biphobie ça existe ou pas ?

Octopi
Publiée le 30/01/2020 à 14:37
Auteur du sujet

Bonjour à tous. Je suis un homme bi et je crois que je ne suis pas trop trop moche, oui un peu âgé quand même. Je suis inscris sur quelques sites de rencontres gay, mais je trouve ça très difficile et rare de trouver quelqu'un qui est partant pour un rencontre avec moi. Je me demande si c'est parce que dans la rubrique de sexualité, j'ai mis "bi". Aussi je me rappelle une fois dans une soirée, j'étais en train de discuter avec un mec, et il m'a dit toute courte qu'il n'aimait pas les bis. Hélas, faut que je rédiger mon profil qu'il s'affiche gay à la place de bi ? Autres témoins, avis, conseils de vos parts ? Merci beaucoup et belle journée.


#322914

Virak
Modération
Publiée le 30/01/2020 à 15:00

Bonjour,

Ces mots sont difficiles mais il faudrait revoir pourquoi il dit qu'il n'aime pas les bis... par souci de mauvaises expériences avec des personnes bi ou plutôt une incompréhension à ce que les gens peuvent être bi ou effectivement il a peur des bi ?

Il arrive que des gens ne veulent pas perdre du temps et préfèrent être sectaires sans doute quitte à se passer de lier des amitiés/amours avec ceux-ci et de s'entourer d'un monde superficiel fait exclusivement de gens particuliers.

Ce serait comme si je pourrai dire que je m'entends mieux avec des personnes bi plutôt que gay, alors que faux, de tout horizon je peux juste dire c'une question de symbiose avec les personnes. (rien à voir avec leurs genres ou sexualités)

Il est sûrement évident que des personnes qui peuvent avoir des propos qui laissent penser à une certaine phobie alors que c'est peut-être une préférence de vivre des histoires ciblées quelque part.

Fort dommage et probable qu'il a dû aimer des bi dans le passé sans s'en douter qu'ils l'étaient.

C'est juste une pensée et non une affirmation.

Bonne journée.


 2 votes #322919
Frango
Publiée le 30/01/2020 à 20:36

Bonsoir Octopi,

La "biphobie" n'existe pas, mais la méfiance, si.

Et il est toujours difficile de se définir et de définir l'autre (à fortiori un être bi)...

Pourtant, depuis notre enfance, nous avons appris à définir le monde qui nous entoure; par des mots, par des chiffres, des ensembles et des sous-ensembles.

Pour la sécurité d'une société en recherche constante de sécurité et de repères, ce qui n'est pas clairement défini représente un monde étrange et étranger. La bi-sexualité en fait partie. Inclassable, pluraliste et méconnue. Deux faces d'une même pièces de monnaies; différentes mais ne formant q'un.

J'ai eu des relation avec des hommes mariés, qui donc étaient bi. Pour moi, l'inquiétude venais qu'ils pouvaient peut-être un jour, être attirés par une femme. Contre une personne du même sexe, tu peux encore te battre pour garder l'être que tu aimes. Contre une personne du sexe opposé, tu restes désarmé...

Bonne soirée, Frango.


 1 vote #322958
Chen Chen
Publiée le 30/01/2020 à 21:13

Phoooooobie

Entre dire je ne veux pas sortir avec un(e) bi(son envie) et les bi sont horribles, ne méritent pas d'exister (phobie), y a quand même un long parcours .

C'est quoi une phobie ? Je connais auquaphobie, quelqu'un a peur de l'eau et résiste d'entrer dans l'eau. Homophobie, qui a peur des hommo, résiste à accepter l homosexualité. Perso, je pense ça doit exister des gens qui a peur des bi, et refusent de les accepter. Y a des homo mais aussi des hétéro.

Pour moi le pho oui, au bœuf de préférence la bie peut etre. Le Bi pourquoi pas.


 1 vote #322967
Lilli
Publiée le 30/01/2020 à 21:29

Oui, la biphobie existe bel et bien ! Et la bisexualité est aussi vraiment peu mise en avant. On ne parle jamais de cela, on n'explique pas ce que cela veut dire que d'être bisexuel. J'ai croisé un grand nombre de personnes qui pensaient que ma bisexualité n'était qu'une "passade" ou sinon il y a cette fameuse remarque : soit nous des hétéros qui veulent se la raconter, soit nous sommes des homosexuels refoulés... Autre anecdote perso : j'ai été en couple pendant 2 ans avec un garçon. Il n'a pas mal réagi quand il a appris ma bisexualité, mais j'ai quand même eu le droit à plusieurs reprises à ça : "puisque tu aime aussi les filles j'ai plus de concurrence" ! Rien de plus frustrant qu'être avec quelqu'un qui a ce genre de propos...


 5 votes #322969
Kitri
Publiée le 30/01/2020 à 22:04 - modifié par Kitri le 30/01/2020 - 22:05:34

Nous sommes quand même au-délà de la méfiance pour certains propos...

Et méfiance auprès de quoi au juste ?

Les bisexuels n'ont pas une vie plus débridrée et ne sont pas plus infidèles que le reste de la population.

Quant à ne ne pas pouvoir lutter contre le sexe opposé, je ne comprends pas non plus...

C'est en quelque sorte remettre en cause le principe même de la bisexualité : aimer ou être attiré par une personne, quelque soit son sexe.


 2 votes #322977
Brissous21
Publiée le 30/01/2020 à 23:47

bonsoir ou bonjour , personnellement je n'ai rien contre les bi(e)s ,ni la phobie , mais je ne sortirais plus avec un bi , très mauvaise expérience avec deux relation différente donc je ne pourrais pas avoir confiance avec une personne bi pour une relation .

après je ne dis pas que les bi sont pire que les autres loin de la , mais si je ne peux pas avoir confiance il ne peut y avoir de relation ( amoureuse )


 1 vote #322990
Octopi
Publiée le 31/01/2020 à 13:35
Auteur du sujet

Merci por votre réponse Brissous21. Si je peux vous demander, c'étaient mal passés les expériences avec vos copains bis comment ? Vous n'êtes pas obligé de partager vos souvenirs bien sûr, mais je suis curieux de comprendre mieux. Merci !


 1 vote #323008
Membre désinscrit
Publiée le 31/01/2020 à 13:58

Je suis bi et j'ai déjà eu quelques remarques acerbes, y compris ici…

Mon analyse du truc, c'est que l'on amène de l'inconfort:

Dans un monde bien rangé entre homos et hétéros, on introduit du désordre.

Les hétéros se sentent en danger, parfois pour des motifs légitimes car, par exemple, les femmes hétéros contaminées par leur mari bi qui s'est fait refiler le sida par un partenaire masculin, ce n'est malheureusement pas de la science fiction.

Il y a le doublement des partenaires possibles qui est anxiogène pour qui avait déjà à gérer sa jalousie avec les potentielles rivales; elle doit y ajouter les potentiels rivaux.

Cela questionne l'identité sexuelle des gens car, si d'autres gens sont de double nationalité sexuelles, cela veut dire que les frontières vues comme hermétiques ne le sont pas.

Ça casse aussi le mythe de l'homosexualité ou de l'hétérosexualité innée parce que des gens peuvent faire toute leur vie sexuelle sans jamais se poser la question de l'attirance sexuelle pour un genre et de la répulsion pour un autre.

Enfin, faut se mettre à la place d'un "pur homo" qui voit défiler des prétendants aux frottements de muqueuses qui sont en majorité mariés, pas libres affectivement, pas dispo pour une vraie histoire avec eux.

Si, en plus, le mec brouille les cartes, fait la romance avant de tirer son coup et de rentrer chez bobonne…

Conclusion: On est des gens qui brouillons les cartes d'un monde qui serait plus rassurant, plus lisible sans nous.

#323010
Brissous21
Publiée le 31/01/2020 à 22:03

Octopi :

le 1er ma quitté pour une femme avec qui si j 'ai bonne mémoir il est marié et a des enfants .

le 2eme c'est un peu compliqué mais pour faire court il s'est servie de moi pour se venger de sa copine homophobe tombée enceinte de son jumeau


 0 vote #323049
Mimoza
Publiée le 31/01/2020 à 23:42

Bonsoir,

Meme si je peux, avec le recul, me qualifier de bi, mon fonctionnement m'a toujours grandement perturbé. Je ne le comprends pas bien. Je conçois donc tout à fait qu'il y ait de la biphobie chez la plupart des gens "straights" et je trouve ça normal.


 2 votes #323057
Membre désinscrit
Publiée le 16/02/2020 à 01:40

La biphobie existe, oui. C'est un fait, ça vient d'une incompréhension je pense.

#324350
Lilli
Publiée le 16/02/2020 à 20:08

Je ne vois pas en quoi il est normal que les hétéros aient peur des personnes bisexuelles. Je ne comprend vraiment pas. Je conçois qu'on puisse avoir des questions, on m'en a déjà posé plein qui peuvent parfois être tellement bateau... Mais je préfère des questions bateau qui permettent de mettre les choses au point plutôt qu'un comportement agressif non justifié tout ça pour mon orientation sexuelle


 0 vote #324420
GreenDestiny
Publiée le 16/02/2020 à 21:52 - modifié par GreenDestiny le 16/02/2020 - 22:20:53

Peut-être pas de la phobie, au sens qu'il n'y as pas de violences "grave", cependant il faut souligner que la peur existe bel et bien pour ceux qui pensent que "Bi ça veut dire deux fois plus de chance d'aller voir ailleurs". A ceux qui affirment ça, je vous dirais qu'être sérieux, c'est avant tout une question de moralité, pas dût à votre sexualité, avoir plus de choix pour moi ne se passe qu'avant une relation sérieuse et c'est tout. Je n'ai jamais été voir ailleurs, et je ne compte jamais le faire, car ma moralité me l'interdit (et que je comprends pas l'intérêt d'ailleurs).

Le problème de cette mentalité, c'est que l'on doit cacher sa bisexualité sur certains sites de rencontre (même ici j'hésite à le laisser honnêtement), car que ce soit des femmes hétéros, ou des hommes homos, c'est mal vu. Le fait de devoir le cacher est drôlement proche de l'époque où les homosexuels devaient se cachers n'empêche. (bien que le contexte final est de ne pas être abordé au lieu de tué/exilé, mais bon)

Il y as aussi la légende du "les bi aiment pas les transgenres, contrairement aux pansexuels" qui dégrade fortement la vision des gens. Ou encore le "Les bi c'est 50% homme / 50?mme", mais aussi l'existence de trucs du genre "...flexible" qui effacent totalement la bisexualité.

A cause de ses visions, je suis surtout "hétéro", car je ne veux pas perdre 99? mes chances avec les femmes (qui représentent facile 80? mes intérêts amoureux.)


 1 vote #324429
Membre désinscrit
Publiée le 16/02/2020 à 21:58
#324431
Alithia
Publiée le 16/02/2020 à 22:27

La bisexualité existe, et perso ca m'énerve.

Les argument, deux fois plus de chance de me tromper sont tellement pitoyable.

Une personne, peux importe le sexe, le genre ou ect.. Trompera parce que c'est la personne qui la décider. Pas parce que le nombre de cible potentiel augmente.

Y a des bi qui ne trompe pas, et des hetero ou des homo qui trompe.

Au final le pourcentage serai le même, puisque le problème encore une fois ne viens pas du nombre de personnes qui serai en contacte, mais bien de la moral de la personne concerné.

Quand un hetero ou homo trompe, c'est par sa faute, non pas du à sa sexualité, ben pour les personnes bi c'est pareil.

Elles ne tromperont pas plus que d'autre.

Et ça vaux pour tout ces remarques !

Pardon je suis phobi-phobe, je déteste les phobie :)


 5 votes #324432
ToXxi6
Publiée le 19/02/2020 à 19:46

"les gens comme toi sont pas normaux, ils meritent pas de vivre"

"c'est pas normal"

"c'est impossible c'est soit l'un soit l'autre"

"deux fois plus de chances de me tromper"

"ah t'es comme ca toi tu te tape tout ?"

"deux fois plus a me mefier des autres"

"bah t'es plus bi maintenant que t'es avec moi"

"j'espère que t'es pas bi, j'ai horreur des bi"...

et il y'en a tellement d'autres comme ca qui m'ont ete dites que depuis, je ne dis plus a qui que ce soit que je suis bisexuelle. pourtant, je reprends l'exemple que disait l'une des personnes ci dessus, c'est comme une pièce de monnaie: deux faces differentes mais qui ne font qu'un. ca ne fait pas de nous des monstres merde !

Ces phrase m'ont surtout ete sortie par des heteros ou des homos, alors du coup par voie de conséquence... j'ai beaucoup de mal a discuter avec les gens qui ne sont pas bi comme moi, car je sais que je pourrais pas leur dire que moi je le suis. c'est malheureux mais il faut se proteger partout. Je crois que ce qui me rend encore plus malade c'est que des HOMOS disent ca alors que sensiblement on se bat tous pour la meme cause: etre accepté pour ce que l'on est. Non ?


 1 vote #324617
Alithia
Publiée le 19/02/2020 à 21:14

J'ai marquer "La bisexualité existe, et perso ca m'énerve."

Mea-culpa, je voulais bien sûr dire la biphobie m'énerve XD

Désoler a tous je viens seulement de m'en apercevoir !


 2 votes #324622
CosmicNova75
Publiée le 21/03/2020 à 00:16

Je ne sais pas si c'est de la biphobie mais il y a quand même une sorte de réticence voire de peur.

On dirait qu'il y a tjs cette pensée qu'un bi ne sait pas ce qu'il veut donc est instable, donc est un danger pour une relation de longue durée. Pour se protéger, mieux vaudrait ne pas s'engager?

Tjs peur qu'il/ elle nous quitte pour l'autre sexe et du coup l'idée de se dire qu'on ne sera peut-être jamais suffisant pour cette personne?

Personnellement j'ai déjà ressenti cette différence il y a qq années sur les sites de rencontres où je me prenais plus de vents en mettant "bi"!

Mais peut-être que les temps ont changé: )


 0 vote #327534
Redmood
Publiée le 21/03/2020 à 10:05

Je pense que ce genre de comportements et réflexions mal placées mérite amplement son titre de phobie. Et je trouve ça, ni justifiable, ni tolérable (d’autant plus quand ça viens de membres de la communauté), au même titre que toutes les autres formes de phobies, dont elle fais partie.


 1 vote #327547
Membre désinscrit
Publiée le 21/03/2020 à 10:21

Si l'homophobi existe, pourquoi la biphobie n'existerait pas ? Ca n'a pas de sens...

#327550
Chen Chen
Publiée le 21/03/2020 à 10:24

T'as compris ce que j'ai écris ou pas ?


 0 vote #327551
Membre désinscrit
Publiée le 21/03/2020 à 10:41
#327553
Chen Chen
Publiée le 21/03/2020 à 10:46

Tu peux me dire ce que tu as compris ?


 0 vote #327555