un hétéro très passif


Auteur : PoissonLune
PoissonLune - 43 ans
De Marmande
  il y a 5 mois


Le titre peut étonner mais je m'y reconnais. Pendant l'amour, je ne fais rien : je m'allonge sur le dos et la femme doit me chevaucher et me faire monter très doucement. Je suis rétif à faire moi-même le va-et-vient, elle doit le faire, et très longuement. Si elle y parvient peu à peu et se met à m' embrasser partout, je perds pied, je ne sais plus même prononcer un mot, j'ai l'impression d'être la femme et elle, l'homme.
Deux femmes ont su comprendre ça, elles ont pourtant renoncé. C'est très freudien, je ne peux pas "prendre" une femme car l'image de mon père prenant ma mère se présente et me répugne. Je ne suis jamais sur la femme, je ne la possède pas, je ne peux la désirer que selon le mode dit plus haut. A ceux qui voudraient me convaincre que je suis homo, je peux dire qu'à quarante trois ans, on sait ses penchants, je penche pour le corps des femmes. peut-être que je devrais chercher ici une femme bi, une femme qui assumerait quelque chose de viril. il y aurait plus à dire, mais je ne veux pas décourager :-) Je crois n'avoir rien dit de choquant. je dois vous laisser, je serai attentif aux réactions...

Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 5 mois


Salut

A chacun ses préférences,
Perso je suis tout l'inverse de toi, Je suis un hétéro très actif
Et prendre ne veux pas forcement dire être brusque, bien au contraire
On peut très bien faire l'amour a une femme avec douceur
Auteur : Enneathusias
Enneathusias - 44 ans
De Lyon
  il y a 5 mois


Bonsoir PoissonLune,

Question de base : as-tu déjà consulté un sexologue ?

Sinon, ta situation me rappelle celle d’un homme hétérosexuel, qui m’expliquait l’année dernière que pendant l’amour, la « femme en lui », prenait le dessus et que pour être satisfait, il avait rencontré une femme hétérosexuelle qui était son inverse, c’est-à-dire avec une forte polarité masculine qui prenait le dessus dans la relation sexuelle. Ainsi, en réalité, ils se définissaient tous les deux comme agenrés (no-gender). Ce qui n’est pas forcément ton cas, mais peu importe, ça peut-être une piste de recherche de partenaires adaptées : les agenrées hétéro, à dominante masculine. Il y a la possibilité de faire une recherche sur les agenrées du site via le formulaire de recherche. Il y a de nombreuses nuances, même au sein des agenrées.

 102 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : Dyablan
Dyablan - 37 ans
De Les Sables D'Olonne
  il y a 5 mois


Salut,

Avais tu du désir pour ces femmes avant l'acte ? j'entends par là, l'envie de "donner" plus que de "prendre" ?

Si tu "aimes" les femmes sexuellement parlant, les aimes tu, avant ça, pour leur féminité, ou correspondent-elles vraiment à tes critères de séduction ?

Je ne suis pas sexologue ^^ mais je pense pas que tu sois "passif", cela impliquerait une certaine soumission pour que tu ais du plaisir. Au contraire, tu impose ta volonté concernant le déroulement de l'acte, j'imagine que ça puisse perturber certaines femmes habituées à des schémas plus "standards".

Et pour Freud, il avait tort sur presque tout lol
Auteur : Anonymousse
Anonymousse - 20 ans
De Marseille
  il y a 5 mois


Perso je ne connais pas grand chose sur le sujet, mais je trouve la question très intéressante.

Au final, on a plusieurs typologies : le sexe (féminin, masculin), la sexualité (gay, hétéro, bi), et le comportement sexuel, (actif, passif). Je simplifie ici à l'extrême évidemment, loin de moi l'idée de réduire le spectre de la sexualité à ces trois catégories 😋

Chez les gays notamment, le comportement sexuel semble extrêmement variable et définissable: un homme actif, un autre passif, une femme active, une autre passive... Chez les hétéros par contre, est en permanence renvoyée une image d'un homme dominant et d'une femme dominée - pour ne pas dire soumise. Certes, ça s'explique en partie du point de vue pratique par le simple fonctionnement de la pénétration, mais je pense que le facteur culturel est également très important.

En bref, je ne trouve pas ta situation étonnante. Je pense qu'elle n'est problématique qu'à cause de la reproduction des stéréotypes de sexe. Devenir un homme ou une femme dans sa culture n'est après tout que le résultat d'un ensemble de processus de sociabilisation, mis en place et reproduits notamment par l'éducation et l'environnement familial.

C'est un peu comme le plafond de verre : les femmes se dirigent majoritairement vers les fonctions domestiques comme l'enseignement, les soins et services...

C'est en tout cas ma pensée 😇 , je n'y vois donc rien d'anormal, choquant ou autre, et pense que beaucoup sont dans ton cas.

 10 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.

Auteur : littlephenix
Littlephenix - 32 ans
De Dourdan
  il y a 5 mois


je ne peux pas "prendre" une femme car l'image de mon père prenant ma mère se présente et me répugne.

Salut, si je puis me permettre, il ne s'agit pas de goût là, il s'agit de possibilité. En dehors de tes goûts qui sont respectables, ça pourrait être pertinent de travailler sur ça avec un professionnel.

 6 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.

Auteur : photocop70
Photocop70 - 22 ans
De Paris
  il y a 5 mois


Pour ma part rien d anormale. Meme plus, c est plutôt très masculin ce que tu vit. Je pense qu au contraire de se qui est dit dans les mœurs, le plaisir de l homme est aussi très codifié et ne serais ce pas pour tout homme le contraire, de vouloir que la femme prenne le dessus ? C est un peu comme un fantasme. Perso j ai eu ce type de relation avec une fille, et je m en sens pas du tout dérangé. C était mes premières fois et les plus délicieuses. Je pense que sans plaisir partagé il n y a rien, aucun plaisir. Et je pense que si la femme prend le dessus c est plutôt bon signe. Loin dès plaisir vite fait bien fait comme certaines images nous éduqueraient, je pense qu il y a des choses à creusées là dedans en parlant de vrai rapport ( plaisir et épanouissement collectif) au lieu de penser plaisir personnel.
Auteur : Khloroforme
Khloroforme - 23 ans
De Paris
  il y a 5 mois


En soi c'est pas problématique on est tous différents avec des envies des motivations qui changent d'un individu à l'autre

Après ouais ça peut être chiant dans le sens ou le sexe est censé être partagé entre les 2 (ou plus) individus, et quelqu'un qui ne fait "rien", qui se laisse faire, ce n'est pas forcément excitant et/ou la vision d'une sexualité épanouie, voire même peut faire penser à l'autre qu'il n'est pas assez pour toi, d'où ta "passivité".
Mais bon, ce n'est qu'un constat et non un reproche.

 29 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : PoissonLune
PoissonLune - 43 ans
De Marmande
  il y a 5 mois


wow ! tant de réactions, merci à vous, je sais comme c'est chronophage. je ne sais pas si je peux répondre à tout. un nouveau mot pour moi : "agenré". présentez m'en, si vous pouvez, sans ironie. sur la question du désir et du "gout", non, nous n'avons pas de "gout sexuel", nous ne sommes pas libres d'être sexués. c'est vrai que je ne désirai pas basiquement l'une de ces femmes en particulier, j'avais une attirance intellectuelle pour elle, très fine, très au fait de l'actualité littéraire, artistique, une fille de prof de philo, affectée, dépressive chronique, très drôle pourtant, peu gracieuse, c'est vrai. elle m'a un jour chevauché avec la patiente et obstinée intention de m'allumer, elle y parvint. c'est exactement les circonstances que j'aime, un fantasme réalisé. je ne trole pas, tout ça est très sérieux, ça renseigne sur le bonhomme. et encore plus : l'idée de conjugalité, du modèle "papa-maman" me dégoûte, j'ai besoin d'une clandestinité, d'une marginalité. vraiment, ce n'est pas une si simple question de "plaisir", pour moi, je dois être instrumentalisé. j'aimerais continuer mais là je dois vous laisser, avec ma manie de choisir mes mots... pardon si je ne vous cite pas directement dans la réponse. ah ! encore une chose que j'aime tellement en ce moment, https://www.youtube.com/watch?v=tAhsS-vkDjg&index=7&list=RDMM4bQ9Uf6LW80 encore un marginal. à + peut-être ?



Pour participer à [ un hétéro très passif ] il faut être obligatoirement inscrit