Comment identifier vous le "sentiment " de votre transidentité/non binarité ?

avatar contributeur de Ramund
Ramund
26/08/2021 à 21:35

J'ai conscience que le titre est pas très clair et peu peut-être heurter certains ou certaines. J'en suis désolé je n'ai pas trouver meilleure formulation :/. Comme des exemples concrets racente souvent mieux et plus efficacement qu'un long discours je vais vous raconter un peu mon ressenti personnel. Ça faismt déjà quelques temps que je me questiinne sur mon genre ou plus précisément sur qui je veux être. Comme vous pouvez le voir je suis masculin dans mon apparence. Le truc c'est que j'ai toujours voulu être née femme. Ce qui m'effraie le plus c'est surtout la raison. J'ai toujours trouver les femmes plus belles, plus gracieuses plus attirantes que les hommes. Ce qui pourrait simplement en rester là. Mais j'ai l'impression que la jalousie, ou l'envie de moi aussi être attirant et beau me fait me poser des questions sur mon genre. Je trouve aussi les habits féminins plus jolis, plus attirants, plus diversifiés aussi, comme des parrures que l'on pourrait changee pour s'embellir. Tous ça me tourne dans la tête depuis petit, trop petit même pour pouvoir imaginer la complexité de la question qui en relève ; Qui suis je ?

Alors voilà je voulais savoir si vous aussi, que vous soyez trans, non binaire ou même cisgenre, on exclu personne c'est pas le genre de la maison, vous vous êtes déjà poser des questions sur votre genre et pourquoi ? Qu'est ce qui vous a fait dire que ceci vous irai mieux que cela ou au contraire, pourquoi le genre que vous avez est bien le bon ?

Je ne sais pas si pa question est claire mais en tous cas je vous invite a débattre, raconter un peu votre parcours identitaire afin de voir quelles peuvent être les raisons et les réponses a toutes ces questions que certains se posent ^^. Coeur et bisous sur vous si vous voulez ^^

avatar contributeur de Toudoux51
Toudoux51
26/08/2021 à 23:18

Bonjour Ramund, ta question me semble claire et pour la mode vestimentaire masculine je suis d'accord avec toi, ça fait de nombreuses années qu'en France on ne trouve plus que des trucs moches, surtout en grande surface. Les vêtements féminins sont bien plus sympas, on trouve encore des choses assez jolies, pourvu que ça dure.

Pour revenir à ta question de base, il faut partir sur un comparatif avec les autres hommes (les vrais, et indépendamment de leur orientation amoureuse), à savoir si tu penses être et agir comme eux ou si tu penses être différent, avoir une personnalité un peu entre le masculin et le féminin voir même beaucoup plus proche du féminin. Personnellement ça fait longtemps que je ne me pose plus la question 😉 Après on peut y coller des mots si on veut, ça ne change rien au problème de se sentir très différent. Tu envisages éventuellement une transition en femme ? Et merci pour les bisous ^^

avatar contributeur de Alkemist
Alkemist
27/08/2021 à 11:08

J'ai toujours trouvé que les discussions d'homme, leurs façon d'être, leurs caractères ne me convenait pas, pour ça que j'ai toujours été plus alaise avec des personnes de sexe/genre féminin.

Jeune j'ai aussi été un peu jaloux de la liberté qu'elle avait de s'habiller, mais j'ai pu trouvé dans le style gothique de quoi subvenir à cette curiosité, j'ai pu me mettre du vernis, des décorations aux mains/bras.

Je suis juste un peu triste d'avoir perdu ça, en tout cas le vernis, les tatouages m'ont permis de retrouver une autre forme de liberté.

Je ne me suis jamais posé de question sur mon genre parce que pour moi c'était pas une question de genre mais d'expression de genre et je ne cherchais pas à correspondre à quoi que ce soit. Entre temps j'ai eu un choc, une remarque qui m'a contraint dans le genre masculin, et petit à petit j'essaye de reprendre mes libertés, mais sans vouloir lié ça à un genre où un autre.

J'ai la même chose pour d'autre détail, comme la façon de croiser les jambes, de jouer avec mes cheveux, ma sensibilité,... Qui peuvent être jugé féminin, sans pour autant un besoin de m'assigner à ce genre.

Même si c'était le cas ca me gênerait pas.

Voilà je pense que le plus important c'est de trouver ce qu'on aime être et paraître, et essayer de faire ça indépendamment du regard des autres même si c'est très difficile (j'y suis pas encore, mais j'espère y arriver un jour)

avatar contributeur de Noël-Laurier
Noël-Laurier
15/09/2021 à 09:59

Bonjour Ramund. Je suis une personne assignée femme à la naissance et non-binaire, qui a eu des difficultés à situer son genre, fut un temps. Personnellement, je ne supportait pas (ou plus) d'être catégorisé en tant que femme. Par exemple, je ne pouvais pas entendre la phrase "tu es la femme de ma vie" (spoiler: non). J'ai beaucoup réfléchi sur mon genre. Je ne supportais pas être une femme. Je pensais que je préférerais être reconnu en tant qu'homme. Pour autant, impossible de m'imaginer avec une barbe ou des poils sur le torse... J'avais l'impression d'être complètement paumé, le fessier entre deux chaises (pour rester poli).

C'est finalement cette sensation presque viscérale, cette sensation de "je suis pas une femme, je veux pas être considéré comme tel!" qui m'a poussé à entamer ma transition sociale (changement de prénom) et médicale (hormones sur une courte durée, mais suffisante pour une voix plutôt masculine).

Dans mon cas, c'est donc plus le fait de "ne pas être femme" que "d'être homme" qui m'a fait me décider.

Aujourd'hui, je suis toujours en transition, mais j'ai réussi à situer mon genre: 60% homme, 40% agenre (à la louche). Je suis donc beaucoup plus heureux aujourd'hui, où je suis considéré comme homme par mon entourage, même si ce n'est pas exactement le cas dans les faits.

Courage dans ta recherche. J'espère que ça pourra t'aider un peu 😁

Envoyé depuis l'application android


Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr