Bisexualité / Pansexualité / Omnisexualité / Bi-curieux / Hétéro-flexible

avatar contributeur de Alkemist
Alkemist
26/06/2021 à 11:42

Bonjour,

Depuis très jeune j'ai toujours eu des soucis à parler de sexualité, je me suis toujours présenté comme hétérosexuel.

Depuis 4 ans et grace à une relation de 7 ans qui m'a permis de me sentir plus en confiance, j'ai enfin pu briser la glace, d'en parler plus ouvertement, mais ça m'a aussi permis de me remettre en question, ce qui a malheureusement couté ma relation.

Depuis je me pose beaucoup de question, à 13/14 ans, en internat, j'ai eu l'occasion de "jouer" avec un autre garçon de mon âge, mais ça n'a durer que 2/3 soirées, et puis plus rien. J'ai jamais vraiment été attiré par des hommes, avec quelques exceptions.

Depuis mes 14/15 ans j'ai surtout explorer ma sexualité dans le porno, surtout jusqu'à ma première relation amoureuse /sexuelle à 19/20 ans.

Et dans ce contexte j'ai toujours ressenti une grande attirance pour les femmes transgenres, depuis quelques années j'ai eu aussi l'occasion de "flasher" sur des personnes soit non-binaire, soit des hommes efféminé, j'ai aussi pu avoir une relation sexuelle avec une femme transgenre (ce qui m'a beaucoup plu).

Sur le coup j'ai beaucoup de mal à me sentir hétéro, j'ai d'abord utilisé le terme hétero-flexible, mais j'ai depuis peu l'impression que c'est mon besoin de validation par peur de ne pas être vraiment hétéro.

J'ai commencé à cerner que mon orientation sexuelle était pas tellement orienté par le sexe de la personne mais par son genre, je suis attiré par la féminité, exprimé chez des femmes (plus ou moins féminine) ou chez des hommes très efféminé.

J'ai aussi l'impression d'avoir un rejet très marqué par la masculinité et virilité, autant sur le coté physique que mentale, j'ai notamment beaucoup de mal à me lier d'amitié avec des hommes.

Je me considère comme un homme au niveau du genre, mais j'ai toujours beaucoup exprimé ma sensibilité et j'ai toujours mis en valeur cette partie de moi.

Je pense recherché une sorte de validation à travers une étiquette d'orientation ou d'identité sexuelle, pour plus facilement me définir et m'accepter.

La plupart des étiquettes ne me correspondent pas, étant donné mon rejet de la masculinité, il n'y a que le terme omnisexuel qui se rapproche assez de ma façon de vivre les choses.

Pour rappel : Une personne omnisexuelle pourra ressentir une attirance sexuelle et/ou romantique, peu importe le genre de la personne concernée. La différence majeure avec la pansexualité, c’est qu’un individu omnisexuel fera la différence, et ne ressentira pas forcément la même attirance selon l’identité de genre.

L'important pour moi étant que ça se base sur l'identité de genre, et qu'elle inclue une sorte de hiérarchie au niveau de l'attraction.

J'aimerais savoir si ça parle à certaines personnes, et comment mieux accepter cela.

Merci :)

avatar contributeur de Laird
Laird
26/06/2021 à 16:35

Je pense que le mot que tu cherches, est gynophilie ou gynosexualité.

la gynophilie décrit l'attraction sexuelle pour les femmes féminines, les hommes féminins ou la féminité, en général.

avatar contributeur de Alkemist
Alkemist
26/06/2021 à 16:44

Ah cool, merci beaucoup :)

avatar contributeur de Creamcoffee
Creamcoffee
26/06/2021 à 16:46

Tu essayes de rationaliser ce que tu ressens pour mieux maitriser ton attirance ton désir mais n'est ce pas vain... les décortiquer rationnellement peut donner l'impression de mieux contrôler son avenir mais les émotions comme le désir se vivent dans l'instant. Ne s’intellectualise pas ou mal. C'est voué à l’échec de trouver une logique, une raison.

Je pense que fondamentalement on ne contrôle pas son orientation et qu'elle peut varier au cours de la vie ou dans les situations... Tout le monde à un feeling différent avec tout le monde, quel que soit le genre de l'autre, c'est un ensemble dans la personnalité le charisme le physique la gestuelle et la situation qui provoque l'attirance.

De mon côté j'aime que le genre soit exprimé et clair... que l'homme soit masculin et la femme féminine. De nombreux jeunes hommes m'attirent beaucoup physiquement et certaines femmes plus rarement aussi. D'autres hommes pas du tout mais leur personnalité oui comme pour les femmes dans ce cas cela pourra donner une amitié. Et de manière général je préfère le sexe entre hommes. Mais ce n'est que mon orientation, chacun à la sienne.

La bi/pan/omniphobie ou en tout cas l'incompréhension du non-choix de genre dans l'attirance est absurde quand on est bi pan omni mais pour les gays et les hétéros c'est difficile à concevoir... Les hétéros et les gays "radicaux" se limitent juste à un genre plus ou moins volontairement pour en venir au sexe selon nous. Mais ils n'ont tout simplement pas d'attirance pour l'autre genre... ce qui est difficile à concevoir pour nous... ><

Les statistiques dans le choix du porno masturbatoire de chacun est très révélateur de sa vraie nature de ses vrais fantasmes, de sa vraie orientation. Mais certaines personnes s'inhibent dans un conformisme. N'ose pas, ne souhaite pas se libérer de leur retenue et rate une aventure/expérience avec quelqu'un et sur soit même IRL...

Pas besoin de justifier ton attirance, ton désir ou l'accepter. Vis simplement ce que tu as à vivre sans te sentir juger par les autres.

avatar contributeur de Alkemist
Alkemist
26/06/2021 à 17:46

Je ne pense pas que ce soit vain, je fonctionne ainsi et rationaliser permet aussi de mieux comprendre, en tout cas de mieux me comprendre. Ce n'est pas forcement une fin en soi, mais une étape pour mieux m'accepter. Surement plus tard je n'aurais plus besoin de ça.

avatar contributeur de Creamcoffee
Creamcoffee
26/06/2021 à 18:18

J'ai l'impression que tu te tortures à essayer de trouver une justification une légitimité à ton orientation différente de la majorité, que tu te préoccupes de l'acceptation de ta différence par les autres et que tu culpabilises, cherches un argumentaire pour rendre ce côté de toi "normal"... Tu es juste hors norme et alors ? tant mieux... Tu n'as pas à te faire accepter par les autres...

C'est en ne te posant pas trop de question en ne te prenant pas la tête pour être trivial que tu seras plus à l'aise, plus serein avec ta particularité dans ce domaine... et donc que tu "t'accepteras". Pas en essayant de comprendre ce qui est naturel chez toi, car si tu cherches un sens, une explication à ton orientation, ton attirance, c'est simplement la vie et tes expériences qui t'ont amener où tu en es de ce côté là.

avatar contributeur de Chrisanna
Chrisanna
02/07/2021 à 02:08

Je suis d’accord avec Creamcoffee ma sexualité est hors norme , j’ai pensé à lui trouvé une casse mais dans quel but aujourd’hui je suis libre

avatar contributeur de Alkemist
Alkemist
02/07/2021 à 10:32

Ce n'est pas tellement une question de naturel, c'est plus une histoire d'acceptation.

Après ce que t'appelle une torture pour moi est un mode de fonctionnement, ce genre de réflexion sont tout à fait "naturel" pour moi, et je fais ça avec plaisir.

Tout comme j'aime deconstruire les normes social/societal,...

Et pour mieux accepter, me définir et donc me dire que je suis pas seul à fonctionner ainsi pourrais le rassuré.

Après sur le fond y'a aussi ma réflexion sur l'orientation défini sur le genre ou sur le sexe qui le travaille beaucoup et que j'aimerais clarifier.

Surtout que c'est un point qui est très débattu.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
11/07/2021 à 10:46

Citation de Passiocurieu #366684Je veux passe le cap pour savoir vraiment mes goûts mais passer à l'acte me terrifieBon message ne sert à rien mais Je voulais le faire quand même

Ben si justement ton message sert a quelque chose , il te sert déjà à avouer que tu es terrifié , c est loin d être anodin et tu devrais peu être ouvrir un post pour en parler ... il y a beaucoup de personnes pleines de bons conseils ici ... ça pourrait peut-être t aider à comprendre ou lutter contre tes peurs ...

avatar contributeur de Rosso
Rosso
11/07/2021 à 11:00

Citation de Passiocurieu #366688

Honte de quoi ? D’ être humain ? Perdu ? On est pas mal dans ce cas ... maintenant si on parle de fantasme ç est délicat , certains ne vont pas s engager sur ce terrain

Tu devrais sans vouloir te donner de leçons parler d abord de tes craintes , de tes doutes , en fait c est ton approche qui donne peut-être à certains une fausse idée de tes questionnement

avatar contributeur de Alkemist
Alkemist
11/07/2021 à 11:07

Citation de Passiocurieu #366688

Je compatis, j'ai vécu dans la honte de la sexualité (en dehors de la sexualité hétéro intime que j'avais avec ma première compagne) jusqu'à mes 27 ans.

Et la première fois que j'ai parlé de tout ça ça c'est fini par une rupture.

Mais je regrette pas, ça m'a permis de petit à petit en parler, me chercher, accepté...

Ca été long et parfois un peu compliqué mais maintenant, même si j'ai pas encore entièrement réussi à me trouver, je suis beaucoup plus en paix avec moi même, et j'ai plus honte de ça.

Je te souhaite la même chose...

Communauté Bi

betolerant est fier de sa communauté bisexuelle. Notre communauté est un véritable site de rencontres bi tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out pour une femme ou un homme bisexuel est une étape difficile. Échangez votre expérience sur le forum coming-out.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr