Je me sens paumé, je me pose pleins de question

Forum Bi - Créé le - 9 Participations

Je me sens paumé, je me pose pleins de question

Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour, je m'excuse d'avance mais mon message risque d'être long, mais j'ai besoin d'exposer toute ma situation car je sent que j'ai besoin qu'on m'aide, me conseil au mieux.

Pour précision, si ça peut aider à comprendre, je suis quelqu'un qui a une faible estime de sois en règle générale et qui se pose toujours des questions, mais en se moment je suis en déprime (ou depression, je ne sais pas encore) ce qui accentue ma torture cérébrale.

Je précise aussi que ça peut être décousue, ayant du mal à même de l'ordre dans mes propres pensées.

Je viens d'avoir 30 ans cette année et j'ai l'impression d'être à un tournant de ma vie, sans savoir quoi faire.

Jusqu'à l'âge de 25 ans, je n'avais pas pris conscience de ma bisexualité. J'avais eu des désir envers d'autres hommes dès l'adolescence, mais à l'époque j'y voyait soit comme une envie de "jeux" (a comprendre juste sexuel, sans amour) et plus tard comme un fantasme d'homme vierge, l'étant resté jusqu'à mes 27 ans et ayant toujours eu une attirance plus forte pour les femmes (toujours aujourd'hui). Sauf qu'à l'âge de 25 ans, je suis tombé amoureux d'un pote et je ne pouvais plus le nier, ce qui au début m'a pas mal détruit, ne voulant pas l'accepter.

Il y a trois ans j'ai rencontré une fille avec qui j'ai finit par sortir, c'était ma vrai expérience amoureuse, dans le sens que c'était vraiment réciproque, et ma seule expérience sexuelle encore à ce jour. Tout se passait bien mais voilà, depuis cet été on est plus ensemble et c'est là qu'intervient mon paumage.

Il y a que maintenant, j'ai la sensation de vouloir connaitre ma prochaine expérience avec un homme et non avec une femme, mais j'ai peur que ce soit pour les mauvaises raison, et ça me refait douter sur ma bisexualité. Je suis attiré par les hommes, je ne peux pas décemment me voiler la face de ce côté là, mais je me demande si ce n'est pas juste de l'attirance fantasmé.

J'ai peur de n'avoir envie d'un mec uniquement parce que ça c'est mal passé avec mon ex et que ça serait ma façon de tourner la page.

J'ai peur de ne pas réussir à me sentir à l'aise avec un mec, car encore aujourd'hui j'ai cette drôle de sensation qu'être avec un homme serait "bizarre", que ce n'est pas pour moi, que ce n'est pas moi, que c'est juste un fantasme que je me suis construit car les femmes m'intimide beaucoup plus que les hommes, que je les sens moins accessible que les hommes. Surtout que mon type d'homme se rapproche assez de mon type de femme (ou l'inverse, je ne sais plus aujourd'hui), je ne sais pas si c'est normal.

J'ai peur que si j'essaye, j'en vienne à ne pas aimer et briser ce "fantasme".

Toutes ses peurs en sachant que je ne redoute pas spécialement le regard des gens, parlant déjà de façon assez libre de mon attirance mixte. Une seule chose me retient d'en parler vraiment librement avec tout le monde, c'est se doute en moi, que j'exprime ici, du fait de n'avoir jamais été avec un homme.

Je me demande aussi, si l'envie m'en prenait, comment rencontrer un mec ? Au début je voulais sortir dans des endroit dit "gay friendly" comme les bars gay, mais j'ai appris recemment qu'aucun établissement de ce genre n'existait chez moi. Et si je rencontrais un mec, est-ce que j'arriverais à me sentir aussi bien qu'avec une femme, est-ce que j'arriverais à l'assumer ? Car vraiment, en ce moment j'ai l'impression de me mentir à moi même et qu'être avec un mec serait juste une fuite, une facilité mais aussi une façon de "provoquer", car "non conventionnel" et m'enfermer dans ce mensonge.

Certains jours, je me demande aussi si je ne devrais pas me mettre en quête d'un coup d'une fois, histoire de me libérer et d'être fixer, mais aussitôt mes angoisses remontent, ainsi qu'une peur de culpabiliser juste après, culpabilité qui, si elle arrive, me hantera pendant des années. (pour en avoir que je traine depuis mes 12 ans, qui sont pourtant minimes)

Je me dit, dans les moments où mon esprit ne me torture pas trop, que je devrais juste sortir, faire des rencontres et ne pas me poser la question d'homme ou de femme, mais j'ai peur qu'inconsciemment je ne me mette qu'à chercher du côté masculin, avec toute les interrogation ci dessus que ça amène.

ps : beaucoup de mes interrogations tournent autour des relations sexuelles, je ne sais pas si c'était bien clair (mes "jai peur"), car c'est ce qui c'est mal passé avec mon ex, ne m'aidant pas à me sentir à l'aise avec ça, bien que j'ai des envies.


Rencontre bi |   |   Rencontre bi Poitiers
0 vote

Pour moi tu es encore blessé de ta dernière relation.

Peut être pour toi ce serais plus simple aujourd'hui les hommes car tu n'aurais pas de point de comparaison avec ton ex.

"Ce n'est pas parceque c'est difficile qu'on n'ose pas. C'est parce qu'on ose pas que c'est difficile."

Tu te pose trop de questions qui tournent en boucle.

Essaie les hommes surtout si ils t'attirent (grindr) et tu sera fixé sur ce que tu aimes ;)u


0 vote

Bonjour Bishy,

Il n'y a aucun problème à écrire de longs messages, bien au contraire, si cela peut permettre à mieux cerner ton problème.

Avoir une faible estime de sois est assez récurrent, surtout à cette époque où on essaye de mettre tout le monde dans des cases et, si tu n'entres dans aucune, c'est que tu es différent, bizarre, malade. Mais rassure-toi, ce n'est aucunement le cas. L'estime de sois se travail, aussi, il existe nombre de livres qui peuvent aider, ou dans le mieux des personnes qualifiées, si tu en ressens le besoin.

Il y a une différence entre déprime et dépression. La déprime est un état passager, souvent ressentie lorsque notre vie prend un mauvais tournant, qu'une situation amène trop de stresse, par exemple. La dépression est un état beaucoup plus profond, avec des répercussions physiques, comme le manque ou l'absence totale de sommeil, l'appétit coupé, entre autre. Mais la déprime, si elle dure longtemps, peut ammener à une dépression, auquel cas je te conseil de consulter ton médecin traitant rapidement pour t'aider à lutter contre cet état.

Ah, la trentaine... J'y approche à grands pas, moi aussi ! Je comprends donc pourquoi tu déprimes.

Si tu es déjà tombé amoureux d'un homme, c'est donc que tu as aussi un côté homosexuel. Que tu n'aies pas voulu l'accepter est normal, il faut souvent du temps pour ce genre de révélation. Ton attirance pour les hommes, après autant de temps à la "refouler", s'est peut être transformer en fantasme, oui. Je suis un peu dans le même cas que toi. J'ai refoulé mon homosexualité depuis mes quatorze ans, et cela ne fait qu'à peine un an que j'ai décidé de l'assumer et, pour le moment, je n'ai encore jamais eu d'homme dans ma vie. Mais cela ne veut pas pour autant dire qu'il s'agit d'une attirance lié à cette déception amoureuse avec une femme, non. Sinon, combien d'hétéro seraient devenus homo ? Si tu ressens cette attirance, c'est que les hommes t'intéressent tout autant que les femmes.

Toutes ces peurs que tu ressens, et que je ressens aussi, sont dû à ce nouvel univers, cet inconnu qui t'a sauté à la tête sans prévenir. Qui ne se pose pas de questions dans ce genre de cas ? Penser qu'être avec un homme est bizarre vient simplement de la pensée hétéronormée que notre société aime implanter dans l'esprit dans enfants. Si dès ton enfance on t'avait dit "Cours d'éducation sexuel, les enfants. Aujourd'hui, nous allons apprendre à écouter notre coeur, et suivre ce qu'il nous dicte. Je vais vous demander d'aimer qui vous avez envie d'aimer, que ce soit un homme ou une femme. Quand il s'agit d'amour, il n'y a pas de barrière, de ramparts, hormis votre raison. Aimer vous, et aimer qui vous avez envie d'aimer, c'est aussi simple que cela." Je pense que tu ne te sentirais pas bizarre d'avoir été amoureux d'un homme, je me trompe ?

Après, peut être est-ce une phase et qu'une fois que tu auras "essayé", finalement tu trouveras que ce n'est pas ton truc. Cela arrive très souvent. Tout ce que je peux te conseiller, c'est de te trouver un homme bien, qui fasse les choses à ton rythme, qui ne te force pas à aller dans son lit dès la première minute de la première rencontre.

En parlant de rencontre, tu es sur un site qui le permet et, surtout, qui n'est pas rempli par des hommes voulant simplement garnir leur couche pour une nuit, et rien d'autre. N'hésite pas à discuter avec des gens, à poser des questions, tu verras que beaucoup vont te répondre et t'aider à y voir plus claire, comme on l'a fait pour moi.

Ou simplement relance sur ce sujet.

En attendant, je te souhaite une bonne journée !

Thomas.


0 vote

3 choses :

D'abord, ça t'aidera pê de faire la distinction entre orientation sexuelle (bisexuel?) et sentimentale (appelée parfois biromantique dans ce cas, un anglicisme). Tu es biromantique s'il est vrai que tu as pu aimer des femmes comme des hommes. L'amour, c'est un sentiment, et passer à l'acte ça ne dépend pas que de soi, de l'autre évidemment, mais aussi des conditionnement et des normes et des peurs qu'elles engendrent, non ?

Une personne qui change d'orientation sexuelle ou amoureuse par dépit, ça n'existe pas à ma connaissance. Cette impression que tu as, elle cache forcément autre chose : des peurs, des souffrances, des petites ou grandes haines ? Que te dit ton intuition là-dessus (si elle cause) ?

Je crois qu'au fond de ton problème (mais ce n'est pê pas le seul fond), il y a le sexe et la peur du sexe. C'est très courant, très très très courant je veux dire (et ça me concerne aussi). Tu le dis toi-même en PS, mais l'essentiel de ta réflexion semble "oublier" ça (et du coup tu te rattrapes en PS) et tourner autour du pot (sic!). Peut-être tu peux recentrer ta réflexion (et ton intuition) autour de ce sujet là. Si tu as les moyens, considère aller voir un sexologue (un ouvert d'esprit dans ton cas, qu'on te conseillerait).

sinon, et c'est pê encore mieux, essaie de rencontrer des gens lgbt et autres alternatifs du coeur et du sexe, ces milieux-là, dans ta région, via des sites comme celui-ci et tout plein d'autres (quelqu'un a des liens?).

biz à toi,

diniz


0 vote


bonsoir

a te lire je repenses à ma vie.

je suis ce que l'on pourrait appeler un coeur d'artichaud je tombe amoureux assez vite que ce soit d'une femme ou d'un homme mais quasiment jamais en même temps.

et pour beaucoup je devrais faire un choix entre les deux et m'y tenir sauf que je ne suis pas attiré par le sexe ; mais par le personne qui le porte j'ai choisi le bien être.

je ne me suis pas souvent affiché avec mes conquêtes homme ou femmes et je rete discret sur leur identité.

et il y a peu j'ai rencontré un homme soit beaucoup plus jeune que moi et avec lui je n'ai pas été gèné de le toucher ou de l'embrasser en publicet celà m'à permis d'être heureux et de ressentir du bien être (je suis un grand dépréssif), alors mon conseil c'est passe du temps avec les gens avec qui tu es bien et si tu dois sauter le pas cà se fera naturellement que ce soit avec un homme ou une femme et dans l'acte sexuel il ne faut pas avoir de crainte demande çà être guidé par l'autre et fais en de même tu seras peut être surpris par la simplicité des attente de l'autre.

tiens nous informé de ta situation


0 vote

Bonjour Bishy,

Tu écris : J'ai peur que si j'essaye, j'en vienne à ne pas aimer et briser ce "fantasme".

Nombre de tes hésitations sont contenues dans cette petite phrase.

Qu'il est sécurisant de rêver éveillé, n'est-ce pas ?

Mais si tu essaies, quel risque réel prends-tu ?


0 vote

Salut Bishy,

Que d'hésitation et de peur! Si je dois résumé ton post... je crois qu'il faut que tu te face plus confiance....et oublier ce que les autres pourraient penser....c'est vital!!!

Beaucoup de choses te font hésiter à sauter le pas!

Quelques idées pour te faire avancer:

  1. Alors tout d'abord avoir un rapport sexuel avec un homme n'est pas plus "sale" qu'avec une femme et je pense que tu subit moralement le cliché que la société veux t'envoyer dans ce domaine! (tu n'as pas à culpabiliser!)

  2. Le peu d'expérience que tu as eut, ne doit pas être un frein à ton avenir sentimental (il faut que tu face table rase de ton passé...mais écouter ce que ton coeur te dicte)....le jour où tu tombera sur la bonne personne (homme ou femme) il ne faut pas que tu te pose mille questions......vas y fonce!

  3. Ne refoule pas ton attirance pour les hommes....l'âge avançant cela risque de s'amplifier!

  4. Je te déconseil le coup d'un soir avec un homme....tu risque la mauvaise expérience et de t'enfermer encore plus dans ton cercle infernal...attend une vraie opportunité, celle de ton coeur! En faisant abstraction de tous les clichés que tu peux avoir...laisse faire ton coeur!

Alors en résumé: ne te pose plus de question, laisse parler ton coeur et met tous les clichés de côté! Et surtout fait toi confiance!!!!!!

PS: Si tu as la possibilité? Paris est à un peu plus de 2h de Poitiers en TGV ...là bas tu trouvera peut être ton bonheur qui sait? (en attendant: sortir te permettrait d'éviter de ruminer sur tes questions...cela te changerai les idées!) Rester enfermé chez soi à ne rien faire, c'est le pire pour alimenter la déprime...bouge et fait des choses qui te plaisent!

Bon chance à toi

Cordialement

Stéphane


0 vote

Merci à tous pour vos réponse.

Je recommence tout juste à ressortir de chez moi, pour essayer de sortir la tête de l'eau.

Vous m'avez pour la plupart donné de bonne piste et m'avez bien cerné aussi, je vais tenté d'appliquer certains conseil et je pense qu'effectivement, tenter un coup d'un soir, bien que ce soit tentant, ne soit pas le plus judicieux pour moi.


0 vote

Pas simple la bissexualité! Je te comprends. Bon courage. Essaie de ne pas trop t'angoisser, de laisser couler les choses comme de l'eau sur ton corps. Petit à petit tu y verras surement plus clair.


0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit