"Bi partiel" & Genderfluid : intérêt du coming out ???

avatar contributeur AlixilA
AlixilA
02/10/2020 à 01:34

Bonjour :)

Je me pose une question bête :

Je suis un homme bi, mais "partiellement" ; c'est-à-dire que je suis surtout attiré physiquement par les hommes, sans n'être jamais tombé amoureux (contrairement à ce que je ressens pour les femmes).

Encore que je ne m'interdise plus de me retrouver en couple avec un homme, cette éventualité me semble peu probable ... (je suis TRÈS sélectif sur le physique et le mental).

Par ailleurs, je me défini comme genderfluid : bien dans ma peau d'homme, mais avec parfois cette sensation d'être davantage - voir totalement - féminine (c'est etrange écrit ainsi ^^').

BREF

Mes amis savent pour la bisexualité, mais pas ma famille ...

Or il m' arrive parfois (comme ce soir) d'avoir une furieuse envie de le leur faire connaître mes orientations ....

Mais : pourquoi faire ?? Ma bisexualité est avant tout "physique" (s'il y a peu de chances que je me retrouve en couple avec un homme, alors pourquoi leur annoncer quoi que ce soit ???) et je pense qu'ils trouveraient étrange le concept de genderfluid ....

Du coup je ne sais pas quoi faire ... J'ai l'impression (fausse ?) que le leur annoncer me libérerait d'un poids en me permettant de me sentir 100% moi-même et accepté ... et d'un autre côté je crains que ça ne me libère de rien du tout et me fasse en plus passer pour un bizzare ....

C'est une situation qui parle à quelqu'un ??? :)

Merci à toutes et tous ! ;)

Edit : je pense que mes parents supporteraient cette "bizzarerie", apres un peu de discussion et un temps de réflexion ...

avatar contributeur de Deyura
Deyura
02/10/2020 à 04:47

Coucou !

Je penses qu'on a tous cette boule au ventre un peu injustifiée parfois lorsqu'il s'agit de faire son coming out à ses parents ^^

Mais tu es la seule personne ici à les connaître, donc tu dois savoir quand même quel type de réaction ils pourraient avoir ;)

Pour ce qui est de te trouver bizarre, oui ça sera sûrement le cas au début, mais avec le temps ça s'estompera :)

Si je prends mon cas personnel, ça fait deux ans que j'ai dit à mes parents que je suis trans, ils m'acceptent mais ont

encore un peu de mal avec l'idée, mais surtout ils ne comprennent pas vraiment ce que je ressens et je ne pense pas qu'ils le pourront totalement un jour... ^^

Donc si leur annoncer comment tu te sens peut t'aider à te sentir mieux je dirais fonce, au début ça sera bizarre mais à la fin ça sera mieux qu'au début ^^

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur Dime
Dime
02/10/2020 à 14:05

Salut alixia.

Je suis à peu pres comme toi dans mon fonctionnement. Je l´ai plus ou moins dit à ma famille, mais j´ai bien senti que ça les derangeaient, qu´ils n´avaient pas envie de savoir. Finalement, la sexualité est privée. On presente la personne avec qui l´on vit, ou on peut faire un CO pour s´aider à s´assumer lorsqu´on est homo pur et dur. En dehors de ces deux cas, je ne vois pas trop l´interret de parler de sa sexualité.

Quant à ta feminité interieure, c´est tres intime. Si elle ne se voit pas, pourquoi en parler ? Reseve ça à tes partenaires, hommes ou femmes.

Ceci-dit, c´est à peu prés à ton age que j´ai ressenti le besoin d´en parler. Donc je te comprends...

avatar contributeur de Maya67
Maya67
03/10/2020 à 00:02

Bonsoir

Je ne suis pas convaincue que le coming out concernant ton intimité soit libérateur pour toi.

Tes amis, tes/ta/ton partenaires savent , ce sont les personnes à qui tu te confies le plus.

Qu’attends tu avec un coming out dans ta famille, est ce que cela va changer ta vie? Est ce que si tes parents te racontaient leur intimité de libertins ou que sais-je, une chose que tu ne sais pas, cela changerait quelque chose à ta relation avec eux? trouverais tu cela utile de le savoir? Après si cela te bloque pour oser une relation de couple avec un homme, c est une autre situation à envisager.

C’est ce qui vient comme idées, Mais Bien sûr l’important est que tu mesures ce que tu vis et comment tu te sens, afin de prendre une décision.

Romane

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
03/10/2020 à 14:16

Salut !

Premièrement, j'ai moi-même été dans ton cas quand il s'agit d'être sexuellement attiré par les hommes mais pas sentimentalement.

Puis un jour j'ai rencontré un garçon dont je suis tombé amoureux, mais avant ça, j'avais dû accepter le fait de pouvoir l'être et de le vouloir.

Comme tu le dis à un moment "Encore que je ne m'interdise plus de me retrouver en couple avec un homme", ça prouve bien qu'on doit d'abord accepter le fait de pouvoir être en couple avec un homme avant de tomber amoureux, sinon notre esprit nous bloque souvent.

Deuxièmement, tu fais ce que tu veux.

Moi j'ai ressentit le besoin de le dire aux autres parce qu'effectivement, je me sentirai plus libéré et ce fut le cas.

Je pouvais désormais parler avec eux de ma vie privée, de mes copains, de mes rencontres et ainsi leur partager ma vie réelle et non celle que j'inventais ou que je cachais.

Car malgré tout, la sexualité est une part importante de nous et qu'on la partage souvent avec nos amis proches (histoires d'un soir, plan cul, rencontres sérieuses, disputes, ...).

Ca fait toujours du bien d'avoir leurs soutiens, d'avoir des avis ou conseils concernant une rencontre et si tu leurs dit que c'est avec une femme alors que c'est un homme, tout est faussé et différent.

En tout cas, bon courage et écoute ton coeur et tes envies ! Si ils ne sont pas d'accord avec ça ou te voient bizaremment, n'oublie pas que nous sommes tous bizarres et qu'eux-mêmes le sont pour une autre raison que la sexualité, et pourtant tu les accepte ainsi :) !



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr