La melancolique complainte d'alithia

avatar ancien membre
Ancien membre
19/04/2020 à 19:44

Je crois pas encore avoir ouvers de sujet pour parler exclusivement de moi.

Et j'en es jamais l'envie jusqu'à maintenant !

Mais il arrive des périodes ont, ont veux juste être écouter, juste pouvoir vider notre sac.

Depuis quelque jours, je suis fatiguée, épuiser, peut être un vilain virus c'est t'il infiltré en moi. Et peut être que cette fatigue me rend plus vulnérable ou mal du monde.

J'essaie toujours de voir le bien, le bon, le beau. Même quand tout est noir, je me dit qu'une touche de blanc peut tout changer.

Alors je me force à aller bien, oui je me force. Je dit à tout le monde que ça va, ou que je suis simplement fatiguée, que ça va passer.

Mais depuis ma naissance ça ne va pas. Mais que puis je y faire ?

Parce que mon mal être, ce n'est pas de moi qu'il viens, mais du monde.

Comment pourrais je prétendre être heureuse, bien dans ma peau, en fermant les yeux sur tout ce qui souffre.

Comment pourrais je dire que ça va pas, que je ne vais pas bien, quand ma souffrance est dérisoire à coter d'autre.

Je ne conçois finalement ni d'aller bien, ni d'aller mal. Coupable de l'un comme de l'autre.

Je ne me sens pas capable de réaliser quoique ce soit, mais crevant d'envie de réaliser tant de choses.

Et quand on me félicite, alors ça me blesse, parce que tant de personne plus talentueuse que moi ne reçoivent pas ces soutiens.

Je sens que je dois créer, mais que je ne dois pas, que je veux être féliciter, mais que je ne le veux pas.

Ma vie n'est qu'un perpétuel paradoxe. Une perpétuel comparaison. Et c'est souvent lourd à porter. Mais aussi une force incroyable.

Car même si je n'arrive pas à voir mes qualité, je vois celle des autres, et je veux qu'elles brillent, alors je luttent pour les autres, de toutes mes forces.

Car je ne sais pas comment, ni si je peux briller. Mais je sais que d'autre le doivent, pour eux même, mais aussi pour tout ce qu'ils inspireront ensuite.

J'ai l'air de me plaindre. Il serai facile de finalement penser qu'à moi, de sortir de ces contradictions.

Mais je me suis placée là, j'ai choisie ce rôle.

Je ne veux pas en sortir, je ne veux pas d'aide, je sais ce que je vie, ce que je risque, ce que je perd, ce que je gagne.

J'ai choisie cette vie, comme d'autre on choisie de vivre en Hermite. J'ai choisie cette vois, comme d'autre porte leurs crois.

Alors pourquoi j'écris ces lignes ? Peut être pour vous partager un peu de ma crois, peut être pour que d'autre, suivent ma vois, peut être comme un testament, pour que l'on comprennent mes choix, ma vie.

Ce poste n'attend aucune réponse, c'est juste une sorte de journal intime publique, que je livre sans pudeur aucune. Sur l'endroit où j'estime avoir pus être le plus moi même !

Peut être enfin, ce poste me sert t'il à exorciser tout ce mal qui flotte autour de moi, pour me recentrer sur ma vie.

Je compte bien continuer longtemps d'avancer sur ce chemin de rose, et remercie tout ce qui jusqu'à aujourd'hui m'on soutenue, et tout ceux qui le feront à l'avenir.

Bonne journée à tous, le monde est beau, le monde est beau !

avatar ancien membre
Ancien membre
19/04/2020 à 19:51

Le monde est souvent moche , nous le savons que trop .

Tant que les sensibilités trouveront un chemin pour s'exprimer , alors on peut encore espérer :)

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe
19/04/2020 à 20:36

Il faut se dire - il faut faire en sorte que - le soleil brille pour tout le monde. 😊


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar ancien membre
Ancien membre
19/04/2020 à 21:16

Maintenir un optimisme nécessite un effort - faut pas croire que ça tombe tout cuit non plus hein .

Il faut savoir gérer les pertes de vitesses , les coups d'blues .

Le temps est nécessaire pour apprendre .

Il n'y a que le défaut de temps qui précipite .

avatar ancien membre
Ancien membre
19/04/2020 à 23:52

💜 💜 💜 Chère Alithia, je t'envoie un gros hug bien chaleureux ainsi que tous mes encouragements 💜 💜 💜

avatar ancien membre
Ancien membre
20/04/2020 à 01:07

Je veux savoir si Alithia tient un blog, je pourrai suivre tout ses beaux écrits,

on dirait moi sur mon journal intime °-° quoi que moins sombres et moins énigmatiques les tiens si on se tient à celui-là^^.

(Je suis une creepy personne qui se tient fixement dans un coin m'voyez pas?)

Que puissent pleuvoir des cornes de coeurs sur toi. 🖤 🖤 🖤

avatar ancien membre
Ancien membre
20/04/2020 à 04:15

Il doit y pleuvoir des licornes - faut juste sortir avec sa bouée ... ^^

La melancolique complainte d'alithia

avatar ancien membre
Ancien membre
20/04/2020 à 06:03

Merci a pour tout ces beaux messages <3

ça fait longtemps que je n'écris plus autant que dans ma prime jeunesse, ça me manque je dois dire ^^

avatar contributeur de Jade 54
Jade 54
20/04/2020 à 07:31

Bonjour Alithia,

Ta réflexion me donne envie de partager ce poème, il m'inspire

Je te souhaite une bonne lecture et le meilleur dans ta vie.

Jade

LE CHEMIN DE LA VIE

Tout au long de ta vie

Tu avances sur un chemin défini.

Tu rencontres des amis

Tu rencontres des ennemis

Tu apprends à aimer

Tu apprends à être aimer

Tu avances toujours

Avec plus chaque jour,

Des joies et des peines

Des doutes et des espoirs

Tu avances toujours.

Un jour tu rencontres deux chemins,

A ce moment un choix s’impose.

Assied-toi sur le bord du chemin

Va au plus profond de ton cœur

Lui seul connaît par cœur

Le chemin que tu dois choisir.

Pourtant tu hésites.

Une partie de ton cœur

Te dis c’est ce chemin,

Car tu sens, le désir, le plaisir,

L’envie, le danger de tout changer.

Une autre partie de ton cœur,

Te dis c’est ce chemin,

Car tu sens la sécurité, la confiance

Et surtout une grande paix.

Comme ce moment est difficile !

Comme ce choix n’est pas facile !

Tu descends à nouveau,

Encore plus profond dans ton cœur,

Et là tu trouve le chemin.

Tu prends le chemin de la sécurité,

La confiance et la paix.

Tu fais le bon choix,

Le désir, le plaisir, l’envie de changer,

Sont passagers.

La sécurité, la confiance,

La grande paix intérieure

Durent plus longtemps

Et sont de meilleurs

Bagages pour avancer.

Et te voilà reparti !

Sur le chemin de la vie,

Celui que ton cœur a choisi.

Voilà ce qu’est le chemin de la vie,

Avancer,

Faire le bon choix,

Laisser parler son cœur,

Chercher les solutions

En allant au plus profond de soi,

Et malgré tous les obstacles

Toujours avancer sur ce chemin

Qui peut t’emmener au bonheur.

Ce bonheur qui est présent

Tout au fond de toi.

Il te suffit de le chercher

Auteure:Nicole

avatar ancien membre
Ancien membre
20/04/2020 à 11:32

"Ce poste n'attend aucune réponse, c'est juste une sorte de journal intime publique, que je livre sans pudeur aucune."

Je ne vais donc pas porter de jugement sur ta situation que je connais pourtant fort bien il me semble.

Juste un conseil: De temps en temps, fais toi passer en premier. Tu n'est pas obligé d'attendre d'exploser ou d'imploser pour le faire.

Beau talent d'écriture en tout cas. Et beau poème Jade54 mème si je ne suis pas dur de choisir le chemin préconisé.

avatar ancien membre
Ancien membre
20/04/2020 à 12:04

"Beau talent d'écriture en tout cas. Et beau poème Jade54 mème si je ne suis pas dur (sûr) de choisir le chemin préconisé."

très juste ce que vous nous dites LouRrr, car il y a quelques fois de bonnes volontés qui ne savent pas comment réaliser leur bonheur et de belles intelligences qui n'assurent pas jusqu'au bout leur volonté d'être heureuses...

une fois que l'intelligence et la volonté s'unifient, la route est dégagée de "presque tous" les obstacles...

avatar ancien membre
Ancien membre
20/04/2020 à 12:31

Citation de Zeugma #330314

Reste le corps, et une part de laisser-aller aussi. Mais oui intelligence et volonté font beaucoup

avatar ancien membre
Ancien membre
20/04/2020 à 13:10

"Reste le corps, et une part de laisser-aller aussi. Mais oui intelligence et volonté font beaucoup"

ah oui et connaissez vous un corps sans intelligence et sans volonté LouRrr ?

moi oui j'appelle cela un cadavre ! 😅

avatar ancien membre
Ancien membre
22/04/2020 à 03:49

Comme ça a l'air de plaire malgrès tout, je crois que je vais reprendre l'écriture sur ce poste.

Je promet pas que ça ais toujours de l'intéret ni du sens. mais ça me fera du bien de réécrire un peu ^^

Pénombre d'une nuit sans lune.

Ruelle a la moiteur putride

Je suis la, et lasse de tout, de rien. Alors, l'âme vagabonde, gèrent au plus mal.

Les entrailles grouillantes serpante. Abandonné, délaisser, où les esprits mort hantes.

Petit Anges seul, démonne blessé, carcasse décharné.

Enfer sur terre, misère banal, morne désespoire.

Mais la vie est là, compassion, empathie.

Du pire, pousse le meilleurs.

Terre dévasté, sauver par l'amour, un jour

Quand la graine germera, quand elle sera forte

Alors le monde sauf, sera.

J'arpente l'enfer, y arrose mon espoir, mes rêves

Je pris pour sa grandeur.

Sur ce térau fertile des coprs mort,

éclora la fleur sublime de la paix.

Que mes prière arrose le fruit de la vie .

je sais pas si je plublirais d'autre chose, mais voilà, je me lance pour cette fois



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr