La sensation d'être anormale



Hanatomik
Publiée le 29/02/2020 à 21:37
Auteur du sujet

Bonsoir à tous,

J'ai découverts depuis peu de temps mon asexualité, je pensais juste que tout le monde ressentait ce que j'éprouvais en faisant l'acte (une corvée, aucun intérêt,...) mais je me suis vite rendu compte que j'étais une exception parmi mon entourage. Pour mon cas c'est dû à un traumatisme à l'adolescence, ma première fois ne s'est pas passé comme je l'aurai imaginé.

Je suis ici car j'esaye de me rassurer, me dire que je ne suis pas la seule dans cette position.

Merci pour vos retours, je ne sais pas si mon message est clair, j'ai du m'emmêler les pinceaux mais trop tard lol !

Bonne soirée à vous,

Elodie.


Guiton
Publiée le 29/02/2020 à 21:46

Ce que je peux te dire sans être asexué est que cela peut arriver a tous et a tout moment de sa vie de ne pas avoir d envies et pour de longues periodes et bien sur ca peut changer ;). De mon point de vue la sexualité ne change pas qui je suis au fond.Tu reste toi avec ou sans sexe.

Hanatomik
Publiée le 29/02/2020 à 21:49
Auteur du sujet

Merci pour ta réponse :) je 'nai jamais été sexuée... mais ce n'est pas un problème pour moi mais pour les autres en générale.

Fiffi
Publiée le 01/03/2020 à 00:20

Bonjour Hanatomik ,

le bon terme est asexuelle ; asexué veut dire : qui n' a pas de sexe .

L' asexualité n' est pas du à un traumatisme ; il faudrait que tu fasses un travail sur toi sur ce point . Je ne suis pas psy et je ne te demanderais pas comment c' est passé ta première fois mais il se peut que ton comportement asexuel soit du à ce mauvais moment .

il est aussi possible que tu sois asexuelle et cela expliquerait pourquoi tu n' as pas appréciée cette première fois .

Je te rassure malgré tout ; tu n' es pas la seule à être asexuelle ; il faut l' accepter et affronter le regard et l' incompréhesion des " autres " .

Bon courage .

Hanatomik
Publiée le 01/03/2020 à 14:54
Auteur du sujet

Le seul problème c'est que j'ai l'impression qu'on est très peu nombreux et que je rencontre des personnes qui ne sont pas comme moi et du coup je me force pur faire plaisir et essayer de garder quelqu'un, j'ai des sentiments mais pas de désirs.

Je n'ai pas aimé parce que ce n'était pas consenti... donc oui c'est plus un traumatisme que quelque chose d'inné je pense...

Je veux bien faire face aux jugements j'ai eu l'habitatude, mais je ne veux pas finir seule...

Membre anonyme
Publiée le 01/03/2020 à 16:34

Commencer sa vie sexuelle par un viol n'est pas la bonne façon…

L'expression est dure mais un rapport non consenti; c'est bien d'un viol qu'il s'agit même si tu n'as pas donné de suite judiciaire au truc.

Peut-être est-ce cela qui te bloque.

Il est aussi possible que tu n'aurais jamais eu de libido si tu es asexuelle mais c'est une possibilité marginale, comme tu as pu te rendre compte par toi même, au point que tu te poses la question de ta normalité.

Pour faire la part des choses, il faut sans doute que tu racontes ce qui t'es arrivé, à une personne proche, un ami, un professionnel.

Il te faut dégonfler ce traumatisme et tu pourra ensuite voir plus clair en toi.

Mais, en attendant, si tu n'as pas envie de coucher avec quelqu'un, ne couche pas.

C'est cela l'attitude normale, que l'on soit asexuelle ou pas.

Hanatomik
Publiée le 01/03/2020 à 20:59
Auteur du sujet

Merci des conseils et pour ton temps !

J'ai déjà vu psychologues, hypnotiseurs, j'ai été sous traitement,...

J'ai pas encore trouvé la bonne méthode, j'ai pas l'impression d'en souffrir encore mais peut être qu'inconsciemment, ça ressort autrement, c'est même sûr...

Encore merci,

Elodie

Fiffi
Publiée le 02/03/2020 à 01:01

Les asexuels sont peu nombreux , à peu près 1 ? la population mais te forcer n' est pas la bonne solution . Au contraire , plus tu te forceras , plus tu auras la sentation d' une corvée .

Tu es jeune rien ne dis que tu finiras seule mais Sociable a raison ; il te faut avant tout dégonfler ton traumatisme , trouver le bon psy qui te comprendras et t' aideras . En allant mieux , tu verras si tu es aseuelle ou non et tu auras plus de chance de faire une rencontre .

Kitsune
Publiée le 02/03/2020 à 03:41 - modifié par kitsune le 02/03/2020 - 03:42:39

il n'y a que dans les conte de disney que les gens trouvent forcement leurs bonheur en se mariant. parce que si tout le monde aspire au bonheur conjugale, cette aspiration nous vient principallement des contes pour enfant dont on nous à bercé.

comme si pour être heureux, il fallait forcement vivre sa vie à 2 !

avoir une sexuallité épanoui, c'est bien, mais encore faut il rencontré un/e partenaire qui nous mettent le feu.

personnellement, je suis tombé amoureux plein de fois. par contre dans ma vie, il n'y a eu qu'une seul fois ou j'ai eu le feu au cul (désolé pour la façon dont je dis les choses mais il faut bien appeller un chat, un chat)

quand je te lis, je ne peux m'empecher de me dire que si l'acte en lui même est une corvé, c'est que tu as une vie sexuelle donc des aspirations ... mais peut être que c'est le ritme de tes partenaires qui te pose problème. peut être que pour toi, c'est mieux genre 3 fois par ans mais bien, qui 3 fois par semaine ...

maintenant que tout ça est dit, je vais te faire un avoeux : pour moi aussi c'est une corvé.

pourtant j'aime toucher et caresser mes partenaires. mais voilà ...

pour être honnete et quite à choquer, je prefère encore me toucher tout seul, au moins en prime, je suis sur que ma main ne va pas me briser le coeur !!!

(pis je dois admettre que ma situation de trans me donne l'impression d'être une sorte de monstre et j'ai plus envie d'affronter ma dysphorie)

Hanatomik
Publiée le 02/03/2020 à 13:31
Auteur du sujet

oulah quelle réponse ! j'aime beaucoup ta façon de penser (ce soir promis je prendrai le temps de répondre à ton message PV)

le rythme est bien le problème, du coup oui le faire souvent fini par me dégoûter...

je me trouve terriblement complexe dans ma tête, peut-être qu'il faut chercher plus en profondeur...

je te remercie pour avoir pris le temps de me répondre !

Kitsune
Publiée le 02/03/2020 à 15:13 - modifié par kitsune le 02/03/2020 - 15:16:22

ne cherche pas à vouloir a tout prix rentrer dans un moule, tu n'es pas une tarte !!!

tu n'es pas complexe, juste victime des dictats de la société qui fait de nous des produits de consomations !

tu sais quoi, j'adore les nefles. c'est mon fruit préféré. je serais capable de faire des bornes pour en deguster de biens juteux. oui mais... les nefliers ne donne du fruit qu'une fois pas an et pour qu'ils soient suculant, il faut attendre qu'ils murissent !!!

le sexe c'est pareille ! c'est chouette d'être en harmonie avec son/sa partenaire. c'est un bonheur inéfable quand l'amour se traduit en geste et donne lieu à cette explosion érotique puissante et sensuelle qu'est l'orgasme.

mais pour que ça le reste, il ne faut pas être à l'écoute que de l'autre. il faut être à l'écoute de soi-même.

il faut être 2 pour danser le tango.

le probleme (du moins celui qu'il me semle percevoir), c'est que tu voudrais être active et manier à ta guise, une part de toi qui exige de la pacivité parce qu'il faut être un receptacle.

c'est un peu comme si tu voulais entendre absolument une musique qui te plaise et que tu te disais, c'est bizarre, la musique me saoul. et j'ai beau me forcer, ça me casse les pieds. les oreilles sont un organe passif. tu ne peu pas les obligé à entendre de la musique, s'il n'y en a pas et tu ne peux pas non plus apprecier la musique si elle ne correspond pas à tes goût. si tes partenaires sont plutôt branché balle musette et que toi t'es fan techno, même avec la meilleur volonté du monde ... ça risque d'être compliqué.

ensuite, et c'est très important, il y a le sexe en tant que tel mais aussi tout ce qui viens avant et qui avec le temps disparait souvent dans un couple. les jeux de seductions et l'érotisation de moment, d'espace ou de situation ... le soin qu'on prend et la joie qu'on se fait de la rencontre. il y a bcp de couple qui rentre à un moment oub a un autre, dns une sorte de systématisme. et ça c'est un tue l'amour, un tue plaisir un tue tout ce qu'il a de beau dans les échanges entre partenaire.

(ps : je suis tellement heureux que tu réponde à mon message pv, qu'en plus de tout ces petits cadeaux que je t'ai mis de côté, j'y ai rajouté des noyaux de nefles. 😂 )

Membre anonyme
Publiée le 02/03/2020 à 15:46 - modifié par Sociable30 le 02/03/2020 - 15:53:42

"ne cherche pas à vouloir a tout prix rentrer dans un moule, tu n'es pas une tarte !!! "

🤞 😂

Alithia
Publiée le 02/03/2020 à 16:49

Moi mes tartes elle rentres jamais dans le moule.... Comment ça c'est pas le sujet ???

Y a peut être un truc que personne n'a pas trop soulever, si je ne m'abuse.

Mais à chaqu'un sa sexualité. Chaqu'un sa façon d'aborder les choses.

J'ai une qu'un nombres limiter de partenaire, mais toutes était différentes. Sur ce qu'elles aimer, ou, et comment.

Les endroits à toucher, sur la pudeur, ect...

Il faux que tu trouve ta sexualité, et si ça veux dire, juste un câlin, ça marche aussi.

Tu dois trouver ce qui te donne du plaisir, et ce qui t'en donne pas.

Mais aussi, la personne qui te ferra lâcher prise, celle avec qui tu peux te faire plaisir sans honte, sans degoux, sans arrière penser.

C'est pas facile de ce dévoiler entièrement à quelqu'un !

Bref, l'amour, le sexe, les partenaires, c'est compliquer, c'est unique à chaqu'un, prend t'on temps, teste ou pas, ne te force surtout pas, tu as du temps.

La sexualité sa se découvre (seul ou à plusieurs), donc ne crois pas que les choses resteront fixe, les choses changes.

Peut être que tu es aseuelle, que ça dura pour toujours, et peut être que si c'est le cas, tu découvrira une sexualité unique, propre qu'à toi :)

Kitsune
Publiée le 02/03/2020 à 17:36

@ Alithia : huuuum, des tartes sauvages ... si elles sont aux nefles, je t'épouse sur le champs ! 😁 ❤️

Bloguinette
Publiée le 13/05/2020 à 12:45 - modifié par bloguinette le 13/05/2020 - 12:48:45

j'ai decouvert mon asexualite il y a peu , disons que le terme a mis un mot de vocabulaire sur ce que je ressentais deja, ce malaise devant une relation sexuelle a subir , la phase fatale d'une relation, voilà, ce qu'est pour moi l'amour charnel:le passage obligé d'une relation sentimentale, au point que j'ai effectué quelques recherches donc, qui ont confirmé que j'etais ace, et non plus, la fille qui a des problemes sexuels!je pense que depuis fort longtemps, je recherche mon double ace romantique, pas encore trouvé a ce jour, mais ce qui est sur c'est que j'aime la complicite , l'amitie fraternel, car il n'y a pas cette pression , cette attirance , c'est pour moi plus secure qu'une relation sentimentale

j'ai peu frequente, ma vie sociale etant reduite , du fait de ma sante , je n'ai donc pas vraiment de point de comparaisons...mais le sexe a toujours ete pour moi, un embarras, une contrainte un stress!pas du plaisir , pas vraiment en tout cas ...

j'ai aussi la sensation d'etre anormale, de mettre ainsi le sexe au second plan, de en pas vraiment aimé ca, de trouver du plaisir sensuel, autre que dans l'amour ou le plaisir physiques , mais ce qui m'a rassurée , c'est que je ne suis pas une exception, contrairement a ce que on a tente de me faire croire ,ou une fille coincée!

  S'inscrire pour participer au sujet