Le temps d'aimer, combien de temps mettez vous à oublier?

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
22/09/2020 à 21:10

Bonsoir,

Ceux qui habitent une maison dont le seul chauffage est une cheminée savent la différence entre une buche de sapin et une de chêne. Quand l'une flambe à grandes flammes surchauffant l'âtre pour rapidement ne laisser qu'une cendre fumeuse sur la dalle, l'autre se consumme paisiblement, prenant son temps pour laisser son charbon. Ainsi pour la nuit, il vaut mieux le chêne au bouleau, et le bouleau au sapin. D'ailleurs ceux qui en ont l'habitude savent qu'il ne faut pas utiliser le sapin, il encrasse les conduits. C'est plutôt du feuillu qu'il faut, et pas du résineux. Quelle belle allégorie.

En amour il y a des coeurs qui s'émerveillent d'une broutille, de leur propre rêves projetés sur l'autre et comme pour un brin de paille, un seul coup de vent suffit à tout éteindre. Alors il s'en vont le coeur léger. D'autres sont comme le chêne, le feu perdure dans la nuit, tranquillement. Et le vent qui souffle ne fait que raviver la braise.

Et vous de quel bois êtes vous?

avatar contributeur Llaho
Llaho
22/09/2020 à 21:28

@Mistychat. Oublier le temps des amours heureux, mais jamais oui vraiment... jamais.

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
22/09/2020 à 21:38

Moi je peux m enflammer vite mais brûler longtemps je ne sais pas si il y a un type de bois qui peut me correspondre ^^

Envoyé depuis l'application android
avatar ancien membre
Modération Ancien membre
22/09/2020 à 21:53

Johan28 je suis un peu pareil, parfois. Il me faut du temps pour oublier.

Magnifique Apostrophe, merci pour ta contribution

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
23/09/2020 à 00:27

Ça dépend de la durée de la relation. Si c'était une relation courte, j'oublie très vite.

avatar contributeur de EmmaIlo
EmmaIlo
25/09/2020 à 18:46

Je suis d'un bois long voir très long a l'allumage, et qui suivant le temps de consumation mettra plus ou moins de temps à s'éteindre, voir même aura beaucoup beaucoup de mal a s'éteindre.

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
26/09/2020 à 11:25

Un bois indéfinissable... Il s'allume vite et s'éteint à la moindre bise... pas un seul morceau n'est atteint

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
26/09/2020 à 11:46

N'est-il pas plus juste de dire que cela dépend de chaque relation ?

J'ai mit 2 ans à oublier mon tout premier copain que j'ai aimé 2 mois, quelques jours à en oublier certains que j'ai aimé plus longtemps, 1 an à oublier celui que j'ai aimé 2 ans, ...

Je pense que cela dépend de ce qu'on a vécu avec la personne, l'intensité de l'amour et des choses partagées mais aussi comment s'est passé la rupture et enfin, notre maturité ;)

Kiss :)

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
26/09/2020 à 11:59

pour moi, ça dépend. une façon de gérer c'est de trouver un nouvel amour

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
26/09/2020 à 12:02

D'un bois d'if... if only j'avais fait ça, if only j'avais dit ça... Blague à part je suis de ceux qui aiment sans jamais rien en dire, je suis de ceux qui pense qu'amour c'est pour toujours... même si parfois il balance entre l'amour profond et sincère et la haine viscérale quand on à été bléssé...l'amour lui, reste.

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
11/10/2020 à 09:53

Citation de CrazyT #342126

Je suis idem que toi CrazyT!

avatar contributeur de Maya67
Maya67
11/10/2020 à 11:08

Aujourd'hui je peux dire que j’ai taillé l’if face à la paille, et je reste en chêne massif, c’est solide....

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
11/10/2020 à 11:24

Bonjour à tous,

Il est une personne pour qui je suis de chêne. Nous avons vécu des moments compliqués quand nous nous sommes croisés dans la vie, elle m'a mordu et jamais je ne lui ai rendu cette agressivité, comme je peux le faire pour d'autres quand ils ont des comportements stupides et nuisibles. Mais les mois ont passés, et il existe une amitié de plus en plus grande entre nous. Maintenant se sont les autres qui se font mordre quand leur façon de m'aborder ne lui plaît pas. Il ne faut pas se méprendre, c'est quelqu'un qui a un grand coeur derrière son côté hérisson. Et je l'aime sans conteste, d'un amour unique, généreux, sincère. Elle aussi, elle est de chêne et son coeur est déjà pris ailleurs. Alors je lui souhaite tout le bonheur du monde avec cette autre. Tant qu'elle a le sourire, je l'ai aussi.

avatar contributeur Sahine
Sahine
11/10/2020 à 12:48

Quand quelqu'un me plait c'est très vite...je peux vite m'emballer, trop vite même...les montagnes russes quoi, ça monte très haut très vite et bim! la chute est puissante aussi! Avant je le subissais, c'était dur.

Maintenant, je le sais. Je ne peux pas contrôler ce que je ressents pour quelqu'un, mais je me fais moins d'illusions, et surtout j'ai gagné en confiance, je sais que je rebondirai même si c'est intense.

Par contre, quelqu'un qui entre dans mon coeur réellement, n'en sortira jamais complètement...

avatar contributeur de Wondeur
Modération Wondeur
16/10/2020 à 21:06

@ApoFFtX

Non, tu n'es pas une "sacrée golmon". Et oui ! tu t'en remettras, en tout cas je te le souhaite. Hélas, malgré tous les progrès technologiques, il n'existe aucune application de détecteur de mensonge disponible sur les stores de nos smartphones.

Je crois qu'on ne connaît jamais vraiment les gens, après quelques semaines ou quelques mois, et parfois même après quelques années. Je trouve révoltant qu'on soit triste à cause de personnes qu'on n'a pas eu le temps de connaître ou qu'on ne connaissait que trop peu. Il paraît que ce qui ne tue pas, rend plus fort. Bon, peut-être pas aujourd'hui, ni demain... tu as le temps ;-)

Allez ! Up Attitude 😎

Le temps d'aimer, combien de temps

(et bon courage)


La vie est un perpétuel recommencement...

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
16/10/2020 à 21:28

Bonsoir Mystichat, eh bien je prends le train en marche, veux-tu m'excuser de ce contre-temps.

Il y a une expression : Vous allez savoir de quel bois je me chauffe.

Je te cite : " En amour il y a des coeurs qui s'émerveillent d'une broutille, de leur propre rêves projetés sur l'autre et comme pour un brin de paille, un seul coup de vent suffit à tout éteindre. Alors il s'en vont le coeur léger. D'autres sont comme le chêne, le feu perdure dans la nuit, tranquillement. Et le vent qui souffle ne fait que raviver la braise."

Je trouve ce texte très beau. Peut-être suis-je d'apparence faible, enfantine.

Mais quelquepart, j'en trouve une force.

Attention à la cheminée, bien interpréter ce qu'est le couvre-feu.

Origine du couvre-feu : recherche Google ou autre, et Wikipédia.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr