Petit topic pour les quinquas.

avatar contributeur de Dime
Dime
08/12/2020 à 19:36

Bonsoir. je m´adresse à vous car je suis moi-meme à l´aube de la cinquantaine. J´ai comme vous le sentiment d´avoir vécu à peu pres ce qu´il y a à vivre en terme d´échanges humains ( amour, passion, souffrances, joies, haines, separations, deuils, etc, etc). Il n'y a que la dimension parternelle que je n'ai malheureusement pas connu. Je remarque en outre que ma libido a bien baissé ces dernieres années. Elle m'offre encore quelques soubresseaux de vitalité une ou deux fois par mois, durant lesquels je me sens un peu revivre. J'entretiens encore quelques relations intimes mais je les trouve bien fades. Vous vous doutez je suppose de ma question : Avez-vous encore l'espoir d'etre surpris par l'autre, surpris par vous-meme, de vibrer encore avec quelqu'un ? Merci pour vos avis ou temoignages eventuels.

avatar contributeur de Azel
Azel
08/12/2020 à 20:34

salut,

j'espère bien qu'il y a encore de la surprise et des émotions, des vibrations pour et avec quelqu'un. Je quitte ma femme après plus de 25 ans de vie commune. Moi, si ça se peut, je remets, dès demain, 100 balles dans une relation franche, équilibrée, qui me donne de la fantaisie dans un monde de brutes.

Moi je trouve que les choses vont de mieux en mieux depuis que j'ai 40 ans, donc ça continue. La libido revient dès que les antennes s'allument, même si c'est pas assez souvent. Et avant le sexe, à 50 ans, on a encore quelques personnes à rencontrer qui ouvriront forcément une fenêtre.

Donc dans quelques mois je m'installe chez moi, avec mon fils 1/2 semaine, sans avoir à m'occuper de ma femme et si un BG sympa pas toc-toc veut venir se chauffer sous ma couette, je suis assez ouvert.

bises

Azel

avatar ancien membre
Ancien membre
08/12/2020 à 21:53

oui je crois qu'on peut rencontrer quelqu'un avec qui construire, créer une relation sympa ou partager un bout de chemin. récemment, j'ai rencontré quelqu'un qui a fait vibrer mon cœur par sa sincérité, son ouverture d'esprit

avatar contributeur de Aminaux
Aminaux
09/12/2020 à 00:08

Citation de Dime #347473

Bonsoir Dime !

Je pense que l'âge n'est pas l'égal de l'apprentissage et à l'expérience. Une de mes amies qui vient de fêter ses 57 ans se redécouvre depuis 10 ans. Quelle chance de pouvoir croire au lendemain et à ses surprises !

Et quand bien même il ne s'agirait pas d'une relation, des personnes qui nous ouvrent des fenêtres sur le monde, il y en a partout. Il faut cependant accepter de ne plus attendre derrière la porte et d'aller tirer les rideaux...

avatar contributeur de Kitsune
Kitsune
09/12/2020 à 12:57

je pensais être seul et que si j'avais changer radicallement mon fusil d'épaule, c'était par peur et que cette peur se manifestait par l'envie de vivre d'âutre choses mais surtout et avant tout d'être heureux. (comme une sorte de fuite en avant)

j'étais ravi de la quarantaine qui m'a permi de prendre du recul et de me trouver. je suis étonné par la cinquantaine qui s'approche et curieux de ce qu'elle va m'offrir.

merci d'avoir initié ce sujet. c'est à la fois un soulagement et en même temps une note d'espoire.

avatar contributeur de Dime
Dime
09/12/2020 à 17:59

Merci pour vos partcipations.

@appoffixt,

En fait je voulais ecrire " dimension paternelle".

J´ai bien aimé ton post. Il est clair que l´on a l´avantage de mieux profiter, de mieux donner et mieux recevoir grace à l´aisance acquise. Tout est mieux vécu et plus fluide.

Je n´ai aucun souci sexuel à proprement parlé, ni de manque de desir lorsqu´il est stimulé. Juste que La libido sans stimulation exterieure est assez endormie.

Et la sexualité que je vis est une sexualité qui me semble fade par rapport à ce que j´ai pu vivre par le passé.

Si j´etais amoureux, je suppose qu´il y aurait une autre dimension.

Mais pour tomber amoureux à cinquante ans, il faut un sacré coup de chance.

Ou bien encore la dimension de donner vie, avec une femme un peu plus jeune que moi. Mais il faut aussi un sacré coup de chance pour la rencontrer( et elle fera plutot ça avec un quadra, à choisir...).

avatar contributeur de Maya67
Maya67
22/12/2020 à 08:05

J'ai passé le cap: 53 ans, je suis "nouvelle" sur le marché du célibat. Je constate que beaucoup de quinquas sur les sites ont eu des vies sexuelles intenses avec des histoires affectives déçues, fréquemment arrêtées sur une "trahison" de la part de l'un ou l'autre.

Ce qui engendre un sérieux manque de confiance en soi et en l'autre.

Comme la vie affective n'a pas était très stable, on recule, on ne s'implique pas, on craint de prendre un nouveau revers et surtout on fait payer à l'autre toutes les déceptions d'avant et tout ce que les relations précédentes nous ont fait souffrir. Conclusion, on use et en effet l'autre part, pas étonnant; même avec beaucoup d'affection et d'amour, la situation d'être celui, celle qui de toute façon va terminer comme les autres, qui doit réparer les blessures faites par les autres, qui doit accepter tout ce que les autres n'ont pas eu à accepter - cette fois, on exige, on décide des règles seul pour ne pas re-commencer comme avec les autres, alors qu'il me semble qu'une relation se construit à deux, donc les règles aussi? Les autres qui nous ont meurtri.e.s sont beaucoup trop présents négativement, où est le positif des relations précédentes?hormis qu'on était plus en forme à 20 ans, grande découverte!

Je préfère abonder dans le sens d'ApoFFtX, on a de sérieux autres avantages, encore faut-il le vouloir et arrêter le cercle vicieux du pessimisme.

La libido va avec le pessimisme ambiant, car si je ne prends que mon exemple, mon optimisme a pour conséquence une libido très en forme.

Il est vrai qu'on passe un cap dans la société à 50 ans, on fait partie des vieux, c'est curieux à vivre et pas forcément simple à accepter, mais cela se fait, puis on ne peut rien au temps qui passe et à regarder de près, c'est bien agréable les avantages de faire partie "des sages".

Malgré tout ce qui m'a terrassée ses derniers temps, la 50aine me va bien. Et pour répondre et conclure, j'espere bien vivre encore de nombreuses surprises, vibrer pour et avec quelqu'un. Je le souhaite suffisamment et avec optimisme pour que cela m'arrive même à 60, 70, 80... jusqu'à la fin de ma vie...

Envoyé depuis l'application android
avatar ancien membre
Ancien membre
22/12/2020 à 09:32

Oui je suis d´accord avec ce que vous évoquez, les uns et les autres.

A mon sens passé un certain âge, et pour autant qu´on ait développé une certaine maturité bien entendu, on est beaucoup plus libre "dans sa tête" qu´on ne l´était 20 ou 30 ans plus tôt. Ne serait-ce que par le fait qu´on ait appris de nombreuses choses sur soi-même, sur qui on est, sur comment on fonctionne. Les sentiments ont aussi davantage tendance à s´ancrer en profondeur, à être plus stables et pérennes (bien qu´on ne puisse pas faire de généralité cela va de soi).

Pour constater au final que ce sont les autres, bien souvent, qui nous "renvoient" notre âge. Après tout, l´homme est assez intemporel quand il se pense lui-même, dans sa propre tête. C´est le regard de l´autre, et sa façon de fonctionner vis à vis de soi, qui témoignent bien souvent de l´âge "avancé" qu´on nous attribue.

Personnellement je suis heureux de l´âge que j´ai aujourd´hui. C´est vrai qu´on peut parfois regretter de ne pas être plus jeune mais je préfère être la personne que je suis aujourd´hui plutôt que celle que j´étais il y a encore 20 ans. Ne serait-ce que parce que je ne suis plus tenu ni prisonnier de certaines choses, et parce que je n´ai plus rien à prouver à personne ; pas même à moi-même.

Après entrent aussi et parfois en jeu les clivages générationnels ou les stéréotypes. Tant des "plus âgés" vers les "plus jeunes" que dans le sens contraire. Et cependant ça me semble tout à fait "normal", en tout cas parfaitement compréhensible ; au sens où le monde né d´une génération n´est pas tenu de s´imbriquer dans le monde d´une autre génération. Chaque génération ayant plus ou moins ses codes, ses valeurs, ses attentes et ses façons de voir les choses...

"Avez-vous encore l'espoir d'etre surpris par l'autre, surpris par vous-meme, de vibrer encore avec quelqu'un ?"

Oui bien sûr, pourquoi ne serait-ce pas le cas ? Quand les sentiments sont là, quand on forme un couple par amour et non pas essentiellement pour combler une solitude qui n'ose pas ou ne veut pas s'avouer, l'amour est capable de déployer et de créer énormément de choses...

avatar contributeur de Llaho
Llaho
22/12/2020 à 11:33

Avec quelque peu d'avance sur le temps qui passe...

https://youtu.be/IlLJqORNu2Q

avatar ancien membre
Ancien membre
22/12/2020 à 11:35

Sacrée Brigitte :)



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr