Être hétérosexuel cisgenre mais pas attiré par une personne hétérosexuel, comment s'identifier?

avatar contributeur de LerenardNath
LerenardNath
04/11/2021 à 20:31

Bonjours,

Premièrement, je tiens à m'excuser d'avance si je me trompe sur certain terme ou notion que je vais utiliser.

Ici je ne parlerais que d'attirance amoureuse et si j'utilise un terme comme bisexuel, ce sera seulement pour parler du coté attirance romantique.

Je vais peut-être faire des généralités et je tien à ne blesser personne.

Je reste humain et je ne maitrise pas toutes les subtilités des termes utilisés par la communauté LGBTQI+.

Mon questionnement est le suivant :

Je suis un homme attiré par des femmes (par le physique et la mentalité), cela fait de moi une personne hétérosexuelle cisgenre mais seulement, mes attirances ne prennent pas seulement compte le genre de ma partenaire mais aussi son orientation amoureuse. De plus, je considère le physique et l'attirance de la personne.

Cela fait que je me retrouve avec une orientation amoureuse cocasse.

En gros, je suis attiré par les personnes de genre féminin, qui se définissent avec un genre non binaire ou autre mais avec un physique féminin (et une mentalité non masculine). Ce qui est, je ne pense pas si absurde pour un hétérosexuel. Le hic est le suivant :

Les personnes qui m'attirent ont une orientation amoureuse et/ou sexuel lesbienne ou pansexuel. Mon attirance se fait pour les personnes qui ne sont pas attirées par les hommes en tant que genre à part entière. D'où le fait que je suis attiré par les femmes pansexuelles mais pas les femmes bisexuelles. De plus, je peux aussi être attiré par une femme ou une personne non binaire au corp féminin qui elle-même est attiré par les personnes non binaires.

Je pense que cela est dût au fait que je ne suis pas attiré par une personne qui aime la masculinité car moi-même je n'aime pas ce qu’elle renvoie et que je vis à travers l'autre.

J'espère avoir été assez claire et précis.

Mon questionnement est :

À quoi peut s'apparenté tout cela (sous forme de liste si il le faut)?

J'ai conscience que mon orientation amoureuse est complexe à définir et qu’elle est contradictoire sur certain point.

J'aimerais pouvoir me définir et si d'autres personnes ont aussi une hétérosexualité particulière, qu'elles puissent voir que tout le monde ne la vit pas de la même manière.

Merci de m'aider si possible.

Dernière question, comment nome-t-on les personne d'un genre attiré par une personne du genre opposé elle-même attiré par une personne de son genre? Je sais que ce terme existe mais je l'es oublié. Et désolé car c'est un terme qui ne prend pas en compte les personnes non binaires.

Enfin, si vous avez des questions similaires n'hésitez pas à les poser, je suis sûr que quelqu'un pourrait y répondre.

Bonne journée à tous.

avatar contributeur de Kitsune
Kitsune
04/11/2021 à 20:56 - 04/11/2021 à 20:57

Je vais faire une reflexion mais je souhaite que tu ne le prennes pas comme une remise en question :

Comment tu fais pour savoir qu'une femme est pan ou lesbienne dans la vie de tout les jours ?

Parce que ce n'est pas ecrit sur leur front !

Pour le reste je t'avoue que je me sens plus à l'aise avec les personnes pan ... mais quand j'ai un crush, je ne choisi jamais l'orientation.

En fait, même si j'ai bien compris que tu parlais avec honnêteté de tes attirances, une second remarque c'est que les lesbiennes font fantasmer tout les hommes hetero, ou peu s'en faut ! Du coup ton attirance me semble logique.

Désolé de ne pas apporter de réponse à tes questionnements

avatar contributeur de Plume
Plume
04/11/2021 à 21:01

Coucou,

Qu'est-ce qui te gène dans ta masculinité, tu le sais?

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de Maya67
Maya67
05/11/2021 à 00:55

Citation de LerenardNath #378147

Ne serait-ce pas les stéréotypes de genre qui te dérangent ?

Et si les pans t'attirent, peut-être est-ce parce que nous ne nous attachons pas aux genres, je parle pour moi, justement les stéréotypes de genre me semblent dictés, ni naturels, ni choisis, c'est s'obliger à rentrer dans un moule étriqué. Ce qui m'amène à porter de l'intérêt à la personnalité, et si les sentiments reciproques pointent leurs bouts de nez, la suite vient naturellement par la complicité...

Je joue au loto, à l'euro million et au grattage... Tous les gagnants ont tenté leur chance... :p

avatar contributeur de LerenardNath
LerenardNath
05/11/2021 à 02:16

Citation de Maya67 #378171

Merci pour vos comentaires,

Oui c'est bien le stéréotype de genre masculin qui me répugne d'une certaine façon et je pense que cela est du en grande partit à tt ce que j'ai pût voir et entendre venant des hommes.

(Ma curiosité à très vite détruit mon innocence sur plein de sujets étant jeune, bien avant la majorités des autres gens de mon age)

Par contre le stéréotype de genre féminin ne me dérange pas du toup, au contraire je l'idolatre (peut être un peu trop). Après cela n'empèche pas que je m'adresse toujours à une personne en la considérant comme tel, en écartant le plus possible les clichés que peuvent me renvoyer cette personne avec qui j'échange.

Et sur le plan sentimental, je dirais que je considère la personnalité de la personne en face de moi en dehors de son genre/orientation mais dans la seul condition que celle-ci ne soit pas un homme mentalement ou physiquement. Au fait, c'est "presque comme si j'avais le spectre d'attirance amoureuse pansexuel auquel on aurrais tronqué la masculinité".

Citation de Kitsune #378148

Oui, je sais que le fantasme n'est pas égale à l'attirence physique. Et d'ailleur je fait la différance entre attirance physique est attirence amoureuse pour cela. j'ai put mieux comprendre mon orientation sexuel grâce à mon expérience. Déjà que je ne tombe pas souvant amoureux, l'expériance m'as montrée que les rares fois ou je tombe amoureux, c'est pas compatible.

Quand je pense être amoureux, je le vérifie en me questionnant parfois sur 1-2 semaines si c'est vraiment une histoire de sentiments, et je découvre que ses personnes sont lesbiennes pour la majorités et l'une était pansexuel en couple avec une fille (de plus elle m'as dit plus tard quel aurais adoré sortir avec moi) et je dois renoncé à ses sentiments sans fin heureuse. Cela peu expliquer le fait que je ne tombe pas souvant amoureux.

De plus pour l'histoire de savoir l'orientation de la personne en face de moi, c'est pas sur une conversation que je vais le découvrir j'en ai conscience. En générale, il faut que je parle régulièrement à celle-ci environs deux semaines IRL et au pire je demande, quand je veut je peut vraiment être un bourrain sans m'en rendre compte. Sinon je le découvre par ses amis, profils, paroles, goûts et, personnellement, je trouve qu'une fille de la communautés lgbt à plein de subtilité dans sa manière de pensée qui est la cause de mon attirence pour elles. Je pense que je le découvre principalement au feeling en vrais, un feeling que je ne sait pas trop expliquer.

Si l'on peut penser qu'au niveau attirance sexuel, l'être par les lesbiennes est un fantasme je peu le concéder mais au niveau sentimentale, cela ne s'apparente pas à du fantasme pour moi, c'est une vrai attirence par rapport à la personne. Tout comme par exemple, un bisexuel pourrait être attiré seulement par les hétérosexuel. Cela ne relèverais pas du fantasme mais d'une réelle attirence.

Voilà pour les éclaircissements et merci pour ces questions, ces lignes me permettent de m'y retrouver et de mettre des mots, précision sur moi même.

Bonne continuation à tous. ^^

avatar contributeur de Maya67
Maya67
05/11/2021 à 10:03

Citation de LerenardNath #378174

Déjà que je ne tombe pas souvant amoureux, l'expériance m'as montrée que les rares fois ou je tombe amoureux, c'est pas compatible.

Je n'ai que très peu d'expériences puisqu'en couple avec la même personne 33 ans.

Il est heureux qu'on ne tombe pas amoureux souvent, ni de tout le monde, ça ne se fait pas en un claquement de doigts, enfin je ne le crois pas. Personnellement, cela me convient et me rassure.

Avec le recul, l'incompatibilité aurais tu moyen de la repérer ?

avatar contributeur de Bas-haut
Bas-haut
07/11/2021 à 02:08

Salut, si je résume tu es attiré par les personnes ayant un corps de femme (ou p-e plus largement féminin) peu importe le genre dont elle se définit. Cependant, il est nécessaire que cette personne ne soit aucune intéressée par la masculinité. Il est également nécéssaire que ces personnes n'ait pas de masculinité en elle.

Ma réponse va se baser sur des vérités et sur mon opinion. Première véritée : les orientations sexuelles sont naturelles mais également évolutives et interdépendante de l'existence du genre (car les orientations sexuelles se modifient avec les nuances de genres). Deuxième véritée : les genres sont des concepts sociales, elles ne sont pas naturelles mais construites par la société. Pourquoi j'évoque ces deux vérités ? Juste pour dire que c'est pour ces raisons que tu navigues dans le flou étant donné qu'un terme qui définit une orientation sexuelle (et/ou amoureuse) ne sera pas représenté ni utiliser de la même manière selon les individus. C'est un terrain glissant. Mais je comprends le besoin de t'identifier et de te définir pour construire ton identité. Nous en avons tous besoin. Mais il est important de comprendre que c'est un procédé fictif qui sert uniquement à l'équilibre mental. Nous définir, nous catégoriser ne représente pas la réalité de ce que nous sommes.

Bref, c'était juste pr poser les bases qui ont tendance à etre oubliées.

Pour ce qui est de mon opinion, je pense que tu fais la confusion entre orientation sexuelle (et/ou amoureuse) et attirance pour un caractère/personnalité. Tu es attirée par les femmes (donc tu es bien heterosexuelle). Mais tu es attiré amoureusement uniquement pour les femmes qui n'ont aucun trait masculin ni aucune attitance pour la masculinité (donc tu es hétéroromantique envers les femmes qui ont une personnalité et caractère non masculin tout comme quelque'un qui aurait une personnalité bienveillante et un caractère téméraire, et qui ne s'intéresse pas à la masculinité tout comme quelqu'un qui s'intéresse au cinéma mais pas au sport). Ton orientation sexuelle et amoureuse est selon moi definit. Tu es hétero. Mais tu es juste attiré par les femmes qui ont des goûts spécifiques. Et dans ton cas il s'avère que c'est l'absence d'attirance pour la masculinité qui t'attirent chez elles (car tu es révulsé par la masculinité, tu cherches des femmes qui ont ce point commun avec toi). Or le soucis est que tu es toi-même masculin, donc tu t'auto-sabotes. Ce n'est que mon avis, je ne suis pas psychologue ni psychiatre ni psychotherapeute.

Je rajouterais un bonus à prendre avec des pincettes, et tu peux refuser de lire ce qui va suivre : Mais je pense qu'il y a 2 causes possibles : soit tu es une.x transgenre refoulée.x (non binaire, ou femme trans) et que ton orientation est lesbienne, soit ton aversion pour la masculinité vient d'une rigidité psychologique et tu as besoin de travailler avec un psy pour t'en libérer. Ce peut être les deux en meme temps, la première causant la seconde.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de LerenardNath
LerenardNath
07/11/2021 à 02:39

Alors waw,

Ce que vous avez écrit est vachement claire et je n'avait pas pensé au côté gouts/caractéristique en tant que trait à part entière.

Après, c'est vrai que j'ai conscience de la diférence entre le persu et le réel. Ce qui fait que je suis dans le deuxième bonus, j'ai conscience de se paradoxe et j'ai conscience de mes biais psychologiques qui mon faient cette particularité dans mon identitée. Comme j'en ai consciences, j'essaie de l'outre passé le plus possible ce qui fait que je ne me réduit pas à tt tenter pour rencontrer une personne qui correspond à mon idéale. De toute façon je me rapproche des gens par la discution et non le jugements physique.

Après je suis un homme mentalement, j'en ai la certitude de par mon comportement, mes ressentis et ma magnière de pensée etc... Mais il est aussis vrai que mon corp je m'en fou donc autant ne pas me prendre la tête dessus. Genre sa ne me dérangerais pas d'avoir un corp de femme par contre la société me dérangerais par rapport aux jugements qu'elle porterait constamment sur mon corp.

Pour finir, vous avez une jolie plume.

Peut être pas psychiatre mais claire dans vos idées.

Sinon merci, et bonne continuation à vous.

avatar contributeur de Bas-haut
Bas-haut
07/11/2021 à 04:44

Si j'ai dès lors préconisé de faire une thérapie avec un psycjotherapeute/psychologue pour te libérer de cette révulsion c'est pcq'elle n'est pas saine. U le vois clairement que cela crée un paradoxe entre ton attirance et celles qui t'attirent. Ca semble vraiment ancré en toi, tu y définis automatiquement ton identité autour de cette révulsion. J'ai donc l'impression qu'elle est l'une de tes fondations. Ton esprit t'empêchera de passer outre. D'où l'importance de faire appel à un specialiste. Plus tôt tu t'y prendras mieux ce sera. Si tu attends trop, ta capacité à refaconner ta perception sera rigide et ta capacité à développer des relations intimes en sera p-e réduite. Cela pourrait à terme avoir un impact sur ta santé mentale.

Envoyé depuis l'application android


Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr