Aux personnes ayant vécu dans les années 80 et 90 la découverte de leur homosexualité

avatar ancien membre
Ancien membre
01/12/2021 à 14:02

Salut

Je m'adresse aux personnes ayant vécu la découverte de leur homosexualité dans les années 1980 et 1990.

Comment l'avez vous vécu ? Êtes vous arrivé à vous assumer et sauter le pas pour vivre vos attirances ? Comment vous avez fait pour rencontrer une première personne de même sexe ?

Moi personnellement je l'ai découvert à 11 ans mais j'ai fait beaucoup d'homophobie intériorisée à l'époque et tout le monde était homophobe autour de moi du collège à l'université.

Je ne suis jamais arrivé à franchir le pas. Je me dis que si j'étais adolescent maintenant avec l'évolution des mentalités j'aurais peut être réussi à m'assumer enfin je ne sais pas.

Alors y a t'il eu des personnes comme moi dans les années 1980 et 90 ou y a t'il des gens qui sont arrivés à s'assumer si oui comment vous y êtes arrivés ?

avatar contributeur de Llaho
Llaho
01/12/2021 à 15:30 - 01/12/2021 à 17:44

Tu peux regarder le documentaire de Sylvain Desmilles "Pédales" sur les homos entre les années 70 à 90 en France.

Un extrait ici.(il n'est plus dispo gratuit en entier)

https://youtu.be/2DUppJeSW58

Disponible sur les sites de documentaires pour 3€

Edit: ce docu a longtemps été disponible en accès libre sur Youtube, Vimeo, LCP, France Télé, alors peut être que quelqu'un l'a enregistré.

avatar contributeur de Calimerotte
Calimerotte
01/12/2021 à 15:38 - 05/01/2022 à 00:22

.........

avatar contributeur de Dime
Dime
01/12/2021 à 17:49 - 02/12/2021 à 13:37

Bonjour,

Puisque tu me tends la perche, j'ai envie d'en parler.

L'homophobie était de toute évidence plus présente. En particulier au sein de l'éducation, de part l'école et la famille.

Pour mon cas, avec du recul, je dirais que je l'ai refoulé. Mais ça me hantait malgré tout et me créait des angoisses terrifiantes. Du coup j'ai fait n'importe quoi. J'étais trés perturbé et réglais tout ça avec beaucoup de violences (envers moi-meme bien-sur).

Petit à petit ça va mieux, mais c'est pas encore tout à fait ça... Je suis toujours dans une sorte de lutte entre la peur de l'amour féminin et la quasi-impossibilité de l'amour masculin. Mais je pressens vaguement que seul l'amour masculin pourrait m'apporter une paix réelle et profonde.. Une rencontre amoureuse viendra surement un jour..

(mais je suis surement un cas extreme, lol).

avatar ancien membre
Ancien membre
02/12/2021 à 13:33

J'ai toujours su que j'étais gay et je ne me suis jamais posé la question de me mettre en couple avec une fille pour faire semblant d'être hétéro. Je ne me suis jamais senti obligé de quoi que ce soit mais ce que je ne savais pas c'est que j'étais à fond dans mon placard. Je jugeais pas mal les gens qui étaient dans le leur en me disant qu'on vivait à une époque moderne mais en fait je n'étais pas mieux qu'eux. J'étais sûrement pire. J'ai vécu en reclus pendant pas mal d'années, je crois même avoir fait une crise d'homophobie mais sans passer à l'acte. J'imagine que je me suis beaucoup torturé mentalement aussi. Le fait de vivre avec des parents très religieux n'aidait pas non plus. Je me cachais. Puis j'ai quitté l'ambiance malsaine familiale. J'ai aussi rencontré un ex qui m'a aidé à m'assumer sans même le savoir et un ami qui m'aide aussi actuellement. On se soutient moralement dans nos coups durs. Je vis mieux ma vie, les choses, mon homosexualité. J'ose même suivre des pages gays et partager quelques vidéos et photos de ces pages sur Instagram, chose que je n'aurais jamais osé faire auparavant car j'ai de la famille sur Instagram. Mais maintenant je m'en fous de ce qu'ils peuvent bien penser. Qu'ils aillent se faire voir s'ils ne sont pas contents. Ça fera plus de place pour les gens biens!

avatar contributeur CALIN1650
CALIN1650
02/12/2021 à 17:25

Bonjour,

bien qu'étant attiré par les garçons depuis toujours, j'ai refoulé pendant très longtemps cette attirance car je vivais dans un milieu où ce sujet était tabou pour des raisons religieuses et aussi parce qu'on ne parlait pas de sexualité du tout. J'ai pensé me marier pour faire comme tout le monde, mais j'ai compris que j'étais incapable de faire un mariage "de raison", que ce serait un échec. Prisonnier de mon milieu, je n'ai pas réussi à trouver cette âme soeur au masculin . Aussi j'ai déprimé , et j'ai du survivre dans cette grande solitude affective.

J'apprécie un site comme Betolerant qui permet à chacun d'exprimer ses difficultés dans un esprit de tolérance et de bienveillance.

avatar contributeur Amenledomino
Amenledomino
05/12/2021 à 11:51

Bonjour,

pour ma part je l'ai mal vécu à cause de plusieurs facteurs, le premier venant de moi même, ma timidité, manque de confiance, le deuxième étant un environnement scolaire, sociétal un peu plus fermé et homophobe qu'aujourd'hui et enfin de par des non dits familaux, le sujet n'a jamais été évoqué.

Je n'ai pu m'affirmer que vers 25 ans

avatar ancien membre
Ancien membre
18/12/2021 à 08:01

Bonjour,

Je trouve que replacer une émotion , un ressenti dans un contexte historique a un côté intéressant.

Personnellement, je savais que je n étais pas gay au sens identitaire du terme, mais je savais aussi que je n étais pas hétéro complètement. Ai je eu le courage d en faire un coming out ? Non parce que je ne savais pas trop ce que j étais, et qu a l époque l homosexualité était un délit, voire une maladie et ça n aide pas.

Depuis, je me suis passionné pour les études de genre, fait une thérapie, toujours pas de coming out, malgré certaines expériences et finalement j intégré ce que je suis avec la.palette des sensibilités qui m animent.

Et oui, c est aussi pour cela que je suis sur ce site. L échange sur ce qui nous plaît, ce que l on ressent au delà des étiquettes.

Si j étais ne plus tard j aurais peut être pris une autre étiquette, mais l'important pour moi maintenant c'est d accueillir la diversité des autres dans le respect et de respecter mes propres diversités.

Belle journée a vous

avatar ancien membre
Ancien membre
19/12/2021 à 13:14

Je pensais être hetero en voyant que les garçons m'attiraient... j'ai rencontré un garçon vers 12 ans que je voyais en cachette et je me suis dit finalement tu dois être bi .. A 18 ans et demi j'ai rencontré un mec qui m'a présenté des amies à lui... et on m'a demandé depuis quand j'étais homo. Et le simple fait de dire officiellement en public Je suis homo depuis... cela a tout changé pour vivre ma vie.... Et j'ai décidé de vivre ma vie simplement... Ce fut difficile et compliqué au départ mais mon cercle d'amis et ma famille a accepté... J'ai mis des années à en parler à certains mais dès mes 23 ans en 98 je disais que j'étais homo à tout mes nouveaux amis...



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr