Je ne sais plus quoi penser de cette relation.

photo de l'auteur Twigton
Twigton
Homme de 29 ans
Lille

Bonsoir tout le monde,

Voici mon histoire, et j'ai beaucoup de mal à y voir clair. Je vais essayer d'être le plus objectif possible.

Il y a bientôt 4 ans, je me sépare de mon ex-compagne. La rupture a été difficile étant donné qu'elle est partie avec un autre homme. La relation allait mal de toute manière, et la confiance avait été, il me semble très abîmée quand je m'étais déclaré bi après cinq ans de relation. C'est une raison parmi d'autres, pas exclusivement ce qui l'a fait partir.

Mis à part elle, rares sont ceux qui me savent bisexuel. Par peur, sûrement, mais aussi par choix car je considère que les personnes qui m'entourent sont déjà mal à l'aise et intolérantes vis-à-vis de l'homosexualité et qu'elles le sont d'autant plus avec les bis (question de "ne pas savoir choisir", d'être pervers, d'être un homo refoulé et j'en passe.) Je présenterai à mes proches la personne avec qui j'ai envie de faire un bout de chemin.

Je me retrouve donc célibataire et assez esseulé, j'avais à l'époque très peu d'amis. Quelques mois passent et je me suis donc crée un nouveau cercle de personnes. Parmi celles-ci, un garçon, avec qui pourtant j'avais du mal à accrocher au départ. Il a dix ans de plus, une femme, des enfants. A l'époque, zéro point commun.

Et puis, au fil des mois, sans que je m'en rende réellement compte, on est de plus en plus proches. On se révèle des intérêts communs, les voyages, la musique.

On fait des projets ensemble, beaucoup d'activités, on part en weekend tous les deux.

On se parle beaucoup, on a une relation que je considère comme assez forte, très complice, très sensible. Une relation qui n'appartient qu'à nous.

Puis vient le moment où il se confie sur le fait de quitter sa femme parce qu'il ne l'aime plus, chose faite il y a quelques semaines.

Je me connais bien, j'ai beaucoup observé, j'ai une très bonne intuition. Et je pense qu'il n'est pas aveugle. Mon attitude doit me trahir. Moi, c'est clair, je suis amoureux et je n'arrive pas à avancer. Je sens que des choses remuent en lui.

Comme si on savait tous les deux, mais qu'on osait pas se le dire. La seule chose un peu ouf qu'on sache se dire, c'est qu'on s'adore. Tout passe par le non-verbal, par des regards, par des sms faussement amicaux du style "j'ai pensé à toi parce que tel film passe et que c'est ton préféré". Mais pas comme deux potes peuvent se le dire. Le ton est différent et c'est ce qui pour moi fait toute la différence.

De mon côté je n'ose pas me révéler, déjà parce le sachant en pleine séparation, c'est pas le meilleur moment, aussi de peur de complètement me tromper (ce que, sincèrement et objectivement, je ne pense pas) et que de ce fait cette relation bancale mais qui tout de même a le mérite d'exister ne s'effondre. Par fierté aussi, certainement.

De son côté, l'hypothèse d'une grande remise en question à presque 40 ans qui fait sûrement très peur ? A vrai dire, je ne sais pas, je ne peux pas penser à sa place (malheureusement 😉 )

Mon côté spirituel me fait bien penser que cette relation n'est pas due au hasard. Et plus on avance, plus je me dis que de façon très rationnelle, cette relation n'est pas due au hasard.

Une personne à qui j'ai raconté mon histoire m'a dit "fais gaffe, il cherche juste à flatter son ego". J'ai exploré cette piste mais je le sens vraiment sincère.

Voilà. J'ai fait quelques raccourcis pour éviter une trop longue histoire. Je ne sais plus quoi penser. Et vous, qu'en pensez-vous ? Que devrais-je faire de ces sentiments, de cette relation, et même de lui ? 😆


photo de l'auteur Haokian
Haokian
Homme de 26 ans
JANZÉ

Bonsoir.

Je pense que tu peux y aller.

Présenté comme ça, je crois que non seulement la voie est libre, mais en plus c'est une haie d'honneur avec des petits cupidons portant des gros panneaux avec des flèches lumineuses qui te dissent d'y aller et d'arrèter de réfléchir ^^ !

Tu lui demande poliment bien sur, (lui saute pas dessus d'un coup, hein !)


photo de l'auteur franckright
Franckright
Homme de 44 ans
60

Je pense qu'effectivement pour lui c'est un gros changement cette séparation, beaucoup de doutes et d'évènements à gérer. Néanmoins, être gay friendly ne signifie nullement être tenté par une expérience et probablement pas par une expérience sentimentale si peut de temps après une rupture. T'a t'il laissé des raisons objectives d'y croire ?

Pour l'instant laisse venir. Laisse lui le temps de s'installer dans sa nouvelle vie.

Pourquoi est-ce qu'une relation avec toi flatterait son égo ?


photo de l'auteur Romangel
Romangel
Homme de 33 ans
Var

Je dirai qu'il faudrait que tu explores un peu plus son penchant possible pour les relations homosexuelles avant de t'engager à être honnête avec lui. Même si à ce que nous lisons, il semblerait que...


photo de l'auteur veluma
Veluma
Femme de 44 ans
Grenoble, Isère, France

9 remerciements

Si tu es amoureux de lui alors pour toi c'est plus qu'une amitié.

Pour moi il faut que tu lui dise que petit a petit des sentiments envers lui son nés mais que tu ne sais pas si pour lui c'est reciproque.

Si il est pas amoureux de toi alors tu ne vivra pas dans l'illution d'une futur relation.

Si il est amoureux de toi aussi alors vous pouvez commencer votre relation amoureuse.

Rester sans savoir c'est ne pas avancer, après je peux comprendre que tu ai peur de la réponse ;)

Fait confiance a ton instinct! comme tu le dis il n'y a pas de hasard alors fonce :)


photo de l'auteur Felix35
Felix35
Homme de 50 ans
Rennes

Mais il sait que tu es intéressé ? Il le sait vraiment ? A ta place je commencerais par quelques allusions discrètes, sans trop insister pour voir comment il réagit.


photo de l'auteur Twigton
Twigton
Homme de 29 ans
Lille

Merci pour vos réponses, qui valident également ce que je pense, et qui me réconfortent par la même occasion.

Frankright, alors des raisons objectives d´y croire, je ne saurais dire ... Cette relation est très stagnante pour l´instant et comme je le disais tout passe par l´attitude avant tout.

Et quand je parlais d´ego, ca voudrait dire qu´il a très bien compris et qu´il laissait faire, juste pour se flatter. De la manipulation, en somme. Mais j´écarte cette idée.

Je vais laisser un peu de temps au temps.

D'autres avis, expériences sont les bienvenues ;-)


photo de l'auteur Marc56
Marc56
Homme de 47 ans
Paris

Bonjour Twigton,

tu fais référence à ton côté "spirituel", alors je pense que nous allons nous comprendre. En tout cas j'espère mdrrr.

Perso je serai un peu plus "neutre", volontairement, que ce qui t'a déjà été dit jusqu'ici ; au sens où il peut être constructif de remettre un peu la situation en perspective.

Déjà, tu fais référence à votre "relation" : il s'agit bien d'une forte amitié, d'une forte complicité entre vous, pour le moment en tout cas. Est-ce que je me trompe ? Cela veut-il dire que tu te projettes déjà dans une relation de couple avec lui ? N'est-ce pas un peu trop tôt, compte tenu de la situation qui est la sienne pour le moment ?

Une "relation" telle que la vôtre, j'en connais une de même nature avec mon meilleur ami ; nous nous considérons d'ailleurs quasiment comme des frères en fait. Nous sommes très proches, très complices, nous partageons énormément de choses ensemble, parlons beaucoup, nous confions beaucoup, y compris sur le terrain sentimental. Mais l'affection, l'attention, la "tendresse" dont nous faisons preuve l'un pour l'autre est fraternelle si j'ose dire. Cela ne sous-entend pas qu'il souhaiterait éventuellement une "relation" amoureuse avec moi. Au contraire, nous nous permettons certaines libertés au sens sens où cela n'est l'objet d'aucune ambiguité.

Ce que je veux dire par là, et en prenant mon propre exemple, c'est qu'il est difficile de dire ce qu'il peut advenir entre vous ou pas, parce que nous ne pouvons nous référer qu'à ce dont tu témoignes toi-même et présentement sur le forum. Il n'y a que lui qui sache, en fin de compte et sans vouloir enfoncer une porte ouverte.

Comme tu le disais toi-même dans ton dernier message, j'aurais tendance à laisser un peu de temps au temps. Il vient de rompre avec sa compagne, il est père de surcroît : quand bien même il a fait le choix de partir, c'est tout de même un changement très fort et important dans la vie d'une personne ; surtout qu'il y a des enfants. Ca demande du temps pour pouvoir se replacer dans la vie, se resituer, donner un sens nouveau à l'avenir, se re-projeter. Si en plus de ça il doit se découvrir des sentiments amoureux pour toi, c'est là aussi un sacré changement pour lui.

J'oserais dire que tout en lui laissant du temps, je lui laisserais aussi de l'espace : de l'espace pour parler, pour se confier, pour se livrer davantage à toi qu'il ne l'a fait jusqu'à présent. Et je laisserais faire les choses par elles-mêmes. De toutes les façons, si au fond de lui il est amoureux de toi, il finira bien par en prendre conscience et par se rapprocher de toi de façon explicite.

A toi de lui montrer, de lui faire comprendre que tu es accessible, open pour lui, sans pour autant le brusquer.

Mais pour faire ça, il n'y a que toi qui sache comment procéder je pense, étant donné que tu le connais bien et que vous partagez pas mal de choses ensemble depuis un bon moment.

Avec toi,

Marc.


photo de l'auteur Romangel
Romangel
Homme de 33 ans
Var

Ne perds pas trop de temps non plus ^_^


photo de l'auteur Marc56
Marc56
Homme de 47 ans
Paris

Citation de Romangel #290728

On est bien d'accord, il faut savoir doser mdrrr ;)


photo de l'auteur Romangel
Romangel
Homme de 33 ans
Var

Toujours, l'équilibre c'est la meilleure voie. Les extrêmes n'ont rien de bon.


photo de l'auteur Marc56
Marc56
Homme de 47 ans
Paris

Citation de Romangel #290734

I agree ;)


photo de l'auteur Marc56
Marc56
Homme de 47 ans
Paris

Citation de Romangel #290734

I agree ;)


photo de l'auteur Twigton
Twigton
Homme de 29 ans
Lille

Merci infiniment pour vos messages. Ils m'ont aidé à remettre les choses en place dans mon esprit, et c'est tout ce dont j'avais besoin.

Alors, c'est vrai que je serais extrêmement déçu qu'il me voie comme un frère, ce qui en soit est également légitime ... Mais ça, on aurait pu se le dire depuis bien longtemps. Les histoires de couples, de filles etc. sont quelque chose d'assez tabou. Mis à part quand il a besoin de s'extérioriser par rapport à son propre couple. Romangel, tu me conseilles à juste titre d'aller explorer du coté de son homosexualité. Quelque chose d'assez flou, il n'a jamais rien osé dire textuellement, peut être de honte ? Même s'il a semblé d'après un ami commun très très "friendly" pendant ses jeunes années si j'ose dire. Je n'en ai jamais su plus. Un passé balayé par une vie d'hétéro rangé en quelque sorte.

Après, j'ai déjà été témoin d'une espèce d'homophobie totalement primaire de sa part. Du style "les homos ça ne me dérange pas, tant qu'ils ne me touchent pas". Pourquoi, s'ils te touchent tu vas être contaminé à ton tour ? 😆 Du coup je ne prête pas attention à ce genre de phrase, un peu comme le raciste qui dirait "mais j'ai un pote arabe". Je crois même qu'il n'en pense pas un mot, en fait. Et puis, j'ai entendu ça une ou deux fois, pas plus.

Évidemment, à terme j'aimerais construire quelque chose et j'ai bien conscience que c'est impossible en l'état actuel des choses.

J'aviserai et je discuterai quand ce sera le bon moment. Parce que malgré tout, j'ai besoin d'en parler, (et je vous remercie de me lire) mais je n'ai pas encore le besoin d'en parler avec lui.

En tout cas je suis rassuré de voir que je ne suis pas totalement à côté de la plaque (même si vous n'avez qu'un seul son de cloche, j'en suis conscient) et vos commentaires m'ont apaisé pour l'instant.

Merci encore, je vous tiendrai au courant de l'avancement des choses si le coeur vous en dit.


photo de l'auteur Romangel
Romangel
Homme de 33 ans
Var

Très bonne résolution. Oui tiens nous au courant ^^


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit