Réflexions un peu bébêtes sur le lesbianisme...

Forum Lesbien - Créé le - 33 Participations

Réflexions un peu bébêtes sur le lesbianisme...

Plusieurs fois je me suis retrouvée face à des garçons ABSOLUMENT charmants en mode drague. Je critique pas, chacun a le droit de tenter sa chance... Et je veux pas faire un post où on dirait trop de mal. En plus j'ai vraiment rien contre les garçons, donc je parle pas des lourdauds. Donc drague plutôt délicate. Mais y a bien un moment où il faut préciser un peu les choses... Ça a donné ça plusieurs fois :
- Mais ??? Je te plais pas ???
- Disons que tu es séduisant...
- On peut continuer à discuter chez moi alors...
- T'es séduisant mais...
- ...
- T'es pas mon type de fille, voilà !!!
ET LA CA SE GATE !
- T'es lesbienne ???
- Voui.
- Pourquoi ???
AH MERDE...
- Euh... Pourquoi t'es hétéro ? Pourquoi t'es un homme ?
LA EN GENERAL J'AI PAS DE (VRAIES) REPONSES... Sauf ça :
- T'as été violée ?
OU :
- T'as pas eu le bon ???
OU :
- T'as été déçue ?
OU :
- Tu suis la mode ? C'est très à la mode !
Bref, voilà quoi...
Il faut TOUJOURS qu'on soit lesbienne parce que LES HOMMES. Moi je suis lesbienne parce que... Parce c'est moi, c'est tout. Vous avez subi quoi, vous, comme réflexions un peu bébêtes ? Genre pendant une drague, ou avec les amis, la famille, tout ça...
Rencontre lesbienne
0 vote

Énormément de remarques intelligentes effectivement !
Mais elles viennent d'un malheureux éconduit, donc même si elles sont stupides, elles sont...compréhensibles ?

Le pire c'est quand elles viennent d'amis je pense. J'avais fait un topic là dessus.

Dernièrement j'ai eu ke droit à une remarque fort plaisante d'une connaissance:

"Et si tu étais un homme, tu serais quoi ? Homo, bi, hétéro ?"
"Bah, homo sûrement !"
"Ah ouais, donc t'es une fausse lesbienne en fait."

Une fausse lesbienne.
D'accord.
0 vote

Je veux bien le lien vers ton topic.

Une fausse lesbienne... Ils supportent pas 1) Qu'on se passe d'eux, surtout quand on les déteste pas. Ca les déstabilise. 2) Qu'on soit pas lesbienne A CAUSE d'eux. Il faut TOUJOURS qu'ils existent même si c'est négatif. 3) Qu'on soit lesbienne juste... parce qu'on est lesbienne et voilà...

C'est fou...
0 vote

Aaaaah mais Annga!!

T'imagines la frustration que tu engendres chez ces mâles qui voudraient bien te faire découvrir leurs aptitudes aux sports horizontaux, et à qui tu dis que y a pas moyen, ils y arriveront pas? Même avec la meilleure volonté du monde? Moi, si tu m'annonçais que t'es hétéro je serais vachement déçue :p

Y a encore beaucoup de monde qui pense qu'on devient homo parce qu'on a été traumatisé par le sexe opposé, et franchement, c'est vrai, quoi, toutes les victimes de viol deviennent homo, parce que viole la logique! 

Enfin bref, j'ai répondu sur l'autre topic ^^
0 vote



C'est vrai que j'ai déjà eu la réflexion : "En fait, t'es lesbienne parce que tu n'as jamais couché avec un vrai mec ! Viens là que je te montre de quoi je suis capable, je vais te faire changer d'avis !"

Perso, c'est ce genre de commentaires qui me donnent vraiment pas envie d'essayer les mecs.
0 vote

En plus, toi tu as du subir d'autres réflexions : sur les transgenres. Mais bon là c'est encore un autre problème.
0 vote

C'est vrai, mais pour en revenir au sujet principal, ça m'est arrivé sur des jeux en lignes, où je trouve que j'ai pas forcément besoin d'en parler, déjà que certains ne sont pas ouverts d'esprits, et en plus, de toute façon je suis une fille.
0 vote

Quoi qu'on fasse nous seront toujours jugés, c'est un problème éternel.
0 vote

Une question habituelle : "T'es devenue lesbienne à quel âge ???"

Imagine-t-on un instant poser la question : "T'es devenu(e) hétéro à quel âge ?"
0 vote


Moi j'ai eu droit, au cours d'une conversation avec un mec à «tu vois, ta réflexion c'est typique des filles qui n'ont jamais eu de relation sérieuse (j'avais juste dit que dans un couple c'est bien d'avoir sa part d'indépendance hein), donc t'as pas l'expérience mais tu finira avec un mec» «ah oui et en quoi j'ai l'air hétéro selon toi ?» «c'est évident». Ah...
0 vote

Il serait plus juste de demander "à quel âge tu en a pris conscience" que "à quel âge tu es devenue", mais pour beaucoup de personnes hélas, l' homosexualité est encore un truc qui nous tombe dessus comme ça par hasard suite à une déception hétéro...
0 vote

Voilà... Prise de conscience absente chez moi. A quatre ans j'ai demandé à ma maitresse si quand je serai grande je pourrai me marier avec elle. Quand elle a ri ça m'a brisé le cœur. Je crois que j'ai toujours su.
Quand je dis ça à certains, j'ai :
- ...
ou :
- "Ah oui... Mais euh... Non rien..."
Le pire (je recentre le sujet ^^) ça a été un mec gentil qui s'est intéressé à moi (oui je suis ironique) :
- ... Mais alors du coup t'as jamais envisagé d'avoir une vie normale ?
0 vote

pour ma part c'est:
-pourquoi? Tu sais que la religion l'interdit non?
-tu n'as pas grandit avec tes deux parents?
-quelle satisfaction tu y trouves?
-comment c'est possible que deux filles se fassent l'am**r?
-pourquoi tu n’essaies pas avec un vrai mec?
-tu as été traumatisée par les hommes? 
 pffffffffff  
0 vote


1 remerciement
Aaaah mais ces réflexions un peu idiotes  qu'on reçoit sans cesse ça devient à la limite du supportable 
Personnellement j'ai déjà eu le droit aux "quel gâchis", comme si dans l'esprit de ces messieurs les lesbiennes doivent être laides, oui oui.
Le "mais qui fait le mec qui fait la meuf ?" souvent je ne répond même plus à ça, ou alors je lui ris au nez 
Et oui les typiques "t'es peut-être pas tombée sur les bons mecs", "tu peux toujours changer d'avis tu sais", "mais tu trouves jamais un mec mignon ?", "mais t'as déjà couché avec un mec ? Mais alors t'es pas lesbienne ?", "pourquoi t'es lesbienne ?"
Overdose overdose 
0 vote

De la part d'un pote gentil (oui, vraiment gentil, mais un peu lent sur certaines choses)
«salut ça fait longtemps ! D'ailleurs tu es toujours lesbienne ?» «bah... Oui !» «mais ça veut dire qu'un mec mignon qui te drague ça te plaira pas du coup ?» «...»
0 vote

Personnellement moi j'ai eu le droit a un demi compliment : Maaa non tu ne peux pas être lesbiennes, les lesbiennes sont moche.
0 vote

Personnellement j'ai eu de la chance et je n'ai souvent eu affaire à des réflexions de ce genre, juste celle qui doit être une des plus classiques m'a qui m'a quand même fait bizarre. C'était lors d'une soirée et un ami d'une amie que je n'avais rencontré avant m'aborde pour me demander si je suis devenue lesbienne parce que j'avais été déçu par un garçon. Typique. Sinon j'ai souvent droit à "Mais les garçons, tu les trouve beaux ou pas ?" suite à de nombreuses discussions avec mes potes filles hétéro qui parlent de garçons et avec qui je n'ai pas envie de rester à l'écart. Elles ont du mal à comprendre que je vois qu'ils sont beaux mais qu'ils ne m'attirent pas, tout comme elles peuvent trouver une fille jolie sans pour autant être attirées, comme si la beauté masculine entrainait forcément une attraction..
0 vote

Dans ces cas là je pense qu'il n'y a rien a expliquer. Personnellement, j'ai tourné le dos aux personnes qui m'ont fait cette réflexion. C'est tellement immature, hétéronormé et bête. Avant je reconnais que je faisais l'effort d'expliquer tout de même... 

Mais à quoi bon, être toujours celle qui explique, qui défend, qui essaie de faire en sorte que tout se passe bien alors que l'autre continues de ne rien comprendre. Est-ce que je fais celle qui comprend pas face à une fille super mignonne qui se tape un mec horrible ou trop âgé ? Non. Parce que si on ne comprend pas qu'une fille puisse aimer une autre fille autant se poser d'autres questions toutes aussi bêtes du même type.

Du coup, quand je sent que quelqu'un est un peu limité, je ne lui en parles même pas, ça évite les complications qui arrivent après.

C'est malheureux mais si un mec lourd drague, il vaux mieux lui dire qu'on a déjà un mec que répondre qu'on est lesbienne... true story.
0 vote

Je crois qu'on a toutes eu un jour où l'autre le droit à ce genre de réflexions, de questions complètement absurdes.

Pour ma part j'ai souvent eu droit à : 
- "tu n'as surement pas encore trouver le bon c'est tout"

Ou pire encore : - "les zizis te font peur?" (pour rester polie). Celle là m'a toujours fait rire.

A ce genre de réflexion je réponds toujours : - "Et toi, t'es tu déjà demandé si tu aimerais coucher avec un homme?"
Et là toujours la même réponse : "Mais c'est pas pareil!!" Pourquoi donc?? Et la c'est le blanc..hihi

Je crois vraiment que la société a encore beaucoup de chemin à faire pour comprendre que c'est juste naturel et non une mode pour se donner un genre. On est comme on naît point.

Dans ce cas là pourquoi toujours les mêmes réflexions sur les orientations sexuelles, et pas aussi sur tous les autres aspects physiques, mentaux ou religieux? 
Dans ce cas, pourquoi ces mêmes personnes ne posent pas de questions du genre :
-"Pourquoi t'es roux, ou pourquoi t'es gaucher, ou pourquoi t'es noir ou musulman, pourquoi t'as peur de l'eau ou du vide..?"

Je ne suis pas croyante, mais Dieu nous a fait tel que nous sommes, pourquoi toujours se demander pourquoi un tel ou un autre est différent de nous, Il faut de tout pour faire un monde! Et heureusement, sinon on s’ennuierait vachement! :-D
0 vote

Je suis intéressée par une petite histoire avec une gentille fille :)
0 vote

Euh.. Ça a rien à faire la ça ?! 
Sinon pour répondre au sujet,  ça me choque pas, enfin c'est normal, ils sont devant quelques choses qu'ils ne comprennent pas et ils essayent d'avoir le pourquoi du comment. Certes il y en a pas mais c'est pareil pour tout, si tu decouvres unz culture complètement différentes qui coupe avec des fourchettes et qui se sert du couteau pour manger, vous vous poserez des questions de pourquoi ils font comme ça. 

Pour moi c'est pareil,  ça me fsit plus rire qu'autre chose. 
À quelle âge ? = depuis quand tu le sais ? Vous chipotez avec les mots,  on comprends bien la question  !
Comment vous faites entre filles ? Ils se posent réellement la question, c'est légitime pour eux. On me l'a pose souvent et de personnes très proche de mon entourage.
Tu as déjà couché avec un mec, bla bla. C'est pareil,  ils sont juste curieux comme on peut être pour autre chose.
Une lesbienne vous poserez ses questions vous serez pas choqué et vous trouverez ça légitime.

Après les gros qui veulent nous montrer qu'est ce qu'un vrai mec sont juste des gros lourds, il ferait tout pour vous avoir dans leur lit
0 vote

Hum, non, en tant qu'homme je pense etre en mesure de dire que ces "echanges" ne partent pas d'une incompréhension. 
Mais plutot du fait qu'ils sont en mode drague. Leur but n'est pas là de vous faire avouer etre hetero, mais uniquement de tenter sa chance. 

En soit il n'en a strictement rien a faire de votre orientation sexuelle. Ce qu'il cherche en vous posant ces questions, c'est son propre interet, pas de savoir pourquoi/comment. C'est la meme chose que les femmes qui se pretendent lesbienne pour repousser un dragueur. 
Il faut apprendre a distinguer le vrai du faux.

Ainsi "Lesbienne parce-que les hommes" a une nette difference avec "Lesbienne parce-que c'est ainsi". Le premier laissant l'espoir de pouvoir 'soigner' les maux en etant l'homme de la situation.
Ces idioties veulent juste dire de manière détourné "Essayes moi et dis-moi si tu penses toujours pareil".
0 vote

Fan86 dit "Je ne suis pas croyante, mais Dieu nous a fait tel que nous sommes, pourquoi toujours se demander pourquoi un tel ou un autre est différent de nous, Il faut de tout pour faire un monde! Et heureusement, sinon on s’ennuierait vachement! :-D "

A part que nous naissons fille ou garçon, je ne suis pas sûr que nous naissons homo ou hétéro (une revendication de beaucoup de personnes aux Etats-Unis, mise en avant pour expliquer qu'être gay relève de leur nature initiale ). Je pense plutôt que ce sont nos expériences, y compris symboliques, qui orientent le long de nos parcours individuels, culturels en particulier, les personnes que nous devenons tôt, ou tard. Notre culture a pris le pas sur une nature, qui à la base, ne disait rien du plaisir sexuel...

Une fois cela dit, qu'est ce que ça change? Tout simplement rien. Les gays, bi, etc... sont des personnes différentes d'un plus grand nombre. Toutes ces personnes diverses composent elles aussi, comme plein d'autres encore, et souvent de façon talentueuse, la grande mosaïque de l'humanité. C'est vrai que si on se ressemblait tous... Oh my God(e)!
0 vote

Je suis d'accord avec toi Rhomeo, on ne naît pas forcément homo ou hétéro. Mais je pense que quoi qu'il arrive, si on devient homo c'est qu'on l'est depuis toujours c'est évident, ce n’est pas juste une lubie qui nous traverse l'esprit un jour comme ça.

Seulement quand on est enfant, on vit dans une société avec des codes bien définis, qui nous oriente vers un chemin bien précis.
Je crois que encore aujourd'hui, quand on est un petit garçon par exemple, les parents, la société, l'école et tous les gens qui entourent ce petit garçon lui diront : "quand tu seras grand tu te marieras avec une femme et auras es enfants avec elle".
Et même si au fond de lui il est homo, il croira qu'il aime les femmes jusqu'au jour où il sera assez grand pour se rendre compte de ses propres attirances et choix de vie. C'est bien pour cela que beaucoup de gens se disent homo à 40 ans alors qu'ils sont à la tête d'une famille bien hétéro.

Je vais prendre mon exemple : depuis toute petite on me considère comme un "garçon manqué". Et j'ai toujours entendu les mêmes réflexions à mon sujet : "soigne toi mieux, comporte toi comme une fille ou tu ne trouveras jamais de mari".
Avec le recul des années je peux dire que sans même m'en rendre compte, je n'avais pas 10 ans que déjà j'étais attiré par les filles.
Mais mes parents, la société m'ont tellement rabâché tout au long de mon enfance et de mon adolescence, qu'une fille ne doit pas ressembler à un garçon, doit se faire belle pour plaire aux garçons, que je ne pouvais pas me rendre compte de ce que je voulais finalement dans ma vie.

C'est pour cela qu'a chaque fois que quelqu'un fait son coming-out, la société autour se pose des questions : "Mais pourquoi choisis tu, maintenant à ton âge d'être homo? Nous t'avons pourtant bien éduqué?"
Mais on ne le choisit pas je suis désolée, on l'est depuis toujours, c'est juste enfoui en nous par un tas de règles et conditions absurdes qu'on nous inculque depuis la naissance.

Je vais te dire, perso, si j'avais pu choisir, je n'aurais pas choisi d'être lesbienne. J'aurais préféré naître comme une femme hétéro qui ne se pose pas de questions (ou comme un homme hétéro si j'été née homme). Cela aurait été tellement plus simple.
Mais je suis lesbienne et je le vis bien, car je l'accepte. De toute façon je n'ai pas le choix que de l'accepter..chasser le naturel, il revient au galop, et on ne peut rien y faire.
0 vote

Je partage beaucoup de tes mots. Tu as joliment écrit.

Aurais-je été un homme plus heureux si j'avais été "straight"? Pas sûr.  A chacun son histoire, j'ai connu quelques gloires. Aucun individu au monde ne me les prendra. Aujourd'hui j'en espère d'autres, et je crois que c'est comme cela qu'on devient intéressant
pour quelqu'un.

Aussi, j'ai connu quelques personnes qui se sont découvertes amoureuses d'une personne de leur sexe sur le tard. Si, si...
Il faut les écouter et ne pas les juger. Tout peut arriver en matière de sentiment. C'est idem pour le désir. Diable!
0 vote

Merci Rhomeo :-)

A chacun son histoire tu as raison.

Je ne me permettrais pas de juger quelqu'un parce qu'il s'est découvert tardivement bien au contraire.
Je parlais d'un point bien précis. Je me suis peut être fais mal comprendre, ou je me suis mal exprimée ^^
Je ne suis absolument pas entrain d'imposer mon point de vue, en affirmant par A+B que c'est impossible et faux, que celui qui se découvre tardivement est un menteur. Bien au contraire! (en plus j'aime pas les maths) xD

Je pense que d'une manière générale, chaque personne va ressentir les choses différemment parce qu'elle le vit différemment justement. C'est son histoire empreinte de tout son vécu, ses expériences, ses découvertes et ses souvenirs qui font que chacun voit les choses d'une certaine façon.
Et le point de vue que je partage aujourd'hui, découle de mon histoire aussi. C'est comme ça que je vois et ressens les choses, parce que je l'ai vécu, ce qui me permet d'en tirer une conclusion.

Je ne sais pas si je me fais mieux comprendre là..moi même je n'ai pas l'impression d'être bien claire ^^
0 vote

Pour ma part, je me suis forcée à être avec un mec et je pense qu'il l'a ressenti, ce qui explique qu'on soit reste juste en mode bisous. J'ai beaucoups de craintes et je n'ose pas vraiment vivre ma vie par peur du regard des autres et des codes de la société. cette expérience aussi courte soit-elle, ma permise de voir que les mecs et moi, ce n'était pas bon. Après, je sais que les gens vont me dire que je suis Bi juste pour avoir voulu tester avec un mec. Du coup, j'en viens à me justifier sans arrêt, mais je me dis que je me connais mieux qu'eux pensent me connaître. Je suis lesbienne assez différente de la moyenne parce que j'ai une différence dont peu de nana peuvent accepter l'existence. Ma bio en dit bien assez sur le sujet et j'espère un jour quand même, être avec une nana qui m'accepte. Pour les remarques des mecs, jusqu'à présent, j'ai eu de la chance d'en recevoir aucunes, mais le jour ou je serais en couple, je sais que ça va fusé.
0 vote

Etre homo et avoir eu des expériences avec l'autre sexe ne fait pas de soi une personne bisexuelle, ce shéma est valable aussi pour les hétéros. J'ai aussi longtemps entendu que si j'étais gay, c'est que je n'avais pas trouvé la fille qui me fallait. Une farce en ce qui me concerne. Dans mon entourage professionnel, des amatrices se sont même mis dans la tête qu'elles allaient y arriver. LOL.
0 vote

lol
0 vote

Je pense que tout le monde a peur du regard des autres et de la société à un moment donné dans sa vie.
On est tous passé par là. Et pour certains, ça les suit toute leur vie.

@Evangéline, en lisant ton histoire, je comprends mieux pourquoi tant de craintes. Tu as beaucoup de courage.
Même si paradoxalement, je ne peux imaginer ce que tu ressens. Il me serait même difficile de te conseiller.
Mais tu le dis toi même, tu te connais bien mieux que les gens pensent te connaître.
Avec le temps, tu sais bien mieux que quiconque qui tu es. Je pense que tu peux arrêter de te justifier :-)

Ce que je peux dire en tout cas, c'est qu'avoir été avec un mec ne signifie pas que tu es bi hihi
On est tous passés par là je pense. Il faut essayer pour savoir. 
En tout cas, il est évident qu'on ne se réveille pas un matin en criant "I'm gay" xD
Après, chacun à son histoire et chaque expérience est différente ^^
0 vote

EvangelineJe suis lesbienne assez différente de la moyenne parce que j'ai une différence dont peu de nana peuvent accepter l'existence.


On ne tombe pas amoureuse d'une femme pour son sexe, tu le sais bien. Quand tu auras trouvé la bonne personne, tu le sauras immédiatement. Et ca, c'est un avantage
0 vote

Je le sais Marion mais y à des lesbiennes pour qui ça pose problème donc bon, je vais pas me plaindre vu que pas mal de monde me considère comme y faut :)
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit