Les rencontres en 2021, (Post) Covid, applications, ennuie, dépendance.

avatar contributeur de Ashtrayboy
Ashtrayboy
29/06/2021 à 22:17 - 29/06/2021 à 22:17

Bonjour à tous,

Je fais ce post car ça fait quelques mois que j'ai remis le nez dans les sites de rencontres et que plusieurs questionnements me font beaucoup réfléchir sur l'avenir des rencontre et sur la déshumanisation des celle-ci. J'ai pas envie de faire mon vieux con, car je pense qu'il y a pleins de choses positives au progrès, dont la visibilité des personnes LGBTQIA+ et un moyen de pouvoir tisser de nouveaux liens.

Cependant, pour parler un peu de moi, j'ai eu une très longue relation, de 7 années entre 2011 et 2019 et une autre, d'un an et demi à l'étranger et je vous avoue qu'arriver sur les applications ( Grindr, Tindr, Roméo, OkCupid et ici... ) m'angoisse un peu.

J'ai eu quelques bonnes surprise, je dois l'admettre, mais la plupart du temps, je me conforte à une conversation quasi-robotique : Salut, ça va ? tu ch ?...

Je me suis aussi confronté aussi à une sorte de racisme exacerbé et un culte du corps un peu flippant. Les No-fat, No-fem, no-asiat.... ou alors l'inverse, un fétichisme un peu étrange pour un type de personnes...

De plus, avec le Covid, j'ai l'impression que c'est un des seuls outil de disponible pour faire des rencontres. Même si les restrictions sont de plus en plus légère, j'ai l'impression que le sentiment globale est plutôt méfiant, j'ai l'impression qu'une crainte de l'autre est arrivée.

J'ouvre ce sujet justement pour échanger un peu a ce sujet et essayer de savoir si il y a des alternatives.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
29/06/2021 à 22:58

Bonsoir des alternatives?

Ben comme tu dis les sites de rencontres , c’ est un marché ... tu choisis un produit , tu consommes , tu jettes ... bon l’ avantage c’ est que tu peux choisir la couleur , la taille , le poids etc etc ... bref le côté humain la dedans 🙄

Pour le réel oui les en sont ont globalement peur , ça devient très compliqué d’ approcher les autres ... en meme temps ca peux se comprendre ... les restrictions sont allégés mais la menace plane toujours ...

Alors il reste Beto ...

avatar contributeur de Romance83
Romance83
30/06/2021 à 04:36

Se remettre de plus d un an de pandémie n est pas simple...

Tu as ceux qui n ont rien changé à leur mode de vie et ceux qui ont respecté les restrictions sanitaires à la lettre . Inconsciemment tout ça à chambouler nos vies pour la plupart.

Les alternatives sont celles d avant la pandémie puisque tout revient à la normale petit à petit, le problème c'est jusqu'à quand !!

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de HaricotMungo
HaricotMungo
30/06/2021 à 13:56

Bonjour,

Les fétichismes ou préjugés existaient déjà, la crise ( ou les crises ?) a sûrement les accentué.

Je suis convaincu qu'il existe une grosse fossé entre la vie virtuelle et la vie réelle. Je suis également convaincu qu'une rencontre dans la vie réelle est par nature de meilleure qualité.

J'ai ce même ressenti que toi, que les sites de rencontres, deviennent presque le seul moyen de se rencontrer. Et pire, inconsciemment, on est tous formaté, adopté un mode de fonctionnement bien particulier, qui est souvent incompatible avec les principes de bonne rencontre.

Parlant des alternatives, je pense qu'il faut dans un premier temps ré-apprendre vivre la vie "normale". Avec un rythme plus soutenu de présence au travail, des sorties avec les amis au bar/bistrot/resto, dans les centres commerciaux , cinéma etc, on reprend petit a petit la vie sociale.

Il est possible de participer des groupes sportifs ou clubs, où l'on profite pleinement d'une bonne ambiance, positive et passionnante. Perso depuis le déconfinement, j'ai déjà participé quelques groupes de randonnée, ça m'a fait du bien.

Sur l'aspect rencontre LGBT, avec un ami, on va essayer le speed dating :) nous faisons donc parties de ces vieux rencards loooool . Nan on est plus dans l'aspect amusement et voir le monde que trouver le prince charmant.

De toute façon, ce n'est toujours pas facile de rencontrer la bonne personne de nos jours, quelque soit l'orientation. Le problème de fond, est que l'on est tous plus ou moins responsable de notre société de consommation, y compris nos plaisirs et nos désirs.

avatar ancien membre
Ancien membre
01/07/2021 à 22:16

Hello !

On est dans l'air des rencontres sur le net, quelque soit son orientation sexuelle.

Même ma mère qui n'est pas de cette génération internet a dû s'y coller.

Pour les allergiques à ce moyen là il reste toujours les assos sportives et autres activités culturelles etc.

Tu peux cibler des asso LGBTQIA+, ça favorise les rencontres !

Mais pour cela, faut habiter dans unes grande ville ou proche d'une grande ville ...

Pour éviter les conversations robotiques faut faire l'effort de remplir sa présentation déjà, histoire de laisser aux autres la possibilité d'amorcer une discussion, le reste bah c'est de l'ordre du feeling et faut rapidement se rencontrer derrière, ça sert a rien d'idéaliser quelqu'un, faut basculer dans la réalité ^^



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr