Trouver sa place en tant que Meuf trans et lesbienne

avatar contributeur Miime
Miime
29/09/2020 à 11:23

Vous avez sans doute vu le suicide de Doona jeune meuf trans et lesbienne dans l actualité.

En lisant des passages sur l'article tétu, je voulais m épencher un peu sur mon vécu actuel .

Dans ma vie quotidienne de personne trans, une des choses les plus dur a vivre c est cette sensation de ne jamais étre a sa place dans cette société. Je n ai plus la place d un homme et c est tant mieux. Mais je vis un peu le syndrome de l imposteur. En tant que femme j ai du mal a me sentir a ma place . En tant que Lesbienne depuis des années je vis cette sensation aussi. C' est difficile quand quotidiennement on vis le rejet, de se sentir a sa place dans la société. Avec les années ca marque le mental , ca affaiblit mais je suis encore debout, je ne sais pas comment.

Au vu du rejet et de la haine des personnes trans je me dis que le fait de vivre est en soi un acte de résistance. Mais j ai mal, je pleure, pour moi et mes soeurs.

Voici le passage de l article qui m'as interpellée :

" Doona était lesbienne. Mais elle avait très peur d’aller dans des soirées LGBT parce qu’elle ne savait pas comment elle allait être regardée par les autres femmes. Elle a déjà été rejetée et ne voulait pas qu’une femme qui lui plaise la voit comme un monstre parce qu’elle est une personne trans. Et peu à peu, elle s’est refermée. Partout où elle allait, elle avait la sensation de ne pas être à sa place. De ne pas avoir sa place dans ce monde. Que ce soit dans la rue, dans les soirées lesbiennes ou encore à la fac. "

et voici le lien de l article Soutiens a toutes mes soeurs trans

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
29/09/2020 à 15:18

Aucun être humain ne doit se justifier d'exister. On est tous légitimes d'exister et de vivre selon nos choix.

Je vais surement utiliser un truisme Niime mais ta place est là où tu es en ce moment et ce à chaque instant. :)

Sois fière de ce que tu es. J'aurais un conseil. C'est plus facile à dire qu'à faire mais ne prends pas ces critiques, ses jugements personnellement. Une personne qui fait preuve d'intolérance et se permet de juger, le fait car dans son schéma mental elle a définie une série de critères, de normes et tout ce qui en sort la dérange. Ce peut être toi, mais ça sera tout et n'importe quoi et pas forcément en lien avec le genre.

Et là je rejoins complètement Apostrophe. Les gens qui font montre d'intolérance, ne sont pas froncièrement méchants. C'est juste que dans leur éducation

on ne leur a pas enseigné que ( et là je reprends la phrase d'Apostrophe car c'est très bien dit) : il n'existe pas de norme. Et que la masse n'est constituée que de différences.

avatar contributeur Miime
Miime
01/10/2020 à 13:02

En fait la difficulté c est l accumulation de ce que la société nous renvoie . une amie me disait que je suis assez bien adaptée et incluse socialement et c est vrai sans doute dans sa réalité . Mais ce sentiment de ne pas etre a sa place viens aussi du fait des micros agressions que les gens renvoient au cours d une vie normale.Ca entraine une mauvaise image de soi et de manque de confiance , en partie a cause de ma sensibilité . D autres s en tapent plus. Et le milieu lesbien évolue ca c est cool y a un mieux mais c est pas encore ca

avatar contributeur de Coré
Coré
01/10/2020 à 14:22

La mort de Doona m'a touchée aussi. Je l'avais simplement croisée sur un serveur Discord dont je suis modo. J'ai participé à un rassemblement en sa mémoire à Reims. 😔

Je partage un peu ton ressentie de n'être à ma place nulpart. En fait ici, je ne fait jamais le premier pas avec une personne cis, de peur de sa réaction.

C'est très difficile de faire comprendre l'impacte de ces microaggression répétitives à une personne qui ne les subbit pas, effectivement.

Ce qui m'agace le plus dans les commentaires sur le suicide de Doona, c'est de voir des gens répéter qu'être trans rend suicidaire, car il y a beaucoup plus de suicide dans la population trans que dans l'ensemble de la population. Ces gens confondent lien de corélation et de causalité. Et quand on y réfléchit un peu, on ne peut que constater qu'aucune explication rationnelle ne met en évidence un lien de causalité entre transidentité et prédisposition à la dépression et au suicide. L'explication la plus rationnelle est que c'est la façon dont la société traite les personne trans qui les rend dépressive et sensible au risque de suicide. C'est donc bien la transphobie qui à tuée Doona.

avatar contributeur Miime
Miime
01/10/2020 à 20:36

C est loin d etre évident en effet.... J' ai la chance d'etre entourée et ecoutée assez bien ce qui me permet de tenir. En effet par ex souvent je n ose pas m outer lesbienne de peur d' etre mise a l'ecart. Avec les années ca va quand méme mieux en société par contre les traumas ca.....

avatar contributeur de MissKim
MissKim
02/10/2020 à 03:52

Par rapport au suicide de Doona, bien sûr cela m'a émue aussi, mais, au risque de me faire traiter de transphobe par certains qui se feront un plaisir de le faire, en insistant pour que mon commentaire soit effacé, pour ma part j'explique ce drame principalement parce-que que cette personne était dépressive... Sans vouloir minimiser son histoire personnelle, je ne vais certainement pas répéter comme un perroquet "CROUS transphobe et assassin" pour autant...

Combien d'entre nous on perdu leur travail par exemple du fait de la transition ? combien d'entre nous se sont fait virer par leurs parents de chez eux ? et je passe sur toutes les situations transphobes qui sont monnaie courante, agressions etc...

Si toutes les personnes ayant subi la transphobie devaient se suicider alors qui resterait-il pour en parler ?

Des personnes dépressives qui se suicident il doit certainement y en avoir une quantité, d'ailleurs c'est la cause principale de mortalité chez les jeunes il me semble... Je pense aussi aux employés de grosses boîtes mis sous pression, aux agriculteurs qui représentent aussi une population à risque, et qui finissent leurs jours pendus dans leur grange, anonymement, sans qu'il y ait la moindre ligne dans les medias.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr