Que se passe t-il dans la tête d'une hétéro ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Hey ! Rapide résumé de la situation, je vais essayer d'être brève.

Cet été je suis rentrée en région parisienne, et j'en ai profité pour retrouver une amie que j'avais plus ou moins perdue de vue lorsque je suis allée étudier à l'autre bout de la France (note: j'assume pleinement mon orientation à la fac, mais de retour au logis familial... C'est une autre histoire. Bref, elle n'était pas au courant de ce petit détail). Je ne suis pas du genre tactile. Évidemment je me suis rapidement souvenue qu'elle, l'était terriblement quand après m'avoir tenu la main pendant 20 minutes, elle s'est allongée avec la tête sur mes genoux. Bref. Pendant deux mois, nous nous sommes vues tous les jours. Tous les jours sur son canapé, à lire, à se faire des massages, à être très trèèèès proches. Genre main dans la main, main sur la cuisse sous le regard outré des vieux dans le RER. Quand on montait à Paris, c'était pour se promener dans le Marais, quoi.

Enfin bon, tout ça pour dire que les signes se multipliaient, et que je commençais sérieusement à avoir des sentiments.

Mais la fin, tout le monde la connaît. "Tu es juste une super amie pour moi, je suis vraiment désolée, on reste amie, hein?", suivi d'une soirée à pleurer sa race, d'un long et pesant silence radio, d'un grand vide à la place du cœur. La baaaaase, on apprécie. 😌

TOUT ÇA POUR EN VENIR À DEUX QUESTIONS, BANDE D'HÉTÉROS : Si c'est déjà arrivé à l'un d'entre vous, qu'est-ce ça vous fait d'apprendre que l'un de vos amis proche est amoureux de vous ?

Dans le cas échéant, quelle serait votre réaction ?

Genre vous seriez dégouté de la personne ? Vous vous sentiriez trompé ? Vous auriez l'impression que toutes les petites attentions, la gentillesse, tout aurait été fait dans un but immoral ou je ne sais quoi ?

C'est bien la peine de couper les ponts ?

Enfin. Merci de m'avoir lue.

Bonne journée ! 😄


photo de l'auteur GrillePain
GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

Hey ^^ bon j'suis l'inverse d'hetero, mais homophobie mise à part je pense que si vous étiez amies avant que tu ai des sentiments pour elle, faudrait vraiment être parano pour y voir des "intentions cachées". Sinon pour la proximité physique c'est vraiment tout ou rien dans la tête de quelqu'un je pense : soit y'a attirance physique et elle serait pas hétéro, soit elle se sentait assez dans la familiarité pour ce genre de chose (massage, poser la tête sur les genoux etc, ce que je peux faire dans une amitié puissance 10000, un peu comme les chats qui se posent n'importe où sur toi sans se poser de question xD).

Si j'étais "à sa place" (ou si un ami proche était amoureux de moi, plus simplement), j'aurais surtout peur d'être égoïste à continuer d'être proche comme si de rien, j'me dirais que ce serait plus sain que l'autre se déshabitue de moi quelques temps, mais certainement pas par dégoût.


photo de l'auteur alexb313
Alexb313
Homme de 22 ans
Toulouse

Bonjour, alors ok situation délicate. Mais rien est perdu j'ai une amis 100% hétéro mais sans qu'elle ne s'en rende compte elle tombe amoureuse d'une femme une copine à elle qui est lesbienne. Aujourd'hui ça fait plus de 3 ans qu'elles sont ensemble.

Donc je le répète rien est perdu .. Essaye peut être des signes plus concrets ..


photo de l'auteur EphemereLibe
EphemereLibe
Non binaire de 23 ans
Paris

Perso je suis tomber amoureuse d'une amie et elle ne le sait pas encore je n'ose pas lui avouer de peur de la perdre ou quelle me dise que je me suis fait des films . Je souffre mais bon je prefere souffrir de ne pas l'embrasser et la prendre dans mes bras que la perdre tout simplement


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Citation de GrillePain #285027

Aha, j'ai bien aimé ton explication avec les chats ^^ et je pense que c'est ça. On n'était pas particulièrement proche avant. Et la familiarité qui permettait ce genre de relation s'est installée très vite (d'habitude c'est le genre de truc qui prend des mois, mais là en trois jours c'était plié), d'où mon incomréhension. Je me suis tout pris en pleine figure sans comprendre d'où ça venait et pourquoi ça le faisait.

Bon, et tu me rassures pour sa réaction. C'est douloureux, mais c'est le plus sain, effectivement. MAIS ÇA PIQUE 🤣

Citation de alexb313 #285034

Le 100% d'échec n'existe pas certes, d'autant plus qu'il y avait des signes qui invitaient vraiment au doute ! Mais tu aurais vu le sms que je me suis pris dans la tronche ! 😅 Je sais que la possibilité existe, mais je préfère ne pas m'enfermer dans cette illusion.

Citation de EphemereLibe #285039

Eh bien avant mon expérience de la chose, je t'aurais dit de foncer, mais là... Tu as deux options qui s'offrent à toi : ne pas lui dire et continuer ta petite histoire bien confortable quoique un peu malsaine, avec du recul, OU lui avouer et parier toute la relation tu as construite avec elle. Ça mérite réflexion, faut voir...

Merci pour vos réponses !


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Je ne peux que te comprendre sauf que je suis dans la situation inverse. Considérée comme hétéro par la fille qui m'a faite craquer alors que je lui ai dit que non, je n'étais pas hétéro. Elle est 100% lesbienne. On est proches et certains échanges sont parfois plutôt ambigüs mais je suis sûre à 90% qu'elle ne me voit pas autrement que comme une amie. Pour moi, la réaction qu'elle aurait, ça serait la déception. Je pense qu'elle se dirait que tout ce que j'ai pu faire et dire, c'était uniquement dans le but de la séduire et que j'ai menti sur mes intentions. J'ai vraiment pas envie de couper les ponts donc je vais attendre que ça passe. 😆

J'aurais bien posé la question "Que se passe-t-il dans la tête d'une lesbienne?" mais elle est haut potentiel et c'est surtout ça qui joue.


photo de l'auteur Originelle
Originelle
Femme de 20 ans
Le Havre

Soit ça passe, soit ça casse. Dans le cas échéant, c'est un retour quasi au départ.

Est-ce que tu sentais que ça dérapait entre vous lors de vos rapprochements ? En général entre amies, que l'on soit lesbienne, hétéro, bisexuel, peu importe le genre, on discute de nos relations et de nos idéaux.

Après, est-ce une raison valable que de repousser une personne de façon sèche et de faire un silence radio ? Je ne pense pas. D'autant plus que cela t'a touché.

Petite histoire perso : à l'âge de 16 ans je me suis rapprochée d'une fille de façon progressive, je me déclarais comme hétérosexuelle et je me permettais des gestes comme ton amie pouvait le faire avec toi (sauf pour les massages) au fur et à mesure. Au bout d'un an de dialogues, de sorties, de rapprochements, elle m'a avoué ce qu'elle ressentait et j'ai partagé ses sentiments. Nous avons été 1 an ensemble, et je me suis remise en question sur ce que j'appréciais chez une personne. Ça a été un déclencheur pour ma part, dans le sens où je n'avais jamais réfléchi quant à mes attirance réelles et cette relation m'a permis de me dévoiler.

Alors ce sont des situations rares mais ça peut arriver, on ne peut pas réellement prévoir sur qui nous allons avoir un petit plus qui fera que cette personne semble différente à nos yeux.

On ne saura jamais ce qu'il se passe dans la tête des hétéros, ils ne pensent jamais à mal mais j'imagine qu'il doit bien y avoir un sentiment "d'excitation" quant à l'idée de plaire à une personne gay/lesbienne. Ce genre de gestes entre amies est relativement rare, sauf si vous avez dialogué avant et que vous savez que rien ne se passera.

Bonne soirée !


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

TOUT ÇA POUR EN VENIR À DEUX QUESTIONS, BANDE D'HÉTÉROS : Si c'est déjà arrivé à l'un d'entre vous, qu'est-ce ça vous fait d'apprendre que l'un de vos amis proche est amoureux de vous ? Dans le cas échéant, quelle serait votre réaction ?>

Ca ne m'est jamais arrivé, mais si jamais... Ce n'est pas l'autre que je remettrais en question, mais moi-même.


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit