Fuis moi je te suis, suis moi je te fuis !?

Ancien membre   - Modification par Wiloooo le 17/02/2020 - 11:24:43

Je voulais savoir si cette méthode marche avec vous?, Si vous pensiez que quelqu'un à déja essayer de l'appliquer sur vous ou si vous l'avez utilisé...? Perso,je ne suis vraiment pas fan de ce genre de jeux car je trouve que les relations interpersonnelles doivent être simple, franches ou ne pas être.

avatar contributeur de Wonder Woman
👮 Modération Wonder Woman   - modifié par w0nderwOOman le 11/08/2019 - 23:24:25

Non.

Je suis bien trop fière 😤 pour courir après une personne qui me fuit - sauf si je joue à chats avec des gosses :) Si on me fuit, qu'il en soit ainsi (je pleurerai en cachette dans les toilettes). Et si moi je fuis, ce n'est pas pour être suivie. Cosmopolitan, ma bible du désespoir, dit de suis-moi j'te fuis, fuis-moi j'te suis que c'est un jeu qui peut fonctionner lors des débuts d'une relation, mais qui, passé 16 ans et demi, n'a plus grand intérêt. Et je l'avoue - je fais mon "cosmoing-out" - je suis d'accord avec cette affirmation. Si une personne nous intéresse et que c'est vraiment réciproque : pourquoi faire l'indifférent·e ? Après, chacun·e joue aux jeux qui lui plaît... en tout cas, ce jeu ne me plaît pas du tout. Et je ne connais aucun·e fan d'un tel jeu, des victimes, oui mais des fans, non.

Voili voilou et bon courage ^^

Je suis pour l'écologie, pour que chaque enfant ait accès à l'éducation et surtout : pour la paix dans le monde :P

Ancien membre  

Aucun intérêt pour moi non plus. Illustrons ça :

Dans cette technique, la personne A commence par draguer à fond la personne B et lorsque la personne B développe enfin des sentiments (des sentiments sincères), la personne A cesse tout effort. Parfois, c'est pour recevoir ceux de la personne B ; d'autres fois, c'est simplement du désintérêt pour cette dernière ("comprenez-vous, maintenant que je l'ai dans ma poche, il n'y a plus de challenge, ce n'est plus drôle").

Pour l'avoir vécu à mes dépens, je ne suis absolument pas adepte de ce système. Après je peux concevoir que d'autres y voient une forme de jeu de séduction. Seulement, pour que jeu il y ait, il faut que les deux parties soient consentantes. Or, dans la plupart des cas, c'est très souvent la personne A (ou la B, choisissez ce que vous préférez) qui va prendre cette décision seule sans en parler. Quand c'est fait de manière aussi maladroite, ce qui devait être un jeu se rapproche plus de la manipulation, que celle-ci soit volontaire ou non.

Dime  

Hello.

ça semble assez perverse en effet, si l'on se place dans l'optique ou ce serait volontaire.

Si cela se fait lors d'une rupture, c'est assez classique.

Aprés, ce peut etre fait involontairement, par des gens qui n'assumeraient pas bien leur sexualité par exemple. Auquel cas, c'est dommage. ça frustre et fait souffrir pour pas grand chose.

Ancien membre  

Bonjour,

Paraît il que cette méthode fonctionne pour les personnes en re conquête.. Mais pour moi je ne vois pas l'intérêt de cette pratique.

Ancien membre  

Bonsoir,

Pas du tout adepte de ce jeu qui laisse celui qui en est le sujet dans l'incertitude et l'incompréhension....On espère, on désespère au gré des signaux envoyés par l'autre jusqu'à ce qu'on décide d'avoir une réponse claire.....Je pense pour ma part qu'on sert parfois juste à regonfler l'égo de l'autre, à lui donner l'occasion de connaître le plaisir de se sentir désirable.Pour l'avoir expérimenté, ça fait souffrir... alors aucun intérêt !!!!

Ancien membre  

Bonjour.

Comme dit plus haut, je trouve aussi que c'est très pervers comme méthode. Ça joue sur la jalousie, l'incompréhension, et en allant plus loin : la manipulation, c'est bien vrai. Alors quand je dis ça, je veux sous-entendre lorsque la personne qui l'utilise se montre chaleureuse, et du jour au lendemain, sans savoir pourquoi, se montre froide et distante. A la limite de la bipolarité.

A titre personnel, je n'y suis absolument pas réceptif. Auparavant, je me laissais souvent avoir dans cette spirale, mais avec le temps, et surtout quand on a de la confiance en soi et qu'on sait ce qu'on vaut, on en vient à se situer au-delà de ça.

Ancien membre   - modifié par Alaryk le 14/08/2019 - 10:48:46

Je pense pareil que toi, Destati, mais d'un autre coté je me dis que peu-etre les gens qui pratiquent ça le font sans en avoir conscience...🤨 ... peu-être pour ce rassurer par rapport aux experiences vécues anterieurement . 🤨

avatar contributeur de Wonder Woman
👮 Modération Wonder Woman  

Si ces personnes pouvaient se rassurer autrement, ce serait VACHEMENT sympa :-) Tout le monde a des problèmes, tout le monde a un passé, tout le monde a des emmerdes... en tout cas, j'ai arrêté de faire de la psychologie-bénévole-à-sens-unique des gens qui me fuient (rooo ça vaaaa, il n'y en a pas des millions ni des centaines non plus LOL) - je parle des gens que je connais peu, pas des autres. Si une relation devient inconfortable ou déséquilibrée en notre défaveur : soit on en parle pour assainir les choses. Et si ce n'est pas possible de dialoguer comme des grand·e·s: 👉 NEXT !!!

Je suis pour l'écologie, pour que chaque enfant ait accès à l'éducation et surtout : pour la paix dans le monde :P

Ancien membre  

@Alaryk, peut-être bien que oui ! Et pour aller plus loin, peut-être aussi que la personne "teste" l'autre en faisant ça ? Comme si elle voulait s'assurer de quelque chose ? Je ne sais pas du tout, parfois les gens sont "compliqués" et souvent, le piège, c'est qu'en vivant de mauvaises expériences, certaines personnes ont tendance à mettre tout le monde dans le même panier. "Jean-Claude(tte) m'a trompé(e). Ok. Les mecs/nanas sont tous/toutes des (veuillez compléter la phrase avec votre insulte favorite) !"

C'est bien de savoir discerner les choses. Parce que si on part avec ce mauvais feeling, c'est déjà bien mal barré !

@W0nderwOOman : bel état d'esprit !

Ancien membre  

Tout comme de préconiser d'aller draguer ailleurs au prétexte de susciter l'intérêt en usant du levier de la jalousie . Posture malsaine préférée au dialogue . Si c'est leur seule façon de "se retenir/s'attacher" pour ces couples , y a pas grand chose à perdre . Next , en effet .

Superpink   - modifié par Superpink le 15/08/2019 - 16:48:23

Je suis actuellement en train de "récupérer" de ce jeu du "Fuis moi je te suis, suis moi je te fuis". Je ne savais pas que ça se nommait ainsi mais j'ai clairement été dans le rôle de la personne B qu'une personne A s'est amusée à faire tourner en bourrique en me faisant tourner la tête pour finalement m'ignorer royalement... Finalement j'essaie d'oublier A mais ce petit jeu a fait que je me suis vraiment attaché maintenant (croyant naivement qu'enfin était venu le temps de mon histoire d'amour digne de $insérer le nom d'une comédie romantique pour ado$)... En plus, je crois que ce A est hétéro donc je ne comprends pas pourquoi il s'est "acharné" sur moi qui ne lui avait rien demandé... 😩

Ancien membre  

Finalement je me rends compte qu'on est nombreux à trouver ce jeu malsain et pourtant en regardant youtube et autre coach en séduction il semblerait que ce soit une "méthode" de drague qui marche.

Perso, je m'en lasserait et passerais à quelqu'un d'autre on est quand même + de 65 millions rien qu'en France. 🤗

Ancien membre  

Aie aie aie, courage Superpink ! Pas évident du tout ton affaire (surtout avec un "semble-t-il" hétéro qui te fait tourner en bourrique) ! Il ne faut pas te décourager. Si ça ne se fait pas, c'est que quelque chose de mieux t'attends ! 😃

@Alaryk : après, c'est peut-être une méthode qui fonctionne avec un certain type de personnes ? Mais, reste que je pense qu'elle ne doit pas être bien adaptée à tout le monde. Pfiou ! + de 65 millions, rien que ça ! 😂

Ancien membre  

Personnellement, ça me donne juste l'image d'une personne absolument pas fiable, ni sérieuse, ni honnête..

Pour moi, c'est directement dans la case "inconnu" de façon permanente, y a même pas moyen de négocier le titre de connaissance.

(J'parle dans le cas où y a pas déjà une relation de construite, beaucoup de choses changent en fonction du contexte)

Superpink  

Merci @Destati ! Je me suis fait avoir mais en même temps son jeu a duré un peu plus d'un an et il m'a même dit droit dans les yeux "Je t'aime" avec main posée sur la mienne et tout (extérieurement j'étais en mode "Heuu..." mais intérieurement en mode "cri de joie&surprise beaucoup trop aigu pour mes cordes vocales")... Mais bon quand j'essayais de m'approcher (dans le sens lui parler davantage pour mieux le connaitre) il s'éloignait donc j'imagine qu'en fait je ne l'intéresse pas plus que ça et il faisait juste ça "pour rire" (Trèèèèès drôle 😖 ). Pourtant parfois j'avais l'impression qu'il était sincère dans ses compliments mais je n'ai pas la certitude que tout ça soit vrai donc tant pis. Après tout comme le dit @Alaryk il y a 65 millions de personnes (moins mon fameux A) qui attendent patiamment que je leur parle pour m'aimer : il semble donc que j'ai l'embarras du choix 😄 A ce propos si ça intéresse des gens, cette vidéo TED explique qu'en réalité on a pas tellement l'embarras du choix (nooooon c'est vrai ?) mais donne de bon conseils pour ne pas finir seul dans un appartement rempli de chats et de goélands (oui, pourquoi pas après tout).

avatar contributeur de Emilie
Emilie  

Je pense que cette méthode peut marcher pour certaines personnes, celles qui ont peur de "la relation de couple", qui fuient dès que les choses deviennent (trop rapidement pour eux) un peu trop sérieuse.. Cependant il ne faut pas que cette situation dure trop longtemps, au risque qu'une des deux personnes prenne cela pour du désintérêt et passe finalement à autre chose..

Quand a Superpink, peut être que ce mec hetero est un homo refoulé, qu'il a peur de s'assumer.... Peur de sa sexualité... Non ?

Superpink  

C'est bien possible oui et si c'était le cas ce serait super pour moi. Mais le problème est simple : "Comment savoir s'il est hétéro ou autre chose ?". Parce que s'il n'est pas hétéro je peux au moins compter sur la solidarité LGBT+ pour qu'il ne le prenne pas trop mal. J'ai beaucoup cherché sur Internet comment faire pour savoir. Certains disent qu'il faut observer sa conduite et ses gouts mais en poussant la réflexion tout le monde semble dire que ce ne sont pas des indices significatifs (et en plus ça frôle souvent les clichés très bof et le concernant il n'y a pas grand chose sur ses réseaux sociaux qui sont pour la plupart privés). Toute ma phase de recherche sur lui en détective est assez bien résumé par cette vidéo humoristique (en anglais).

Il y a aussi "l'astuce" de l'amitité pour progressivement voir sa réaction aux thématiques LGBT+ mais ce n'est pas possible dans mon cas vu qu'il m'évite/ignore un peu (si je lui envoie de messages il répond puis cesse de répondre sans raison...). En plus s'il est refoulé il risque de dire des choses qui vont m'induire en erreur. Il ne reste donc que l'option tout lui avouer et croiser les doigts. Il n'y a réellement rien d'autre je crois (et crois moi j'ai imaginé de nombreux stratagèmes pour savoir) puisque il n'y a rien qui peut mettre plus en confiance que quelqu'un qui s'ouvre à vous. Et encore même là il pourrait ne pas dire la vérité mais c'est tout de même moins probable que si j'arrive et sans explication je lui demande "T'es gay ?". Je n'aime pas cette solution de lui dire ce que je ressens car je deviens alors vulnérable... 😩

avatar contributeur de Emilie
Emilie  

Dans ses moments "mimi" peut etre pourrait tu lui faire part de tes questionnements... Lui dire que tu ne comprend pas trop ou il veut en venir... Son comportement, pourquoi il change comme ça si vite d'une minute à l'autre...

Après tu as raison, c'est plus facile de se livrer à quelqu'un qui s'est déjà ouvert à toi dans ce cas là que quelqu'un lambda.. Il prendrait trop de risques à se confier à ce niveau là sachant qu'il ne veut pas que sa sexualité se sache pour le moment ...

Compliqué.. A toi de voir si tu prend le risque d'être vulnérable face à lui ou pas..

Après c'est con mais j'aime bien cette expression et ça me donne souvent du courage mais "qui ne tente rien a rien..."

Superpink  

Hmm... Qui ne tente rien n'a rien c'est bien vrai. Je pense que c'est mieux que j'arrête de suranalyser et que je me conduise plus "instinctivement". Cela fait peut-être un peu niais de penser ça mais je pense que quand on rencontre une personne avec qui on peut développer une relation équilibrée, on "sent" qu'on est sur la même longueur d'onde et qu'il n'y a pas trop de risque. Après ce n'est pas obligé qu'on ressente cette connexion tout de suite, je préfère donc ne pas me fermer et me dire que je tenterai lorsque je sentirai cela (pas forcément avec lui je ne vais pas l'attendre toute ma vie non plus).

D'ailleurs je pense que pour revenir au sujet c'est ça qui est particulièrement agaçant dans ce jeu du "Fuis moi je te suis, suis moi je te fuis". Puisque l'autre envoie des signaux ambigus on peine à savoir s'il y a ou non connexion et on est donc ballotté entre espoir et désespoir. Je suis donc de l'avis de W0nderwOOman et Alaryk, c'est mieux quand les relations sont simples et qu'on essaie pas de s'amuser à souffler le chaud et le froid et c'est difficile d'apprécier une telle conduite. En plus toutes ces alternances chaud froid chaud froid ce n'est bon qu'à donner un rhume (sentimental) 😆

avatar contributeur de Wonder Woman
👮 Modération Wonder Woman  

Ça dépend de chaque histoire ou de chaque personne. Je crois que tout le monde est différent mais également que tout le monde n'est pas bien intentionné dans le domaine "amoureux".

Ou pas. Encore faut-il savoir lire dans les pensées des gens pour deviner le combat intérieur auquel ils se livrent. Sachant que beaucoup ne s'expriment pas du tout clairement quand ils sont en phase d'évitement (avant le ghosting)... Je peux comprendre qu'il soit plus rassurant d'imaginer que telle personnne est face à un terrible dilemme existentiel plutôt que de se dire « elle ne m'aime pas vraiment » (voire pas du tout). Je pense que quand on aime vraiment quelqu'un·e, on peut aller jusqu'à changer sa vie de façon irrémédiable pour cet·te autre qu'on aime. Après, chacun·e son système de valeurs et de croyances personnelles. S'il y en qui ne veulent rien changer : qu'il en soit ainsi, c'est un choix qu'il faudra respecter.


Cinq mois après la création de ce topic, je crois que l'amour semble tellement inaccessible qu'à défaut de vivre une vraie relation durable et épanouissante, certain·e·s vont se contenter de ce qu'il·elle·s peuvent recevoir. S'il s'agit de quelques parties du jeu fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis, il·elle·s joueront en espérant indéfiniment que le jeu se transforme en une relation plus sérieuse. Or si l'autre "partenaire de jeu" a des espoirs totalement différents, de surcroît non verbalisés : c'est inéluctable, tôt ou tard il y aura déception.

Est-ce si difficile de communiquer simplement, en se disant la vérité ?

Je suis pour l'écologie, pour que chaque enfant ait accès à l'éducation et surtout : pour la paix dans le monde :P

Tazsud  

je pense que les relations humaines sont par nature pas simples et il convient de ne pas les complexifier d'avantage. Le jeu du chat et de la souris peut avoir un intérêt à condition que les deux veuillent bien y jouer. On peut imaginer que chacun a son fonctionnement. Dans une relation amoureuse l'on doit aller vers l'autre suffisamment pour susciter son intérêt mais pas trop pour ne pas le voir s'enfuir. C'est un jeu qui demande sans doute assurance et expérience

avatar contributeur de Wonder Woman
👮 Modération Wonder Woman   - modifié par w0nderwOOman le 06/01/2020 - 18:36:26

Pourquoi acceptes-tu cela ? Qui es-tu pour mériter d'être traitée ainsi ? La violence physique ou verbale n'est pas acceptable, même lorsque ça se produit "de temps en temps". Il est habituel que les compagnes/compagnons maltraité·e·s défendent leur conjoint·e maltraitant·e, en croyant parfois l'avoir bien cherché... parce ce que c'est compliqué en ce moment, parce qu'elle n'est pas de bonne humeur, parce que ceci ou parce que cela : STOP ! Rien ne justifie d'être maltraitée, même une seule fois. Et même si cette personne n'est pas ta conjointe. Que les gens s'énervent ou se disputent : d'accord, mais c'est tout à fait possible sans insultes, ni violence. Pourquoi ne pas claquer la porte pour aller prendre l'air et se calmer simplement ?

Même quand elle vient de te jeter avec une grande violence ?

Les gens ont le droit d'être compliqués mais ils ont aussi droit de respecter les autres ;) Bon courage

Je suis pour l'écologie, pour que chaque enfant ait accès à l'éducation et surtout : pour la paix dans le monde :P

Ancien membre  

J'ai été victime d'un crétin du style. J'ai morflé.

Je me suis promise de ne plus me laisser faire.

avatar contributeur de Wonder Woman
👮 Modération Wonder Woman  

Ah non ! pas du tout. Je dirais plutôt que ça ressemble au syndrome du sauveur...

Je suis pour l'écologie, pour que chaque enfant ait accès à l'éducation et surtout : pour la paix dans le monde :P

avatar contributeur de KeiJapan
KeiJapan  

Je vois que beaucoup de choses ont été dites. Je pense que mon message arrive bien tardivement, mais personnellement, si je fuis une personne, ce que j´ai mes raisons. Mais jamais je n´irais suivre une personne qui me fuit. Ça me paraît logique. Une communication en mettant carte sur table est plus honnête je trouve. Mais si un personne que je fuis me suit toujours, je flipperais personnellement (ça depend de la situation, mais me connaissant, je n'accepterais pas cette pratique).

Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.