Réquisitoire contre le téton !

avatar contributeur de Grungni
Grungni
07/12/2020 à 18:32

Souvenez vous du portrait de Grabrielle d'estrée et de sa soeur la duchesse de Villars, bien qu'aujourd'hui nous n'y percevons qu'une peinture jouant merveilleusement du trompe l'oeil, il fut un temps où ce tableau fut une obscénité.

Si vous voyez de quoi je parle, c'est bien le téton ! Il est, parmis tant d'autre, un commun entre homme et femme, mais je ne ferais que rappeler une banalité:

 -Téton masculin: bien

 -Téton féminin: pas bien

En cette période de libéralisme moral et culturel (qui si vous m'autorisez le jugement de valeur, est une très bonne chose mais qui reste malheureusement encore trop anecdotique et faible), une chose que les deux sexes possèdent en commun est encore perçue comme acceptable mais que chez l'homme. Vous l'aurez vu, aucun téton féminin sur ce site, et l'on comprend très bien: comme nous ne payons pas pour l'usage, il semble normal de chercher à ce financer autrement (publicité Google imposant une charte qui par suite empêche l'apparition du vil téton féminin). Je ne lance pas la pierre aux personnes derrières le site. Pour revenir au sujet, il est tétonnant de voir la grande marais de téton masculin sur les profils.

Alors je vais me demander avec toi cher.ère lecteur.rice, faut-il que nous changions notre regard sur le téton ?

Tout d'abord, pourquoi cacher le vil téton féminin ?

Il apparait déjà chez Freud, Le complexe de la matronne et de la catin que comme l'homme fait la distinction entre la femme qu'il peut désirer et la femme qu'il ne peut pas, il pénalise celui dont son attirance peut se saisir, et ainsi éviter toutes exciations mal venues. Et là vous me voyez préparer ma cavalerie pour charger le patriarcat: le téton féminin=pas bien car le patriarcat veut contrôller les moeurs et polisser le désir (Théorie de la seconde modernité selon G. Simmel, on contrôle nos pulsions aujourd'hui pour apparaitre civilisé). Il subsiste qu'ujourd'hui on dit plus aux femmes de contrôller leurs pulsions que les hommes (et je parle en spectateur attéré des ce phénomène puisque j'ai développé une pudeur maladive sur l'expression de mes désirs profonds: bref je suis flegmatique). Bref, il apparait que cette censure (qui ne touche apparement pas les arts) soit un résidu incoporé des modalités patriarcales.

Puis, soyons franc, il y a la question de la sexualisation de cet attribut.

Lecteur.rice tu seras peut-être le.a premier.ère à hurler derrière ton écran "Mais c'est que le téton féminin est sexualisé !!!". Je l'admet, le tabou sexualise les choses (cf. la cheville/jambe au Moyen-Age et le pied qui c'est libéré il y a un siècle seulement d'où les attirances que cela prooque chez certains). Or en tant que personne qui n'a pas d'attirance physique, j'ai un regard différent, laissez moi remettre ce point en question.

Si le téton féminin est sexualisé, celui de l'homme ne l'est-il pas ? Alors pourquoi tant d'hommes le mettent en évidence sur leur profil ?

Et qu'en est-il des femmes torse-nus en soirée ou dans les manifestations, encore mieux Kaufmann qui dans sa Sociologie des Seins nus montre que le sein n'est pas sexualisé dans certains contextes. Et oui vous m'avez peut être compris: on peut très bien inverser la logique de ce qui hurlait dans ton esprit (si ce n'est pas le cas, je t'applaudis). Si l'on veut un jour accepter que les tétons soient égaux, il va falloir accepter qu'une femme torse-nu est comme un homme torse-nu. Cessons d'y voir un caractère aburdement sexuel. Au contraire on pourrait assumer la sexualisation du téton masculin et le rengainer dans le lieu commun à tous et autoriser les femmes à être comme les hommes sur les lieux où une tenue différente s'impose: mais je suis complétement contre ce point par le désagrement qu'il impose.

Enfin, il semble que ces monsieurs qui arborent fièrement leurs tétons comme attirail de drague soient (inconsciemment ou non) entrain de reproduire un schéma de domination masculine.

De plus, avec le long fleuve qu'est le genre, aujourd'hui on peut largement admettre que personne n'a le même genre par exemple une personne qui se voit comme homme, peut avoir une conception différente du masculin qu'un autre, j'illustre avec moi: je suis homme car je me sens ainsi cependant je refuse d'exprimer la moindre virilité, mais pour un autre, être un homme ce sera des valeurs différentes.

Si vous me suivez sur ce point, que fait-on des personnes avec une poitrine mais qui ne sont pas femme: on leur dit "Range moi ça, ça ne se montre pas ?", si vous avez dis "oui" je vous félicite pour avoir attaquer quelqu'un sur son identification .... aplaudissement ironique

Aujourd'hui avec le message de tolérance que nous prônons, il semble vital d'accepter quelque soit le genre, que la personne puisse assumer son corps et au-delà promouvoir l'abolition des genres dans la stratification sociale. Ainsi je prend position contre les tétons de ces monsieurs et en parallèle lutter pour la desexualisation de cette partie du corps. C'est seulement en apprenant à se contrôller que nous pourrons vivre ensemble.

Merci de m'avoir lu, j'ouvre le débat à vos réponses mais seulement de manière construite et REFLECHIS.

avatar contributeur Dime
Dime
07/12/2020 à 19:13

Bon, après cette thèse sur la sexualisation du téton, ma participation sera construite mais non réfléchie.

Je suis tout à fait d’accord pour desexualiser la poitrine, quiˆelle soit masculine ou feminine. On notera d'ailleurs que dans les tribues reculées d´afrique, les femmes ont les seins nus. Les femens aussi et nos plages françaises exposent aussi de plus en plus de paires de sein de tous ages, de toutes formes et de tous calibre.

Le sein est pour moi signe de maternité beaucoup plus que de sexualité.

Puisque je passe de la plastique à l'essence, j'ajouterai que le teton masculin est possiblement tres erogene et en prise, sous l'effet des pressions et des torsions, à d'intenses stimuli sexuels ( chose que j'ai decouvert sur le tard, pour ce qui me concerne..).

avatar contributeur de Coré
Coré
07/12/2020 à 20:23

Je te rejoint Grungni dans ton analyse. Mais j'avoue que j'aurais plus de mal à passer à la pratique, sinon en certaine action de groupe, comme la marche des fiertés, et encore. Ce n'est pas facile de surpasser sa pudeur, mais si on est conscient-e des mécanisme sociaux qui la soutendent.

avatar contributeur de Grungni
Grungni
07/12/2020 à 23:11

Dime:

J'ai pensé évoquer le côté maternel, qui d'ailleurs représente une bonne part de l'ouvrage freudien, mais mon but était surtout de critiquer le caractère sexuel de la chose pour dénoncer un peu les hommes qui en font un atirail de séduction au détriement des gens qui ne peuvent pas. D'ailleurs ce genre de comportements impacts aussi les personnes qui ne sont pas à l'aise avec leur corps, mais je voulais faire court, sinon j'aurai disserté des heures.

Sur l'Afrique je vois de quoi tu parles, mais c'est plus un phénomène d'Afrique centrale je pense. Mais je n'ai que peu de connaissances en dehors de l'ouvrage de F. Héritier La Valence des Sexes donc je ne me suis pas étendu, mais tu tiens un excellent point.

Coré:

Je ne pousse pas à le faire, je suis moi même très pudique (voire c'est maladif à mon stade je pense x) ), mais je voulais surtout dénoncer les gens qui l'exibent un peu partout. Et oui tout à fait le contexte que tu donnes me semble faciliter la chose. Mais il faut encore beaucoup de courage pour le faire.

NB: Justement j'aimerai bien avoir des arguments contre moi des gens qui le pratique ou bien une raison qui rend un de mes points complétement invalide. Ou au contraire des chose que je n'ai pas saisi ^^

avatar contributeur de Nesta
Nesta
10/12/2020 à 19:43

  • Applaudit *

Je te rejoins complètement !!

Au delà de la sexualisation des seins des femmes, chose qui n'est pas prête de changer ... Je n'ai jamais compris l'intérêt sur un site de rencontre sérieux d'autoriser les hommes à être torse nu. En fait j'aurais aimé que les 2 soient interdits sur un tel site.

La charte évoque " pas de nudité " , mais donc où comment et où s'arrête la nudité ? ( réelle question pour le coup ).

Et je regrette fortement à nouveau les différentes faites entre hommes et femmes.. même si je conçois que la vision de la société sur les seins est différente que sur le torse d'un homme.

Mais cela est tellement ancré que même si, dans un autre monde ou une autre vie, petit à petit, on arrivait à faire changer les mentalités, je pense que nous serions beaucoup à ne jamais oser le faire.

Et puis quid des inter et des NB ?

avatar contributeur de Romance83
Romance83
10/12/2020 à 22:28

Pour moi site de rencontres "sérieux" = photo de visage ou photo en privé pour ceux qui souhaitent ne pas s'afficher mais en aucun cas une photo de torse !(ca ne rime a rien)

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Wiloooo
Modération Wiloooo
10/12/2020 à 23:03

Citation de Romance83 #347658

donc tu vires le créateur du site aussi ? 😅🤣

Pour le téton si cela ne tenait qu'à moi les filles auraient le droit d'être torse nu. Néanmoins le site est tributaire de la régie publictaire : Google. Celle-ci interdit tout topless féminin. (puritanisme américain oblige)

Comme BeTolerant est dépendant à 80/100 revenus publicitaires, vu que les gens ne souhaitent pas payer un abonnement, cette règle s'imposera encore =)

Ps : Ceci dit, si demain on autorisait le torse nu pour les filles ça serait une catastrophe aussi pour la modération. J'imagine qu'on aurait un afflux massif de visiteurs peu recommandables =)

Mais si BeTolerant avait une puissance financière correcte (du coup des investissements qui vont avec, modération plus pro etc), franchement j'autoriserai de ce pas le topless féminin,


Webmestre, gourgandine et créateur de cette communauté

avatar contributeur Dime
Dime
10/12/2020 à 23:11

Citation de Wiloooo #347661

Gourgandine !

Lol.

J´aime l´auto-dérision..

avatar contributeur de Romance83
Romance83
11/12/2020 à 05:32

Non je ne vire personne t'inquiètes 😘, je pense juste que cela n a pas sa place sur un site de rencontres dit "sérieux " ce n'est pas plus simple que ça.

Et pourtant je ne suis ni spécialement pudique ni je pense avoir un problème avec la nudité ...

Je ne vois pas du tout l'intérêt de montrer le haut de son corps pour faire connaissance ou trouver son âme sœur ou frère, ou tout simplement de l'amitié.

Chaque chose en son temps dans la vie, c'est juste mon humble avis 😉

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Wondeur
Modération Wondeur
11/12/2020 à 17:03

Réquisitoire contre le téton !

Les mentalités évoluent. Très lentement, comme d'habitude, mais sûrement. Ça fait un moment que se promener torse-nu dans les centres villes de plusieurs stations balnéaires n'est pas autorisé, même si tout le monde ne le sait pas ou ne le respecte pas. Sinon en général, il me semble que l'exhibition sexuelle imposée à la vue d'autrui est punie par la loi. Je crois qu'il n'y a pas de punition prévue pour une femme qui oserait se promener seins nus sur les quais de Seine à Paris, par exemple. Tout dépendra de la législation locale et aussi de l'appréciation des agents publics présents dans une telle situation.

Dans les parcs, le règlement indique Le public doit conserver une tenue décente et un comportement conformes aux bonnes moeurs et à l’ordre public

Les bonnes mœurs 🤔 ? Mais, où sont-elles écrites 🤷‍♀️ ? Et par qui :-) ?

Alors pourquoi tant d'hommes le mettent en évidence sur leur profil ?

Le font-ils aussi sur Linkedin ? Bien sûr que non ! Et puis, ça représente quelle proportion d'hommes ? N'oublions pas qu'il y a plein hommes qui ne sont pas à l'aise avec leur corps et/ou n'ont pas spécialement envie d'exhiber leur torse.

Enfin, il semble que ces monsieurs qui arborent fièrement leurs tétons comme attirail de drague soient (inconsciemment ou non) entrain de reproduire un schéma de domination masculine.

+ 1 000 000 :-)

Wiloooo

Ceci dit, si demain on autorisait le torse nu pour les filles ça serait une catastrophe aussi pour la modération. J'imagine qu'on aurait un afflux massif de visiteurs peu recommandables

😱 Quand on sait par exemple, que l'espace naturiste du bois de Vincennes (à Paris) n'attire pas que des gens au regard pieux, innocent et desexualisé... imaginons tou·te·s celles·ceux qu'internet peut attirer. Bien qu'il s'agisse d'un espace de communication génial, tout le monde ne vient pas avec des intentions pieuses, innocentes et désexualisées, pour échanger sur la désexualisation en tout bien tout honneur :-)

Si l'on veut un jour accepter que les tétons soient égaux, il va falloir accepter qu'une femme torse-nu est comme un homme torse-nu.

C'est une très belle idée, elle me pose pas de problème même si je ne serai jamais topless sur la plage ou dans un parc. Je crois que sur BeTo, cette idée est admise par beaucoup, mais ailleurs... ce n'est pas encore ça.

il est tétonnant de voir...

👆 J'ai adoré ;-)


La vie est un perpétuel recommencement...

avatar contributeur de MissKim
MissKim
12/12/2020 à 11:15

Réquisitoire contre le téton !

Réquisitoire contre le téton !

Citation de Wonder Woman #347699

en fait je crois que chez les mecs être torse nu, ça n'est pas une histoire de tétons mais plutôt de musculature à exhiber...

j'ai rarement vu des gringalets torse nus dans leurs photos publicitaires, en revanche, les bodybuilders...

en fait je crois que ça rejoint la question de l'exhibitionnisme en général, chez les femmes cela se traduit par les décoltés et les tenues sexy, chez les mecs montrer les biscotos..

avatar contributeur de Romance83
Romance83
21/12/2020 à 05:29

En parlant de tétons, je vois des pubis sur le site en quise de photo de profil ca change je trouve 🤣

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
21/12/2020 à 10:57

Bonjour à tous !

J'adore vous lire tous car il y a beaucoup de réactions qui s'expriment...

Alors voici la mienne, petite pierre personnelle à votre édifice !

Les tétons, les mini-jupes, les cheveux violet ou vert, pour ma vision, font parties de la communication "non-verbale" et comme dans toute communication... chacun s'exprime !....

Banalité ? Pas vraiment... À nous - à chacun de nous - de décripter le/les messages de nos interlocuteurs environnants :

Entre provoc', liberté (pas de pudeur), respect (qui souvent se traduit par "je ne veux pas que l'on me voit alors je ne veux pas voir les autres), naïveté (qui excite les voyeurs lubriques - D.Hamilton et ses photos d'ingénues floutées) la forme du message non-verbale (ici corporel) revêt de multiples supports.

Comme les boucles d'oreilles - ou ailleurs voire partout sur le corps dans la catégorie piercing - , comme les tatouages dont les formes sont très diverses (graphismes, messages personnels ou appartenance ethnique,...) on a tout simplement la mise en valeur des atouts naturels par ceux-celles qui s'apprécient, en joue discrètement ou fortement. Ceux/celles qui tiennent comptent de leur entourage (à part pour les tatouages bien sûr) d'afficher ou pas, plus ou moins, leurs attributs.

Ensuite, il nous faut, observateurs (plutôt que voyeurs) que nous sommes, repositionner le message non-verbal de "l'accoutrement" (hihihi je provoque) - comme dit ci-dessus et j'insiste - dans la bonne catégorie souhaitée par le porteur. Est-ce par esthétisme ? Par provocation ou par "entrée en matière" ? ou par appartenance à un "groupe" / "ethnie" / identification remarquable par des initiés ?

Cette communication non-verbale est exacerbée par le contexte comme les sites de rencontre où, en quelques mots et deux photos, chacun cherche à "se présenter" le plus succinctement possible jusqu'à la caricature... Évidemment, ne pas mettre la photo est en soi un message... mais lequel ? a) la photo précédemment fournie a été l'occasion pour les plus intolérants ou bavards des lourdauds de comptoir de vomir dans sa messagerie tout le fiel possible et donc aucune photo ne sera plus jamais diffusée et donc on en déduit de la pudeur... ou bien une "mochetée" tout aussi décevant et faisant fuir les plus douces et belles personnes... aaaah les mauvaises herbes - sniff - ! b)..c)..d) je développerai si vous le souhaitez ...

Quant à la pudeur, je pense que c'est l'expression d'un malaise que je positionne dans la même zone que le vertige... "si je souffre de vertige, doit-on interdire l'escalade ou les points de vue "vertigineux" en front de falaises à tous alors qu'il y a des gens qui kiffent simplement la beauté du paysage en étant suspendu au bout de leurs doigts ou plus facilement pour moi après une longue marche ascendante et périlleuse jusqu'au sommet de la Roche de Solutré !! (Mouarff la RdS !! pour ceux-celles qui connaissent ;-) )

Quand j'écris "zone" je suis bien sûr sur le même thème que la "zone de confort" ! sous-entendu de "territoire" ou "communauté" dans ma conception de communication...

Enfin, je relève souvent vos réactions "pour" ou bien "contre" (comme "j'aime" vs "j'aime pas") fortement binaire et donc, à mon sens, appauvrissant et clivant provoquant à force les affrontements. Je constate avec déception la disparition de la nuance, de l'approximation, du deuxième degré, de la quatrème dimension voire de multiples dimensions d'expression, de personnalité, d'humeur ainsi que la curiosité plutôt que le rejet, de l'étonnement plutôt que l'effarement et le jugement... J'ai une lueur d'espoir quand, par ici, je lis qu'une personne se dit ni-ni dans le genre (ni homme-ni femme) ! ouf : la nuance n'est pas morte, Aaah !

De Booléen, je vous souhaite d'être analogique sur 8 bits pour commencer ce qui permet de -128 à +128 positionnements de jugement ou de posture puis en 32 bits soit un intervalle de codage de ?2 147 483 648 jusqu'à +2 147 483 647 positions. Un bon début de diversité. Notez surtout que de Booléen (tout-ou-rien) ressuscite le ZÉRO ou NEUTRE qui a déjà dans l'antiquité eu du mal à apparaître bien après les romains (à vérifier.) !!!

J'espère ne pas vous avoir perdu en route de ma dissertation (haha) et je serai heureux de vous lire puis de vous répondre/développer/préciser/argumenter/questionner...

Prenez soin de vous tous surtout ... mais genre par genre, classe par classe, ethnie par ethnie et ne vous mélangez pas sinon yaura plus de guerre Mouarff 8')

avatar contributeur Dime
Dime
21/12/2020 à 12:12

Citation de OffRoad #348563

Si. Tu m´as perdu complet offroad ! Tu es parti loin !

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
21/12/2020 à 14:06

Mouarff et désolé...

alors... alors... le fond de ma prose donc.... hihihi

ce que le non-verbal indique, ce qui est perçu, n'est peut-être pas ce que le porteur des signes particuliers (tatouage, scarification, seins nus, string visible, tchador ou absence de photo).

Donc, juste admirez si vous trouvez cela beau, évitez si vous vous sentez visé/agressé/refoulé et bien sûr, le must, demandez-lui, intéressez-vous à sa marque. Si c'est par provoque, il se moquera de vous car vous êtes tombé dans son "piège" sinon je pense qu'il sera heureux de vous expliquer son "identité"...

A+ Dime... du bout du monde ! ;o)))

avatar contributeur Dime
Dime
21/12/2020 à 14:17

Citation de OffRoad #348574

Ok. Là c'etait clair. je comprends ton propos.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr