Commentsait-on si on est amoureux?

avatar ancien membre
Ancien membre
05/12/2021 à 18:21

Hey!

Tout est dans le titre.

J'ai souvent tendance à confondre "forte attirance physique" avec de "l'amour" donc je ne sais pas trop quoi penser. Comment reconnait-on qu'on est amoureux? Quels sont les signes?

J'ai des sentiments mixtes depuis quelques temps. Je le hais mais je l'aime bien sans vraiment savoir si je dois enlever le "bien" à la fin. Hier soir, j'ai discuté avec un ami en commun du fameux garçon que je hais/aime en lui disant qu'il devait sûrement me détester et, là, il me dit "ou alors il t'aime vraiment beaucoup". J'ai pas vraiment tilté puisque de la soirée on ne s'est pas vraiment calculé et j'ai eu l'impression qu'il m'évitait mais si c'est le cas je ne comprends pas son attitude. Ça m'obsède, me rend dingue.

Durant la soirée, j'ai discuté avec un couple dont l'un des deux se moquait gentiment de moi en me disant que ça faisait une heure que je lui disais que j'allais discuté avec l'objet de mon affection/haine et que je ne le faisais pas. Je n'ai pas réussi. J'ai peur qu'il me rejette, qu'il me laisse en plan devant tout le monde ou je ne sais quoi d'autres. Quoi qu'il en soit j'ai eu envie de lui parler mais je n'ai pas osé. Pourtant plein de monde m'ont dit que parler pouvait débloquer la situation mais face à son refus de me parler sur whatsapp je ne comprends pas trop ce qu'il veut et attend de moi. Qu'est-ce que je suis sensé comprendre? C'est vraiment confus.

J'avoue que le fait qu'il me zappe "online" doit être dû au fait que je souffle le chaud et le froid en lui faisant comprendre que je ne veux plus rien avec lui puis après j'essaie de le récupérer. Forcément, il doit avoir du mal à suivre, lui aussi. Mais cet acharnement à me zapper online puis me zieuter IRL, sûrement en essayant de me faire passer un message subliminal du style "viens me parler crétin car je n'ai qu'une envie c'est d'être avec toi mais j'ai peur de ce que je pourrais ressentir pour toi" me laisse très confus. Puis cet ami en commun, avec qui il parle, qui me dit qu'il doit sûrement beaucoup m'aimer (donc j'imagine beaucoup souffrir de le situation), me laisse encore plus confus et bouche bée. J'avoue que depuis cette "confession" de la part de notre ami en commun ça me laisse à croire qu'il faut que je fasse le premier pas alors que c'est quand même de sa faute s'il a tout gâché. Je peux comprendre qu'il complexe physiquement, qu'il ait du mal à faire confiance et qu'il a peut-être peur de se lancer dans une relation qui pourrait ne pas fonctionner mais à force de souffler, lui aussi, le chaud et le froid je ne sais plus ce que je dois penser. Je ne sais pas s'il a encore envie d'être avec moi ou s'il est juste instable dans sa tête.

Certains moment je me dis que j'ai mes chances et je souris et d'autres je me dis qu'il est vraiment trop con et puéril et que je ferais mieux de me trouver quelqu'un d'autre beaucoup plus sain dans sa tête. Mais je ne peux m'empêcher de penser à lui. En fait, je crois que mon obsession est dû au fait de ne pas savoir ni comprendre. Ça tourne en rond dans ma tête. Peut-être qu'une fois qu'on aura discuté et que j'aurais les réponses à mes questions soit je le zapperais pour de bon soit j'aurais encore plus envie de lui. Je ne sais pas. J'ai juste besoin de savoir.

J'ai aussi besoin de savoir si je l'aime vraiment ou si c'est juste une illusion couplée avec une envie de savoir ce qu'il se passe dans sa tête. J'en profite pour dire que je n'ai jamais été amoureux donc je n'ai aucun point de comparaison.

Qui a déjà été amoureux/amoureuse et saurait m'aiguiller? Peut-être que ça mettra un peu d'ordre dans mes idées.

Ah dernier petit détail, j'ai zappé son numéro (le lui ai dit), je l'ai dé-suivi sur Instagram mais, lui, non. Par contre, plus aucun like de sa part alors qu'avant j'en avais à la moindre occasion. Donc s'il voulait vraiment en finir avec moi j'imagine qu'il ne m'aurait pas gardé dans ses contacts. (J'ai le cerveau qui commence à faire de la fumée à force de me poser des questions au lieu d'aller les lui poser directement). Si je ressens de l'amour pour lui, dans ce cas je déteste ce sentiment. C'est sensé nous rendre heureux et non malheureux.

avatar contributeur de Paraisseux
Paraisseux
05/12/2021 à 19:19 - 05/12/2021 à 19:20

De l'amour à la haine il n'y a qu'un pas. L'amour c'est l'attirance assumée, la haine, l'attirance mal vécu, frustrée, discordante. Personnellement je pense que le contraire de l'amour, c'est une totale indifférence, et pareil pour la haine. Et si c'est de la haine, c'est qu'il y'a de fameux point de divergence à régler. Parfois c'est inconciliable, d'où la frustration. Il faut vivre avec.

Et comme disait Jean Gabin dans sa jolie chanson.

"Le jour ou quelqu'un vous aimes, il fait très beau, je peux pas mieux dire. Il fait très beau".

avatar contributeur de Bzh29
Bzh29
05/12/2021 à 21:18

Hey !

Vous vous cherchez, ca saute aux yeux ! ce fameux jeu du chat et de la souris !

Me regarde t'il ? Parle t'il de moi ? Pense t'il à moi ?

Et l'adage : suis moi je te fuis, fuis moi je te suis ! Sentiment il y a !

Alors haine où amour ? cela prouve qu'il y a un intéressement déjà !

Car s'il y a de l'indifférence, là c'est cuit !!

La vie est trop courte pour vous prendre la tête comme ça !

Parlez vous,au moins vous serez fixés !

avatar contributeur de Hughes0506
Hughes0506
06/12/2021 à 20:13

Comme l'ont dit Paraisseux et BZH, tu dois absolument lui parler.

D'après ce que tu expliques, on comprends que tu n'oses pas lui parler parce que tu as peur de ce qui va en résulter.

Tu n'es pas sûr de toi et de tes sentiments, tu es un peu perdu, peut être aussi as tu peur de te rendre compte que si tu l'aimes tu ne pourrais pas gérer la situation amoureuse, et donc, tu ne sais pas comment aborder le problème.

Tout d'abord, arrête d'essayer d'interpréter ses réactions sans lui avoir parlé. Tu vas échafauder un tas de trucs qui ne vont mener à rien. Ensuite, si tu lui parles, essaie de le faire à un moment où, tous les deux, serez en bonne condition pour le faire. Se parler c'est savoir écouter l'autre, essayer de le comprendre et accepter que ce qu'il dit repose sur quelque chose de sérieux. Prendre en considération ce qu'il te dit, ne pas tout rejeter en bloc sous prétexte que ça ne te plait pas. Ensuite, discuter avec quelqu'un c'est le faire en face à face, 'en vrai', de façon à pouvoir capter le 'non verbal', le sentimental. Ce n'est pas en le faisant online que tu pourras avoir une vraie discussion avec lui. Les sentiments, c'est une affaire humaine qui se passe entre deux personnes et pas via un chat ou via d'autres personnes. Prends ton courage à deux mains et parle lui calmement et honnêtement et surtout essaie de rester lucide, honnête et humble. Déjà rien que ça, ça te permettra d'y voir plus clair et tu te sentira mieux, car je pense que cela aura déjà répondu à pas mal de questions que tu te poses sans avoir de réponse.

avatar contributeur de Dime
Dime
06/12/2021 à 20:53

Citation de Nopseudo #382904

Il me semble que lorsque l'on est amoureux (c'est à dire lorsqu'on aime quelqu'un), on le sait, on le sens et on en est sur. Donc je me demande si tu ne cherches pas plus à etre aimer qu'à aimer...(en tout cas avec ce garçon dont tu parles).

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
08/12/2021 à 11:58

Citation de Nopseudo #382904

Cela ne va pas de soit mais je peux dire que j'ai à mon insult expérimenté cela,... Ça vaut ce que ça vaut et franchement, c'est très impressionnant. C'est peut-être même que moi que cela concerne mais voilà... J'explique...

Si t'es yeux se dirigent quasi instantanément sur la dite personne perdue dans une foule de 500 personnes, sans réfléchir ni chercher, comme si c'était la seule personne en rouge alors que l'image est en noir&blanc, je pense que tu as cette personne dans la peau.


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar ancien membre
Ancien membre
10/12/2021 à 16:55 - 11/12/2021 à 11:31

Citation de Paraisseux #382928

Le côté "attirance mal vécue, frustrée, discordante", je peux dire pour en être sûr que ça vient de lui car je ne l'ai jamais maltraité. J'ai toujours été correcte avec lui. Si je l'ai laissé c'est parce que j'en avais marre de l'entendre râler et rouspéter H24. Il était tout aussi chiant que mon ex de ce côté-là alors forcément ça m'a fait penser à lui et à ce que j'allais sûrement revivre alors je l'ai zappé de ma vie. Puis, il y a aussi le fait que quand quelqu'un râle H24 ça me bloque et je ne dis rien, d'où le fait qu'il se plaignait que je ne disais rien, ne parlais pas, n'avais pas de conversation et n'étais pas intéressant mais en même temps c'est normal. Personne n'aime ça!

Citation de Bzh29 #382979

Il me zappe sur Whatsapp mais dans la vie c'est autre chose. Je sais qu'il me regarde et je suppose qu'il sait que je le regarde aussi. J'essaierais de lui parler. Je me faisais une joie de pouvoir lui parler aujourd'hui mais je suis malade. Je me suis enrhumé et j'ai mal partout donc si demain ça va mieux j'irais le voir sinon ce sera la semaine prochaine.

Citation de Hughes0506 #383114

C'est tout à fait ça, je ne sais pas comment je gérerais la situation si ça devenait sérieux. J'ai peur qu'il reste comme il est. Déjà, il ne s'assume pas et je ne lui en veux pas car j'étais comme lui il y a de ça presque trois mois en arrière. Il a peur, il faut le rassurer en permanence, il râle tout le temps pour un rien... j'ai peur que ça ne change pas et qu'il reste comme il est. Imaginons qu'on vive ensemble, je suis presque sûr que les choses ne changeront jamais, il continuera son petit jeu et je vais vivre malheureux avec lui. Je n'ai pas envie de ça. Je voudrais tellement vivre une vraie relation amoureuse saine et heureuse. Comme le disait je ne sais plus qui: vaut mieux vivre une vraie relation, avec de vraies sentiments partagés, même si elle est courte que vivre toute sa vie avec quelqu'un qui vous rendra malheureux. Et c'est de ça dont j'ai peur aussi. J'ai peur de reproduire le schéma parental. Ma mère jamais contente, pas même une seule fois en 50 ans de mariage, et mon père qui essaie depuis tout ce temps de tout faire pour elle. Je ne veux pas de ça. Je veux pouvoir prendre des photos de nous et pouvoir les poster sans qu'il ne se mette en panique pour je ne sais quelle raison. Je veux vivre une vraie relation mais je crois que je me mets trop de pression et sûrement sur les autres mecs que je trouve mignon aussi.

Citation de Dime #383122

Ce n'est pas si faux que ça non plus. Comme je le disais, je ne sais plus quand, j'ai cette peur de rester seul et ça me joue de mauvais tours d'où le fait que je tombe souvent sur des mecs qu'il ne me faut pas. Mais contrairement à mon ex dont je ne ressens plus grand chose, je ressens quand même un petit quelque chose pour ce nouveau garçon. Je suppose que le fait d'être bien traité fait du bien à l'ego. Mais je plussoie ce que tu dis. J'ai cette tendance à vouloir prendre sans forcément donner en retour...ou alors très peu. J'ai l'impression que c'est un peu la même chose de son côté. Quand je lui dis que dans une relation il faut savoir faire des efforts, il n'est pas d'accord. Quand je lui ai dit que je prendrais soin de lui, il a été tout content mais j'ai pas l'impression que lui ne le ferait pas pour moi. Il a besoin d'un garçon qui jouera le rôle de sa mère et qui prendra soin de lui tout le temps. Je ne veux pas de ça. Je veux que soit réciproque et je crois que ça ne sera jamais le cas. Je crois que je serais condamné à devoir prendre soin de lui et le réconforter pour tout et n'importe quoi toute ma vie. Je n'appelle pas ça une relation mais un auxiliaire de vie!

Citation de Jessica69 #383277

C'est sûrement le cas. Je ne sais pas trop...ou peut-être un peu. C'est confus.


Il m'arrive d'essayer d'imaginer ma relation avec lui et je ne vois que le côté "auxiliaire de vie" quand je pense à nous deux. Pareil quand je pense à nos sorties à deux, il y avait un certain malaise car il ne s'assume pas. Je ne sais pas si on pourra sortir comme deux amoureux ou alors s'il faudra jouer les "bons potes". Je me vois malheureux, je me vois triste avec lui. Frustré de ne pas avoir un homme dans ma vie mais un homme qui se comporte comme un gamin apeuré mais d'un autre côté j'ai vraiment envie d'être avec lui. Je me dis que le côté "amis", comme il le souhaitait, serait peut-être la meilleure solution. Faudrait que j'en parle avec lui quand je serais guéri de ce rhume. Peut-être qu'en tant qu'amis et avec le temps je le verrais différemment mais je n'en suis pas sûr. On verra bien.


UPDATE

Hier, j'ai finalement sauté le pas pour parler avec lui et il a direct été sur la défensive. Sûrement dû au fait qu'on avait un témoin de notre conversation. Un garçon que l'on connait tous les deux.

Dès le début il a été con et a refusé la discussion en prétextant des tas de conneries comme quoi il s'était déjà expliqué avec moi alors que ce n'est pas vrai. Il a quand même insisté en disant que si mais ce n'était pas vrai. Il m'a dit que de toutes façons il n'avait pas à se justifier et que si je ne l'acceptais pas tel qu'il était c'est qu'on n'était pas fait pour être ensemble. Il a fait sa victime comme d'habitude!!!

Il a voulu se la jouer "j'ai déjà tracé un trait sur ces deux dernières semaines et j'en ai rien à foutre de ta gueule alors tu devrais faire la même chose" alors qu'il passe son temps à me zieuter à la moindre occasion. Si je l'ai abordé c'est uniquement parce que je parlais à mon ami et lui disais que je n'osais pas parler et abordé le gars en question et quand j'ai relevé la tête il était là à me regarder avec sa tête de con tout vénère. J'ai pris mon courage à deux mains et j'ai été le voir. Et à partir de là il a réagit comme une merde.

Le pire c'est qu'il disait devant le gars que j'étais un menteur et que j'étais malade mental. Ça se voyait à sa tête qu'il cherchait à se déculpabiliser et noyer le poisson. S'il y a bien une chose que je hais c'est qu'on me traite de menteur alors que je ne mens presque jamais. Je ne sais pas jouer les hypocrites et encore moins les menteurs comme lui. Ça me met mal à l'aise et je perds mon temps en faisant ça. Quand je parlais d'un sujet où je le mettais face à ses 4 vérités il parlait d'autre chose tout en restant super mal à l'aise alors que moi je suis resté naturel en mode rageux. D'ailleurs, plus il parlait et mentait, plus j'avais envie de lui casser la gueule. C'est ce qui a failli se passer. Je me suis approché de lui et j'étais sur le point de lui foutre mon poing dans la gueule. Le garçon que l'on connait m'a stoppé net et la tête de con m'a repoussé en arrière car il avait peur. Il savait très bien que si l'autre n'était pas là je lui aurais cassé la gueule.

Le garçon m'a retenu et m'a dit que si je l'avais agressé je n'aurais plus jamais eu le droit de rentrer dans le bar et qu'il ne voulait pas ça. Il m'a conseillé de l'ignorer et a tenté de savoir pourquoi j'avais agit comme ça et qu'en plus en réagissant de la sorte je ne faisais que lui donner raison et lui donner du pouvoir. Je voulais juste qu'il me dise pourquoi il agissait comme un sale con mais il n'a pas voulu et je reste persuadé que c'était car l'autre gars était là à nous écouter et à sourire (au tout début). Je l'ai vu le regarder plein de honte. Bref, encore un sale type menteur et manipulateur comme mon ex. Je les enchaine.

Quoi qu'il en soit, la tête de con a fini par fermer sa gueule car c'est tout ce que je lui demandais. De se la fermer sinon je lui pétais les dents. Il a fini par comprendre avec un peu de violence. Ce qui ne l'a pas empêché de continuer à me zieuter. Après ça fait genre "je m'en fous de toi, notre histoire n'a duré que 3 jours, c'était juste un flirt, je suis passé à autre chose, si je veux des mecs je peux en avoir autant que je veux" alors que ce n'est pas vrai. Il se plaignait constamment qu'il n'avait pas de succès sur grindr (21 visites ça ne fait pas beaucoup comparé à mes 374 que je croyais peu à une époque où je l'utilisais). Même au bar il utilise l'appli en espérant baiser et au final il finit toujours pas rentrer seul et ne baise pas ou très peu.

Bien que j'ai ENFIN vu sa VRAI PERSONNALITÉ et que je ne veux plus rien avec ce connard, il m'a dit un truc qui m'a fait comprendre qu'il était encore prêt à vouloir me reparler mais tout en évitant le sujet qui fâche (bah voyons!). Il m'a dit que l'on pouvait se reparler (au début il a voulu dire qu'on pouvait se reparler en tant qu'amis mais il n'a pas eu le temps de terminer sa phrase qu'il a changé sa version car il savait que je ne voulais pas de son amitié bidon) mais que l'on devait "oublier" ce qu'il s'était passer et parler d'autres choses et qu'ensuite on verrait jusqu'où ça nous mènera. Traduction, "peut-être que je te ferais la grâce de revenir vers toi pauvre fou!". Encore une fois je lui ai dit d'aller se faire foutre, je me suis retrouvé avec le syndrome de Tourette et lui ai fait comprendre qu'il pouvait toujours crever. Le pire c'est qu'il a voulu m'interdire de revenir dans le bar (tout comme la fois où j'ai voulu le lui interdire, même pour ça il n'a aucune personnalité). Je lui ai dit que ce n'était pas son bar et que j'y mettrais les pieds qu'il le veuille ou non.

Ce qui m'a plu dans cette histoire c'est que le garçon que l'on connait a pris ma tête entre ses mains et m'a dit: "avec ce visage-là tu peux avoir qui tu veux" mais malheureusement je n'attire que les tarés manipulateurs qui n'ont pas confiance en eux et dont le seul plaisir est de détruire les autres car ils ont une vie de merde. Bref, j'ai juste hâte que mon ami revienne car lui aussi s'est séparé de son mec (lui au moins c'était une vraie relation même si la plupart du temps elle était à distance) et on va se consoler l'un l'autre (je précise, pas de sexe au cas où vous l'auriez pensé). On a besoin de compagnie.

Ah oui, en parlant de ça, le garçon m'avait demandé: "si tu l'as jeté pourquoi tu veux revenir avec lui?". Je n'ai pas osé lui dire que c'était parce que j'avais besoin de compagnie alors j'ai juste dit que je ne savais pas. En rentrant chez moi j'ai repensé à sa question et je me suis dit qu'en fait je n'aimais pas la tête de con. Qu'à chaque fois que je m'imaginais avoir une relation avec lui je me voyais malheureux car il n'est pas galant, ni charismatique, ni quelqu'un de bien. En fait, il est tout le contraire d'un homme et d'un petit copain. Il est juste égocentrique et malsain. Je ne voulais être avec lui que pour avoir de la compagnie. Il avait pour moi la même utilité qu'un chien et rien de plus. Juste de la compagnie que j'aurais gardé en attendant de me trouver quelqu'un d'autre et qu'ensuite j'aurais jeté. Mais au final ça m'aurait fait plus de mal qu'autre chose d'avoir tenté une relation avec lui car en fait je n'aurais jamais été heureux ni satisfait que ce soit dans la vie ou au lit (il est impuissant!) donc vaut mieux le laisser tomber pour de bon.

Je devrais tenter de savoir pourquoi je recommence toujours les mêmes relations pourries. En attendant, je crois que je vais juste me contenter de sexe et draguer tous les mecs mignons du bar (en plus il sera jaloux alors c'est cool) et me retirer du marché des rencontres...foireuses pendant un temps. Comme le disait un article, il ne faut pas se jeter dans une nouvelle relation tout de suite après une rupture car sinon on répète les mêmes erreurs et on n'apprend rien de ce qui nous est arrivé. La preuve avec ce long roman que j'écris (mais ça me fait du bien alors...).

S'il veut continuer à me zieuter, bien l'en fasse, je m'en fous maintenant. Je vais juste m'amuser avec mon pote, on va parler, rire, plaisanter et vivre notre vie. Viendra un jour où je ne ferais plus attention à quoi que ce soit et je vivrais ma vie telle que je le veux. Ras le cul de devoir essayer de plaire à des gens qui n'en valent pas la peine et qui n'en vaudront jamais la peine. Moi en 1er, les autres on verra! Et une expression que j'aime bien: la meilleure vengeance c'est d'être heureux 😃

Salon de chat Gay

Découvrez notre salon chat gay pour dialoguez avec des centaines de mecs célibataires connectés. Chat réservé exclusivement à la communauté gay.

Communauté Gay

betolerant est fier de sa communauté gay. Notre communauté est un véritable site de rencontre gay tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est parfois inévitable pour une homme homosexuel. Partagez vos expériences sur le forum coming-out.

Forum homoparentalité

Le forum sur l'homoparentalité permet aux parents homosexuels de se soutenir et s'entraider, mais aussi de partager leur quotidien.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr