Situation confuse avec un mec croisé au travail

Forum Gay - Créé le


auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Situation confuse avec un mec croisé au travail

Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour à tous et à toutes,

J’aborde une situation un peu étrange auquel je suis confronté. En effet, il y a un an, au boulot, j’ai remarqué qu’un nouveau mec me regarde avec insistance (ps ; je suis plutôt discret, difficile de s’en douter sur mon orientation homosexuelle et je bossais dans une grande entreprise ou on connait pas tout le monde, et ce n’est pas la coutume de saluer tout le monde pour situer un peu le contexte), avec le temps j'ai trouvé une attirance grandissante pour lui, je le trouve attitrant autant par son physique que de sa personnalité : une personne souriante, joyeuse, ouverte et même sociable alors que moi je suis plutôt réservé.

Je commence à échanger des regards avec lui, voir même des sourires et il se tourne souvent la tête quand on se croise, et il se met parfois à côté de moi quand il me voit à la machine à café, mais comme il s’agit que des doutes et que je suis un peu timide, je ne l’aborde jamais, surtout qu’il me regarde quand il est avec ses collègues, mais me fuit le regard, les rares fois quand il est seul.

Un jour, en se croisant à nouveau, lui avec ses collègues et moi avec les miens, quand il se met à côté de moi, il appelle un de ses collègues par son prénom (je ne sais pas si il a fait intentionnellement ou pas), j’ai fais des recherches dans l’annuaire sur son collègue et son équipe et j’ai trouvé son nom. Dès que je trouve son nom, je vais consulter son profil LinkedIn et je m’autorise à le chercher dans les réseaux sociaux, et là je suis plutôt surpris, car lui qui est modeste au travail, est issu d’un milieu aisé, néanmoins son profil est public et neutre, je ne vois aucune information susceptible sur sa sexualité ou ses relations amoureuses alors que ses potes s’affichent bien avec leurs copines et je vois des affinités culturelles et des intérêts commun, et il n’est pas photogénique. Par contre, à son âge (il a mon âge) il a déjà un poste de responsabilité et sur chacun des réseaux il a plus de 5 fois de contacts que moi.

Au fil des jours, je ne vois pas sur LinkedIn qu’il consulté mon profil (sur ce réseau, on peut voir les personnes qui ont consulté ton profil), même si ça prouve rien car il se peut qu’il n’a pas vu ma visite si il est en mode privé ou tout simplement qu'il ne s’est pas connecté ou qu’il ne regarde pas ses notifications de visites, et vu que la situation n’évoluait pas et je me sentais étant d’origine étrangère en complexe d’infériorité qui n’améliore pas mon manque de confiance en moi. Je jette l’éponge et je fuis désormais son regard pendant des mois, je ne sais pas s’il me regardait durant cette période.

Mais, en le croissant régulièrement, mon attirance pour lui ne s’affaiblit pas, et je me dis que c’est bête d’avoir des préjugés et que lui pouvait faire autant, il voit bien que je suis d’origine étrangère. Je recommence à le regarder discrètement, et le même scénario se répète : échange de regards, il se tourne la tête quand il me croise, et s’arrête à la machine à café quand il me voit, pour l’anecdote une fois j’ai fait un signe d’agacement en le croisant, du genre arrête de me mater si on n’avance pas, et lui il imite le même geste. Mais j’étais toujours dans un grand dilemme, lui monter des signes pour lui dire je suis intéressé par lui, ou essayer de ne pas faire trop, pour ne lui paraître un taré qui le harcèle.

Pour des raisons purement professionnelles, il fallait quitter cette entreprise, la vieille de mon départ, j’attends l’heure de déjeuner, pour lui envoyer sur le Skype d’entreprise un message « .. » (je ne savais pas trop quoi l’envoyer, le bonjour, ça était trop personnel, c’était juste pour lui donner un signe avant de partir) et je ferme mon PC aussitôt, au retour de la pause déjeuné, je vois qu’il m’avait répondu : « Bonjour ! », j’avoue ce n’était pas ma réponse fantasmé, je n’ai pas poursuivi la discussion.

Par rapport à cette réponse y a plusieurs possibilités, soit c’est une réponse spontané de sa part, puisque c’est très probable, qu’il ne connait pas mon nom (moi je l’ai su par mes recherches), soit je suis un parfait inconnu pour lui, soit il connait mon nom et il ne savait pas comment réagir, il peut penser que je le teste voir pire que je me fou sa gueule. Et au final je ne sais pas trop si je lui ai donné des signes pour lui montrer que je suis intéressé, ou que je l’ai rebuté, ne donnant pas assez des signes voir même si je me suis montré indiffèrent.

Merci de m’avoir lu. Je vous remercie de me donner votre avis sur la situation (si vous trouvez qu’il se peut qu’il est intéressé par moi par son comportement ou non) et quelle sera votre réaction si vous recevez ce type de message, car d’un côté, j’ai parfois envie de tourner la page et voir ailleurs, et d’un autre côté, je souffre, c’est trop frustrant, car il m’intéresse toujours, je peux pas m’empêcher d’aller voir son profil, et le fait d’avoir des doutes, me laisse toujours en attente et par peur d’avoir des regrets d’avoir laissé passer une relation prometteuse, si c’est la cas, comment lui aborder ou le donner un signe ou bien tout simplement que faire si je serai un jour confronté à la même situation.


0

Bonjour,

Ca fait plus d´un an que ça dure. Il est temps de mettre fin à ce manège et arrêter de tourner autour du pot. Comme tu es du genre timide, je te conseil de lui envoyer un message électronique pour lui faire part de tes sentiments. Prends ton courage à deux mains, bonne chance :)


0

Salut Anonyme ,

Le seul truc que je dirais c'est que essayer d'avoir une relation sentimentale avec un mec de son boulot est risqué...y compris dans une grande entreprise et je pense qu'au bout de tout ce temps si il avait du se passer quelque chose ce serait déjà fait...là je crois que tu te fait des faux espoirs / fausses impression.

Cordialement

Stéphane


0

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements

Merci à vos deux pour vos réponses.

Oui, il se peut que j’ai fait des faux espoirs / fausses impressions, c’est pour cela que je souhaitais un regard extérieur, mais comment alors justifier son comportement, même si il me regardait parce que supposont que je le regardais initialement, pendant toute cette période, il aurait finir par se lasser et pourquoi il se tournait la tête.

Je ne pense pas que une relation sentimentale au travail c’est risqué en soit, y a une proportion élevée de copules hétérosexuelles qui se forment au travail, mais c’est plutôt la façon d’agir, il est claire qu’il ne faut pas se précipiter vers un collègue ou faire des allusions sexuelles, mais il s’agit d’une personne « éloignée », il était simple de l’ignorer et de toute façon, j’ai quitté cette entreprise.

Ce n’est pas vraiment un an que ça dure réellement, car y a eu une longue période où j’ai jeté l’éponge, mais le scénario s’est répété ces dernières semaines, et vu le contexte professionnel, je ne pouvais pas se précipiter, il se peut aussi que je suis resté trop passif, ne lui donnant pas de signes.

Je trouve que lui faire un message électronique pour lui faire mes sentiments, est trop personnel voir même un peu ridicule vu la situation, et il n’y a pas vraiment de sentiments puisque on se connait pas réellement et ça reste risqué puisque dans mon domaine professionnel, je risque de le croiser à nouveau, j’envisage plutôt de lui envoyer une invitation de contact sur un réseau professionnel, et je verrai sa réaction, si il m’aborde pas, je considère alors que c’est mort.

Comment je dois agir si je serai conforté plus tard à la même situation ? pour tirer une leçon de cette histoire. Merci.


0


Tu es dans l´analyse excessive, la surinterprétation de ses moindres faits et gestes. Parfois un peu de folie peut faire du bien.


0


41 remerciements

Tu aurais pu lui demander s'il est sur betolerant... ? S'il ne comprend pas ou ne cherche pas c'est mort ^^

Sinon il y avait bien la solution d'être maladroit en le croisant, pour l'obliger à dialoguer, mais c'est plus délicat.

Sinon comme dit par d'autres, les relations au boulot c'est toujours délicat, surtout lorsqu'on se fâche après s'être bien entendus, y compris chez les hétéros.


0

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements

Oui, je ne suis pas spontané, j’ai tendance à faire des réflexions poussées, d’où mon post pour demander de l’aide, car ça me dépasse.

Je veux bien prendre une initiative, mais je pense j’ai peur de la réaction, d’être humilié, d’où mon obsession de trouver le moindre indice pour se sentir rassuré.

Quelle solution est envisageable pour tourner la page définitivement et passer à autre chose et que j’arrête cette fixation sur une personne.


0



Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit