le handicap parfois invisible

avatar ancien membre
Modération Ancien membre

Cela existe

Mais devoir sortir sa carte justificative pour obtenir une place assise dans les transports c'est bien une discrimination et pénible à subir parfois 3 à 4 fois par jour

L'agisme est aussi un violernce sociale souvent insupportable alors pour certains membres d'une communautée soit disant tolérante, une moderation dans vos propos et présentations serait bienvenue chers frères et soeurs

avatar contributeur de Tendregarcon
Tendregarcon

Dans mon cursus, j'ai étudié la thématique du handicap. C'était un cours d'Anthropologie du handicap et éducation inclusive par le Pr Charles Gardou à l'université Lyon 2. J'ai appris ainsi que dans 80 % des cas, la situation de handicap n'est pas spectaculairement visible en public.

Sur les sites de rencontres, le critère de l'âge est souvent décisif (faut bien des critères ainsi). Dans la vraie vie, le charisme, la sociabilité peuvent faire tomber des obstacles infranchissables en ligne.

avatar contributeur de Ileautrésor
Ileautrésor

Bonjour,

On dit régulièrement que l'homosexualité et les personnes ayant cette caractèristique sont plus tolérants mais en fait pas du tout.

J'ai un handicap moteur depuis l'age de 6 ans. Je suis plus attirée par des femmes. J'ai fait mon coming-out à 20 ans et je n'ai eu que de courtes relations, des plans cul ou des "une fois".

Je pense vraiment qu'être femme, handicapée et lesbienne, ça forme une triple discrimination pas bonne à porter.

avatar contributeur de Wondeur
Modération Wondeur
- modifié par W0nderwOOman le 24/10/2020 - 21:28:12

On dit régulièrement que l'homosexualité et les personnes ayant cette caractèristique sont plus tolérants mais en fait pas du tout.

C'est qui « on » ? Où et quand précisément as-tu entendu cela ?

C'est une fausse croyance, que personnellement je n'ai jamais eue... Une orientation sexuelle ne rend personne plus compatissant·e ou plus sympa.

Car des homos (homme ou femme) qui n'aiment pas les noir·e·s, les arabes, les chinois·es et ainsi de suite : bien sûr que ça existe, et depuis longtemps.

Hélas, les handicapé·e·s, les transgenres, les gros·ses, les pauvres, les vieux·vieilles, les moches (qui d'autre encore ?) ne sont pas plus épargné·e·s par les prejugés et les discriminations même si cela vient de personnes homos qui ne représentent qu'elles-mêmes et non pas « Homoland » (pays qui n'existe pas, on est d'accord ?)

En revanche, ce ne sera pas sur beTolerant qu'on permettra aux gens d'attaquer les autres sur leur handicap ou autre particularité. Je ne vois pas à qui s'adressait l'ancien·ne membre à l'origine de ce topic.

J'ai l'impression d'être passée à côté et me demande bien à quoi elle faisait allusion précisément.


La vie est un perpétuel recommencement...

avatar contributeur de Ileautrésor
Ileautrésor

C'est qui « on » ? Où et quand précisément as-tu entendu cela ?

Je pensais que...les personnes homosexuelles ont pour la plupart, ayant fait leur coming-out, vécu des sentiments de rejet ou autres sentiments négatifs. Chose que je vis aussi, vis-à-vis de mon handicap

Les regards des gens, les commentaires en sourdine, les pas plus pressés, pcq peur de l'autre et de sa différence...

Je ne comprends pas ces personnes homosexuelles (ou autre ayant une sexualité différente de l'hétero classique) qui ne tôlèrent pas une autre différence

avatar contributeur de Wondeur
Modération Wondeur
- modifié par W0nderwOOman le 24/10/2020 - 21:55:09

Je pensais que...les personnes homosexuelles ont pour la plupart, ayant fait leur coming-out, vécu

Autre fausse croyance : tou·te·s les bis/homos n'ont pas fait leur coming out.

Je ne comprends pas ces personnes homosexuelles (ou autre ayant une sexualité différente de l'hétero classique) qui ne tôlèrent pas une autre différence

Les personnes issues de catégories habituellement discriminées peuvent aussi être discriminantes.

Exemple : des noir·e·s racistes, des femmes misogynes, des gays lesbophobes...

La bonne nouvelle : c'est que les homos sont bien des gens comme tout le monde, au final. Pas moins con·ne·s ni plus intelligent·e·s

Pour ma part, j'ai du mal à comprendre les gens discriminants tout court. Que ce soit des homos, des blanc·he·s, des noir·e·s... ou des unijambistes.


La vie est un perpétuel recommencement...



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr