Le sida

Forum Gay - Créé le - 29 Participations

Le sida

Salut à tous !! Dites moi , si un jour votre petit(e) ami(e) vous annonçait qu'il(elle) avait le sida , vous réagiriez comment , surtout si vous avez déjà eu des rapports avec ?
Rencontre gay
0 vote

en toute honnêteté, je serais là, toujours là pour le soutenir, l'aider, l’épauler et l'aimer. jusqu'au bout.
je suis de conviction et fidèle a mes engagements.
0 vote

en revanche je ne jette pas la pierre à ceux qui ne feraient pas comme moi. c'est un choix difficile.
0 vote

Je me sentirais d'abord trahi moi , mais si c'est vraiment une bonne personne et que je la mérite , je ne la renierais pas , c'est effectivement un choix difficile. ..
0 vote


Je pense que je réagirais comme Hamzouu…
0 vote

Comme Hamzou je me sentirai trahi et je lui ferais la gueule 1h ou 2 puis c tous car en plus il me l'aura avoué certe un peu tard mes il l'aura dit, et ces pas mon genre d'abandonner les gens que j'aprecis.
0 vote

cc
le sida c'est comme le cancer sauf que le cancer se transmet pas mais soit pret d'elle et epaule la ,c'est le mieux que tu puisse faire .et toi prend surveille toi et si rien ,ce que je te souhaite ,alors fait attention et protege toi .
ps je suis passer par la un pour le cancer et l'autre pour le sida pas moi mais mon meilleur ami gay :eurk:
0 vote

Je penses que ce sujet sur le sida n'aurait pas du être créé dans " Questions-Aide-Soutien sur l'homosexualité " car c'est vrai beaucoup d'homo sont touchés par cette maladie mais les hétéro et les bi aussi.

Je pense que au début je me sentirais comme la plus par des gens trahis et je penserais que la personnes n'avais pas eu assez confiance en moi pour me le dire avant, mais avouer ça à quelqu'un reste difficile. Après avoir digéré la nouvelle j'essaierai de parler à la personne pour comprendre au mieu ce qu'elle vie et pour pouvoir la soutenir le plus possible.
0 vote

pareil,
exactement comme Arachcide...
0 vote

Désolé arachcide , mais où voulait tu que je poste ce forum ? ^^ fin bref , mais imagine toi que tu ne te sois pas protégé et que tu te rend compte que tu as aussi attraper le sida .. Ça ne s'arrête pas à " je lui fait la gueule pendant une heure ou deux " comme syl44 ..je me sentirais detruit et trahie , vue toutes les circonstances que ça peut engendrer ...
0 vote


Tu n'avais qu'à te protéger jusqu'à ce que vous aillez fait un test de dépistage. Faut pas pousser la connerie humaine jusqu'au bout non plus.
0 vote

Le SIDA me fait peur. Il a bouleversé mes pratiques sexuelles quand cette maladie a apparue dans les années 80. J’étais encore un jeunot de 20 ans mais je me suis pourtant abstenu de toute relation sexuelle pendant plus d’un an. Régulièrement, je vais faire des testes dans un centre anonyme.
Si mon compagnon m’informerai de sa séropositivité, j’avoue, je ne sais pas comment je réagirai. Je pense que je foncerai droit vers le centre de dépistage le plus proche et que je téléphonerai à un centre d’écoute téléphonique. Naturellement, j’interrogerai mon ami pour savoir comment et quand il a pu contracter ce virus. Car, rappelez-vous que le SIDA ne s’attrape pas uniquement dans les relations sexuelles. Quoiqu’il en soit, je ne suis pas du genre à laisser tomber ceux que j’aime ou il faudrait qu’il m’ait volontairement blessé.
0 vote

Pour ma part, j'oublierais le côté "trahison", je ne perdrais pas de vue que la personne que j'aime a le SIDA, alors à côté de ça, ma petite personne "trahie" ne fait pas le poids face à une personne gravement malade. Comme Constantin, je resterais à ses côtés quoi qu'il arrive.
0 vote

Alors pour ma part deux réponses à ton sujet:

- 1: j'aurais peur, franchement, d'autant plus que je l'aurais certainement contracté au passage, et je pense que ça détruirait notre relation, d'une part pour le côté confiance en l'autre (s'il ne me l'a pas dit avant qu'on le fasse) et surtout parce que je serais un peu abattu par la nouvelle.

- 2: J'ai eu beau cherché, ça me semble être le seul topic à ce sujet (j'ai certainement pas bien cherché mais bon), et ça me choque vraiment, c'est très clairement une chose dont on devrait parler plus (le VIH), informer les gens, sur le mode de transmission, les devenir après l'avoir contracté, les traitements etc... J'suis vraiment choqué de voir qu'il y a plus de topics sur le couleur de ton caleçon préféré que sur des problèmes de santé publique qui touchent particulièrement la population gay Oo!
0 vote

il y a eu d'autre topics parlant de ça je te rassure. Sauf qu'ils ont surement été supprimés par la modération car j'ai mémoire que certains sujets sont carréments partis vers de l'aggression verbale....
0 vote

Ouai certainement (je me doutais bien que ce n'était pas le seul) mais au vu de l'importance du problème, je trouve qu'une rubrique du style "IST infos" serait pas de trop, une rubrique ou genre les mecs/nanas, poseraient leurs questions, s'informeraient etc...
0 vote

Ce n'est pas idiot, parles en éventuellemnt à Wiloooo (l'admin) ou à un modérateur
Il se peut que l'idée l'interesse. :)
0 vote

Bon après c'est peut être de la déformation pro, mais ça m'a perturbé, et du coup j'en toucherai deux mots à l'admin (je suis rapidement perturbé je pense ^^)
0 vote

ben sur un sujet comme ça mieux vaut être perturbé qu'indifférent :-)
0 vote

Comme Constantin je resterais fidèle, si on s'aime et qu'il y a ce réel lien invisible entre nous, c'est le plus important, sauf si la personne a eu des rapports avec moi en le sachant, là c'est une trahison, c'est complètement différent.
0 vote

C'est un choix difficile à faire mais si ça devait m'arriver l'histoire est vite réglée dans ma tête. Et au risque d'en choquer plus d'un (ce qui ne me fait ni chaud ni froid) une trahison de ce genre n'est pas pardonnable à mes yeux. C'est pourrir la vie d'une personne pour le restant de ces jours et à mes yeux c'est une horreur.

Après comme dit plus haut, à avoir des rapports non protégés avec quelqu'un je fais un dépistage avant avec mon partenaire.
0 vote

Moi je considérerais pas ça comme une trahison, mais comme une boulette qui a des conséquences en cas de rapport.

Mais pour ma part, je conditionnerai la possibilité d'un rapport à la présentation d'un document officiel certifiant l'absence de toute maladie sexuellement transmissible.

Après, la présence d'une MST ne m'empêcherait pas de rester avec la personne en question.
0 vote

"Trahi", "Trahison".

Non mais dans quel monde vit-on ? On se confie à vous, on vous fait CONFIANCE, on vous annonce une chose des plus difficiles à dire ! Et vous vous sentez trahis ? Non mais j'hallucine ! Révisez un peu votre sens de l'amour messieurs (et Arachide aussi è_é) !

Bref mon avis est obsolète et clair suite à ce que j'ai dis.
0 vote

Je resterai pour aider la personne, lui donner du soutien, la personne et toujours la même au fond, même après vous avoir avoué qu'elle avait le sida. ;)
0 vote

Sur le coup j'aurais surement très peur, mais je pense que je le/la soutiendrait du mieux que je peux !
0 vote

Je resterais près de la personne prêt à la réconforter.
Être en couple avec une personne ne signifie pas que partager sa vie, le sexe.... c'est aussi être présent aux côtés de son amour dans les cas difficiles, et manifestement, beaucoup de personnes préfèrent abandonner tout de suite sans savoir le mal qu'il vont provoquer (le choc de la maladie + une rupture). Bref, c'est très égoïste de partir comme ça, même si au final le partenaire l'a attrapé en faisant qqch de pas bien.
0 vote

Je resterais.
Notre vie reprendrais son cours, tout simplement parce que lorsqu'on aime, on traverse les épreuves ensemble. Qu'elles soient heureuses ou pas !
0 vote

Je le rassurerait. Peu importe qu'il me le dise 3 ans après. Si je suis amoureux, je ferai tout pour qu'il soit heureux. C'est sûr que je vais être un peu étonné, je vais peut-être avoir peur mais je ne le rejetterai pas. Ceci est mon point de vue. :3
0 vote

Hum, au risque de passer pour un salaud, si la personne que j'aime met plusieurs années à m'avouer qu'elle a le sida, de mon côté, ça va pas le faire du tout. On garde pas un secret pareil, d'autant plus qu'il peut mettre en danger celui qu'on est supposé aimer. C'est un manque cruel de courage.

Si elle me le dit assez rapidement, je peux peut-être passer outre si je me sens suffisamment attaché à la personne, autrement je tiens davantage à ma vie qu'à autre chose. Oui, ça peut paraître égoïste, mais une capote ça peut lâcher à tout moment, et j'ai pas spécialement envie de me chopper le sida quoi. Ensuite, s'il se trouve que j'arrive à faire fit de la maladie de cette personne car elle me l'aura dit suffisamment tôt, alors je prendrais davantage de précaution, je pense. Je serais peut-être plus méfiant, plus attentionné lors de mes rapports avec. Oui, je tiens à la vie.
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit