L'obésité (je rempli il faut 5 mots)

avatar contributeur de Ramund
Ramund
18/06/2021 à 21:16

Entendu ce soir a table "T'as de plus en plus de jeunes gros. Ils se font pas a manger et mangent burger tous les jours. C'est vraiment du laisser aller". Bref ne trouvez vous pas ça paradoxale qu'aujourd'hui la lutte contre le body shaming est quand même présente et à une visibilité alors qu'en même temps les salles de sport poussent comme des champignons pour être le plus "feat" Possible ? Je pose la question au ppint de vue uniquement social et non médical. Oui l'obésité est mauvais pour la santé mais c'est pas le sujet que j'aimerais aborder sur ce débat. Pour ma situation personelle et mon avis sur la question, je suis obèse, je le vie assez mal (j'ai peur d'être jugé au boulot quand j'y vais en t shirt, j'aime absolument pas mon reflet dans la glace, etc), je fais parfois de la boulimie pour culpabiliser aussitôt après. Mon obésité est, je pense, du une part a la génétique, et d'une autre part a mes habitudes de vie qui sont, j'avoue, pas irréprochable. Je trouve qu'on ne protège pas assez contre l'obésité en France, pas de campagne de prévention ni rien. D'un autre côté ce serait dur de le faire sans faire culpabiliser les gens obèses non plus. Je vous maisse la parole sur ce sujet très rarement abordé mais qui pour moi est un enjeu de taille de santé publique dans les pays occidentaux. A vos claviers ^^

avatar ancien membre
Ancien membre
18/06/2021 à 22:00

Salut Ramund,

En effet, il n'y a pas de campagne de prévention de l'obésité en France. Et les messages que nous recevons en tant que consommateurs/rices sont toxiques. La publicité nous assomme avec une communication paradoxale qui vante d'un côté des produits alimentaires avec peu de qualités nutritionnelles, mis en scène de façon très séduisante et, de l'autre, assortit le message de l'injonction culpabilisante de ne "manger ni trop gras, ni trop salé, ni trop sucré". Voilà de quoi fabriquer des générations de boulimiques. Les lobbies de l'agro-alimentaire sont puissants et peut-être cela explique-t-il l'absence de vraie politique de santé publique.

avatar contributeur de Wondeur
Modération Wondeur
18/06/2021 à 23:17 - 18/06/2021 à 23:21

Citation de Ramund #364775

Je trouve qu'on ne protège pas assez contre l'obésité en France, pas de campagne de prévention ni rien.

Si seulement plus de monde regardait le journal de la santé, sur France 5, qui fait pas mal de prevention et qui se positionne aussi contre les discriminations subies par les personnes obèses ou handicapées par différentes pathologies méconnues du grand public. En même temps, ça passe à des heures où tout le monde bosse et je comprends que le soir venu, on préfère mater netflix plutôt que le replay d'une émission sur la santé.

Dans tous les cas, c'est vrai que ce n'est pas assez. Je connais qq1 qui bosse dans la prévention (dans le service public) et comme d'hab... le budget alloué pour faire une vraie prévention efficace, sur un sujet donné n'est jamais satisfaisant. Surtout qu'en ce moment, le covid-19 est un peu la "maladie star" depuis plusieurs mois. Alors l'obesité... pour s'y intéresser, faut le vouloir.

En ce qui concerne l'obésité, j'ai cru comprendre que c'etait une histoire de capteurs censés envoyer un "signal" de satiété atteinte au cerveau qui ne fonctionnaient plus ou qui étaient déréglés. Croire qu'il ne s'agit exclusivement que de mauvaises habitudes alimentaires est erroné, c'est un facteur mais pas le seul.

Il y a des personnes obèses qui mangent plus équilibrées que M ou Mme ToutLeMonde.

J'invoque votre indulgence car chuis pas medecin et après tout, beto n'est pas doctissimo... mais pour sûr : je suis fan de Marina Carrère d'Encausse et de Jean-Marc Sène 😅

Etant une ancienne grosse, je compatis pleinement Ramund, même si ça n'a rien à voir. Je me rappelle d'une remarque grossophobe qu'on m'a faite il y a assez longtemps. C'était gratuit ! Pourtant, je ne mangeais pas du tout des burgers tous les jours ni toutes les semaines, à l'époque.

Bon ok, je mangeais pas des légumes verts tous les jours non plus... En fait, je ne me rappelle pas vraiment de ce que je bouffais 😅

Si les gens s'informaient mieux, ils n'auraient plus de prejugés tenaces sur les personnes obèses. Mais bon, ils ont aussi le droit d'être sympas, ça ne coûte pas plus cher !

En espérant que personne n'invoque la sacro-sainte volonté...


La vie est un perpétuel recommencement...

avatar contributeur de Rosso
Rosso
19/06/2021 à 00:27

Le problème de l’ obésité est pris dans les pays européens comme principalement un problème esthétique , ce qui est déjà’ un énorme problème puisque tout est systématiquement ramener à l’image à aux sacro-saintes normes a la con ... faut être comme’ ci comme mi et ne pas sortir des´ cases ...

tant que la’ santee n est pas en jeu , problème cardiaque ou autres ce n’en sont pas quelques kilos en plus ou en moins qui changent grand chose

Maintenant une chose est sur on est pas tous égaux au niveau métabolisme , certains vont suivre des régimes strict et qui vont prendre du poids pendant que leur voisin va s empiffrer et ne pas prendre un gramme’ (mais ce n est pas pour ça qu il n aura pas de problème de cholestérol ou de’ diabète un jour ou l autre)

Maintenant il y a des vrais nutritionniste qui savent équilibrer les régimes en fonction des personnes´ ...

Maintenant compter sur les campagnes’ de prévention bof , quand on vois ce que ça donne avec l alcool qui est une drogue dure et toujours en augmentation au niveau des ventes ca veux tout dire ...

et puis ils tiennent toujours un double discours genre manger mieux mais surtout consommer un max , ben ouais le Pinard et la bouffe faut bien les vendre et toujours plus ...

Comme dis @inframince les lobbies agro alimentaire sont ultra puissants , les médias vendus , donc il vaut mieux compter sur soit même et des vrais professionnels de santé ... maintenant te sentir complexé parceque tu te considère comme obèse c est une chose , savoir si c est vraiment handicapant pour toi c est autre chose ...

Et puis on ne parle même pas des charlatans pharmaceutiques et leur pilules miracle qui font perdre 50 kilos rien qu avec une de leur gélule ... une vaste escroquerie qui rapporte des milliards ...

avatar contributeur Maguy54
Maguy54
19/06/2021 à 07:37

Bonjour,

C'est la première fois que je participe à une discussion sur un forum. Il faut bien une première fois...

Ce sujet me touche particulièrement. Je vais parler de ma propre expérience. J'ai régulièrement fait des régimes qui m'ont tous fait perdre des kilos. Ceux qui se voulaient soit disant équilibrés mais qui me faisaient reprendre tous les kilos perdus et quelques-uns en prime (le fameux effet yoyo).

J'avais une tendance boulimique avec de grosses fringales quand j'étais fatiguée et déprimée. Quand je rentrais du travail, si j'avais le malheur de manger quelque chose (même si c'était "diététique"), c'était la porte ouverte à une crise de boulimie.

Et puis un jour, j'ai supprimé le sucre sous toutes ses formes (les sucres rapides et lents) et ça m'a changé la vie. Plus de problème de grignotage et de crise de boulimie. C'était presque magique. En très peu de temps, j'ai redécouvert la sensation de faim et de satiété. Je peux à présent tenir entre 2 repas sans que ce soit une torture psychologique et physique.

Pour faire court (Je ne suis pas une scientifique), ce problème alimentaire est en lien avec un dérèglement du corps et plus particulièrement de la production d'insuline qui agit sur les capteurs sensés envoyer un signal de satiété au cerveau.

Il n'y a pas très longtemps, ils ont passé une émission sur Arte "un monde obèse" qui explique cela et comment les lobbyings agro-alimentaires ont réussi à orienter le mode d'alimentation actuel en créant des générations d'obèses.

Voici le lien pour ceux que ça intéresse

https://www.arte.tv/fr/videos/083970-000-A/un-monde-obese/

(Ce documentaire est disponible en ligne jusqu'au 06/02/2022).

Pour en revenir à mon expérience personnelle, pour ceux qui se posent des questions, je ne compte ni les calories, ni les points 🙄😆. Et une fois par semaine, je m'autorise/je "programme" de manger du sucre (dessert, pâtes, riz ou pommes de terre). Mais l'idée principale, c'est de réussir à se "désintoxiquer" du sucre. Du coup, il faut éviter le plus possible les aliments raffinés et transformés car le sucre "rajouté" se cache partout même là où on l'imagine le moins (le jambon cuit par exemple). Je parle de sucre "rajouté" pour l'opposer à celui contenu naturellement dans les aliments simples (comme les fruits, l'ail...). A savoir que pendant la période où on souhaite perdre du poids, il vaut mieux limiter l'apport des fruits et ne pas en consommer à chaque repas (je dirais 2 ou 3 fois par semaine et ceux qui sont le moins riches en sucre).

Voilà ce qu'il m'a semblé intéressant de partager avec vous de bon matin.

avatar contributeur de ApoFFtX
ApoFFtX
19/06/2021 à 07:59 - 24/06/2021 à 13:52

...


Parfois j'essaie d'être normale mais je m'ennuie vite alors je redeviens moi-même

avatar ancien membre
Ancien membre
19/06/2021 à 09:43 - 19/06/2021 à 12:20

@ ApoFFtX

quand tu supprimes les céréales, est-ce que tu veux dire que tu supprimes les céréales qui contiennent du gluten (blé) mais que tu t'autorises les autres (riz, maïs, sarrasin) ? Sinon, qu'est-ce que tu manges à part des fibres pour éviter l'effet laxatif ?

avatar contributeur de ApoFFtX
ApoFFtX
19/06/2021 à 19:18 - 24/06/2021 à 13:52

...


Parfois j'essaie d'être normale mais je m'ennuie vite alors je redeviens moi-même

avatar ancien membre
Ancien membre
19/06/2021 à 20:03

Tiens, il y a deux céréales que je ne connais pas : le fonio et l'amarante. Merci pour ta longue réponse. Il y a des conseils que je vais suivre...

avatar contributeur de Doremi
Doremi
19/06/2021 à 20:41

Citation de Inframince #364861

Citation de ApoFFtX #364859

C'est ce qui est appréciable avec Apo, c'est que quel que soit le domaine abordé (les travaux dans la maison, la randonnée, la jouissance sexuelle, les allergies alimentaires, etc...), c'est toujours traité de manière rigoureuse et détaillée, le pur kif !

avatar ancien membre
Ancien membre
19/06/2021 à 20:47

@ramund salut à toi, je crois que la problématique ce situe plus quand tu es "hors de la norme" societale.... je t'explique moi je fais partie des maigrichonnes et je m'en prends plein la tête chaque jour depuis que je suis petite. Je crois que j'ai tout entendu du petits nichons...à me faire traiter d'anorexique et de boulimiques, adolescente c'était squeletor et je te passe les moments où on commande des salades pour moi au resto...style elle doit bouffer que de la pelouse..alors que naaannn moi c'est la grosse cote de boeuf que je veux! il y a un côté cool c'est vrai, à mon taff le public me pense sous alimenté, du coup ils m'apportent tout pleins de bouffes et du chocolat à gogo. Tout ca pour dire qu'à partir du moment où ton physique ne fait pas parti de cet norme ca devient vite compliqué...alors je fais du sport...pas pour perdre du poid mais pour prendre du poid , et avoir de la masse musculaire et que mon vieux squelettes puissent se maintenir en place et ca me fait surtout du bien à la tête.Apres niveau coeur va falloir que je me méfie parce que contrairement à une personne lambda , moi j'ai pas d'alerte ...et le gras se depose quand même ds les artères...mais une chose est sûre peu importe ton poid ...si tu as du charme on ne voit que ça. J'ai une amie en surpoid qui l'assume, elle a des yeux pleins d'étoiles et les mecs, c'est pas moi qu'ils viennent voir (et tant mieux) mais c'est elle.... 😉...pour finir... il y a X raisons pour lesquelles on peut etre en surpoid, pb de thyroïde, des chamboulements d'hormones, la genetique , des questions psychologiques, la mal bouffe etc... après si on en parle pas assez ou pas... je crois que ca passe par différents biais comme bien manger...ms ca n'assure en rien une perte de poids...on est fait comme on est, il faut apprendre à s'accepter telle que l'on est.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de ApoFFtX
ApoFFtX
19/06/2021 à 20:49 - 24/06/2021 à 13:52

...


Parfois j'essaie d'être normale mais je m'ennuie vite alors je redeviens moi-même

avatar contributeur de Doremi
Doremi
19/06/2021 à 21:01

PS : Comme @ramund dans le post initial souhaitait laisser de côté la question médicale,

je rajouterai concernant la question esthétique que parmi les personnes les plus belles

du site (qui me font un choc visuel à chaque fois que je tombe par hasard sur leur photo),

deux sont des personnes très 'bien en chair' : même si ce n'est pas un critère que je recherche

a priori, ce n'est pas non plus un critère qui pourrait me faire fuir si le feeling était là.

avatar contributeur de Lunaa
Lunaa
19/06/2021 à 21:26 - 25/07/2021 à 01:27

"

avatar contributeur Maguy54
Maguy54
20/06/2021 à 00:07 - 20/06/2021 à 00:11

Citation de Lunaa #364879

Tu me demandes comment j'ai réussi a supprimé le sucre de mon alimentation.

Pour ma part, j'avais déjà fait un essai en supprimant les sucres rapides sur une semaine et constaté que j'avais moins de fringales en fin de journée. Mais je continuais tjs à prendre un petit déjeuner classique dit "équilibré" (pain, beurre, confiture avec un café, un fruit et un laitage). J'avais suivi avec succès le programme weight watchers et intégré le fait que si on ne mange pas de féculents, on a des fringales. Mais, au fur et à mesure, le stress et les kilos m'ont rattrapée 😖.

Puis, je me suis souvenue que lorsque je faisais des séjours dans les hôtels qui proposaient des petits-déjeuners continentaux, je pouvais tenir jusqu'au soir sans manger et sans avoir faim alors que je faisais beaucoup d'activités. J'y mangeais des oeufs brouillés, des tranches de lard grillé, du saumon fumé, du fromage etc...

Alors un beau jour, j'ai démarré ma journée par des oeufs brouillés et des fines tranches de lard grillé. Et tout s'est enchaîné. Au cours des 2 repas qui ont suivi, j'ai mangé des légumes et de la viande et j'ai été très surprise de ne pas avoir faim au cours de la journée.

A présent, je ne déjeune même plus le matin car je n'ai pas faim. Je prends le repas de midi et celui du soir. Je mange des légumes (salades ou légumes cuits) et des protéines (viande, oeufs ou poisson et du fromage), et parfois un yaourt nature ou un fruit. Je sens la satiété (c'est une vraie redécouverte) et je n'ai plus faim avant le soir.

Mais si certains jours, je ressens une petite faim, au lieu de culpabiliser, je vais prendre une petite collation vers 17h : un yaourt et/ou des fruits à coques et/ou du jambon et/ou un oeuf cuit dur... En 6 mois, c'est arrivé à peine une petite dizaine de fois.

Donc en conclusion, la suppression du sucre s'est faite de manière simple et naturelle. Pourtant j'étais une accro du pain sous toutes ses formes et des pâtes.

Et cela ne demande pas de longues heures de cuisine.

J'espère ne pas avoir été trop longue ?

Et si Ramund trouve que c'est hors sujet, je peux supprimer cette participation

avatar contributeur de Lunaa
Lunaa
20/06/2021 à 01:18 - 25/07/2021 à 01:28

"

avatar contributeur de HaricotMungo
HaricotMungo
20/06/2021 à 01:26

Citation de Maguy54 #364885

Salut , je pense que tu parlais de jeunes intermittents et des régimes low carb.

Perso je suis en régime depuis le mois de novembre , je pesait 82 kg. Arrivé à 72kg en mois de mars, ça ne bougeait plus. J'ai donc entamé les jeunes intermittents depuis le mois de mars. La je suis à 65 kg. Je commence avec 18/6, puis arrive à 22/2. Et je n'ai pas faim .

Le régime que j'entame depuis mars est plutôt le kétogènese. J'ai pas fait de low carb, j'ai supprimé tout un coup les glucides ainsi que les sucres, y compris les fruits sucrées. Et a côté je prends des compléments alimentaires, tel que les électrolytes , levures nutritionnels (pour les vitamines ) et des Omega 3 (dha + epa). Niveau sport, de part de bonne base, je cours 4 fois 10km par semaines. Je vais continue jusqu'à 60kg, puis reprends le low carb pour arriver à stabiliser a 63kg.

Sinon, pour répondre certains participants sur l'industrie agroalimentaire. Je pense qu'il y a une confusion. Je travaille en tant que l'ingénieur qualité en agroalimentaire depuis des années, les gens confondent toujours, agroalimentaire et agriculture. Lobby agroalimentaire, hmmm je suis pas si sûr, vous savez agroalimentaire est la filière en aval de l'agriculture, son rôle principal est la transformation et le packaging. Comme la transformation est multiple, tout comme divers aliments, un seul secteur agroalimentaire, ne peut pas former une union assez forte pour maîtriser le marché, ou bien lobby le pouvoir public. Ce qui reste assez rentable comme les produits laitiers par exemple , bah ils n'ont pas reçu autant de favoritisme de la part du gouvernement. Au contraire, ils sont très surveillé de manière stricte, et des amendes tombent comme de la flotte. Cependant les produits agricoles oui, toutes les matières premières, les céréales, le café, le lait le tabac etc. Les contrats a terme internationaux , maîtriser et manipuler par quelques grands titres , comme Cargill, eux ils ont le pouvoir d'influencer le pouvoir public.

Ceci ne dit pas que l'industrie agroalimentaire est irréprochable vis à vis de la santé publique et l'éthique du métier, au contraire. Je travaille dans le métier, je le sais. Authenticité, transparence, nutrition, même sécurité, y a encore beaucoup à faire.

Le soucis d'obésité c'est principalement le sucre. pas le gras. Le sucre c'est glucides et des mono, oligo saccharides, a forte dose ou faible dose, il peut toujours procurer plaisir et addiction. Alors que le gras, bah j'ai du mal à croire quelqu'un peut manger tout seul 200g de beurre ou 500cl de l'huile. Il va sûrement vomir . A côté y a les protéines , qui peuvent être aussi transforme en sucre puis donner de l'énergie ou stocké en graisse , Cependant, tout comme le gras, métaboliser les protéines et les gras nécessitent de l'énergie et de pouvoir réducteurs, et le risque d'excès est plus faible que le sucre, du fait que les protéines remplissent bien le ventre. Trop, on risque d'avoir mal , et tomber malade.

Concernant les salles de sport qui profitent de la tendance , en fait, le sport ne fait pas perdre du poids, le régime oui. mais le sport entretiens le corps, pourque l'on tombe pas malade pendant le régime, et esthétiquement maintienne la forme. Cependant, les salles de sport ou les médias préfèrent propager une fausse image positive du sport pour perdre du poids. Ça c'est pas tout à fait correcte.

avatar ancien membre
Ancien membre
20/06/2021 à 07:44

https://www.arte.tv/fr/videos/086161-000-A/on-acheve-bien-les-gros/ ... "Magnifique documentaire sur la grossophobie sur ARTE, d'utilité publique !

(Se) prescrire une perte de poids n'est pas anodin. Tenter de maigrir comporte des risques importants qui sont quasiment toujours ignorés, même si on est obèse.

Maigrir, c'est compliqué. Ce que la médecine basée sur les preuves nous montre à l'heure actuelle, c'est que nous ne savons pas comment faire maigrir durablement : 95% des pratiques amaigrissantes conduisent à une reprise du poids perdu (ou plus) dans les 5 ans ; une part non négligeable des patients ayant fait des régimes développe des troubles alimentaires.

Malgré ça, l'image du gros sans volonté perdure. Les gros sont harcelés, discriminés, insultés gratuitement dans la rue.

SPOIL : les gros souffrent déjà d'être gros, toute insulte ou discrimination rajoute à leur souffrance.

Je cite le documentaire : "lutter contre la grossophobie c'est lutter contre les injustices, ce n'est pas faire la promotion de l'obésité".

Je devance aussi les commentaires : "oui mais y en a certains, quand même ils ne font pas d'efforts." ➡️ occupez-vous de vos fesses à vous et le monde s'en portera mieux.

(et merci à mes collègues du groupe Diététique psycho-comportementale (cas cliniques et échanges) de la richesse de leurs échanges et partages !).

grossophobie

https://www.arte.tv/fr/videos/086161-000-A/on-acheve-bien-les-gros/"

Envoyé depuis l'application android
avatar ancien membre
Ancien membre
20/06/2021 à 15:55

Je pense qu'on ne nous apprends pas à "bien manger" déjà.

Je trouverai ça intéressant qu'on ait quelques cours de nutrition à l'école afin de connaitre les bases. Savoir à peu près combien de calories on doit ingérer, à quoi ressemble l'assiette idéale en terme de protéines, lipides et glucides. Et aussi nous apprendre commet le corps fonctionne, que c'est pas en sautant des repas qu'on va maigrir, le corps est tellement malin !

Je m'y suis intéressée récemment pour perdre 2kg pris pendant le 1er confinement et je pense sincèrement que tout le monde devrait connaitre 2-3 petites choses sur le sujet afin de pouvoir comprendre et faire quelques réglages simples.

Le problème d'obésité vient pour moi aussi de l'enfance, sans parler de génétique. Est ce que les parents ont "travaillé" le palais des bébés en les initiant à tous les gouts ? J'en connais qui ne force pas trop niveau légumes et l'eau se boit mélangé à du sirop par exemple ...

Puis dans le monde actuel, on a plus le temps de rien, cuisiner sainement ca prends plus de temps et la facilité c'est de mettre un plat préparé dans le four, bourré de sucre et de matière grasse.

Je trouve ça bien ce qu'ils ont fait sur les produits, le classement ABCDE, enfin moi j'y fais attention ^^

avatar contributeur de Alithia
Alithia
21/06/2021 à 10:26

Salut, perso j'ai pas de problème d'obésité, mais l'inverse.

J'ai la peau sur les os, malgré le fait que je mange beaucoup et de tout.

Ce qui m'apporte tout un tas de problème, mais fin bref, c'est pas le sujet.

Y a pas mal de chose qui ont était dit pour expliquer l' obésité, mais je crois, dite moi si je l'es loupé.

Le stresse, l'angoisse, la dépression, et leurs penchant positif entraîne aussi des pertes ou des gains de poids, voir enchaînes les deux, de façon parfois très importante malgré une alimentation saine et équilibrer.

C'est aussi en partie pourquoi beaucoup de régime ne marche pas.

Le stresse et l'angoisse de bien manger, de reprendre du poids, de la sensation de faim n'aide pas à stabiliser le poids.

Bien sur les facteurs peuvent être diminuer mais dans notre société actuel ou la santé mantal est de plus en plus précaires, les soucis de poids doivent aussi être mis en relation pas seulement avec les soucis d'alimentation.

PS : on peut être gros sans être obèse, obèse c'est vraiment le terme medical pour un poids qui peut être dangereux pour la santé, qui est le penchant de la maigreur extrême tout aussi dangereuse voir plus mais très peu médiatisé.

La société à tendance à parler d'obésité des que l'apparence d'une personne sort des standards,alors que c'est juste une personne bien en chaire.

Je pense que déjà la, notre société a un problème en mélangeant tout, et ne vois pas le nombres de personnes sois disant obèse, mais qui ne le sont pas en mauvaise santé ou en danger, juste sont larges d'ossature, on un corps qui accumule naturellement, ou on une prise de médicament, ou une maladie.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr