesbienne et un pendentif avec un symbole lesbien autour du cou et je me suis promise de participer à toutes les marches des fiertés LGBT à Paris chaque année jusqu'à mon dernier souffle de vie. Je me tiens plus droite et j'essaie par mon langage non verbal de m'affirmer d'avantage. Car ce n'est pas à moi de raser les murs mais aux homophobes. Je veux rester digne et garder la tête haute. Je suis fière plus que jamais d'être lesbienne.

avatar contributeur de Fantastic
Fantastic
30/12/2021 à 12:30

Force à toi 💪

avatar contributeur de Plume
Plume
30/12/2021 à 12:38

Bonjour Grenouillett,

Tu as bien raison de ne pas te laisser faire. Etre croyant n'est pas une excuse pour avoir le droit à proférer des insultes ou propos a caractère homophobe. Déjà qu'il faut se taper les projections heterosexuelles, il manquerait plus qu'il faille encore s'excuser.

Je ne connais pas les leviers efficaces et "secure" à activer pour que ta collègue assume ses insultes mais quelquesoit le moment des faits il me semble important de ne pas se laisser faire. Tu es dans ton droit et la honte doit changer de camp..

Pour les approches de type sectaire, la miviludes peut t'apporter également des conseils pour y faire face.

Bonne chance et tout mon soutien.

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de The Blob
The Blob
30/12/2021 à 14:01

déjà c’est mal parti ne jamais parler de la vie perso au repas de taf sinon c’est l’intérogatoire en règle ensuite ci ont te ”rend responsable” de trucs retourner la situation en disant que ci l’autre personne avait fait ce qu’il fallait elle n’aurait pas à psychotter pour un délire paranoïaque ( dire sur le ton de l’humour: "ha faudra que tu me dise où tu à acheté le cbd qui m’à l’air bon pour explorer ses peurs profondes” puis d’enchainer sur ”ha non on ne sais jamais avec ces trucs perturbant le cerveau c’est vite fait de partir en roue libre et de se vautrer”

pour ce qui est de ”raser les murs” montre que tu à plus de compation que cette personne en éssayant de comprendre ce qui lui à fait dire ce qu’elle à dit: le premier pas vers le changement est la compréhension des réfractaires la compation enver eux l’acceptation de leurs aversions l’échange constructif non imposé et la patience

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
30/12/2021 à 14:49 - 30/12/2021 à 15:03

Citation de Grenouillett #385837

Bonjour Grenouillett, bonjour à toustes,

Vous exprimez ici la simple difficulté de tous nos comportements (il faut bien être conscient et humble de notre propre cas).

J'utilise souvent la notion de cerveau triunique ou schéma des trois cerveaux. Ce n'est qu'un outil pédagogique ou métaphorique pour saisir une petite partie du fonctionnement global de notre comportement...

D'autres expriment "l'instinct et la raison" : https://duckduckgo.com/?t=ffab&q=instinct+et+raison&atb=v268-1&ia=web

Une autre approche, la cybernétique par exemple, vous indique les comportements de fuite, d'abandon ou d'agression : https://www.carrefour-du-futur.com/articles/henri-laborit-de-la-cybernétique-à-la-systémique/

Dès que vous abordez un sujet dit délicat (éthique, moral, dogme, croyance,...) sachez que votre interlocuteur va s'exprimer de façon 'incontrôlée' (saisissez bien la notion de 'incontrôlée') donc : vous n'avez plus une personne dite 'humaine' en face de vous mais seulement un organisme vivant qui va tenter par 'réflexe' et/ou 'instinct' de se 'protéger' (homéostasie fonctionnelle). Vos propres réactions l'indiquent également, je vous cite : "...mis en rogne..."

Alors, dès que vous sentez la discussion glisser vers ces comportements (vous-même également), vous vous heurtez aux convictions ou déni, etc... Il est impossible de 'poursuivre' quelques argumentaires que ce soient... Admettez humblement sa position 'différente'. Il y a ces deux mots importants : "admettre" et "humblement" ! Il ne faut pas les confondre avec leur antonymes car vous verrez qu'ils sont tous les deux des termes 'agressifs' et donc qu'ils enveniment les conversations ( http://www.antonyme.org/antonyme/humblement ). Ne tombez pas dans ce piège binaire s'il vous plaît !

Quant à la fierté, sniff si vous 'basculez dans la lutte corporatiste', soyez juste fière de vos choix... sans chercher à écraser les autres qui pensent différemment... La guerre engendre la guerre, d'ailleurs, autour de nous, celle-ci gronde avec les stigmatisations nombreuses et de tout feux que l'on entend de partout... et dans 'convaincre' il y a "vaincre" Sniff aussi. ☝️ J'espère que vous avez eu la curiosité que 'fièrement' est un antonyme de 'humblement' ! Voilà, voilà 😜

Je me répète : le neutre existe, l'essayer c'est l'adopter ! Mouarff 😄

Devenez une exemple, une expression différente mais pas une révoltée, combattante, ou même résignée...

Continuez à fréquenter tout le monde, questionnez leurs convictions, cherchez leurs arguments sans vous opposer. Le travail mentale d'acceptation des différences viendra avec beaucoup de temps et de constance...

Soyez curieux et humain ! 🎅 🥂 🤗 🎉

avatar contributeur Grenouillett
Grenouillett
30/12/2021 à 15:54

C'est vrai il faut rester humble mais il ne faut pas se laisser écraser pour autant. Je ne veux pas que cette personne "le fasse à l'envers" et m'accuse de harcèlement sexuel ou invente n'importe quoi et colporte des rumeurs sur moi pour se venger.

Je suis consciente que la colère n'apporte rien de bon. Mais sans être arrogante, on peut être fière de qui on est et du chemin parcouru dans l'acceptation de soi. Je n'ai jamais cherché à imposer qui j'étais mais à être pleinement moi-même. Authentique. Mais je n'ai pas dit que le chemin du dialogue était rompu, cependant, je n'entends pas me laisser marcher sur les pieds. Je veux bien lui pardonner mais il faut aussi que cette personne reconnaisse qu'elle m'a blessée moralement. Jamais je n'ai tenu de propos, méchants, blessants, malveillants, hostiles ou irrespectueux envers elle.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr