Peur de rejet, de la tristesse à la colère

avatar contributeur de Anilem
Anilem
23/04/2021 à 22:30

Je vis en ce moment une révolution intérieure qui m'amène à poser un regard nouveau sur moi-même et mon orientation sexuelle et romantique. Je suis une femme cisgenre de 32 ans, j'ai eu 2 enfants avec mon compagnon et me rend compte que c'était un idéal mais pas vraiment moi-même. Aujourd'hui je suis en séparation avec mon compagnon et ce qui m'est le plus difficile c'est de rompre avec l'idéal de vie que je pensais avoir et de causer de la peine à mon entourage.

Je réalise aussi que j'ai une grosse peur d'être rejetée. Je passe de longs moments à me torturer l'esprit, à vivre une tristesse intense et maintenant c'est aussi beaucoup de colère. Je suis un peu submergée par ces émotions et les traverser m'est difficile.

Voilà, voilà, c'est dit.

Si jamais ce que je vis parle à quelqu'un-e et que vous avez des partages d'expérience, conseils, lectures etc, je suis preneuse.

Merci aussi à celleux qui m'auront lu.

Je ne suis pas très à l'aise avec le fait de parler de ma vie ici mais j'imagine que l'accueil sera bienveillant, ce dont j'ai grand besoin.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur Deluna
Deluna
24/04/2021 à 00:42

Bonsoir,

Je vous souhaite beaucoup de courage, cela ne doit pas être facile à vivre, je vous conseille de vous concentrer sur quelquechose que vous aimez, et d'essayer de laisser votre esprit divaguer.

Sortez faire des balades, lisez des livres, passez moins de temps sur les écrans, cela peut déjà faire en sorte que votre esprit soit ordonné. Vous saurez alors plus facilement ce dont vous avez besoin ou non dans la vie...

Pour ce qui est de décevoir votre entourage, je ne veux pas paraître égocentrique mais votre santé mentale apporte bien plus qu'une quelconque satisfaction de vos proches, essayez de ne pas faire attention au regard des autres et prenez du temps pour vous occuper et prendre soin de vous !

Bonne chance et bon courage, en espérant que tout se passe au mieux :)

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
24/04/2021 à 01:37

vivre une revolution , ouvrir les yeux , prendre conscience qu'on s' est peu etre "mentit" à soi meme enfin tous ces cas de figures entrainent forcement des sentiments pas forcement tres positif (dans un premier temps) , oui on a peur , on est triste en colere ou perdu e mais ce sont des etats passagers et pour certains cela passe relativement vite (ce que je te souhaite)

maintenant comme dis Deluna votre bien etre est primordial , quand aux regards des autres il ne changera pas qui vous etes , donc il a juste l' importance que vous voulez bien lui accorder ...

pour les conseils de lecture je passe mon tour

avatar contributeur de Plume
Plume
24/04/2021 à 08:02

Salut Anilem,,

Perso je suis admirative de ce genre de prise de conscience.. il faut un sacré courage pour faire ce que tu fais!

En conseil de lecture je te conseille "cessez d'être gentille, soyez vrai" de thomas d'asembourg (il fait des videos youtube aussi).

Il y du mieux pour toi apres la tempête, vraiment tu peux y croire et croire en toi! :-)

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
24/04/2021 à 10:21

Yep !

Nous sommes là en effet ! À l'écoute et dans la discussion pour vous servir de miroir, d'échanges extérieurs pour voir plus clairement votre propre intérieur.

Votre 'révolution' c'est ('enfin' je rajoute) d'écouter votre corps et de sortir des 'cases' prédéfinies par l'entourage au sens large...

Je recherche encore le chapitre d'un de mes livres qui développe le "je pense savoir ce que les autres pensent...". Bon, arrêtons de savoir ce que les autres pensent, remettons-nous à penser selon nos propres informations du monde et donc à décider de faire ce qui nous paraît juste de faire en NOTRE ÂME ET CONSCIENCE... je rajoute : tout simplement !!

Laissons les autres avoir des avis (pour ne pas dire des jugements) avec leurs histoires, leurs connaissance ou pas, leur doctrines, leur certitudes... mais aussi leur 'masque', leur déni, leur pudeur qui déforment leur apparence. C'est ce dernier point qui pervertie atrocement votre pensée de... ce que les autres pensent ! Libérez votre esprit de tout cela. Tracez votre route. Simplement !

Bien sûr que certains vont vous le reprocher. Il s'avère que votre 'masque' les rassuraient... de porter un masque aussi et qu'ils craignent de devoir l'enlever... Ils ne sont pas prêts !

Quant à ceux qui n'en porte pas, ils se rapprocheront et vous soutiendront, je pense. Enfin, je suis dans ce cas et pas le seul :D

Hâte de vous lire ;-)

avatar contributeur de Judeline
Judeline
24/04/2021 à 15:54

Citation de Anilem #360760

Je comprends cette peur, cette sensation de faire du mal à ton entourage, il m'est arrivé la même chose en n'osant pas faire a transition après m'être marié et être devenue papa de deux Filles magnifiques.

Incapable d'abandonner ma femme avec deux bébés ou deux enfants en bas âge, j'ai composé jusqu'à programmer mon suicide. Je sais où, je sais comment. Tout était prêt et il était hors de question qu'on retrouve un seul morceau de ce corps qui me répugnait et qui devait disparaitre en intégralité.

Alors oui je comprends ta peur.

La seule façon de la vaincre est de vivre en étant toi.

De vivre pour toi !

Oui des gens vont soufrir, oui des gens vont partir, ton répertoire va se vider à la vitesse de l'éclair, mais les personnes que tu rencontreras après seront celles qui t'accepteront pour ce que tu es, pour qui tu es, pas pour qui tu as été.

J'ai perdu mes Filles, ma famille, mes "ami·e·s" en 3 semaines il y a 4 ans, quand j'ai décidé de vivre quitte à faire soufir des gens, plutôt que mourir. Pendant 2 ans je me suis quand même posé la question de savoir si je n'aurais pas mieux fait de mourir finalement.

Mais depuis 2 ans je revis, je rencontre de nouvelles personnes.

Il y a quelques mois, j'ai rencontré mon Chéri, ici, sur ce forum et on vit ensemble depuis novembre.

Jamais je n'aurais espéré ça il y a ne serait ce que 2 ans.

On m'a dit un jour qu'on attirait les gens qui nous ressemblaient.

Quand j''étais mal, je n'avais autour de moi que des gens qui n'étaient pas bien et leurs douleurs se mélangeaient aux miennes, les rendant encore moins supportables.

Mon opération a été le début du vrai changement. Mon moral a changé du tout au tout.

Je me suis ouverte aux autres et les belles personnes sont entrées dans ma vie. Rayonnantes et rassurantes. Pas noires et déprimées comme avant.

La lumière attire la lumière.

Prends soin de toi.

avatar contributeur de Anilem
Anilem
25/04/2021 à 21:16

Merci à toustes pour vos réponses, bravo à toi Judeline pour avoir dit oui à la vie et te retrouver ainsi heureuse, et surtout pleinement toi-même.

Ce que je retiens de vos interventions, c'est le fait qu'être soi rend heureux-se, s'aimer et s'accepter pour faire de même avec les autres. Ignorer les jugements aussi... Arrêter d'avoir peur de ce que les autres vont dire, penser, etc etc.

Merci Plume pour ton encouragement, c'est gentil, ça me fais du bien à lire, vraiment !

J'ai bien conscience que les émotions que je traverse sont passagères, c'est juste que c'est tellement envahissant la peine et la colère chez moi, j'ai envie de dormir toute la journée ou j'ai la tête ailleurs au travail, je ne suis pas "présente" à ce que je fais, distraite par une radio qui tourne en boucle dans ma tête et qui me dit "tu vois, tu es rejetée, tu vois comme ça fait mal ? ça fait mal hein? OH oui ça fait mal, mais pourquoi suis-je rejetée? Qu'ai-je fais de mal ? Et pourquoi ci et pourquoi ça ? Blablabla !"

Je ne sais pas si je dois exprimer ce que je ressens aux personnes concernées ... Je n'ai pas envie de les incriminer mais je ne me sens pas moi-même en restant dans ce silence et puis c'est vrai aussi que je ressens une forme d'injustice... Un deuxième gros truc à creuser ça je crois ahah!

Est-ce qu'il ne vaut pas mieux laisser couler ? Ne rien dire et me dire que "ça va passer"...

Bonne soirée à toustes,

Chaleureusement,

avatar contributeur de Plume
Plume
25/04/2021 à 21:38

Salut Anilem,

Il y a des passages dans la vie qui invitent a réevaluer ses relations. A toi de definir les personnes a qui tu peux faire confiance et celles dont tu te sens capable de les remettre a leur place.

Savoir communiquer ses besoins et fixer des limites aux autres, cela s'apprends a tout age..

Je te conseille de regarder les vidéos youtube de Thomas d'Asembourg. Il explique comment enfant on nous apprend qu'il faut être "gentille" (soumis) pour être aimée..

Bonne continuation a toi,

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de Anilem
Anilem
26/04/2021 à 21:44

Merci pour les conseils Plume. Je vais laisser le temps au temps, histoire d'y voir plus clair.

Pour l'instant, je ne suis pas capable de communiquer sans être submergée par mes émotions donc je crois qu'il faut que je les traverse, que j'écrive aussi.

Envoyé depuis l'application android
avatar ancien membre
Modération Ancien membre
26/04/2021 à 22:24

deja tu es submergée par tes emotions ... 2 points positifs ... deja tu es capable de ressentir des emotions (ce qui n' est pas le cas de tout le monde) et ensuite tu es capable d' avouer que tu es submergée , preuve d' un grand courage ...

tu as des qualites que tu ignores , tu te juges et de façon plutot negative alors que tu es une personne chez qui on ressent de la gentillesse , de la sensibilite ... le seul truc ne fait pas comme moi et laisser la colere prendre le dessus , elle finit par se transformer en haine et apres il est difficile de s' en defaire

avatar contributeur de Anilem
Anilem
26/04/2021 à 22:32

Je sens que je dépasse la colère et derrière il y a de la reconnaissance ! Car derrière la colère, il y a simplement des attentes, des espoirs qui ont été déçus... Je ne changerai pas ma famille mais je peux effectivement décider de qui je m'entoure et si cela me fait mettre des distances et bien c'est ok. Je vais contiuner de rester avec les personnes qui me font du bien :)

Merci pour les mots gentils Rosso, ça me réchauffe le coeur.

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
26/04/2021 à 22:44

Citation de Anilem #361012

tu n' as surtout pas a me remercier , ce que je dis est juste ce que je ressent et vois

pour les espoirs et les attentes deçus , on ne peux rien changer à ce qui a ete fait donc on zappe (comme on peut mais on le fait)

changer ta famille ou changer qui que ce soit c' est egalement impossible donc on zappe aussi

par contre s' entourer de personnes positives , bienveillantes , avec qui tu peux etre toi meme , alors la oui , oui et oui ... on est jamais a l' abris d' etre encore deçu c' est vrai , mais on limite les risques ...



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr