Aide Votre avis sur le pardon

Membre désinscrit
Publiée le 14/10/2019 à 11:17
Auteur du sujet

Bonjour à tous,

Je vois que tout le monde donne des conseils sympa ici alors je voulais votre avis sur ma situation et votre relation au pardon.

Voilà je suis avec un garçon depuis 4 ans et demi bientôt (rencontré ici sur beto d'ailleurs). On habite ensemble depuis très longtemps (dans l'appartement dont il est proprio), on s'est présenté nos familles depuis longtemps et tout se passe globalement bien. On a vécu plein de trucs superbes ensemble et je peux toujours compter sur son soutien au quotidien pour toutes les difficultés que je rencontre.

Seulement voilà, je savais en démarrant la relation avec lui qu'il était très très porté sexe, et moi un petit peu moins, et avec une relation exclusive ça risquait de générer des frustrations pour lui. Il a 9 ans de plus que moi et a plein d'expériences dérrière lui au passage. J'y ai malgré tout tenu car c'était trop dur pour moi une relation libre.

4 ans plus tard, il m'a appris dans des circonstances un peu stupides et dans la panique (j'ai mal lu un test VIH dans le cadre d'un bilan sanguin, heureusement négatif au final je vous rassure) qu'il me trompait avec des paquets de mecs, y compris un type parti en vacances avec nous (apparemment ils auraient rien fait pendant les vacs au moins mais bon...). Je me doutait qu'il y avait ptet eu des écarts mais ça faisait beaucoup, et surtout ça m'a tué qu'il ait pas osé m'en parlé et m'a potentiellement mis en danger d'un point de vue santé (on faisait l'amour sans protection). Je me dis aussi qu'il avait peut être peur de ma réaction, vu qu'il m'arrive d'être un peu excessif (jamais violent promis).

Sur le moment, je me suis dit que c'était mieux de pardonner et oublier, tout en ouvrant la relation (parce que bon ça sert à rien d'être naïf hein). Mais au fond, j'ai encore du mal à savoir si tout le bonheur qu'il m'apporte justifie cette grosse rupture de confiance.

J'attends vos avis ;) (vous pouvez dire que je suis une nounouille naïve hein, j'en ai conscience)


#313891

Foufy
Publiée le 14/10/2019 à 11:30

Salut Skyward,

je pense qu'il n'est pas simple d'avoué ses fautes quelqu'elles soient, et ceux que l'on soit excessif ou pas.

si je comprends bien tu as choisi de passer outre et essayer d'avancer dans ta relation, pour retrouver la confiance en lui, essaye de discuter au maximum avec lui, trouver des compromis auxquels tu es d'accord et non juste pour lui faire plaisir.

je pense que l'amour fait beaucoup, mais il ne fait pas tout. je te trouve courageux d'essayer de passer au dessus de ses tromperies. pour ma part je ne l'aurais pas fais.

enfin tout ça pour te dire si tu t'es sens capable continue, en dialoguant au max avec lui sans pression.


 1 vote #313894
Membre désinscrit
Publiée le 14/10/2019 à 11:33
Auteur du sujet

Je te remercie beaucoup pour ton avis et conseil :)

J'essaie en effet d'encourager le dialogue et l'écoute dans le couple. Malheureusement mon compagnon est un peu du genre fermé quand une huitre quand je le confronte, donc bon... Mais je perds pas espoir.

#313895
Foufy
Publiée le 14/10/2019 à 11:36

En ce qui conserne les huitres je m'y connais je suis ainsi... et je te comprends totalement là dessus c'est pas évident de dialoguer avec un mur... En tout cas courage je suis sur que cela aboutira sur du mieux!


 0 vote #313896
Mimoza
Publiée le 14/10/2019 à 11:39

Salut.

Le pardon est l'attitude la plus noble et la plus libératrice. A condition tout de meme que l'autre en fasse bon usage et ait conscience du cadeau. S'il est fermé comme une huitre, c'est probablement qu'il a beaucoup de choses à cacher. Méfie-toi. Et te mettre en danger VIH n'est pas admissible a priori s'il s'agit d'une attitude consciente et installée.


 1 vote #313898
Membre désinscrit
Publiée le 14/10/2019 à 11:44 - modifié par Skyward le 14/10/2019 - 11:46:23
Auteur du sujet

J'avoue que la question santé est ce qui me turlupine le plus. Je lui avais clairement dit (il y a très longtemps) que si il avait des écarts il valait mieux qu'on en parle et qu'on mette en place des règles dans notre vie sexuelle (tests MST réguliers, préservatifs). Je lui avais aussi dit que c'était un critère de rupture pour moi qu'il me mette en danger. Alors bien sûr il m'a dit qu'il se protégeait et faisait des tests régulier mais quelle preuve puis je avoir puisqu'il m'a tellement menti? En bonus, ça aide pas trop avec l'estime de soi et les complexes que je peux déjà avoir.

Malheureusement une fois qu'il a cassé même cet engagement, je me retrouve pas si sûr que ça dans mes convictions.

#313899
Kendany
Publiée le 14/10/2019 à 12:10 - modifié par Kendany le 14/10/2019 - 12:17:26

Bonjour. Skyward. En général j'ai tendance à pardonner à une personne uniquement si celle ci a des remords. Et si ce n'est pas trop grave aussi. Je ne sait pas si il en a ou pas car je ne le connais pas. Mais souvent quand on est addicte ou que l'on a un gros besoin comme ton ami apparement. A un moment ou un autre. Même si il à décidé de ne plus recommencer. Il y a de forte chances qu'il ce re laisser tanter dans le future et recommence. Car hélas certaines pulsions et tantations finissent pas avoire raisons de nous. En plus il est malhonnête et irresponsable. Et met sa vie et la sienne en danger. Donc voila si on pése le pour et le contre. Il y a beaucoups plus de contre je trouve. Mais aprés si tu discute avec lui comme tu l'a éxpliqué. Et que tu peut supporter qu'il ai d'autres rapports "protégés" cette fois ci. Alors là à la rigeure ca peut le faire je pense. Et encore tu ne sauras jamais si il te ment ou te dis la vérité. Sinon si tu es exclusife. Je pense que c'est mieux pour toi et ta santé de ne plus trainer avec lui.


 2 votes #313904
Charlina
Publiée le 14/10/2019 à 12:11 - modifié par charlina le 14/10/2019 - 12:17:42

Bonjour

Je pense qu'il faut savoir pardonner...mais pas trop. Je m'explique.

Le pardon est essentiel, il permet d'assainir des relations humaines car on se débarasse de l'amertume, de la rancune quand on peut améliorer une relation et la rendre saine. En revanche, il y a des choses parfois trop graves qui ne peuvent pas être pardonnées. Je songe notamment au viol. J'ai hélas connu ce problème à 18 ans et plusieurs autres tentatives de viol dont la dernière remonte à 3 ans...J'étais à l'auto-école, le moniteur m'a sautée dessus dans la voiture, pendant l'heure de conduite. Il a profité de ce que j'étais fatiguée à cause d'un médicament. Je l'ai poussé en lui criant 'non', il m'a cognée la tête contre la vitre. A cause de cette violence, j'ai perdu régulièrement connaissance dans la rue pendant 3 semaines. Il m'a tripotée comme si j'étais la putain de service, profitant de ma surprise. Je n'ai pas voulu porter plainte, parce que j'ai voulu me convaincre que malgré tout c'était quelqu'un de bien. Après cette tentative de viol, j'ai éclaté en sanglots dans la voiture. Lui se foutait de ma gueule : "oh qu'il est pervers , ce moniteur, hein ?!" J'étais à cette époque dans une logique de pardon (religieux) et je lui ai dit : "je ne vous en veux pas". Seulement voilà, cette tentative de pardon lui a peut-être donné bonne conscience mais pas à moi. Pendant 3 ans j'ai ruminé, je m'en suis voulue énormément de ne pas l'avoir cogné cet enfoiré ! Alors voilà, je pense qu'il y a des choses et des gens à ne pas pardonner. On n'est pas des saintes.


 1 vote #313905
ICarter
Publiée le 14/10/2019 à 12:14 - modifié par iCarter le 14/10/2019 - 12:22:11

Hello Skyward,

J'espère que tu arrives à gérer la situation. Mais d'après ce que j'ai lu c'est toi qui l'a découverte cette tromperie et non lui qui te l'a dite, ce qui veut dire que si tu ne l'avais pas découvert, il aurait pu le cacher et donc continuer à te mentir ce qui dans mon tableau de critères de respect me semble un manque total de respect pur et simple pour une relation qui dure depuis 4.5 ans, duréede temps suffisante pour installer une confiance mutuelle.

Sinon tu sembles avancer qu'il ne risque pas de changer pour toi vu qu'il est fermé a la discussion , ce qui aussi veut dire que tu es parti pour découvrir plein de choses sur lui (j'espère que tu aimes la découverte).

Ca aurait été un début de relation, ca aurait été moins grave mais d'après ce que tu as pu nous dire, je pense que vous ne vous correspondez pas sur le niveau sex, ce qui dans une relation durable peut compliquer les choses.

Donc la décision de pardon t'appartient, me concernant je te laisse deviner ce que j'aurai fait.

Bon courage et bises.

ICarter.


 3 votes #313906
Membre désinscrit
Publiée le 14/10/2019 à 12:18
Auteur du sujet

Je te remercie pour ton message, c'est très courageux de ta part de partager cela ici. C'est une expérience infâme... Bien entendu, ce genre de choses n'est absolument pas pardonnable, je dirais plutôt que c'est monstrueux comme attitude. Ces hommes là me répulsent; dégoutent et me font perdre foi en l'humanité. Tu es une personne forte et admirable, sache le.

En parlant de pardon religieux, j'étais à un mariage ce week end et le prêtre a fait tout un sermon sur le fait qu'il n'y avait aucune raison valide pour casser un mariage et qu'il fallait tout pardonner et ça m'a un peu dégoûté sur le moment.

Bon courage dans la vie, je te souhaite le meilleur ;)

#313907
Kendany
Publiée le 14/10/2019 à 12:20

En tout cas pour moi la malhonnéteté, Le risque de problémes de santés grave. et l'irrsponsabilité. Même si je peut pardonner certaines choses. Il y a des limites quand même. Je pense que je ne pourrais pas pardonner ca. Car ce n'est pas une personne de confiance et je sait qu'il recommencera.


 1 vote #313909
Membre désinscrit
Publiée le 14/10/2019 à 12:22
Auteur du sujet

Merci pour ta contribution, ton avis est très valide également. J'essaie vraiment de peser tous les paramètres en ce moment et les choses que tu as dites tournent dans ma tête depuis quelques jours.

J'ai un autre côté de moi qui me dit qu'il a pas un brin de méchanceté en lui, qu'il est juste faible, et je me sens un peu coupable à l'idée de le laisser seul aussi...

#313910
Scipio
Publiée le 14/10/2019 à 12:47 - modifié par Scipio le 14/10/2019 - 12:48:35

Tu viens ici pour avoir différents avis alors... il faut bien que quelqu'un te donne un point de vue qui tranche avec les précédents...

Contrairement à la quasi totalité des gens au-dessus de moi, je trouve qu'il ne sert à rien de pardonner. Ce n'est absolument pas une attitude noble, c'est de l'ersatz de christianisme, à tendre l'autre joue pour se laisser à nous frapper, encore et encore...

Ne pas pardonner, c'est avoir un mimnimum de respect pour sa personne. Ton copain t'a clairement manqué de respect, à de nombreuses reprises. C'est comme s'il se foutait de ta gueule ou t'avait à plusieurs reprises craché au visage.

Pourquoi pardonner ? Fermer les yeux ? Il recommencera éternellement, jusqu'à être trop vieux pour être dragué. Ce n'est qu'à partir de ce moment précis qu'il restera sagement avec toi, par défaut. Ces menteurs/trompeurs ne changent jamais.

Il ne faut pas hésiter à passer à autre chose parce que tu vaux mieux que cela. Il y a tellement de gays sympathiques, intéressants, drôles, intelligents, beaux et j'en passe qui ne demandent qu'à te rencontrer, et qui te respecteront. Tu n'es pas contraint de rester avec un type qui te crache dessus, tu es encore très jeune, et tu as sans doute une belle personnalité qui plaira à de nombreuses personnes qui en vaudront bien plus la peine.


 5 votes #313917
Membre désinscrit
Publiée le 14/10/2019 à 12:53
Auteur du sujet

Merci ton avis qui tranche un peu mais que je comprends tout à fait (en plus ça concorde bien avec mon dégout de plus en plus marqué pour les doctrines du christianisme).

Le respect c'est quelque chose d'important et j'ai en effet aussi l'impression qu'en le pardonant je me manque cruellement de respect à moi-même.

Sur le papier la décision est simple et claire à prendre. Malheureusement dans la réalité j'ai plus de mal, trop d'affect, on verra ce que ça donne.

#313919
Tangerine
Publiée le 14/10/2019 à 12:53

Salut Skyward,

Alors reprenons tout ça, car là-dedans il y a plusieurs choses à pardonner, et ça sera à toi de choisir pour chacune. Tu verras il y a plein de degrés dans le pardon :

  1. Vous étiez d'accord pour une relation exclusive et il n'a pas tenu parole

  2. Ce faisant il t'a mis en danger en ayant des relations sans protection

  3. Il t'a caché qu'il te trompait (c'est différent du 1, d'accord ?)

  4. Il n'a pas l'intention d'avoir désormais une relation exclusive avec toi (ou il en est incapable et le reconnait)

Maintenant, pour chaque proposition, décide si c'est pardonnable et comment, par exemple

  • pardonner pour le moment le temps de te faire vraiment à l'idée, en te réservant le droit de changer d'avis

  • pardonner pour cette fois mais c'est la dernière

  • pardonner seulement à certaines conditions (s'il change de comportement par exemple)

  • pardonner une partie mais pas tout

  • tout pardonner (et être prêt à sacrifier ta vie ^^ : option déconseillée)

Tu dis être une nounouille naïve, mais j'ai plutôt l'impression que tu es lucide, bravo à toi !

Les autres critères dont tu vas tenir compte, bien sûr, c'est : est-ce qu'il t'aime ? (on dirait que oui, il semble être là au quotidien pour toi) Est-ce que tu l'aimes ? (est-ce que tu l'aimes assez pour supporter ses infidélités) Est-ce que TU T'aimes ? (assez pour poser des limites fermes quant aux risques pour ta santé et ton petit cœur)

Voili-voilou, prends le temps qu'il te faut ^^ Et bon courage à toi. Découvrir que la personne qu'on aime n'est pas celle qu'on pensait, c'est pas facile à digérer au début...


 1 vote #313920
ICarter
Publiée le 14/10/2019 à 12:55 - modifié par iCarter le 14/10/2019 - 12:59:06

Au moins on est d'accord.

Donc il doit le quiter et FISSA avant qu'il ne lui fasse un bébé dans le dos, ou deux ou trois... :)


 1 vote #313922
Membre désinscrit
Publiée le 14/10/2019 à 13:01
Auteur du sujet

Super message, j'adore les listes, ça m'aide vachement à me structurer. Tu soulèves de très bons points que je vais essayer de murir.

Les gens sont super ici, merci, ça me pesait tellement d'être seul dans ma tête face à cette situation.

#313924
Scipio
Publiée le 14/10/2019 à 13:05

Bien sûr, il y a les pensées, l'envie, et les actes. Il est plus facile de ne plus avoir envie de rester avec son copain que d'y mettre réellement un terme. Ce serait mettre fin à une longue histoire qui a tout de même eu des moments très agréables et de bonheur. La peur du changement brusque de quotidien, la vie seule, et j'en passe ont raison de notre volonté d'y mettre un terme.

Je pense qu'il est déjà bien d'y réfléchir, tu te mets dans une position d'attente, d'observateur, tu agiras en fonction de ses prochains actes. Il peut toujours prodigieusement se rattraper ou définitivement s'enfoncer.

En tout cas, tu vis un moment charnière qui n'est pas très agréable. Rien que pour cette situation délicate, tu as tout mon soutien. Courage, et garde le sourire 🙂


 1 vote #313925
Membre désinscrit
Publiée le 14/10/2019 à 13:08
Auteur du sujet

le pire c'est que ça coincide avec une période délicate professionnellement (démission), donc c'est un peu la totale en ce moment. Peut être propice à du changement qui sait.

#313926
Maya67
Publiée le 14/10/2019 à 13:10

Charlina : Tu as utilisé tes mots importants, poursuit ainsi... Tu incarnes le courage et la force.

Skyward: Tu savais que ton chéri allait ailleurs, vu sa nature, et cela ne s'arrêtera pas.

Cette situation était silencieusement + ou - acceptée.

Le test VIH et autres IST, c'est rude. Soit c'est pour mettre les choses à plat, soit il prend des risques et là, je trouve cela insupportable. Quand on n'aime quelqu'un on ne lui impose pas ce type de maladies, c'est IRRESPECTUEUX et VIOLENT. Il est obligatoire de protéger son chéri, si on ne le fait pas pour soi, on le fait pour lui.

Donc soit c'est avec toi qu'il y a préservatif, soit c'est avec les autres. A-t-il eu des rapports non protégés? Quand a-t-il eu ces rapports non protégés? t'a-t-il protégé pendant 3 semaines? a-t-il fait les testes après 3 semaines? S'est-il rendu dans un centre pour prendre un traitement? Je me et lui poserais toutes ses questions en exogeant la vraie réponse. Et si tu n'as pas confiance impose lui le préservatif !!! Ce n'est pas négociable ce point, pour tout le reste, à toi de prendre le temps de réflexion, voir ce que TU souhaites.

Pense à toi, n'aie pas peur plus pour lui que pour toi! N'aie pas peur de la solitude ni pour lui, ni pour toi, elle s'apprivoise.

Prends ta décision.

mon avis: rien n'est inenvisageable et rien n'est définitif et irréversible dans un couple avec le temps, l'amour, la sincérité, la complicité et le respect...


 1 vote #313927
Amaranth
Publiée le 14/10/2019 à 13:13 - modifié par Amaranth le 14/10/2019 - 13:21:13

Salut ! Alors personnellement, quand il y a tromperie je ne pardonne pas et je dit Tchao d'un coup et je disparaît de sa vie (même longue relation et construction de vie).

Je suis toujours clair dés le début d'une relation, je pardonne facilement, mais si il y a bien un truc que je ne supporte pas c'est l'infidelité, c'est plus fort que moi, peut importe la volonté, je met fin direct.

D'ailleurs ça m'aide a l'oublier et de tourner la page plus facilement, bien sur les 1er jours et mois sont trés dur, mais je m'y fait rapidement, à toi de voir si tu veut continuer au risque de voir ta relationn'être finalement basé que sur le mensonge, ou refaire ta vie avec une autre personne.

bien sur cet un avis plutot radical est un peut negatif pour la suite, mais il reste purement personnel, l'amour ce construit avec des bases solides et parmi elle ce trouve la fidelite qui doit transcender les pulsions sexuelles.


 1 vote #313929
Maya67
Publiée le 14/10/2019 à 13:36

Le pardon, c'est inexistant et ce n'est qu'une notion religieuse.

On fait avec ce qu'il s'est passé, ce qu'il se passe et se passera encore.

La morale à deux balles judeo-chrétienne... voilà ce que j'en pense!


 1 vote #313934
Mimoza
Publiée le 14/10/2019 à 17:10 - modifié par mimoza le 15/10/2019 - 00:06:08

Le pardon est un sentiment élevé, qui ne va pas de soi. Pardonner ne signifie pas oublier, et encore moins dédoiner l'autre de son méfait. Le pardon est parfois la seule réponse possible pour guérir certaines blessures. Son bénéfice est avant tout pour soi-meme, meme si l'autre en perçoit aussi des retours positifs. Il s'agit de comprendre les faits, de considérer qu'ils sont humains, de ne pas en imputer l'entière responsabilité au seul acteur de ces faits. Il s'agit d'ouvrir son ame, de la purifier de la rancoeur, rancune, humiliation, jalousie, désir de vengeance, etc... Le pardon apporte une paix véritable en soi et instaure la bonne distanciation avec les faits.

Meme si le pardon est une valeur largement pronée par la religion, il n'en reste pas moins un sentiment qui existe et a toujours existé aussi en dehors de la religion.


 0 vote #313952
Lindos
Publiée le 14/10/2019 à 17:52 - modifié par Lindos le 14/10/2019 - 18:06:16

Dans le principe une erreur doit pouvoir être pardonnée. Ceci étant...

"Il a 9 ans de plus que moi et a plein d'expériences dérrière lui au passage."

Pardonnable, c'est sa vie antérieure.

"avec des paquets de mecs, y compris un type parti en vacances avec nous"

Difficilement pardonnable, révèle du mépris.

"[J'ai 25 ans] je suis avec un garçon depuis 4 ans et demi bientôt". "On habite ensemble depuis très longtemps (dans l'appartement dont il est proprio"."on faisait l'amour sans protection"

Impardonnable, un adulte doit protection à un jeune peu expérimenté. Faire passer en toute connaissance de cause son propre plaisir avant la protection d'une personne plus vulnérable s'appelle de la perversion, sujet à rechute : le pardon en devient inutile et ce faisant inaproprié.

"Sur le moment, je me suis dit que c'était mieux de pardonner et oublier, tout en ouvrant la relation (parce que bon ça sert à rien d'être naïf hein). Mais au fond, j'ai encore du mal à savoir si tout le bonheur qu'il m'apporte justifie cette grosse rupture de confiance."

Le problème est en effet dans ta dépendance et ta dévalorisation. D'un coté il est vrai qu'il y a un paquet de femmes, bien moins de gars, qui doivent supporter ce machisme, notamment lorsqu'elles sont logées et nourries par le macho. D'un autre coté c'est humiliant, et même dangereux sur le plan sanitaire a cause des risques d'IST. Par ailleurs en France chacun fait ce qu'il veut et respecte personne, c'est devenu culturel.

Au total, tu as 25 ans, on peut considérer que tu es désormais un homme, un homme se fait respecter (je ne dis pas que les femmes ne le devraient pas hein ^^ et d'ailleurs désormais elles le font).

Si tu ne le fais pas maintenant il y aura une forte probabilité de dérive, c'est-a-dire d'aggravation.... c'est mon avis.


 2 votes #313958
Membre désinscrit
Publiée le 14/10/2019 à 18:22
Auteur du sujet

Bonjour :)

Alors moi je pense que chaque "demande d'aide" mérite une attention.

Pour ma part, je me demandais une chose. Combien de fois as-tu excusé ton homme ? Parce que tu semble l'aimer. Mais jusqu'à quel point ?

On peut excuser, comme on peut pardonner. Mais on ne peut pas pardonner autant de fois qu'on peut excuser.

Déjà il fait le geste de t'avouer qu'il te trompe blablabla 🤢 non mais quel horreur préférer aller voir ailleurs plutôt que de se faire à l'idée et de respecter le fait que tu ne sois pas porter sexe ... Je trouve que c'est te manquer de respect à toi même, à qui tu es etc etc...

Bon bref comment puis-je t'aider ? (mais ai-je réellement aider quelqu'un ici grrr ????? lol).

A mon sens, tu mérites d'être heureux. 1 parmi tant d'autres certes, mais ce que j'ai lu me laisse penser qu'en tout cas ce mec te mérite pas. Fin relis toi et tu verras que je ne suis pas dur dans mes propos. Tu m'apparais malheureux pas nounouille (y a pire tkt pas et dans un sujet d'aide " l'écoute, la tolérance, le respect mais surtout la bienveillance dans les propos sont de mise, bon okay je repasserais lol si c'est pas perçu, non mais ça me fait chier de savoir que des mecs en couples se font trahir comme ça ... 😢 ).

En tout cas je me dis que tu devrais le quitter (rien que pour le test et les tromperies, 0 pardon 0 excuses - c'est mâlin j'ai la chanson de la MMA maintenant pff).

Bises. Stan.

#313959
Membre désinscrit
Publiée le 14/10/2019 à 19:12 - modifié par gael3592 le 14/10/2019 - 19:54:08
Auteur du sujet

Hello,

Avant de décider le pardonner ou pas, essaye si tu peux te rappeller ce que désires dans ta relation avec lui ?

Est-ce toujours le même ? tu veux plus, Ou tout simplement ne plus rien ? Pour atteindre ce que tu désires, est-ce que tu dispose plusieurs chemins? Sur ces chemins ou est ton chéri ? Rester à son point de départ, devant ou derrière toi ? Ou sur un autre chemin vers une destination inconnue ?

Est-ce que tu te sens très mal ? Si tel est le cas, il te faut d'abord une guérison. Après que le corps et l'esprit se guérissent, tu peux entamer le chemin de le pardonner, ou peut etre le pardonner ou pas n'est plus une préoccupation.

#313965
Maya67
Publiée le 14/10/2019 à 19:19

Et bien si ce n'est pas de la religion...

je n'ai pas un corps et une âme, dont l'un se fera manger par les vers et l'autre montera au ciel.

Je ne suis pas élevée 1.565m Lol

J'ai clairement terminé par les exigences, pour moi, incontournables d'être en couple.

mon avis: rien n'est inenvisageable et rien n'est définitif et irréversible dans un couple avec le temps, l'amour, la sincérité, la complicité et le respect...

A toi, Skyward de te positionner, est-ce que tout y est? Il est évident que cela va continuer comme ça, éventuellement, pendant quelques jours, semaines... il va tenir, mais cela reprendra, d'après les données que tu nous donnes.

Si tu acceptes cette vie... Alors protéges toi dans tous les sens du terme!

Mon couple a capoté sérieusement, je suis allée voir si l'herbe était plus verte ailleurs, mais mon mari le savait très clairement avant même que cela n'arrive, je me suis protégée pour nous deux, notre couple est reparti après mûres réflexions et des heures de discussion. Je ne l'ai jamais trahi ni trompé, et réciproquement. Nous nous sommes respectés, nous sommes restés sincères, nous nous aimions toujours, nous étions un moment écartés de la complicité, elle est vite revenue et je ne parle pas de sexualité mais bien de sentiments humains.


 2 votes #313966
Plume
Publiée le 14/10/2019 à 19:51

Chère Nounouille Naïve,

Je suis réputée pour être de nature gentille (trop peut être). Mais ton mec a été trop loin et rien ne dit qu'il va plus te respecter dans le futur qu'il ne l'a fait dans le passé.

Bref, tu mérites mieux!!!

Plume


 2 votes #313977
Membre désinscrit
Publiée le 14/10/2019 à 20:03
Auteur du sujet

En même temps la religion ptain si faut aller à confesse pour pardonner plutôt que ce soit l'autre qui y aille pour se faire pardonner (et encore si il s'excuse et qu'il recommence je vous fais pas le tableau) où va t-on, perso moi le mec je l'aurais quitter déjà pour le test le reste me laisse penser qu'il en a rien à foutre de son mec...

Puis bon la ça me semble être un garçon sympa, pas un animal voué à l'abattoir, dsl pour l'image dégueulasse mais fallait que ça sorte...

#313982
Superpink
Publiée le 14/10/2019 à 20:46

Salut Skyward, avant de penser au pardon je pense que tu dois surtout te demander si cette nouvelle situation (relation libre, enfin surtout de son côté que du tiens) te conviens. Tu dis bien qu'au départ tu ne voulais clairement pas de ça, même si tu savais qu'il risquait d'avoir des écarts. Je pense donc que tu dois surtout penser à toi : est-ce que cette situation (et l'état de fait qu'il t'a trompé allègrement si je puis m'exprimer ainsi), est-ce vraiment ce que tu souhaites ou bien tu ne veux juste pas mettre fin à une relation n'a pas eu que des mauvais côtés ?

Ensuite pour ce qui est du pardon, en ce qui me concerne ce serait non catégorique car tu a été clair sur les "termes du contrat" et en plus il va pouvoir continuer ses écarts, certes parce que c'est une relation libre à présent mais j'ai l'impression que cette configuration ne te plais guère non plus donc pour moi c'est comme si de son point de vue il pouvait faire tout ce qu'il veut. En plus tu dis qu'il semble fermé donc il n'a pas l'air d'avoir beaucoup de regrets et d'empathie à ton égard s'il ne t'écoute pas alors qu'il doit bien savoir que cela t'a blessé. Si cette situation ne te conviens pas réellement (pas juste parce que tu ne veux pas mettre fin, et être seul à nouveau) alors prends ton temps (comme tu as d'autres problèmes en ce moment) et mets fin à cette relation. Comme il a été dit, tu peux trouver quelqu'un qui te correspond plus cette fois en ne faisant aucune concession dès le départ.


 0 vote #313995