Quand la beauté faciale m’emporte

avatar contributeur anonyme
Anonyme
09/10/2020 à 17:31

Bonjour, ma question est simple et en même temps complexe.

Ce qu’il me reste dans mes yeux

Peut-on ressentir des attirances vers telles ou telles personnes sans arrières-pensées érotiques ou sexuelles.

Je suis une personne agée, je n’ai presque plus de libido ni de pulsions intimes. Des fantasmes très flous, évanescents. Depuis quelques temps, je suis devenu impuissant.

Il m’arrive de croiser des visages féminins qui me plaisent, que je trouve beau.

Il m’arrive de rencontre des visages masculins qui me plaisent, que je trouve beau.

Cela ne représente qu’un aspect esthétique à mes yeux, dans mon esprit.

Comme on admirerait une œuvre d’art picturale par exemple.

Serait-ce du « harcèlement » si je regarde un homme ou une femme, simplement parce que son visage me plaît, me procure du plaisir à regarder, en plus du charme du comportement de la personne.

Je n’ai jamais fait de mal à personne, je n’ai jamais touché quiconque sans son consentement.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur de GrillePain
GrillePain
09/10/2020 à 21:06

Pour moi le harcèlement c'est si on fixe quelqu'un beaucoup trop longtemps et que cette personne se sent épiée dans ses faits et gestes,

maintenant la limite entre admiration et "harcèlement" est floue mais... tacite ? ça se voit si la personne a capté et commence à être gênée.

En dehors de ça y'a jamais eu de mal à apprécier la beauté d'un visage ^^

Je n'ai pas de désir envers les hommes mais je peux apprécier la beauté d'un visage masculin, un peu à la façon dont tu le décris (ça reste rare, cependant, la plupart du temps je suis juste très neutre).

Après je sais pas si c'est très "asexuel" de pas être exité(e) par une personne qu'on trouve belle. Bon là il est aussi question de ne plus avoir de libido donc oui peut-être, par contre des visages que je trouve beaux sans que ça éveille mes sens "autres" que la vue et l'esthétique, ça m'arrive plein de fois, plus souvent du côté des femmes que des hommes (vu que je répère plus souvent les femmes), mais sans que j'envisage les choses plus loin. C'est plutôt le toucher, ou le fait d'avoir vu une même femme pas mal de fois qui peut la faire passer de "canon" à "attirante" (voir même de "pas canon" à "attirante", vu que la beauté aide un peu mais que ça ne fait pas tout).

avatar contributeur anonyme
Anonyme
10/10/2020 à 11:44

Je vous fait part d'une réflexion d'un ami de BeTo, suite à sa lecture de mon post :

"* On peut regarder une personne avec intensité, voire insistance sans que cela puisse être considéré comme du harcèlement; mais ça peut ne pas être apprécié par la personne que cela dérange, on peut, on doit pouvoir s'en expliquer simplement.

Si le regard est libidineux, agressif sexuellement (ou par pure antipathie, ça existe), cela se voit, se ressent, et il est difficile de le nier.

On peut trouver une personne belle, aimer son visage, et la regarder avec plaisir pour ça.

Par contre, si tu te sens attiré par cette personne, c'est un désir de rapprochement physique, ce désir est celui d'aller vers l'intimité avec l'autre personne, difficile alors de ne pas y voir une sensualité qui la plupart du temps se réalise dans l'érotisme et le sexe. "*

Maintenant je précise un point crucial, lors d'un entretien avec un psychiatre (pas de honte à avoir !), il cherchait à me faire comprendre que l'on ne pouvait pas "désexualiser" des attirances envers des visages.

Mais vue ma libido en chute libre et mon impuissance (suite justement à cette consultation), comment traduire l'attrait, le plaisir visuel en désir physique et érotique.

Je précise également que je ressens beaucoup plus d'attirance envers les visages masculins, je suis et reste avant tout homosexuel, avec ou sans pulsions

sexuelles.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur de Maya67
Maya67
10/10/2020 à 13:09

Bonjour

Je suis moins affirmative que ton psychiatre, selon ton ressenti sa nature et son intensité, la désexualisation me paraît possible, et il n’y a que toi qui le ressent et le connaît.

Si on va une exposition de portraits, certains nous attirent sans aucune sexualisation, me semble-t-il. en tout cas me concernant.

En effet, la personne regardée ressent ton intention et la gêne s’installe selon celle-ci et surtout l’intensité même quand l’admiration est saine, à toi de la contrôler pour ne pas basculer dans ce que tu nommes harcèlement.

Quant à l’impuissance, je ne la lie pas forcément à la libido, tout comme l’asexualité n’est pas forcément liée à l’a-sensualité ?

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
10/10/2020 à 14:26

Bonjour !

Je partage l'avis de RomaneMaya, je comprends assez peu ce que voulait te dire ton psychiatre. Au delà du fait que tes perceptions et désirs ont le droit d'évoluer, il y a foule de manière d'avoir le regard attiré par un visage... Quand tu trouves le visage d'un enfant beau, que tu réalises qu'un de tes amis es vraiment beau quand il est heureux, quand tu croises un inconnu dans la rue à la physionomie étonnamment harmonieuse, quand tu restes un peu fascinné par des yeux. Bref, j'ose espérer que oui il y a des façons d'avoir le regard attiré par un visage sans qu'il n'y ait de connotation sexuelle derrière.

A ce titre pour moi tu n'as pas besoin d'avoir peur d'être un harceleur ou même préciser que tu n'a jamais été à l'encontre du consentement de quelqu'un. C'est naturel de trouver des choses belles, même s'il y avait dans certains cas une attirance sexuelle derrière d'ailleurs. Le moment où cela devient problématique, comme cela a été dit plus haut, est celui où tu mets les personnes en face de toi mal à l'aise. C'est un peu la nuance entre parler des gens et parler des gens en les montrant du doigt. "On ne montre pas du doigt" tout comme "On évite de fixer les gens".

En soit, si l'occasion s'y prêtait (ce qui reste assez rare sans doute), tu pourrais même signifier à ces personnes que tu les trouves belles que ça ne serait pas du harcèlement. Le harcèlement c'est provoquer un inconfort, un mal être, par des actions répétées et/ou intrusives qui ont déjà été découragées.

Quand à ce qui est de la problématique perte de libido/impuissance/toujours charmé par des visages... Perdre ses envies sexuelles ça n'est pas nécessairemment perdre ses envies de sensualité ou d'affection. Peut-être que l'attrait visuel n'est pas suffisant pour ça mais tu peux toujours traduire ton attrait en une envie de te perdre dans les yeux de l'autre, dans une envie de vivre à ses côtés pour pouvoir le regarder vivre, d'être physiquement proche de lui sans que ce ne soit sexuel... tout ça dépend de la personne, c'est à toi de découvrir comment tu peux traduire ça mais tu n'es pas obligé de te prendre la tête avec. Et ça peut aussi ne pas se traduire du tout en autre chose, comme la plupart du temps quand on trouve quelqu'un dans la rue beau, connotation sexuelle ou pas d'ailleurs, non ?

Pour rebondir sur ce que dit RomaneMaya, effectivement l'impuissance et la perte de libido sont deux choses différentes. D'ailleurs, si je puis me permettre, il me semble que l'impuissance ne sonne pas nécessairement la fin de la vie sexuelle... Mais si tu perds les deux et bien ma foi c'est autre chose mais ça ne signifie pas pour autant que ton attirance pour les visages, sensuelle ou pas, est anormale.

avatar contributeur anonyme
Anonyme
11/10/2020 à 19:33

En résumé, je vous remercie beaucoup pour vos interventions précédentes.

Pour ma sexualité, j'ai mis une croix dessus. Je ne m'en porte pas plus mal, je ne ressens plus aucun manque et c'est tant mieux.

Pour en revenir au thème initial, des coups de foudre, j'en ai eu quelques uns, dans des endroits publics, donc la discrêtion s'imposait.

Des coups de foudre pour moi, Je pourrais les compter sur les doigts d'une seule main, même en étant manchot. (pas très drôle)

On peut trouver mignon un enfant sans être pédophile.

Je peux trouver un beau visage féminin sans être hétéro.

Mes pensées sur des visages masculins, je les enfouis au fond de ma poche avec un mouchoir par-dessus.

Il me reste des fantasmes évanescents, des rêves volatiles.

Et puis je continuerai de vivre l'hiver de ma vie tant bien que mal.

Bien à vous.

Jstophe.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur de MissKim
MissKim
12/10/2020 à 09:19

Citation de Anonyme #343084

personnellement en tant que pratiquante de chirs faciales, j'aime regarder les visages, la jeunesse et aussi ce que changent les années..., les différences entre un visage masculin et féminin, ça m'est important aussi...



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr