Est-ce que les gays ont un problème ou est-ce moi qui les choisis mal?

avatar contributeur de Nopseudo
Nopseudo
24/11/2021 à 23:33

Salut,

Récemment je croyais m'être trouvé un mec bien mais au final il s'est avéré qu'il n'était pas tout seul dans sa tête. Encore un! 😫 😱

Il y a de ça deux mois j'étais tombé sur un manipulateur pervers et narcissique qui m'a fait beaucoup de mal et j'ai mis un mois à m'en remettre en décidant de le bloquer définitivement de partout. J'ai sauté le pas et depuis tout va bien. Je ne ressens presque plus rien pour lui et surtout je n'y pense plus trop voire presque plus du tout. Ça fait du bien à l'âme et ça me repose l'esprit.

Récemment, il y a trois semaines, j'ai rencontré un garçon dans un bar gay. Au début, on ne faisait que parler mais sans plus. Apparemment, il était très intéressé par moi puisque deux semaines plus tard on est "sorti" ensemble. Ça n'a duré que...trois jours! Dès le 1er jour, il passait tout son temps à se demander pourquoi j'étais avec lui, ce que je lui trouvais. J'ai tenté de le rassurer mais en vain apparemment. Les deux autres jours n'ont pas été différents. Il passait son temps à ressasser la même chose et en a rajouté en me disant que je ne faisais que profiter de lui et que je ne le voulais que pour du sexe. Il psychotait même en insinuant que je voyais d'autres mecs. Parce qu'il me trouve mignon, il a passé ces trois jours à me pourrir la vie. En passant toutes ses journées à râler et essayer de me culpabiliser de tout et de rien. Il m'a fait penser à l'autre garçon avant lui. Exactement la même attitude mais la différence avec le dernier c'est qu'il n'a pas essayé de me manipuler mais son attitude reste la même que l'autre garçon avant lui.

Dans les deux cas, ils n'ont pas confiance en eux, ne se trouvent pas beau et psychotent pour tout et rien. Combien de fois le 1er m'a sorti que je baisais tous les mecs que je croisais? Plein. Le dernier insinuait que je voyais quelqu'un d'autre. Mais le pire c'est que le dernier gars est un radin pathologique. Il refuse d'aller au resto s'il n'y a pas de promo. Il a passé 30mn à choisir un resto parce que la plupart n'avait pas de promos. Je lui ai dit qu'on pouvait y aller même sans promo mais il ne veut pas. Apparemment, il était déjà comme ça avec son ex (avec qui ça a duré 12 ans - j'ose même pas imaginer toutes les fois où il a dû refuser de sortir car y avait pas de promos ou je ne sais quoi, y compris pour les voyages).

Hier, ça a été la goutte de trop, j'en ai eu marre de ses brimades et en ai fini avec lui. Il a voulu qu'on reste "amis" mais j'ai refusé. Il ne manquerait plus que ça d'être ami avec un gars comme lui. Je ne m'en suis pas séparé pour en faire un ami aussi instable qu'il l'est. Il a osé me dire que je n'étais pas intéressant, que je n'avais pas de conversation et que s'il ne bandait pas (il bande à peine) c'était parce que je n'étais pas assez intéressant pour lui (qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre!). Je dis surtout que soit il a des problèmes d'érection soit il s'est tellement mis de pression pour être à la hauteur que ça l'a bloqué. C'est tout le temps comme ça chez les garçons. Je dis que ça doit être la 2e réponse car selon lui on était en couple alors que pour moi on était juste en train d'apprendre à se connaitre, sans plus. Au bout du 2e jour il m'envoyait déjà des messages du style "je te promets de toujours t'aimer tous les jours".

Bref, encore un qui a des problèmes psychologiques et qui se défoule sur moi car je suis trop à son goût et qu'il ne sait pas comment gérer la relation. Le 1er, je lui ai servi de bouche-trou le temps de se remettre avec son ex et ça m'a fait beaucoup de mal mais la chose positive c'est que ça m'a blindé contre ce genre de mecs et les mecs en général. Je me méfie et prends mes distances pour ne pas souffrir et j'ai bien fait car avec le 2e ça n'a pas fonctionné et il est tout aussi taré que le 1er. J'ai bien fait de me protéger sentimentalement. J'ai évité une autre déception et déprime post-relation de merde.

Un coach que j'ai connu il y a deux ans m'avait dit que je ne savais pas choisir les mecs. Est-ce qu'il a raison ou bien les mecs ont tous un problème psy? J'ai l'impression de tous les enchainer. Du style "hey, si t'es taré viens me voir je vais m'occuper de toi!" et voilà qu'ils viennent à la chaine.

Demain, j'ai rdv avec ma psy et je vais lui en parler. La bonne nouvelle, selon mon coloc, c'est que cette fois-ci j'ai mis le "holà" dès le début et je ne me suis pas laissé entrainer comme avec l'autre. Il me dit que je dois développer encore plus de confiance en moi et que cette fois-ci je dois creuser plus en profondeur pour attirer les bons mecs mais j'ai l'impression qu'ils se font rare.

Est-ce moi qui choisis mal ou bien les mecs sont tarés?!

avatar contributeur de Romance83
Romance83
25/11/2021 à 04:07

Essayes de discuter ici , de tisser des liens avec des membre de Betolerant et peut être que tu auras une bonne surprise.

Je crois que chacun a ses névroses c est une certitude mais trouver une personne équilibrée n'est pas chose impossible j'en suis sur.

Si tout était si simple , cela se saurait.

Bon courage et prends soin de toi.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Skyquiver
Skyquiver
25/11/2021 à 10:56 - 25/11/2021 à 12:35

Je doute que ce soit toi qui ne sache pas choisir tes mecs ou alors il faut tous que l'on consulte !

😄

avatar contributeur de Paraisseux
Paraisseux
25/11/2021 à 11:09

Société où la culture du faux self mériterait un championnat olympique.

avatar ancien membre
Ancien membre
25/11/2021 à 11:33

Citation de Nopseudo #381501

salut

ton coloc a bien raison , tu as décidé de mettre le "holà" , non, pas tous les hommes sont tarés , on peut en dire autant des femmes , je pense .

toute la difficulté c'est de savoir pourquoi on répète le même schéma dans nos choix de partenaires et pourquoi a un moment donné

l'autre capte nos carences affectives , les combles et après les retournes contre nous pour nous faire souffrir , est ce que cela fait de nous un 'radar a connards '.

je ne suis pas maso mais comme toi , qu' effectivement tirer un coup de frein a main et a un moment donné et identifié avec un thérapeute , par un travail sur nos , traumatisme , nos mémoires transgénérationelles , peut nous aider à

ne plus attendre cette façon , qui nous mets dans l impasse par nos choix , cet "amour infinie "dont nous avons tous besoin .

en passant par un objet d amour qui n en est pas un

avatar contributeur de Dime
Dime
25/11/2021 à 13:32

Citation de Nopseudo #381501

Tu me sembles bien pressé. Peut-etre as-tu des carences affectives à combler en urgence ?

Si tu prends ton temps, tu rencontreras surement des gens plus équilibrés.

avatar contributeur de Faith141
Faith141
25/11/2021 à 14:51

Sorry pour toi. J'avais lu le dernier post où tu parlais de cette personne. Et je pense ne pas être le seul à avoir pensait "cool, il a rencontré une personne fidèle et correct, avec des défauts mais on en a tous".

avatar contributeur de Nopseudo
Nopseudo
25/11/2021 à 18:08

Citation de Dime #381550

Comme tout le monde je pense en avoir et j'apprends petit à petit à les combler par moi-même sans avoir besoin d'une tierce personne pour ça.

Concernant ce dernier gars, je croyais vraiment qu'il allait être mieux que l'autre mais au final, si on enlève la manipulation il est exactement pareil. Les mêmes problèmes, les mêmes défauts, les mêmes doutes, les mêmes complexes. J'ai l'impression qu'il ne fait pas bon d'avoir dans la 40aine. Ils ont pratiquement tous le même âge et ont tous les mêmes problèmes. Peut-être une crise de la quarantaine qui dure 10 ans?!

Pour tout dire, je ne suis pas en colère contre lui, je ne suis plus en colère contre l'autre qui m'a VRAIMENT fait du mal gratuitement, ni même contre ce pseudo ami que j'ai connu environ un an ou deux et qui n'a aucune empathie et qui, apparemment, avait des vues sur moi. Ce qui me rend en colère, c'est que j'attire toujours les mêmes mecs. Je me retrouve toujours dans des situations où je me dis "quoi? encore un?" et là je me dis que je devrais arrêter de chercher et de faire comme un ami (qui lui aussi enchaine les relations foireuses et a été en couple avec un manipulateur, j'imagine que c'est tout ça qui nous a rapproché) et m'envoyer en l'air sans me poser de question et puis advienne que pourra.

J'ai vraiment cru que le dernier aurait pu être un mec bien avec qui j'aurais pu m'entendre mais il faut croire que non. D'ailleurs je n'ai pas supporté son côté pingre (en plus de ses remontrances en permanence au lieu de se remettre en question et de se faire aider car apparemment je ne suis pas le 1er avec qui il agit comme ça et avec qui il se cherche des excuses bidons pour tout foirer et en finir avec la relation qui n'a même pas commencée). En trois ans, il n'a toujours pas compris que le problème ne venait pas des autres mais de lui.

Il refuse de vivre sa vie. Il ne va pas au resto s'il n'y a pas de promos, il cherche à faire des économies sur tout et n'importe quoi. La dernière fois qu'on s'est vu il a refusé d'aller dans une station essence car il ne va que dans une seule d'entre elles (sûrement pour faire des économies). Il est prêt à laisser caler sa voiture juste parce qu'il n'y a pas la station essence qu'il veut. Non mais allo quoi! C'est pas une vie! Je ne me vois pas vivre comme ça. Faire attention à toutes mes dépenses, courir après les économies, refuser de profiter de la vie à cause de lui. Apparemment il était déjà comme ça avec son ex. Ça ne date pas d'hier donc.

Pour en revenir au message de Dime, je crois que je suis de moins en moins "needy" avec les mecs. Peut-être que je le suis encore un peu, de temps en temps, mais l'expérience désastreuse que j'ai eu avec le manipulateur m'a fait un petit peu mûrir et m'a vacciné et protégé des relations foireuses. Je ne m'investis plus autant qu'avant, je me protège avant tout pour ne pas finir comme une loque comme ça a été le cas. Toutes ces fois où j'ai pleuré et où j'ai eu envie d'en finir tout ça pour un gars qui s'en fout totalement de moi. Cette fois-ci j'ai avancé avec prudence et en faisant des micros pas au lieu d'avancer à pas de géant. J'ai bien fait! J'ai encore du chemin à parcourir, ça c'est sûr mais j'avance dans la bonne direction!

Citation de Una Strega #381538

J'aimerais bien savoir pourquoi on répète toujours les mêmes schémas. Dans mon cas, je me suis rendu compte que les mecs que je fréquentais ressemblaient tous psychologiquement à ma mère. Peut-être que dans un certain sens je cherche à combler ce manque affectif qu'elle s'est toujours refusée à nous donner à mes frères et sœurs et moi. Je sais que sa mère ne lui a jamais témoignée de l'affection et qu'elle en a souffert et à défaut de chercher à vivre sa vie de la meilleure des manières elle s'est "vengée" sur nous, ses enfants. C'est peut-être un début de réponse.

Pour en finir, je vais suivre les conseils de mon coloc qui me disait qu'il était fier de moi car cette fois-ci je ne me suis pas laissé emporter naïvement dans une relation foireuse et que j'ai décidé d'y mettre fin au plus tôt et que maintenant il allait falloir que je creuse encore plus en moi et dans mon futur copain pour aller chercher un mec bien comme il faut. Prendre le temps de biiiieeeeennnn le connaitre avant de passer à autre chose. Il est vrai qu'au lieu de débuter une relation à la hâte avec ce dernier gars j'aurais dû rester ami avec lui et prendre le temps de le connaitre. Boire un verre par-ci par-là et voir à quoi il ressemblait de l'intérieur, ça m'aurait évité des déceptions et à défaut je l'aurais gardé en ami sans qu'il ne se soit jamais rien passé entre nous et il n'en n'aurait sûrement jamais rien su. Encore une leçon d'apprise. Comme on dit: on en apprend tous les jours

Ça me fait penser à mon ami actuel qui a les mêmes relations foireuses que moi. On se parle tous les jours, on apprend à se connaitre, on parle de nos relations foireuses, on parle de tout et de rien. Je sais que je lui plais et il sait qu'il me plait mais pour le moment il ne se passe rien entre nous. Je ne sais pas si ce sera le cas car on a des goûts assez différents mais en tout cas si jamais il devait se passer quelque chose je sais déjà quel genre de mec il est et il sait quel genre je suis. C'est peut-être ça que je devrais faire avec les mecs en général. Faire la même chose qu'avec mon ami. Devenir ami, apprendre à se connaitre, y aller tout doucement et ensuite voir ce que ça donne. Encore une piste à creuser.

avatar ancien membre
Ancien membre
25/11/2021 à 18:49

Citation de Nopseudo #381578

je trouve que tu es super autonome vis a vis de tes angoisses et analyses , bon maintenant faut vivre avec et je pense que tu sais trés bien le faire !

quant a ta nouvelle relation amicale qui a l air génial , oui , prend le temps de vivre !

portes toi bien ;)

avatar contributeur de Romance83
Romance83
26/11/2021 à 03:30

La règle d'or comme tu dis c'est prendre son temps, apprendre à se connaître sans précipiter les choses et faire des plans sur la comette comme on dit.

Il y a pleins de gars bien sur Betolerant, tu es sur le bon chemin tu verras :)

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Nopseudo
Nopseudo
26/11/2021 à 10:52

J'avoue qu'on s'est bien précipité, surtout lui. En racontant mon histoire, mon ami m'avait dit: il est amoureux de toi et il a peur, il faut le rassurer. Je veux bien le croire mais comme je le lui ai dit, et aussi au garçon en question, je ne veux pas être son psy mais son petit copain. Après, j'ai réalisé, bien longtemps après mon ami qui le savait déjà, que le garçon en question est rempli de peur. On ne pouvait pas s'embrasser ni se balader main dans la main en pleine rue. Je peux comprendre, ce n'est pas tout le monde qui a envie de s'assumer et avant j'étais comme lui mais il a vraiment peur de tout. Il a même peur de le faire en plein quartier gay. J'avoue que j'avais un peu peur de temps en temps quand je voyais le regard de certaines personnes mais ça ne m'a pas empêché de continuer et d'ignorer les regards méprisants de certaines personnes.

Ce soir, je ne sais pas si on se verra au bar ni même demain mais si on ne se voit pas ce serait dommage et ça me gâchera un peu la soirée car j'ai envie de discuter avec lui et mettre les choses au clair vue qu'il n'a pas envie de répondre par message. Il faut dire que je lui ai bien fait comprendre que je ne voulais plus de lui ni comme petit copain et encore moins comme "ami", que je ne voulais plus rien avec lui. Je peux comprendre qu'il soit fâché alors je me dis que parler en face à face sera plus facile car il ne pourra pas esquiver l'inévitable. Il faut qu'il comprenne que son comportement et attitude ne sont pas acceptables. Il m'avait raconté qu'il avait rencontré d'autres garçons avant moi et que ça n'avait jamais fonctionné, ce n'est pas surprenant quand on sait comment il est. J'imagine que la peur lui fait faire des choses qu'il ne ferait pas en temps normal.

Ça me fait penser à l'ex d'un gars que je connais, il est pareil. Ça fait 5ans que leur relation est terminée et le gars est toujours le même et toujours seul avec ses problèmes psys. C'est ce qui risque d'arriver à ce garçon que j'ai rencontré. J'aurais pu écrire "homme" vue l'âge qu'il a mais il se comporte surtout comme un petit garçon apeuré. Je ne crois pas que les choses changeront de son côté car il m'a dit qu'il ne changerait pas. Ça m'a fait penser au manipulateur. Même discours et même peur. Bref, si on se revoit ce serait sympa pour pouvoir mettre les choses au clair sinon tant pis pour lui, il restera seul avec ses peurs. Il m'avait pourtant l'air d'être quelqu'un de calme et posé mais faut croire que ce ne sont que des apparences et rien d'autre.

Concernant mon ami actuel, celui avec qui je parle tous les jours depuis des semaines, il a aussi une relation compliquée. Son "petit copain" devait venir le chercher à la gare et il n'est pas venu. Leur relation semble aussi chaotique que les miennes. J'ai l'impression que rencontrer quelqu'un de bien et qui a toute sa tête reste mission impossible. C'est hallucinant quand même. Ça me rend un peu triste et ne me donne même plus envie de m'investir dans quelques relations que ce soient. À quoi bon? Je vais encore me retrouver avec un tocard qui est rempli de peur en tout genre et qui va me rendre dingue comme ça a été le cas avec les deux derniers. Je suis fatigué de les attirer. Il est vrai qu'à une époque j'ai voulu devenir psychologue mais je ne veux pas l'être avec mon petit copain. Je veux être le petit copain de l'autre et non son psy. Je crois que je vais faire comme mon ami, arrêter! Il m'avait dit que si ça ne fonctionnait pas avec son mec il arrêterait de chercher car il en a marre des déceptions. C'est aussi mon cas. Je n'ai plus envie de chercher à me mettre en couple. J'en ai marre. Je crois que lui et moi on restera ensemble mais pas en tant que futur petit copain mais plutôt comme amis qui en ont marre des mecs. On continuera à sortir ensemble, aller au bar, boire des verres et faire notre vie comme on le souhaite. Moi, j'ai décidé d'arrêter. Je ne veux plus qu'on me fasse du mal. J'en ai marre! Je laisse tomber!

avatar contributeur de HaricotMungo
HaricotMungo
26/11/2021 à 17:08

Citation de Paraisseux #381536

Je dis pas mieux, mais il y a encore de perle rare qui sait faire un véritable travail sur soi, ça j'y crois.

avatar contributeur de Nopseudo
Nopseudo
28/11/2021 à 11:13

Bah de toutes façons maintenant c'est mort de chez mort!

Vendredi il a passé la soirée à me zieuter et à être jaloux, aux dires du gars avec qui j'ai passé la soirée. Il est vrai que de temps en temps je le voyais qui me zieutait. On est parti vers 03h10 du matin et il est resté jusqu'à la fin. Quand on est parti, il ne restait que lui, le gars, moi et deux-trois employés. Le gars avec qui j'étais à dit au revoir et je suppose qu'il était inclus dans son au revoir alors que moi je l'ai zappé. J'ai vu qu'il me regardait mais je n'ai pas réagi et encore moins à son hypocrisie quand il est arrivé vers minuit en pensant ne pas me voir là-bas. Durant toute la soirée il a agit bizarrement. En trois semaines je ne l'ai jamais vu comme ça. Il faisait semblant d'être content/heureux et s'agitait dans tous les sens comme un taré qu'il est.

Hier, les choses ont été différentes. On a calmé le jeu j'imagine. Il était redevenu normal tout en continuant à me zieuter et apparemment toujours plein de jalousie. Toujours selon les dires du gars avec qui j'étais et il est vrai qu'encore une fois je l'ai vu me zieuter. Mais cette fois-ci les choses ont vraiment été différentes. J'ai été beaucoup plus triste que d'habitude et lui a arrêté de faire semblant d'être content/heureux.

Tous ceux qui nous connaissent savent ce qu'il s'est passé, même un couple qui ne connait rien à l'histoire et que j'ai rencontré vendredi soir. Ça se lisait sur mon visage que j'étais triste à en pleurer. D'ailleurs j'ai eu du mal à me retenir et en rentrant je me suis lâché, tout comme je me lâche maintenant. J'ai du mal à voir l'écran!

Le gars que je connais est allé lui parler pour en savoir plus et apparemment il lui aurait dit qu'il était super fâché contre moi et qu'il n'était pas encore prêt à me reparler. Va savoir pourquoi. J'imagine que le fait de l'avoir jeté + le fait d'avoir essayé d'être mon "ami" et que j'ai refusé + le fait de lui avoir dit que je ne voulais être ni son ami ni son petit copain et que je ne voulais plus rien avoir à faire avec lui + lui dire ses 4 vérités a dû le refroidir. De plus, je crois me rappeler que le jour où il m'a raccompagné à la maison il a pleuré. J'ai vu ses yeux rouges, je l'ai même entendu renifler mais allez savoir si c'était ça ou non. On peut sûrement avoir les yeux rouges parce qu'il fait froid. Quoi qu'il en soit il y a une chance sur deux que je l'ai fait pleurer.

Ce que je ne comprends pas c'est pourquoi il refuse du jour au lendemain de me parler et après ça me mate en mode jaloux au bar. Il n'a pas voulu développer ni se justifier auprès du gars avec qui j'étais. Ce que je peux comprendre. Contrairement à lui je raconte tout à tout le monde pour me soulager l'âme. De ce que m'a raconté le gars, il est très énervé, ne veut pas me parler pour le moment et il a eu l'impression qu'il ne voulait pas recommencer la relation (qui n'a jamais commencé d'ailleurs car 3 jours je n'appelle pas ça une relation).

Il a été fautif de A à Z mais il fait de moi le fautif. Abusé! Il ne se trouve pas beau, ne s'assume pas, n'a pas confiance en lui, crois que j'abuse de lui, que je ne veux que du sexe et ne fait que râler H24. Après il ose faire croire que c'est moi le fautif. Crétin! J'ai tout fait pour le rassurer car apparemment il est amoureux de moi et a peur de me perdre (ce qu'il s'est passé) mais arrive un moment où le mental dit "STOP!" et comme je le lui ai dit à plusieurs reprises, je ne suis pas son psy. Je veux être son petit copain mais pas son psy. Il en est hors de question. Mais il ne le comprend pas. Il est trop borné, têtu et peureux (dans le sens qu'il fait tout pour ruiner la relation au lieu de se remettre en question).

Tous les mecs qui m'ont entourés durant la soirée, qui ont essayés de me remonter le moral, ont tous fait leur possible pour que je relève la tête. Plusieurs d'entre eux m'ont dit que j'étais mignon et encore plus que l'autre gars, que je méritais mieux que ça et que je ne devais pas me laisser aller. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire. Je sais que de son côté il n'est pas mieux et doit sûrement être triste aussi mais je n'ai pas mérité ça. Je n'ai rien fait de mal. J'en ai juste eu marre de son côté "j'ai pas confiance en moi et je ne te mérite pas". Mon ami m'a dit de rester ami avec lui mais je ne veux pas et je ne peux pas. Je ne veux pas être ami avec lui et devoir supporter ses merdes encore et encore. En plus, ce ne serait que jouer les hypocrites. On sait très bien qu'on ne pourra pas être amis. Lui sera jaloux si je parle et profite de la soirée avec un autre et moi je serais malheureux de ne l'avoir comme ami et savoir qu'il pourrait être avec un autre.

Comme me l'a dit mon ami hier soir, il est comme ça car il se peut qu'il pense ne pas me mériter. Mais putain en quelle langue il faut le lui faire comprendre?!?!?!?!?! Je dois faire quoi pour que cet abruti comprenne que je veux être avec lui et que je ne veux pas abuser de lui ni de la situation?! Hier soir, la soirée a été tellement pénible que je n'en ai pas profité, toute la soirée on a tous parlé de lui et toute la soirée ou presque il m'a zieuté. Il refuse de me parler, lit mes messages, ne veut pas y répondre mais me zieute avec jalousie si je suis avec d'autres personnes et apparemment avec une personne en particulier: le gars avec qui je passe mes soirées depuis 2 jours. Super sympa et super compréhensible.

Bref, hier j'en ai eu marre et en rentrant chez moi vers 04h00 du matin j'ai envoyé un message au débile en lui disant que j'en avais marre de lui et de son attitude puérile et que s'il voulait me dire quelque chose il aurait mieux fait de venir me voir et me parler. Bien entendu il ne va pas répondre comme d'habitude. À la fin de mon message j'en ai profité pour lui dire que tout était fini, encore une fois.

Je vais essayer de garder la tête haute et me reprendre en main. Demain, je commence un nouveau job (encore, j'ai laissé tombé l'autre mercredi dernier et me voilà déjà avec un autre qui commence demain). Je vais me remettre au sport. Je m'entraine chez moi mais là j'ai besoin de sortir de temps en temps. Donc une salle de sport s'impose. En plus, il en existe une ouverte presque toute la journée donc tant mieux comme ça si je veux aller m'entrainer tard le soir je peux. Il y aura moins de monde donc plus de machines à dispo.

Je vais tenter de garder mon nouveau boulot, me remettre à fond au sport, gagner encore plus en muscle (malgré le fait de s'entrainer à la maison j'ai quand même gagné en muscles), m'acheter de nouvelles fringues car j'en ai pas beaucoup et encore moins des fringues d'hiver, prendre soin de ma peau, de mes cheveux, de ma barbe, etc... Le jour où je retournerais au bar j'espère qu'il sera là et qu'il bavera devant moi comme un con en se disant qu'il n'aurait pas dû faire ce qu'il a fait mais je suis sûr que si je le revois en tant que nouveau moi il sera encore plus complexé et se mettra encore plus de bâtons dans les roues car c'est ce qu'il sait faire de mieux.

Bref, en écrivant ce roman j'ai pleuré mais en même temps j'essaie de relativiser. Ce que j'ai oublié de dire, c'est qu'un nouveau gars que j'ai connu hier, m'a posé une question et je n'ai pas hésité une seconde à y répondre car la réponse me semblait évidente pour moi. Il m'a dit et demandé: "maintenant il faut savoir ce que tu veux réellement. est-ce que tu veux vraiment être avec lui ou alors tu veux être avec lui car tu te sens seul et tu as besoin de compagnie?". La réponse pour moi est la 2e et je crois que pour le gars en question c'est la même chose. Il me sort au 2e jour qu'il me promettait de m'aimer tous les jours et ensuite le lendemain me fait comprendre que je pourrais vivre près de chez lui voire même avec lui (tout en nuance pour cette partie-là bien sûr). Je me rends donc compte que je ne suis pas amoureux de lui mais que j'ai juste eu une forte attirance physique pour lui, comme lui pour moi. Il se croit amoureux mais je sais que ce n'est pas le cas ni de son côté ni du mien. Je devrais arrêter de me jeter dans les bras du 1er venu pour me sentir moins seul. Pourtant j'ai des amis maintenant et un bar où je connais presque tout le monde mais rien n'y fait je ressens toujours ce vide en moi et ce besoin de ne pas être seul. Il va falloir que je travaille là-dessus pour ne plus me laisser avoir.

À tous ceux/celles qui ont lus jusqu'ici: BRAVO!

avatar contributeur LeGaymer2
LeGaymer2
28/11/2021 à 14:57

J'ai dévoré ton histoire 🤤

Ca me permet de relativiser sur ma situation, merci 🙏

En te souhaitant évidemment de trouver la perle rare 👨‍❤️‍💋‍👨

avatar contributeur de Nopseudo
Nopseudo
28/11/2021 à 18:22

Citation de LeGaymer2 #381953

😄 😄 😄

Ravi de t'avoir aidé.

De mon côté, je commence à aller mieux, enfin j'essaie. Je lis des articles sur la dépendance affective, le trouble de l'attachement (autre manière de le dire), j'essaie de mieux comprendre ce qui me pousse à retomber dans ce genre d'histoire et apparemment c'est parce que je me jette d'une relation à une autre sans me donner le temps de me poser, de réfléchir à la situation et de prendre du temps pour moi afin de me rendre compte de ce qui ne va pas.

Jouer les "selfish" serait donc une étape importante afin de se recentrer sur soi-même et éviter de refaire les mêmes erreurs. À méditer...!

avatar contributeur de Dime
Dime
28/11/2021 à 18:27 - 28/11/2021 à 18:39

Citation de Nopseudo #381999

Comment te sens tu lorsque tu as une période de célibat un peu prolongée. Plutôt mal ou plutôt bien ?

avatar contributeur de Nopseudo
Nopseudo
28/11/2021 à 18:40 - 29/11/2021 à 22:40

Citation de Dime #382000

On pourrait dire que je suis tout le temps en célibat prolongé 😅

Auparavant, je le prenais super mal car j'étais seul à 100% (pas d'amis, pas de sorties, pas de boulot, cloitré à la maison en permanence). Maintenant, je le vis un peu mieux car j'ai tout ça et je ne reste plus chez moi. Il m'arrive de vouloir rester à la maison de temps en temps mais c'est voulu. Le week-end prochain j'ai décidé de me faire une petite soirée cocooning (un bon bain chaud, avec une petite boisson, un bouquin et de la musique relaxante). Je vais en profiter. Ensuite, je me ferais à manger et profiterais du reste de la soirée (un film à regarder). Si j'ai envie de sortir et qu'il ne pleut pas, j'irais sûrement faire un tour. Le tout c'est de ne pas s'ennuyer et de ne pas le prendre comme une contrainte et surtout ne pas déprimer!

Là, je me rends compte que j'ai enchainé deux gars au psychisme complètement détraqué. Je n'ai pas pris le temps d'apprendre à les connaitre. Mon envie d'avoir quelqu'un m'a fait plonger par deux fois dans des relations sans avenir et accepté des choses que je n'aurais pas dû, sauf pour le 2e, j'ai dis STOP à temps. La mauvaise expérience du 1er m'a servi de leçon. Comme je le disais, à chaque nouveau gars j'apprends un truc différent. En espérant qu'avec le prochain je ne ferais pas la même erreur qu'avec les deux 1ers. Comme on me l'a souvent dit: "prends ton temps!" alors je vais le prendre même si pour ça je dois me faire violence.


Breaking news!

J'ai enfin compris que je me fourvoyais en enchainant les rencontres sans prendre le temps d'apprendre à connaitre l'autre. J'ai donc décidé de tirer un trait sur le dernier mec. Il m'avait accusé d'être responsable de l'échec de la relation alors que c'est lui qui a tout foutu en l'air. Il se comporte comme un gamin et refuse de me parler mais joue les jaloux quand on est au bar. J'ai passé l'âge de ces bêtises mais il faut croire que tout le monde n'est pas prêt à murir. Je peux comprendre que pour certaines personnes les relations passées et même leur passé perso peuvent avoir une certaine influence (négative pour la plupart) mais ça ne justifie pas cet acharnement sur ma petite personne. J'ai eu beaucoup de chagrin et un peu pleuré (suis une vraie chouineuse lol) mais au moins je vois clair dans son jeu maintenant et je vois clair tout court. Je vais prendre soin de ma petite personne et voir si je réussi à attirer les bonnes personnes auprès de moi. La prochaine fois je ne me laisserais plus avoir (je l'espère).

avatar contributeur Loirehug
Loirehug
01/12/2021 à 19:05

Il ne faut pas trop réfléchir et calculer dans les relations meme jusqu'à paraitre bizarre aux yeux de l'autre. Ça dure ce que ca dure... Mais c'est quand on à des apprioris que ça devient compliqué. Une personne qui semble "ne pas être seule dans sa tête" peut signifier qu'elle est perturbée d'être amoureuse... Faut etre cool c'est pas évident de porter un jugement objectif est fiable. Et puis si ça ne fonctionne pas ça peut venir de nous-même.

avatar contributeur de Nopseudo
Nopseudo
02/12/2021 à 12:41

Bah en fait, en écrivant mon message j'étais enragé, comme à chaque fois que ça ne se passe pas bien. Puis j'ai lu un commentaire sur un autre topic qui disait que certaines personnes avaient peur d'être aimé et c'est là que ça m'a fait tilt. Apparemment, il est "tombé amoureux" de moi très rapidement et a sûrement eu peur de ce qu'il ressentait et aussi peut-être peur d'être aimé en retour. Je ne sais pas trop. Ce que je sais c'est qu'un ami m'avait dit à plusieurs reprises que ce gars était amoureux de moi et avait peur, et donc qu'il fallait que je le rassure mais je n'avais pas compris. J'étais dans le flou et ne comprenais pas ses réactions un peu trop abusées à mon avis. Sur whatsapp il est tout chou et puis en face il se comporte comme un crétin. Ça soufflait le chaud et le froid et je ne comprenais rien. Maintenant, je me dis que mon ami avait raison. Un autre ami m'avait dit qu'il se pouvait que le gars pensait ne pas me mériter, ce que je trouve abusé encore une fois. Il se met des idées en tête tout seul et c'est assez insupportable, encore plus depuis qu'il refuse de répondre à mes messages. Ça va bientôt faire une semaine que j'ai arrêté de le contacter car ça me blesse et me rend enragé et stupide quand ça arrive. Je dis des choses que je ne devrais pas dire et après je regrette et reviens vers lui. Comme dirait mon coloc je souffle le chaud et le froid. Un peu comme le gars d'ailleurs. Dans mon dernier message je lui ai dit que c'était fini pour de bon car j'en avais marre de son attitude de merde et depuis plus de nouvelles de ma part mais ce n'est pas pour autant que je n'ai pas envie de le recontacter mais vaut mieux le laisser dans son coin pour le moment.

Je peux comprendre qu'il ait peur mais ça ne justifie pas son attitude. Mon ex aussi avait ses peurs et ce n'est pas pour autant qu'il se comportait comme ça. Il était perturbé, et l'est toujours, mais au moins il me parlait même s'il essayait de me la faire à l'envers comme à chaque fois mais au moins y avait de la communication et c'est tout ce que je demande au nouveau gars. Qu'il communique au lieu de rester cloitré dans son coin et de rester avec ses peurs. Je ne sais pas s'il s'en rend compte mais en se comportant comme ça il risque de finir sa vie tout seul. Si à chaque mec qu'il trouve mignon il se comporte comme un crétin ils vont tous lui tourner le dos comme je l'ai fait. Je ne suis pas le 1er et ne serais pas le dernier. J'aimerais tellement qu'il réalise que je tiens à lui mais il est trop apeuré et préfère jouer les paranos au lieu de faire un effort. Apparemment, pour lui, faire un effort n'est pas envisageable. Il a une vision du couple assez pourrie et à sens unique. Il faut que je sois aux petits soins pour lui, que je lui envoie des "bonjour" tous les matins et que je lui demande comme il va. Par contre, le contraire n'a pas l'air de lui venir à l'esprit.

En écrivant tout ceci, je me rends compte que si je m'attache à lui c'est parce que je n'ai pas envie de redevenir célibataire. Il n'y a pas d'amour entre lui et moi, juste une forte attraction physique. On se connait depuis presque un mois mais on est sorti ensemble que 3 jours pendant lesquels il n'a pas arrêter de se plaindre de tout et de rien et de moi aussi. C'est plutôt mal parti. Le fait qu'il me boude et qu'il refuse de me répondre doit être dû au fait que je lui ai dit ses 4 vérités et qu'il n'a pas aimé. Comme on dit: la vérité fait mal. Et depuis, il joue les gamins boudeurs.

Là où je vais il y a plein de mecs mais pas forcément des mecs intéressants et je me vois mal continuer à chercher. Je devrais peut-être demander à un de mes amis de m'emmener dans d'autres bars gays pour voir si je me trouve quelqu'un de plus intéressant. Malgré le fait qu'on se fasse la gueule l'un l'autre je sais que quand on est au bar on se zieute l'un l'autre. Soit discrètement soit on se fait griller par l'autre. Je suppose que l'un comme l'autre on cherche à capter l'attention de l'autre mais que notre égo prend le dessus et aucun des deux ne veut faire le 1er pas. De mon côté ça ne me gênerait pas mais je ne sais pas s'il va continuer à jouer les cons même en face à face alors je ne tente rien. Ça me fait du mal. De temps en temps je me dis que je me trouverais, un jour ou l'autre, un mec "normal" mais je me demande quand est-ce que ce jour va ENFIN arriver!

avatar contributeur de Paraisseux
Paraisseux
02/12/2021 à 14:45

On vit dans un monde où paradoxalement, nous sommes hyper connecté et en même temps on n'a jamais cultivé aussi fortement le sentiment de solitude. Quand les gens interagissent ils le font en se comportant comme ils pensent que l'interlocuteur aimeraient qu'ils soient et non comme ils devraient être et comme ils sont réellement.

Mon ex voulait être avec moi car il ne voulait surtout pas être tout seul. Même s'il y'avait pas d'amour, ni de sex, ni de réelle affection.

Encore un faisait le mec hyper spirituel, la citation philosophique, le mec léger et marrant aux premiers abords pour séduire, au final derrière le masque c'était un gros porc avec des tendances légèrement pédo qui faisait des plans cul loin de chez lui, un sale type qui n'assumait pas ses envies.

Des faux profils, des fausses personnalités, y'en a plein. Je ne sais pas si c'est internet et l'ambiance, la société qui a créer cela ou si ca existait avant, ou si ca existait avant et internet a généraliser la chose.

Quoi qu'il en soit, les gens devraient faire preuve de plus de vérité vis à vis d'eux pour être plus vrai avec les autres.

avatar contributeur de Nopseudo
Nopseudo
02/12/2021 à 15:28

J'imagine que ça existait déjà mais en l'absence d'internet les informations circulaient moins vite et ce qui devait rester privé restait privé alors que maintenant tout se sait même à l'autre bout du monde.

Je te rejoins sur le côté hyperconnecté mais hyper seul aussi. C'est là tout le paradoxe du monde moderne. Avec les applis et les sites, on peut tout avoir à porté de main. Plus rien ne nous échappe. Et on finit par croire que c'est comme ça dans la vie réelle.

Concernant le gars en question, j'imagine que le fait qu'il ne veuille pas/plus me parler est dû au fait que je l'ai rejeté quand il a voulu que je sois son ami alors que je ne veux pas de son amitié. En plus, c'est hypocrite de sa part car il me l'a écrit entre guillemets ensuite il devait bien se douter que ça n'allait pas arriver. Il joue les jaloux quand il me voit avec un autre et je fais pareil avec lui quand je le vois avec un des gars avec qui il parle tout le temps (moins quand on était ensemble). Donc l'amitié version jalousie je n'appelle pas ça de l'amitié.

Au vue de son comportement et de ce qu'il m'avait raconté sur ses soi-disant ex (des plans cul grindr qu'il considère comme des relations échouées, non mais allo quoi!) ça ne m'étonne pas qu'il réagisse de cette manière. Il s'attache trop vite et quand il voit que ça n'est pas réciproque il fait genre "j'ai mis fin à la relation". Mais de quelle relation? C'était juste un plan! Quand au contraire il voit que ça peut fonctionner il prend peur et fait tout pour ruiner la relation et ensuite il accuse l'autre de tous ses maux et finit par dire que c'est encore lui qui a arrêté la relation alors qu'en fait c'est l'autre.

Bref, j'ai compris mon erreur avec lui. Le fait de me retrouver encore seul et d'être encore tombé sur un cassos m'ennuie profondément mais quand je repense à lui, j'ai les mêmes souvenirs qu'avec mon ex: que des mauvais et aucun bons. Comme le disait une personne dans un autre topic, vaut mieux avoir une vraie belle relation sincère même si elle ne dure pas longtemps qu'une vie toute entière avec quelqu'un qui nous rend malheureux et qui ne nous satisfait pas. Je me rends compte que je n'aurais pas été heureux avec lui. J'aurais accepté de me mettre en couple avec lui, et de le supporter, juste pour ne pas être seul et c'est clairement pas la chose à faire. Mieux vaut me chercher quelqu'un de mieux et de plus stable!

Les relations amoureuses c'est un peu comme la pêche, il faut savoir être patient pour avoir une bonne prise!

avatar contributeur de Paraisseux
Paraisseux
02/12/2021 à 15:49

C'est comme tout, rien n'est bon quand elle est générée dans la précipitation.

Toutes façon, ces gens même quand ils proposent de rester amis, ils finissent par vite t'oublier. Et l'hypocrisie est générale même sur ce site, les bonnes figures qui promettent mont et merveilles, qui se la joue sensible et attentionné, hyper à l'écoute et bienveillant en publique, en privé le visage n'est déjà plus le même, ici ou ailleurs, c'est du pareil au même.

Je dois dire que je ne sais plus trop ou aller, j'en ai marre d'internet et de ces gens mais si je me coupe de tout je me sens tellement seul qu'au final je me dis qu'un mauvais message, une mauvaise conversation est toujours mieux que rien.

C'est triste.

avatar contributeur de Nopseudo
Nopseudo
02/12/2021 à 16:06

Je comprends ton ressenti. C'est ce que je me suis dit au tout début. Si j'arrête d'aller dans ce bar gay où est-ce que je vais bien pouvoir aller? Les sites et les applis je refuse, j'ai déjà assez donné comme ça. De plus, tu ne sais pas qui est la personne avant de l'avoir rencontrée et encore faut-il qu'elle ressemble à la photo. C'est pour ça que je zappe tout ce qui est virtuel.

La bonne nouvelle c'est que dans le monde réel je vois plein de beaux garçons qui me zieutent et ça me fait plaisir mais encore faut-il que j'ai le courage d'aller les aborder. Il y en a un, on s'est littéralement mangé du regard et même comme ça j'ai pas osé lol. D'où les bars gays. Le seul où je vais c'est le seul où je trouve des hommes plus vieux que moi. Les autres, il n'y a que des jeunes la plupart du temps. Donc je continue d'aller au même.

Comme on me l'a conseillé sur place, s'il me dit bonjour, je lui réponds. Pas de haine, pas de rancœur. De mon côté, je ressens de la rancœur en ce moment mais c'est dû à sa stupidité. Arrivera un jour où je finirais par le zapper complètement même en le voyant au bar. Il fait parti de ces mecs qui branchent grindr au lieu de profiter des hommes sur place. Chose que je ne comprends pas. Quoi qu'il en soit au vue de son comportement, s'il continue comme ça, il finira seul et il ne faudra pas qu'il vienne se plaindre si jamais ça arrive. Je refuserais d'être l'épaule sur laquelle il viendra pleurer. Il a l'autre gars avec qui il parle souvent pour ça, même s'il me dit que le gars parle beaucoup uniquement quand il est bourré lol. Ça sent la relation super géniale entre les deux haha.

Bref, encore un qui m'aura appris une leçon. Pour essayer de répondre à ta question, comme me l'a dit un des gars que je connais au bar, les relations amoureuses commencent par de l'amitié (ce que disait aussi la mère d'une fille que j'ai connu étant ado). On discute de tout et de rien, on fait ami-ami et ensuite on voit si ça fonctionne. Le tout est d'enchainer les rencontres sans que ce soit du sexe ou de l'amour. Juste taper la discute. Encore une chose que je n'ai pas su faire. Comme tu l'as dit, la précipitation n'a rien de bon. Maintenant je le sais!

avatar contributeur de Paraisseux
Paraisseux
02/12/2021 à 17:22 - 02/12/2021 à 17:23

Je ne sais pas, si ca commence par de l'amitié, je pense que l'on est tous tellement différent qu'il n'y a pas de recette généraliste pour être amoureux et trouver sa moitié, mais même en amitié, c'est le désert, c'est les seules que je trouve assez sympa et que je supporte sont hétéros, je n'ai aucun ami gay, pas fautes d'avoir essayer, ca finit toujours par du drama sur rien ou alors vu que tu n'es pas "baisable" dans l'immédiat, tu es relégué au rang de bouche trou affectif, juste bon à écouter les complaintes quand ca ne va pas, mais quand tout va bien...

Ca me rappel une citation, "je suis un peu comme dieu, on se souvient de mon existence quand on a besoin de quelques chose". C'est assez vrai je trouves.

Maintenant même ici, je vais parler aux gens, en leurs prouvant même que j'ai lu leurs profils interminable mais soit ca ne réponds pas, ou alors ca se plaint de pas avoir de succès, et même après une relance, ca lit tes messages et ne réponds plus x). Du coup je supprime les conversations, au final, tant d'énergie perdue pour rien. On m'a même reprocher d'être vieux :p. 34 ans, bientôt à l'hospice. Merci au revoir!

avatar contributeur de Tiloupgre
Tiloupgre
02/12/2021 à 18:24

dur d'etre trop différent des autres ... on finis pas plus savoir si on a raison ou tord 🙃

sur le coup forcément tout est vite plus compliqué et la vie avec .. on s'y fait un peu avec le temps ☹️

avatar contributeur de Nopseudo
Nopseudo
02/12/2021 à 18:39

Le coup du vieux de 34 ans m'a fait rire. Sorry!

Bah oui, on vit à une époque où le jeunisme à toute sa place malheureusement. Ça m'énerve quand j'entends des gens dire "je suis vieux/vielle, j'ai 25 ans". J'ai envie de leur dire "mais ferme-la, t'es encore jeune, t'as toute la vie devant toi, qu'est-ce que tu racontes?". Qu'est-ce que ce sera quand ils auront 30ans et 40ans!?

les seules que je trouve assez sympa et que je supporte sont hétéros, je n'ai aucun ami gay, pas fautes d'avoir essayer

Ça ne fait pas longtemps que j'ai un ami gay. J'en avais quelques-uns mais comme tu le dis je faisais office de bouche-trou affectif. Au fur et à mesure, on s'en lasse, on se rend compte qu'on n'a pas de vrais amis et vient un jour où on finit par faire le tri dans sa vie, ses contacts et tout ce qui peut nous aider à nous débarrasser des gens toxiques. De temps en temps faire le tri fait du bien et permet de se soulager. On voit les choses différemment. En tout cas pour moi ça fonctionnait comme ça.

Maintenant même ici, je vais parler aux gens, en leurs prouvant même que j'ai lu leurs profils interminable mais soit ça ne réponds pas, ou alors ça se plaint de pas avoir de succès, et même après une relance, ça lit tes messages et ne réponds plus x)

De ce côté-là je ne peux t'aider. Je n'utilise que le forum mais de ce que je sais (de ce que j'ai lu par-ci, par-là) tu n'es pas le seul. Peut-être être plus sélectif?! Je ne sais pas. De ce que je sais, c'est que le feeling entre beaucoup en jeu dans le virtuel. On cherche quelqu'un avec qui ça va accrocher. Je me rappelle que quand j'utilisais grindr mes meilleures conversations ne commençaient pas par un "salut, ça va? tu cherches quoi?". Les meilleures conversations sont celles où j'entrais directement dans le vif du sujet. Que je sois d'accord ou non avec ce que le garçon écrivait, ça servait de point de départ pour une longue conversation suivie d'une rencontre. Je suppose que ça les changeait des mêmes conversations barbantes du quotidien. La même approche, les mêmes questions et les mêmes "conversations". Donc sortir du lot aide pas mal sur internet.

Salon de chat Gay

Découvrez notre salon chat gay pour dialoguez avec des centaines de mecs célibataires connectés. Chat réservé exclusivement à la communauté gay.

Communauté Gay

betolerant est fier de sa communauté gay. Notre communauté est un véritable site de rencontre gay tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est parfois inévitable pour une homme homosexuel. Partagez vos expériences sur le forum coming-out.

Forum homoparentalité

Le forum sur l'homoparentalité permet aux parents homosexuels de se soutenir et s'entraider, mais aussi de partager leur quotidien.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr