la tolérance, la confiance mène-t-elle systématiquement à l’échec en amour

avatar contributeur de Maya67
Maya67
28/03/2021 à 01:37

Bonsoir,

Je suis perdue, je ne comprends pas comment fonctionne l’être humain.

Je pense être tolérante, dans mon entourage, certain.e.s disent qu’elle m’habite... Ici même, vous m’aviez conseillé de fuir une personne qui à la base avait joué sur 2 tableaux et j’ai voulu croire à l’erreur humaine.

Au début, je n’y suis pas allée tête baissée, puis le comportement de cette personne m’a fait pensé que j’avais eu raison d’accorder une chance à notre relation. Nous étions bien ensemble, sans engagement, mais de plus en plus d’attachement. Jusqu’à ce qu’il me fasse un cadeau pour me montrer ses sentiments, j’étais au summum de la confiance en lui, j’ai cru que notre histoire allait bien se poursuivre, mon attachement était réel et patatra!

Tout est parti de travers aussitôt et uniquement par sms... Mauvaise interprétation de mes mots qui l’ont blessés, je lui ai expliqué ce que je pensais vraiment mais il ne m’a pas fait confiance.

Il souhaitait que nous soyons un couple libre, ce n’était pas mon schéma habituel, j’acceptais pour qu'il soit bien qu’il ait des relations avec des hommes, mais il me fallait être rassurée sur la solidité de notre relation, par ses paroles et son comportement inchangé vis-à-vis de moi. Il voulait encore plus, je devais lui souhaiter de s’éclater, je savais que c’était son objectif, mais j’ai osé lui exprimer mes craintes, ça a valu que je me fasse larguer par sms...

Conclusion, je souhaite changer mon schéma de couple exclusif pour son bien-être, car dans ma définition d’aimer, il y a souhaiter que celui qu’on aime soit heureux et cette tolérance mène à l’échec amoureux.

Ma relation précédente était avec une personne intersexe, idem, je voyais, je vivais naturellement avec iel et sa dissociation identitaire, j’aimais les 2 identités de genres différents et cela a mené à l’échec, alors qu’iel disait la chance d’avoir une personne qui voyait et acceptait sa spécificité...

Je trouve cela ordinaire, logique absolument pas exceptionnel de prendre les qualités et les défauts de l’autre, d’apprendre et d’aimer tel qu’iel est avec ses besoins et envies. J’ai remarqué qu'on me dit tu es trop gentille et peu de temps après l’histoire se termine. Il ne faut être ni tolérante, ni gentille, il faut mettre des limites comme à des enfants? chacun prône osons être nous-mêmes et quand c’est possible, cela ne convient pas?

La confiance vient de prendre une belle claque, mais je ne peux pas envisager les relations humaines quelque soit la nature sans confiance réciproque? être suspicieux, c’est insupportable pour moi.

Je ne sais pas comment je dois évoluer, mais je n’ai pas envie de devenir intolérante, de ne plus être gentille, car cela me fait du bien à moi d’être comme je suis.

Mon mari est décédé, je pense que ça a déclenché une réelle prise de conscience de l’importance de la relation et de souhaiter réellement le bonheur de l’autre, avoir de réels profonds sentiments de partage et profiter réellement de cette relation et de la vie, en toute simplicité. C’est cela qui fait peur? Je trouve cela pourtant tellement simple et évident... je ne suis visiblement pas un humain ordinaire, je vais encore prendre de belles claques, j’espère que je vais garder confiance en l’être humain, je vais la retrouver, elle est partie en congés pour le moment...jusqu'à rencontrer la personne qui partagera ma philosophie de vie, si je ne la croise jamais tant pis, j’ai déjà eu de la chance dans ma vie, et un sacré paquet de mauvais aussi (le mot est faible, mais poli).

Pourquoi les relations et les personnes sont si compliquées? Je n’y suis pas pour rien si ça se termine mal, je dois changer quoi? Je n’ai jamais imposé une conduite à l’autre, c’est de la domination dans le couple sinon?

Plutôt banal, si vous voulez quand même m’éclairer.... je suis dans le noir...

Merci

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Doremi
Doremi
28/03/2021 à 03:04

Salut Maya67,

Je ne connais aucune recette miracle...

Je veux juste te dire que les valeurs qui sont

les tiennes (confiance, respect, franchise,...)

sont aussi les miennes : garde-les comme

un trésor, elles sont d'autant plus précieuses

qu'aujourd'hui elles vont à contre-courant de

l'amour fast-love jetable... Un proverbe chinois

dit "L'amour est au-dedans de celui qui aime,

le respect au-dedans de celui qui respecte,

le pardon au-dedans de celui qui pardonne"

Ces paroles sont un rappel pour toutes les

personnes précieuses remplies d'amour,

pour qu'elles n'oublient pas de se nourrir

à leur propre source fraîche intérieure...

la tolérance, la confiance mène-t-elle systématiquement

Câlin ma belle, ne change rien 🤗

avatar contributeur de Dime
Dime
28/03/2021 à 10:33

Salut Maya.

Je te dirais simplement mon ressenti me concernant (j'ai à peu prés ton age). Je suis devenu trop rigide pour parvenir à "épouser" quelqu'un. C'est ainsi. Ma personnalité, avec le temps est trop façonnée, trop entière, trop aboutie pour m'adapter à celle de quelqu'un, qui, de plus, s'il a le meme age, aura le meme problème. On cherchera à pallier cette difficulté dans la liaison par la tolérence, la liberté, le chacun chez soi et autre, mais ça ne fonctionne pas vraiment. ça ne construit pas le lien amoureux, qui est fondé en principe sur tout l'inverse : l'attachement et la dépendance.

Voilà mon opinion. Difficile de se résoudre au célibat, mais ça fait partie des deuils à faire lorsque l'on prend de l'age. Reste à grapiller ce qu'on peut, si on y arrive, un petit week-end de sexe par ci par là. Tenter de sauvegarder une ou deux relations amicales (meme ça je trouve cela difficle !). Le consat est amer et un peu angoissant pour moi, mais je préfère etre lucide que de souffrir d'espérances vaines et de désillusions.

avatar contributeur de Doremi
Doremi
28/03/2021 à 11:30

Citation de Dime #358207

Je suis plus âgé.e que toi et je n'ai jamais renoncé à quoi que ce soit, le merveilleux océanique reste le merveilleux océanique, et au travers du temps il aurait même plutôt tendance à s'amplifier : si les sirènes de la glaciale lucidité se font entendre avec des relents dépressifs sur fond de crise sanitaire, ne surtout pas les écouter !!! Renouer avec son jardin secret intérieur, où se trouve la clé du passage qui mène au jardin secret de l'autre ! Et si on n'y arrive pas seul.e, ne pas hésiter à se faire accompagner dans un lieu de parole : renoncer à aimer et être aimer est une torture inutile qu'il vaut mieux éviter de s'infliger. Ce qui n'empêche pas, bien au contraire, de savourer son célibat lorsqu'il est là. Haut les coeurs, c'est le printemps, aimons-nous vivant.e.s !

avatar contributeur de Plume
Plume
28/03/2021 à 11:33

Bonjour Maya,

J'ai envie de te conseiller un livre "Cessez d'être gentil, soyez vrai!"de Thomas d'Asembourg. Il fait des videos youtube aussi..

Cet auteur est un disciple de Marshall Rosenberg, fondateur de la communication non violente. Il explique comment, dans l'enfance, nous intégrons qu'il faut être "gentil" (dans le sens soumis).. pour être aimé.

Fonce.. tu comprendras j'en suis sure.. ; )

Bonne suite a toi,

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
28/03/2021 à 11:39

Bonjour Maya67

Il y a plusieurs pistes dans le peu que tu exprimes dans ton post. Ceci n'est nullement un reproche bien sûr mais, comme tu le décris, l'humain dans sa communication est fort complexe...

Premier élément que je remarque immédiatement et qui est de notre génération noyée de publicité type Darty : la confiance !! :-(

Je le répète et/ou le déplore chaque fois que je l'entend ou le lis : Ce mot n'est pas une volonté mais un état, une observation du passé. Il est source de biais cognitif... Sniff

Ce mot se trouve dans deux types de phrases :

  • "Aie confiance" ! Cette forme dois rester dans l'imaginaire de WD (le Livre de La Jungle) en AUCUN cas dans la vrai vie sous toutes les formes approchantes et donc tourné vers le présent ou l'avenir. Chaque fois que vous entendez ce mot dans des phrases au futur, je vous prie de marquer une pause cognitive pour bien interprêter le vrai sens de l'expression...

  • "Cette personne m'a fait confiance" ! Toujours au passé, l'utilisation de ce mot indique un relationnel dans lequel le manque d'élément probant au début de la relation (professionnel, intime, interpersonnelle) incite malgré cela à contracter un engagement moral en faisant un 'pari sur l'avenir'. Ce pari sur l'avenir reste un pari !!!!! avec les probabilités, la chance ou la malchance, le hazard, le risque, etc...

Conclusion sur la 'confiance' : Vous ne pouvez que vous en prendre à vous-même de vous être engagé(e) avec confiance. Ne prenez pas avec brutalité mon argumentaire et cette conclusion. Prenez le temps de l'assimiler, de l'observer, de l'étudier, d'y revenir pour plus d'élaircissement. Il ne remet pas en doute votre libre-arbitre, Je souhaite ardemment couper à la racine ce biais cognitif particulièrement destructeur relationnellement car nous remettons sur l'autre la responsabilité de cette 'perte de confiance'. On ne perd pas la confiance dans le dé que l'on jette sur la table et on en accepte sa position même s'il nous 'déçoit' car il est admis son résultat hazardeux à un sur six !!!

Citation de Doremi #358198

Désolé Doremi, sur ta valeur Confiance en contradiction avec ce que je viens d'exprimer. Je prône pour ma part, les Respect, Emphatie et Altruisme en valeurs promordiales. À discuter bien sûr car, là-dessus, il s'agit d'un classement tout personnel.

Je reviens vers vous, Maya67 : Avez-vous en tête un équilibre entre "que celui qu’on aime soit heureux" et votre propre "bonheur". J'espère ne pas déceler la notion de 'sacrifice' de votre part... pour 'son bonheur' ? Encore un biais 'mon bonheur, c'est qu'iel soit heureux...' qui finit toujours par vous 'noyer'. Gros sniff

Yep à Tous ;-)

avatar contributeur de Doremi
Doremi
28/03/2021 à 11:58

Citation de OffRoad #358221

"Respect, Empathie et Altruisme en valeurs primordiales" : oui !

avatar contributeur de CeliaLove
CeliaLove
28/03/2021 à 13:36

Bonjour,

Je rejoins plutot Doremi, car je trouve que la vie ne vaut d'etre vecue que parceque toutes ces belles reflexions, pensées, philiosophie, etc finissent dans un vecu magique, dans ce qui nous depasse, ce que nous n'aurions meme pas osé esperer. On peut theoriser sur l'amour aussi longtemps qu'on voudra mais quand il nous transporte veritablement au dela de nous meme cela vaut il le coup de l'analyser ? qu'il dure ou non ces moments sont a mon avis primordiaux et necessites d'etre vecu pleinement et de s'en impregner pour vivre sa vie.

@Plume, je pense qu'on peut aussi être gentille par nature pas uniquement par education. Je pense egalement que la gentillesse peut être enrichissante pour soi meme et non forcément une soumission mais un partage conssenti.

Maya, je te souhaite de (re)vivre un amour epanoui plein de bonheur. Pour cela il te faudra sans doute penser a chercher l'equilibre d'une relation a travers le bonheur de l'autre et de toi même.

Bisous et bon dimanche

avatar contributeur de Plume
Plume
28/03/2021 à 13:39

@CeliaLove,

Je distinguais simplement "gentilesse" et "soumission".'On peut etre gentil et savoir fixer des limites, et savoir dire "non" quand la proposition ou demande est en contradiction avec nos besoins ou valeurs..

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de CeliaLove
CeliaLove
28/03/2021 à 13:40

je te rejoins 100% alors oui j'avais mal compris merci d'avoir précisé

avatar contributeur de Doremi
Doremi
28/03/2021 à 13:44

Citation de Plume #358261

Oui, croire que "le bonheur de l'autre compte plus que le mien" est éminemment casse-gueule :

offrir le meilleur de soi est essentiel mais ne doit pas (en aucun cas) se faire au détriment de soi

avatar contributeur Juliemedit
Juliemedit
28/03/2021 à 18:20

Tu parles de confiance en l'humain, je pense qu'on peut croire (ou ne pas croire) en l'humain ou en l'humanité, mais que la confiance doit toujours être prudente, et jamais acquise définitivement. Les humains sont comme ça, ils changent ou changent de vision sur la vie.

La confiance la plus importante pour toi, celle qui tu dois soigner, c'est la confiance en toi, c'est elle qui fera que tu seras une personne qui rayonne, qui donne envie de se rapprocher de ce que tu es.

ça n'empêche pas d'être gentille.

ce n'est que ma façon de voir les choses.

avatar contributeur de Dime
Dime
28/03/2021 à 19:38

Citation de Juliemedit #358322

Bien dit Julie.

avatar contributeur de Maya67
Maya67
28/03/2021 à 21:57

Bonjour

Merci pour vos pistes de réflexion, je pense aussi à moi et mon bonheur autant que celui de l’autre. Je ne fais pas de sacrifice, si je ne suis pas bien, je le dis et on avise et je peux rompre, l’autre n’est pas surpris.

Si je suis vraiment bien, je peux évoluer et penser différemment mes habitudes. Tenter de construire une relation sur un temps plus ou moins long, c’est chercher et trouver un équilibre donc communiquer, s’exprimer et évoluer ensemble si possible , tant que c’est possible, et on ne connaît pas le futur, normalement, on le sent venir qu’on ne réussit pas à trouver un équilibre, qu’on ne se sent pas bien ensemble cela peut se dire aussi, c’est là que je place ma confiance, dans le fait qu’on échange et partage, mais oui c’est un pari pas forcément sur l’avenir lointain.

Et dans cette relation, j’étais très bien, son cadeau et autres comportements m’ont fait penser que lui aussi, donc je ne m’attendais pas du tout à une rupture maintenant.

J'adopte tout à fait ”le respect, l’empathie et l’altruisme” c’est primordial en effet, et ce doit être réciproque, pas du pipeau, sur ce coup là, j'ai cru à ”son respect, son empathie, son altruisme” j’ai eu confiance et j ai perdu le pari, avec le recul, j’ai souhaité y croire, mais il n’a pas ses 3 valeurs.

Merci Plume pour la bibliographie, j’ai suivi une formation professionnelle basée la communication non violente, je vais en prendre de la graine. Je ne me sens pas soumise... mais, ma tolérance en est peut-être une?

Je vais retenir toutes ces réflexions,

merci à vous tous

Bonne soirée

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
28/03/2021 à 23:03

Citation de Maya67 #358349

Bonsoir Maya67, et heureux que tu sois équilibrée et vigilante. Une séparation est toujours très déstabilisante, presque autant qu'un décès de proche... Il te reste à te désensibiliser un peu pour pouvoir admirer le soleil ailleurs sans culpabilité... et comme tu dis avoir été bien, gardes-en les meilleurs souvenirs... En route vers de nouvelles avantures, hop !!

De tout cœur avec toi

avatar contributeur de Maya67
Maya67
29/03/2021 à 09:41

Bonjour

Citation de OffRoad #358366

Une séparation est déstabilisante, et si elle est inattendue, certaines émotions supplémentaires nous traversent. Toutes les séparations quelqu’en soit la nature résonnent et notre logique comme dans un temps décalé nous aide à faire la part des choses plus ou moins rapidement, le décès fait partie des séparations, en effet.

Le décès d’un proche que l’on côtoie peu à l’année déstabilise peut-être de cette façon; le décès de ton conjoint c’est une autre intensité incomparable. Je veux bien échanger à ce sujet, si certain.e.s en éprouvent le besoin, dans un autre post ou par MP.

Merci encore pour vos éclairages et bonne journée à tous

avatar ancien membre
Ancien membre
29/03/2021 à 20:17

Bonjour !

On t'a déjà répondu alors je n'apporterais pas grand chose mais je voulais juste dire que je trouve la question un peu "drôle". Dans le sens où j'aurais plutôt tendance à dire qu'au contraire, l'intolérance et la méfiance mènent systématiquement à l'échec en amour. Que ce soit en amour romantique ou autre, par ailleurs. Il ne faut pas donner sa confiance ttrop vite mais si elle n'existe pas, il me semble que c'est difficile de construire quelque chose.

Peut-être que la question qu'il faut se poser c'est "Aurait-ce été mieux si tu n'avais pas été tolérante et confiante ?". Je crois que la réponse est non, déjà tout simplement parce que si tu ne l'avais pas été tu n'aurais jamais pu accepter d'être en relation ouverte et que votre relation se serait arrêtée là. D'ailleurs tu le dis toi même : votre relation s'est arrêtée parce qu'il ne t'a pas fait confiance et si tu veux mon avis aussi parce qu'il a manqué de tolérance et d'écoute face à une autre conception que la sienne.

Probablement que ces personnes n'étaient pas ou plus sur la même longueur d'onde que toi, mais ça ne veut pas nécessairement dire qu'il y a quelque chose de mal en toi qu'il te faut changer. Et même si c'est compliqué maintenant je suppose que c'est finalement plutôt heureux que la personne avec qui tu étais ait conclu votre relation s'il n'était pas capable d'écouter tes peurs...

Bon courage à toi

avatar contributeur de Stephanie69
Stephanie69
31/03/2021 à 10:15

Citation de Doremi #358198

Coucou Maya

Je suis entièrement d'accord avec Doremi . Tes valeurs sont les mêmes que les miènes , et ne change pas cela car je pense que ce sont les bonnes .

Les hêtres humains ne sont effectivement pas toujours facile à comprendre , mais il ne faut jamais désespérer on arrive toujours à rencontrer de belles personnes qui partagent ces valeurs même quand on y crois plus !!

Bisous à toi , Stéphanie.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr