J'ai besoin d'être écoutée, je souffre et je risque de faire regretter ma famille

avatar contributeur Yvonne
Yvonne
21/12/2021 à 14:40

j'ai 38 ans bientôt 39 ans, jamais mariée, pas d'enfants, musulmane, je vis dans un pays avec leur culture et leurs pensées. Je suis une très belle femme, ma famille me propose de se marier, mon père ne parle plus du fais que je refuse de me marier et fonder une famille, alors que je ne peux pas les dire que je suis lesbienne, je ne ressens rien pour un homme. j'ai pensé à me suicider, mais je pense à mère qu'elle pourra mourir de chagrin. je passe des heures à pleurer dans mon appartement, dans mon travail, je refuse de m'alimenter, ces derniers jours ma vie ne signifie rien si je continue à vivre de ce lourd secret, j'ai besoin de vos conseils, j'ai pensé à quitter le pays, mais en pensant à ma mère qui a une santé fragile je reste. Celà fait 2 mois que je ne suis pas partie rendre visite à ma mère, ni parler avec mes frères. J'écris cette annonce avec le cœur lourd, aidez-moi.

avatar ancien membre
Ancien membre
21/12/2021 à 17:21

Citation de Yvonne #384994

Bonjour Yvonne,

Je ne suis pas du tout dans votre situation, et je ne vais pas faire comme si c'etait le cas, mais votre message d'appel a l aide m'a touche.

Si vous avez besoin d écoute et si vous le souhaitez , n hésitez pas à échanger avec moi et j espère plein d autres si vous le jugez opportun.

Bien cordialement

avatar contributeur Yvonne
Yvonne
21/12/2021 à 17:38

Salut Frab01, j'ai besoin d'être écouter et avoir des conseils

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
21/12/2021 à 19:16

Bonjour @Yvonne,

Dans ton cas, il est difficile de conseiller. On pourrait te dire "c'est simple, fuis ta famille, voire meme ton pays et vis ce que tu as à vivre" mais la réalité est tout autre. Meme pour une femme hetero c'est parfois compliqué que de faire juste le choix de l'amour... alors tu peux trouver des oreilles ici , murir tes propres reflexions, faire tes propres choix et même trouver un peu de douceur ou un espoir à travers le vecu de quelqu'un d'autre...mais personne n'a de baguette magique malheureusement. En revanche oublies le suicide hein, la vie réserve tjrs des surprises, mauvaises ok, mais il y a aussi les hypers bonnes surprises...

Prends soin de toi

avatar contributeur de Lac74
Lac74
22/12/2021 à 12:51

Une astuce que les lesbiennes algériennes ont trouvée, c'est de trouver un homme homosexuel et se marier.

Chacun fera sa propre vie et les parents sont tout contents.

Horrible de dire ça mais c'est LA seule solution.

Je connais la mentalité de ces gens-là.

Je plains les homosexuels de là-bas.

Courage à toi!

avatar contributeur de Epinesauvage
Epinesauvage
23/12/2021 à 00:39

Citation de Yvonne #384994

Bonsoir,

Merci à vous de la confiance que vous nous portez... votre situation semble bien compliqué mais vous vivez toujours chez eux...?

Partez si vous le pouvez,dans une autre ville. Même si celà semble difficile,vous avez le droit de dire non...

Il y'a sûrement une association qui peut vous aider,vous conseiller à faire valoir vos droits...

Bon courage à vous,soyez vous même et ne baissez pas les bras surtout...

Douces pensées,

Épine

avatar contributeur Riri224
Riri224
23/12/2021 à 22:22

Peux importe ce que tu traverse aujourd'hui sache que rien n'arrive par hasard ni par chance. Du courage. Moi aussi je suis lesbienne mais ma famille ne sont pas au courant sinon ils vont me tuer ça c'est sûr😭 t'es pas seule 😫

c'est très dur même la où je vis ce interdit d'être lesbienne ou bisexuel 😫😫

avatar contributeur de Mymy
Mymy
24/12/2021 à 12:59

Je ne peux pas te dire quoi faire parce que je pense que ce n'est pas ma place mais je peux écouter, discuter, et être un soutiens moral. Force à toi, surtout ne baisse pas les bras, je suis sûre qu'il y a d'autres femmes, malheureusement, qui sont dans la même situation et qui pourraient t'aider. Mais si tu as un coup de blues n'hésite pas à venir discuter avec moi, je ferais mon possible pour te remonter le moral.

avatar contributeur de Fantastic
Fantastic
28/12/2021 à 15:07 - 28/12/2021 à 15:08

Tu vie une période difficile mais sache que tu n'es pas seul ,tu peux te défouler sur les forums , seule toi peux faire la différence ,je suis passée par cette phase malheureusement ,le plus dure prendre son envol , couper le cordon familiale ,

J'ai été dans la même situation ,une fois avoir passée le cap ,même si cela a été difficile ,tout c'est arrangée avec le temps .

Un conseil positif attitude .

Ne t'inquiètes pas , rassure toi ,on sait très bien que la famille c'est important ,mais ta vie l'est aussi

avatar contributeur de Hystorie
Hystorie
28/12/2021 à 16:49

Je ne saurai qu'être attristée à la lecture de ton témoignage assorti d'un appel au soutien.

Parfois se choisir est un sacrifice douloureux. Parfois le bonheur a le goût des larmes.

J'ai l'impression que tu as touché les limites de ce que tu pouvais vivre et partager avec ta famille qui est le fruit d'une société très normative pour le moment.

Que peux-tu supporter encore dans cette situation ?

Qu'attends-tu qui pourrait te sortir par miracle de cette impasse?

Penses-tu que ce miracle se produira ?

Je pense que tu as cerné le fait que tes proches auront des difficultés voire une impossibilité à intégrer la personne que tu es. Tu n'es ni bizarre, ni monstrueuse, ni objet de honte. Tu es une femme qui a conscience de ce qu'elle est, de ce qu'elle aime. Conscience également que le cadre dans lequel tu évolues est une prison de mots et de croyances.

Tu évoques des pistes pour vivre ta vie selon ton coeur.

De mon point de vue :

-Tu restes, tu souffres. Seule, incomprise, muette. Considérant le suicide pour fuir une solitude mortifère.

-Tu pars, la souffrance de la séparation sera là. Mais tu ouvrirais ta vie à la chance de rencontrer des personnes avec lesquelles tu pourras vivre dans ta lumière, ta vérité, l'amour, le partage.

Lequel de ces deux maux est le moindre ?

J'espère que ma participation ne sera pas perçue comme un jugement ou une critique.

J'essaie de poser des questions pour t'aider dans ta réflexion en cours.

avatar contributeur Dashiell89
Dashiell89
29/12/2021 à 06:59

Citation de Hystorie #385647

100% d'accord

avatar contributeur de Natur'Layl
Natur'Layl
29/12/2021 à 07:42 - 29/12/2021 à 08:10

@yvonne

Renoncer à son identité, à sa famille, à sa liberté d'agir... Continuer à être ce qu'on attend de nous, au détriment de sa vie de femme... Quel dilemme ! Quelle souffrance on s'inflige !!

Peut-on vraiment choisir !!!

J'ai 48 ans. Tout comme toi, je suis d'origine maghrébine, à la différence que je ne suis pas praticante. Et pourtant... Française, citoyenne d'un pays où les droits fondamentaux et libertés individuelles sont garantis par le législateur, je me suis emprisonnée dans un carcan familial qui rejette en bloc l'homosexualité. Taire mon amour pour les femmes est aussi mon lot quotidien.

C'est l'universalité de l'intolérance humaine qui nous baîllonne !

Comment pourrait-on s'extraire de cette situation sans amputer une partie de soi ? Je suis démunie face à ça... En même temps, j'ai bien conscience que choisir, c'est renoncer et qu'il y a un prix à payer pour laisser s'exprimer sa liberté d'agir.

On a tout à apprendre, notamment à vivre avec nos paradoxes !

Je souhaite que la lumière brille sur toi et qu'elle te borde d'un halo de douceur qui te réconfortera, je l'espère.

Prends grand soin de ton jardin intérieur...

avatar contributeur de Dime
Dime
29/12/2021 à 09:03

Pour participer à ce sujet douloureux, je ne suis pas du tout sur que ce soit la religion qui soit la source principale de tes maux. C'est plutôt ta famille qui s'appuie là-dessus pour conformiser son clan vers "le droit chemin". Je sais qu'il y a des familles très catho (comme musulmane) qui ont osé observer les évidences et ont su aider leurs enfants à suivre le chemin qui était le leur. Inversement il y a des foyers athées qui ont contré avec violence l'orientation de leur enfant.

Comme dit ci-dessus, le poids de la famille et de l'éducation est parfois tel que l'on ne parvient pas vraiment à passer outre, meme si on le pourrait sur un plan pratique ou de part sa volonté. Mais quelque chose de plus profond, comme une imprégnation intérieure, un façonnage psychique, nous en empêche.

Je te souhaite de cheminer du mieux que tu peux. Dis-toi que ce serait dommage d'attendre le décès de tes parents pour parvenir à vivre ta propre vie, car il serait alors trop tard pour les choses de l'amour...

avatar contributeur Heathens
Heathens
29/12/2021 à 10:40

Bonjour, je ne sais pas dans quel pays tu vis mais si tu as l'occasion de partir, fais-le. Si tu es prête à te suicider autant partir même si ta mère est fragile car le suicide serait pire, pour toi, comme pour elle.

N'hésite pas à m'écrire si besoin.

Salon de tchat lesbien

Toutes les femmes célibataires inscrites peuvent accéder à notre salon tchat lesbienne. Chat réservé exclusivement à la gent féminine.

Communauté lesbienne

betolerant est fier de sa communauté lesbienne. Notre communauté est un véritable site de rencontres lesbiennes tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est souvent indispensable pour une femme homosexuelle. Partagez vos expériences au sein du forum coming-out.

Forum homoparentalité

Les familles homoparentales ont la possibilité de se retrouver, de débattre et de s'entraider sur notre forum sur l'homoparentalité.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr