Comment savoir qui je suis ?

avatar contributeur CamilleMaybe
CamilleMaybe
28/11/2021 à 13:05

Bonjour à tout le monde

Je réécris ce message, en version plus courte, car je crains que le site n'ait supprimé le pavé que je venais d'écrire lorsque j'ai appuyé sur le bouton Publier.

Je suis Camille, 21 ans, étudiante, née dans un corps d'homme.

Je me genre au féminin ici mais c'est loin d'être une évidence. Pour la faire courte : je me travestis depuis très longtemps, mais je pensais au début que c'était purement sexuel. Mais depuis quatre ans, je veux transitionner. Je ressens de plus en plus de l'inconfort à être dans mon genre, et je vis chaque jour que je passe sans hormones féminisantes comme des dégâts irréversibles sur mon corps et mon visage. Cela étant dit, cette volonté d'être une femme se conduit comme un yoyo ; des jours j'ai l'impression que c'est une nécessité, d'autres jours que je pourrais continuer à vivre en homme et que ça ne serait pas trop dur à vivre. (Je ne me sens jamais homme cependant, juste parfois j'ai le sentiment que ce n'est pas si terrible que ça d'endosser ce rôle).

Mais depuis un peu plus de six mois, ce yoyo est quand même très souvent penché vers la transition.

Rationnellement et au vu de ma situation, je pense que je devrais aller voir un.e psy avant les hormones, même si théoriquement je pourrais m'en passer. Pour savoir si je dois transitionner, ou si ça risque de passer. Mais ça me terrifie, j'ai peur de tomber sur un.e transphobe, ou même simplement sur une personne ne me comprenant pas.

Je suis aussi terrifiée à l'idée de subir de la transphobie. De la part de mon entourage mais aussi de gens dans la rue. C'est pour ça que je veux commencer le ths avant de m'assumer. Le problème c'est que je sais "qu'essayer" d'être une femme en public pourrait m'aider à savoir qui je veux être. Seule ma meilleure amie sait que j'ai un tel questionnement, depuis cet été, mais on est plus très proches (et j'espère que ce n'est pas à cause de ça, mais...)

Si je viens sur ce forum, après avoir lu quelques uns de vos sujets, c'est parce que j'ai l'impression que vous êtes bienveillant.e.s mais franc.he.s, et j'ai justement besoin de vrais conseils, et pas qu'on me dise que je suis "valide et légitime", car ça ne fait rien avancer. Merci beaucoup de m'avoir lue jusque là.

avatar contributeur de Charly 278
Charly 278
28/11/2021 à 16:21

Bonjour Camille,

Je comprends ton questionnement, tes doutes, tes peurs. Je suis également passé par là.

Si tu veux en parler avec des professionnels dit "safe" tu as une liste sur le site https://bddtrans.fr/chirugiens/

J'ai trouvé mon chirurgien, endocrinologue et ma psy sur ce site. Ça c'est super bien passé des le début.

J'ai eu très peur de la réaction de mon entourage. Donc, j'ai décidé de le dire petit à petit à certaines personnes et de commencer les changements dans un cercle restreint. Une fois à l'aise j'ai commencé à l'agrandir.

Un vrai conseil c'est de t'écouter toi, ce que tu veux toi, d'y aller à ton rythme. Ne te sens obligée de rien et prend ton temps si tu as besoin.

J'espère que ça t'aide un peu. Je reste à ton écoute si tu as besoin

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur CamilleMaybe
CamilleMaybe
28/11/2021 à 17:21

Merci beaucoup de ta réponse Charly. J'étais déjà tombée sur ce site il y a quelques mois / années mais je n'avais pas regardé les psys autour de chez moi à ce moment là ( j'étais assez décidée à éviter à tout prix cette case à l'époque ).

Je crois que justement le problème c'est que j'ai épuisé toutes mes ressources intérieures ( je ne peux plus rien tirer de l'introspection, aller voir un.e psy me fera probablement du bien )

Encore merci !

avatar contributeur de MissSandwich
MissSandwich
13/12/2021 à 09:14

Salut Camille !

Je comprends totalement ce que tu ressens, puisque je suis exactement dans le même cas. Je pense qu'une bonne chose, c'est d'échanger avec des gens, de ouvrir comme tu le fais et essayer de "prendre la température" si je peux dire. Évidemment ça ne se fait pas en une fois, c'est un long chemin, et tu es visiblement plus avancée que moi sur ce sujet haha. En tout cas il 'e faut pas se renfermer sur soi, ne pas avoir peur d'essayer, on vit pour soi pas pour les autres, si tu te retiens a cause des gens tu ne seras jamais pleinement toi même et heureuse !

Envoyé depuis l'application android
Rencontre Trans

STOP à la fétichisation des personnes transgenres. betolerant est le seul site de rencontre transgenre à ne pas considérer la transidentité comme un vulgaire fantasme fétichisé.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr