POUR OU CONTRE : La Nationalisation de la Fonction Public

avatar contributeur de EasyRider70
EasyRider70
05/04/2020 à 06:34

Bon matin tout le monde,

Question d'interet politique ou d'interet générale ? Pour ou Contre ? Dificile à juger ?

Cependant selon ( bon c'est pas tres glorieux mais mieux que rien ).... Wikipedia... cela donne ça :

***Accroissement du patrimoine et de la puissance publique.

***Réappropriation des ressources. La nationalisation des ressources minières telles que le pétrole a permis aux pays producteurs d'en tirer plus de bénéfices et d'en reprendre le contrôle.

***Planification économique. L'appropriation des grandes entreprises par l'État permet à ce dernier de mettre en œuvre un plan de développement ou de réorientation de la production et de ses moyens.

Intérêt national. La nationalisation d'un secteur économique considéré comme stratégique (pétrole, ressources minières, armement, énergie nucléaire, etc.), peut être soutenue au nom de l'intérêt national, soit afin de s'assurer du maintien ou du développement de ce secteur économique, soit afin d'éviter que les bénéfices d'un secteur très rentable ne profitent à des personnes privées étrangères.*

***Monopole naturel. Le concept économique de monopole naturel est parfois utilisé pour justifier certaines nationalisations (moyens de communication, réseau de distribution d'eau, électricité, etc.).

Soutien économique. Dans l'intérêt des propriétaires et de leurs employés. Exemple : création en France de la SNCF par nationalisation des compagnies de chemins de fer virtuellement en faillite ou soutien à l'industrie lourde après la guerre en France et au Royaume-Uni. Dans l'intérêt général de l'économie : Fannie Mae et Freddie Mac aux États-Unis en 2008.*

Nouveau marché. L'émergence d'un nouveau marché pousse parfois les États à s'en déclarer seul propriétaire. L'arrivée de la radio ou de la télévision donna ainsi naissance à un secteur public fort puis une ouverture progressive au privé, sous contrôle de l'État presque partout dans le monde. La BBC britannique est ainsi fondée dès 1922 et dispose d'un monopole en matière de télévision jusqu'en 1955 ; 1973 pour la radio.

***Contrôle ouvrier. Pour la gauche radicale, l'appropriation publique des entreprises n'implique pas nécessairement une administration minutieuse et pourrait être le moyen d'une organisation de la production par les travailleurs.

Mainmise politique sur des ressources. Sous une façade de principes d'intérêt national, on constate souvent des objectifs pratiques relevant de l'exercice concret du pouvoir : les entreprises nationalisées permettent d'offrir des postes lucratifs à des amis politiques que l'on veut soit remercier, soit éloigner, soit « recaser » en cas de défaite électorale. Leurs ressources financières peuvent être aussi mises à contribution plus ou moins directement pour des causes politiques.*

Cela fait débat en ce moment, et vraiment quand je vois la situation notament des intermitants du spectacle, pour moi je dis oui bien sure. Apres vu les incompetants qu'on a au gouvernement j'en sais trop rien...

Je supose que pour tout le monde il est claire qu' apres cette pandemie tout sera plus comme avant et remis en question. Du moins je l'espere. En tout cas, il est couru selon moi, que notre systeme economique dirigé vers une mondialisation devra etre pointé du doigt en premier. On s'est completement planté... Au lieux de dynamiser et de developer l'efficacité de nos industries, en pensant mieux faire en partant du principe que chaque continent pouvait se répartir les taches, s'avère un echec le plus total. En faisant vrombir les industris sous la direction du capitale, on a tout de suite vu des miracles. On se pensait invinsible, on pouvait construire des engins de dingues, batir des libertés individuelles colossales, la creativité, l'immersion de l'ingenieurie ect... Mais dans tout ça on ne pensait pas corompre le nombre de masque. Vous savez ces engins en plastique, ces choses si simple à fabriquer, si essentiel que si on a pas, un virus peu se rependre, tuer de milliers de gens a travers le monde; ou sans cette petite chose on nous renvoie au moyen age ? Et ben voilà mince on pensait pas qu'avec Iphone, Space X et companie on pouvait manquer de masque... Si ! Le probleme avec la mondialisation, et la loi du marché, le neo liberalisme, c'est que vous avez l'impression d'avoir le choix, d'avoir tout sans vous posez la question, mais non l'essentiel reste à redécouvrir.

Alors certain le faisait dire, certains se trouvé prisonnier de ce trop pleins de libertés, mais maintenant c'est le confinement...

Apres il y a la peur. Peur que certains secteurs soit privilegier plus que d'autres ( si ce n'est pas déjà le cas actuellement et vraiment je dis si si ). Le discour interet generale et fonction public peux faire debats... Ce qui nous ramene à se poser des questions sur qu'est ce que l'on peu mettre sur le meme format avec l'interet public et la fonction public. Qu'est ce qu'on appelle Art, Medecine, Comunication, Culture... Mais ce qui est certain pour moi c'est qu'on subit en tout cas un apauvrissement dans tous les domaines dans la fonction public. Et vraiment l'ordre des cretins ne c'est pas fait en un jour. Et si on a des gens aussi mediocre aux gouvernement ce n'est pas pour rien. On a tous notre lot de culpabilités là dessus c'est certain. Alors privilégions notre interret, et si vous etes toujours de la partie roulette russe moi non.

Bon maintenant je vous laisse repondre au post, et peuut etre pourons nous sortir de la discution de bistrot. Parce qu'en effet l'economie c'est pas trop mon truc mais là c'est trop gros... Et quand cest trop gros c'est trop gros...

avatar contributeur Dime
Dime
05/04/2020 à 08:51

Citation de EasyRider70 #328922

Bonjour.

Je ne comprends pas bien ta question. Souhaiterais-tu renforcer encore un peu plus la nationnalisation ? Notre pays est l'un des plus nationnalisé au monde ! Souhaites-tu au contraire diminuer le pouvoir de l'état au profit de l'économie de marché ? Je ne comprends pas bien ton point de vue et ce dont tu souhaites débattre.

avatar contributeur de Zeugma
Zeugma
05/04/2020 à 10:53

il est pourtant clair que ce que vous dites EasyRider70 : " En faisant vrombir les industries sous la direction du capital, on a tout de suite vu des miracles." nous fait comprendre votre bon sens au sujet des secteurs économiques qui ne devraient aucunement être sous la coupe du libéralisme économique, tout comme la restructuration des anciens pôles de gestions des ressources indispensables à la vie quotidienne d’une population, ne devrait pas être le lieu de profit du néo-libéralisme…

En effet la surcroissance qui résulte de la centralisation par le capital a quelque chose de fascinant, mais au détriment de la prudence qui devrait établir comme inviolables certaines ressources (l’eau, la nourriture, les énergies premières, la santé, la justice, la culture, l’embauche, etc…) cette fascination miraculeuse est un leurre qui piège le plus grand nombre de citoyens pour avantager le plus petit et conduire la totalité de l'humanité dans une impasse…

Bref, si de cette interrogation au plein cœur d’une crise sanitaire peut aboutir une redistribution naturelle des biens, il ne sera pas dit que l’humanité est définitivement perdue dans l’irréversibilité de son déclin…

avatar contributeur Yotuel
Yotuel
05/04/2020 à 21:03

Mon côté pessimiste fait que je suis plutôt contre les privatisations que pour les nationalisations. Actuellement, nous faisons face à une vague de dérégulation et de désengagement de l'Etat avec le bradage des aéroports et de la FDJ.

La priorité est d'abord d'arrêter les privatisations avant de faire des nationalisations.

La haute-fonction publique française (les technocrates) croit (dans un sens presque religieux) à la dérégulation et au retrait maximum de l'Etat. Face à la crise du coronavirus, on est un des rares pays à n'envisager aucune nationalisation pour des raisons idéologiques technocratiques donc ça veut tout dire.

avatar contributeur Scipio
Scipio
06/04/2020 à 00:48

Le titre aurait pu tout aussi bien être "êtes-vous pour ou contre l'ouverture des portes ouvertes ?"

Attention à la formulation... 😩

avatar contributeur Cabby
Cabby
06/04/2020 à 12:34

Si auparavant beaucoup de secteurs appartenaient à l'état ce n'est pas pour rien ! C'était une question de sauvegarde. La multinationalisation des entreprises actuelles est un non sens pour les secteurs vitaux. Imaginons une pénurie d'eau (c'est un exemple qui pourrait malheureusement arriver), si l'entreprise qui gère le réseau appartient à un groupe étranger qui décide de favoriser son état d'origine, il peut le faire !

On imagine que la paix mondiale nous met à l'abri de ce genre de problème, mais le moindre bouleversement peut tout remettre en question !

L'aspect économique a également fait beaucoup de mal ! La demande de rentabilité qui est faite à tous les niveaux.

On oublie facilement que le service public n'a pas vocation à être rentable, sa vocation est d'offrir un service "identique" à chaque citoyen. Les bénéfices des secteurs rentables comme FDJ compensaient en partie les pertes des autres. Or l'état ne trouve rien de mieux que de brader ces entreprises ne gardant que celles qui ne rapportent rien (armée, police, hôpitaux...). Il en résulte un manque de moyen qui lui-même genère une dégradation des services.

L'exemple flagrant est celui des hôpitaux, surtout en ce moment !

avatar contributeur de Zeugma
Zeugma
06/04/2020 à 13:33

Yotuel vous pensez juste quand vous écrivez : « La haute-fonction publique française (les technocrates) croit (dans un sens presque religieux) à la dérégularisation et au retrait maximum de l'Etat. Face à la crise du coronavirus, on est un des rares pays à n'envisager aucune nationalisation pour des raisons idéologiques technocratiques donc ça veut tout dire. »

Mais par contre l ‘état va soutenir la reprise et la croissance des entreprises privées avec de l'argent public pour les sauver de la faillite ces entreprises bénéficiaires depuis des années, ce qui va endetter les finances de l’état et profiter aux actionnaires comme d’habitude !

Mais quelle honte de profiter du travail du plus grand nombre pour le profit du plus petit !

P.S C’est juste le raisonnement inverse de ce que nous disons dans l’autre sujet -Racisme et discriminations chez les LGBT– où c’est une majorité qui opprime une minorité, ici c’est l’argent capitalisé qui conditionne injustement tout un système de redistribution, dans l’autre, c’est une vision archaïque de l'hétérosexualité qui est valorisée, mais l’infamie dans les deux cas est la même…

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
06/04/2020 à 16:06

Citation de Cabby #329079

Tout à fait.

Il faut que les gens sachent que les infrastructures réalisées et financées par l'état ne sont pas en mesure d'apporter des profits. Histoire des trains à grands vitesse par exemple. Je cite ce qui se passer dans mon pays, avec les trains à grands vitesse, l'état l'exploite à perte. Il faut 150 ans afin d'être remboursé. Au bout de 30 40 ans, on est sur que ces infrastructures seront remplacées par des nouvelles locomotives.

Cependant, aucune privée n'est intéressée par de telles projets, car c'est de la pure perte, un trou noir. Qui présente trop de risques ! Les travaux à perte qui facilitent les citoyens, et absorbent trop de finance publiques dans le marché. Il n'y a que l'état qui est capable de le faire.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr