Je suis perdu...

avatar contributeur de ZeroTwo
ZeroTwo
06/04/2021 à 14:16

Bonjour...

Pour la première fois de ma vie je fait un sujet comme celui ci publiquement... je sait pas trop par où commencé...

Depuis plusieurs mois j'ai des pensées suicidaires, j'ai pas fait d'acte mai je sait pas si un jour proche sa va arrivé ( ou peux être pas ), je me sent comme un mec pas normal, je souffre mentalement depuis 2011 a cause de la rupture avec mon ex, je fait des cauchemars horrible, comme si la France entière était contre moi, j'évite maintenant de rencontrer des filles je tombe trop facilement amoureux... et surtout j'ai arrêté de chercher...

j'en est marre de tout sa, je vient d'avoir 31 ans et je vie encore chez ma mère... je fait des boulots intérimaire, je suis quelqu'un qui n'aime pas les sorties ( boîte de nuit, fête ext... ), je m'aime pas, j'ai l'impression d'être un handicapés ( je me moque pas des autres vous inquiétez pas ), je suis "trop" sentimentale, parfois je prend mal certaines choses.

bref autant j'arrive à aider les autres, mai pour moi la... je vais lire vos messages en se qui me concerne... avoir votre visions des choses, j'ai une personnalité plutôt particulière donc bon...

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de CeliaLove
CeliaLove
06/04/2021 à 14:38

Bonjour, Il en faut en general un peu plus qu'une rupture pour provquer des envies suicidaires. Ton etat psychologique fragile n'est pas isolé et le confinement peut aggraver cet état. Peut etre peux tu nous en dire plus sur toi ? en public ou en message privé. Surtout courage à toi et evite les betises ca t'empecherait de vivre plein de belles choses a venir.

Bisous

avatar contributeur de Farf
Farf
06/04/2021 à 15:08

Hey ZeroTwo !

Tu as sans nul doute de belles qualités humaines. Ta sensibilité en est une preuve, tout comme ta capacité d'écoute. Ne perds pas ça de vue. Et surtout ne cherche pas à te comparer à une norme ou aux autres. Tu ne te ferais que du mal. Tu es toi. Avec tes particularités. Tu n'es pas les autres. Et tu mérites de te sentir bien dans ce que tu es, toi.

N'aie pas de honte à bosser en intérim. Ni à vivre chez ta mère. Ni à ne pas aimer les sorties & co. Même si beaucoup de personnes de ton âge sont dans d'autres situations ou te semblent en décalage avec qui tu es. Ils ne valent pas mieux que toi. On s'en fout, de tout ça.

C'est vraiment chouette que tu fasses la démarche d'exprimer ton ressenti.

Je n'ai pas les compétences pour t'apporter de l'aide. Tout juste un peu de réconfort.

Mais si tu as des idées noires, je ne peux que te conseiller de te rapprocher d'un ou une professionnel/le à ton écoute. Et rapproche toi de toi même pour te faire du bien.

avatar contributeur de Plume
Plume
06/04/2021 à 15:20

Salut Zerotwo,

Je sais pas trop comment dire ca mais.. j'ai eu des passages assez terrifiants dans ma vie et j'ai visité des lieux (dans ma tête) plutot sombres... avant de decouvrir toute seule et sans l'aide de personne mon identité (d'autiste).

Il ya une multitudes de raisons pour se trouver dans l'état que tu decris. et supporter cet état est epuisant a la longue.. cest beaucoup denergie de lutter contre soi-meme.

Je vis chez mes parents et je ne comprends pas tout aux relations amoureuses.. tu n'es pas seul.

Un psychiatre m'a sauvé en me montrant qu'il me restait de la force et de la creativité. Trouve un bon, non un excellent psychiatre (quitte a patienter un peu). En attendant, soulage toi de ses pensées avec un traitement adapté (ton medecin generaliste peut taider).

Le Monde est un enfer pour certains d'entre nous quand on na pas les bonnes armes pour se defendre. Je suis certaine que tu n'as pas de probleme a part cette difficulté, que je comprends, a le supporter...

Bon courage a toi,

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
06/04/2021 à 16:58

Bonjour ZéroTwo

Je lis deux choses positives dans ton post d'aide :

Tu es inscris ici sur BeTo !

Tu nous exprimes tes angoisses, tes craintes, tes souffrances !

Tu as déjà des réponses que tu n'es pas le seul et l'angoisse générale n'arrange pas les esprits.

Aussi :

Tu n'es pas normal : alors là félicitations de le savoir ! j'aime la normalité dans la fabrication, dans la maintenance technique des appareils dangereux et autres... Mais surtout pas dans l'humain !!!!! l'application d'une 'norme' a conduit de nombreuses personnes dans des fours !... 8o

X( je hais l'usage de ce mot "normal" !!! ... encore un biais cognitif désastreux

Félicitations aussi à ta mère de t'héberger alors que tes revenus sont encore précaires. Il y a beaucoup de jeunes qui errent parce que leurs parents les ont foutus à la porte ou bien parce qu'eux-mêmes ne les supportent plus !...

Pour ma part, j'ai toujours eu du mal avec les personnes autour de moi (boulot, amis, connaissances, famille...).

Cela a changé par mon changement de comportement : je ne cherche plus à plaire (faire ce qui plaît aux autres) mais je fais ce qu'il me paraît bon pour moi et mes proches et, ceux qui le souhaitent, me contactent ("qui m'aime me suive...").

Avec le temps et l'âge, cela fonctionne bien. Les grincheux m'indiffèrent, les plaintifs se plaignent, les joyeux me recontactent parce que je suis plus calme et... joyeux !... Cela n'enlève rien de mes souffrances personnelles mais elles s'estompent chaque fois que je rigole de banalités avec mes interlocuteurs journaliers...

Il s'avère que mon cerveau analyse très vite des situations, des événements et donc, je me fatiguais très vite des discussions avec mon entourage. J'ai préféré la mécanique, l'électromécanique et ensuite l'informatique depuis sa diffusion et mes finances (Sinclair, Goupil, Commodore64, Thomson T07, Amstrad, AtariST,....). Depuis quelques temps et aussi deux tentatives de suicide et plusieurs séjours en HP, je ne m'écoute moins, je vis au jour le jour en faisant de mon mieux pour ne pas faire de mal et pour trouver du plaisir et des sourires sur les visages environnants. Je vais beaucoup beaucoup mieux...

Par chance et par temps libre, j'ai étudié des livres sur le fonctionnement neuronale de nos cerveaux, cela m'a ouvert sur plein de notions de comportements individuels et/ou collectifs. Alors je partage cette connaissance ici et dans ma vie...

Je t'envoie plein de mon énergie pour te recentrer sur ta vie au jour le jour, et aussi ma main souhaite attraper la tienne pour te soutenir, le temps de retrouver ton équilibre pour voler 'heureux d'être parmi nous'...

En attendant fébrilement de te lire,

Yep à Tous !

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
06/04/2021 à 17:00

Bonjour ZeroTwo,

J'abonde dans le sens des messages précédents. N'aie pas honte de ta situation, beaucoup de gens galèrent mais ne le montrent pas, et c'est de pire en pire avec la crise sanitaire qui fait fermer beaucoup d'entreprises et précipite une flopée de personnes dans la précarité et enfonce davantage celles qui s'y trouvaient déjà.

Les trentenaires sont de plus en plus nombreux à habiter toujours chez leurs parents ou à devoir y retourner à un moment ou un autre de leur vie. Le marché de l'emploi a profondément muté depuis l'époque de nos parents (les miens ont quasiment 70 ans) et ce n'est pas toujours facile de le faire comprendre aux gens de cette génération, mais les consciences s'ouvrent sur le sujet.

Dans tous les cas, tu ne dois pas rester seul avec tes pensées suicidaires. Je suis passé par là moi aussi, suite également à une rupture amoureuse - du moins le pensais-je, car en vérité c'était l'arbre qui cachait la forêt. Tu dis te sentir "handicapé" parfois. Cette pensée trouve un écho particulier en moi car je ressentais exactement la même chose jusqu'à l'année dernière où on m'a effectivement diagnostiqué un TDAH (trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité - mentale chez moi) et un TSA (trouble du spectre autistique). Il existait donc bien une raison au décalage, au sentiment d'isolement et à l'épuisement permanents que je ressentais et cela m'a énormément soulagé de le savoir ! Cela me permet de mieux me comprendre et j'apprends à fonctionner avec les faiblesses et les forces de ces particularités et même mieux : je constate que c'est aussi pour ce que je considérais comme des "faiblesses" et des choses dérangeantes que les autres m'apprécient.

J'ignore si tu es dans une situation similaire, mais quand bien même tu ne serais pas porteur d'un handicap invisible, tu dis souffrir depuis 2011. Cela fait dix ans. Dix ans de souffrances. C'est diablement long et tu fais probablement une dépression. Cela reste bien sûr à vérifier, je ne suis pas médecin, mais la dépression constitue en elle-même un handicap à cause de tout ce qu'elle entraîne (épuisement, dévalorisation de soi, idées noires...) et il ne faut SURTOUT PAS la prendre à la légère. Penser à se donner la mort, ce n'est pas rien, et contrairement à ce que soutiennent certain•e•s, le fait d'en parler n'enlève rien au sérieux de l'alerte.

Comme nos copaines ci-dessus, je pense que voir un•e professionnel•le de la santé mentale pourrait énormément t'aider à comprendre ce qui se passe et à avancer. Et il n'y a aucune honte à consulter une telle personne, au contraire, ce n'est jamais que prendre soin de soi-même, car si nous sommes trop souvent notre pire ennemi, nous devons savoir nous rappeler que nous sommes aussi simultanément toujours notre meilleur ami et allié. Il faut être prêt•e à s'aider soi-même pour recevoir de l'aide.

Comme je te disais, je suis passé par des moments très noirs moi aussi. Aujourd'hui je vais mieux mais j'y serai resté si je n'avais pas à un moment accepté que je ne pouvais plus porter seul mon fardeau.

Je recommande la vidéo ci-dessous pour toutes les personnes qui se sentent psychologiquement mal et qui hésitent à consulter :

https://www.youtube.com/watch?v=wcfY44oh70Q

Courage, ce premier message public constitue le premier pas vers un avenir plus radieux pour toi. Tu as un bon réflexe en parlant de ton état. Peux-tu parler de tout ça avec ta mère pour commencer ou est-ce vraiment inenvisageable ?

avatar contributeur de -Camille-
-Camille-
06/04/2021 à 17:42

salut

j'ai eu moi aussi une periode dificile et apres avoir vecue une histoire tres dificil qui ma literalment detruite j'ai eu se genre de pensser aussi mais ca va mieux et avec le recule je me suis trouver bette de me dire que j'ai faillie mourir pour une persone qui au final na chercher que a me faire du mal , j'espere que tu va aller mieux et que tout ca sera deriere toi

" ce qui tu pas te rend plus fort(e) " ( mais sa fait mal oui )

avatar contributeur de ZeroTwo
ZeroTwo
06/04/2021 à 17:46

Désolé je me suis mal exprimé, c'est pas a cause de mon ex ( Ludivine, elle na rien fait de mal et je lui en veux pas, elle est trop mignonne pour faire ça ), j'ai écrit tout ceci sur mon téléphone a ma pause c'était pas facile surtout avec les larmes au yeux ... et j'avais pas trop de temps libre.

J’étais 2 ans avec Ludivine et c'est pour l'instant ma plus longue et ma plus belle relation amoureuse que j'ai eu.

Que dire de plus sur ma vie ? j'ai toujours était timide et solo depuis tout petit, discret, les cours de récréation je jouer tout seule et très rarement avec les autres mis a part quelque coup de ballon de foot vite fait.

J'ai eu de très grosse difficulté de scolarité depuis petit, ont ma mis dans des classes spécialisé pour ça ( des classes avec très peux d’élèves et des cours adapté ), j’étais aussi inscrit dans un truc je sait plus le nom qui nous permettait de faire des activités et sortis diverses les mercredi et certains weekend.

Pour mon collège/lycée j’étais dans un E.R.E.A si jamais certains connaisse ... coté relation avant le lycée, j’étais le souffre douleur pour certains élèves, trop gentil je disait rien car j'avais peur a l'époque et je ne savez pas me battre.

Coté filles rien na changer, j'ai extrêmement du mal a trouvé mon petit ange, je suis trop timide pour draguer en dehors des messages ( internet, téléphone ext .. ) j'ai abandonné les "recherches" en 2019, me disant que sa serait probablement mieux de vivre en temps que célibataire car certains arrive a le vivre, mai finalement c'est pas mon truc, je suis trop sensible et sentimental, très tactile, protecteur et ça me manque terriblement, j'ai comme un besoin d'offrir.

Mes relations familial et Amical c'est sensiblement particulier, je ne suis pas proche de ma famille, j'ai deux grand frère, je ne vois plus l'un des deux et je ne veux plus JAMAIS le revoir quoi qu'il en coute. Mon papa et décédé le lendemain de ma rupture avec Ludivine ( 2011), ma famille connaisse bien moins de choses de moi que mes amis(e) car je ne peux pas sentimentalement leur dire quoi que se soit d'intime, c'est bloqué et je veux pas.

C'est étrange parce que en dehors de ça, tout dépend du sujet, j'arrive plus facilement a dire les choses ( comme la par exemple ), mes deux meilleurs amis(e) vienne de mon lycée, c'est a partir d'ici que des choses en changer, j'ai pris du caractère, légèrement moins timide qu'avant, et surtout j'ai eu des vrai amis ( 2, un gars et une fille ).

Aujourd’hui, je ne pense pas que Covid face effet sur moi, car je suis toujours quelqu'un qui aime être seule, je suis dans mon monde a moi, jeux vidéo, mon ordinateur, passionné d'informatique, j'adore l'astronomie mai sa fait très longtemps que j'en fait plus, le dessin idem, j'aime le Japon et l’Asie en particulier, les manga, le cosplay ... bref mes plus gros coup de cœur principal.

Pour les Psy je suis pas sur d'y arrivé, je sait que c'est une vrai aide mai sa bloque, comme pour ma famille, j'ai rien contre les Psy et je les respectes bien sur. Les pensées noir arrive aléatoirement, mon humeur par rapport a ça peux changer très vite.


Je pense avoir fait le tour, j'ai essayer de donnez un maximum de précision maintenant vous me connaissez un peux mieux, ça me fait plaisir de discuter avec vous, d'habitude je suis pas trop "communicatif/bavard" ^^'

J'ai lue tout vos jolie messages et ça me fait chaud au cœur, je suis heureux d'avoir découvert votre univers et se site.

Je suis sincèrement désolé si j'ai oublié de répondre a l'un d'entre vous.

avatar contributeur Dime
Dime
06/04/2021 à 18:35

Désolé pour toi Zerotwo.

Tu es en souffrance, comme pas mal de gens sur la toile. Les plus isolés, en manque d'interactions sociales et d'amour. Que faire ? Pas grand chose à part cerner tes douleurs et tenter de mieux les gérer, les apprivoiser. C'est souvent une accumulation qui fait déborder le vase. Essaie de reprendre les problèmes à leur racine et de les isoler les uns par rapport aux autres. Essaie de retrouver un peu de lumière en toi, en partant de petites choses, de petits plaisirs. Tu es une créature de Dieu et donc une belle création. Tes qualités seront toujours là pour apporter le bien aux autres comme à toi-meme. Garde espoir mon ami, on ne sait jamais ce que la vie réserve. Cultive ton jardin et tu en récolteras les fruits tot ou tard.

Ne te projette pas dans l'avenir. Morcelle ton temps, un jour aprés l'autre, un instant aprés l'autre.

Ce ne sont que des jolies phrases mais c'est tout ce que je puis t'apporter par écrit et sans te connaitre.

Bon courage à toi.

avatar contributeur de Plume
Plume
06/04/2021 à 19:19

@Zerotwo,

Le plus dur pour moi a été de telephoner pour prendre le rv chez le psy. Le reste a côté de cet acte, puis de l'attente dans la salle d'attente, c'était franchement du gateau. Souvent les gens disent que cest le premier pas le plus difficile pour consulter un psy..

Avec le recul, c'était un beau cadeau que je me suis fait. S'accorder de l'attention, avoir de l'écoute de ses souffrances et surtout des clés de comprehension. Bref regagner de la liberté de choix dans sa vie, retrouver.. la vie. La discussion avec un psy peut être tres naturelle si le praticien te correspond. En esperant te rassurer un peu.. ; )

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de Doremi
Doremi
06/04/2021 à 19:36

Citation de ZeroTwo #359071

Citation de Plume #359084

Bien d'accord avec Plume :

s'offrir à soi-même un temps et un lieu de parole auprès d'un.e professionnel.le est un vrai cadeau qui change complètement la donne !

avatar contributeur Dime
Dime
06/04/2021 à 19:42

Citation de Doremi #359090

Disons qu'en effet, ça vaut les cinquante ou cents euro lachés. Simplement pour se permettre de vider son sac entièrement. Il n'y a qu'à ce prix qu'on peut se le permettre.

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
06/04/2021 à 20:30

Salut Zerotwo, moi c'est ASH. Ton post me touche parsque je connais bien cet états d'idées noires et suicidaires et plus ça dure, plus ça s'installe. Je ne peux que te conseiller de te faire aider par des professionnels. La dépression est une maladie grâve et il ne faut pas descendre trop bas, tu te tues ou tu meurs d'épuisement sans aide extérieure, oui, désolée, c'est glauque. C'est pour cette raison que je te souhaite vraiment de trouver quelqu'un pour en parler, ici c'est déjà cool! Sache que les idées suicidaires ne sont juste qu'un dérèglement du cerveau, ce n'est pas naturel et on peut agir sur le fonctionnement du cerveau. Je suis bipolaire avec une certaine expérience, si tu as des questions ou juste besoin de parler n'hésite pas.

Courage face à l'adversité

bonne soirée

ASH

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
06/04/2021 à 20:50

Citation de ZeroTwo #359071

Heureux de te relire ici avec plus d'infos pour te soutenir. Nous sommes nombreux, je vois et c'est super !

Une autre piste serait aussi de faire contrôler tes taux hormonaux :

https://www.anastore.com/fr/dossiers/19_valeurs_optimales_taux_hormonaux.php

...et l'équilibre des neurotransmetteurs (adrénaline, Noradrénaline, Sérotonine, Dopamine) :

https://www.psy-neuropsy.com/neurotransmetteurs

Il peut y avoir un déséquilibre fonctionnel qui perturbe ton comportement à ton insu...

Pour la petite histoire, on a traité de gros fainéants mon cousin et son fils... alors que, 10 ans plus tard, il a été détecté la maladie de Lyme ! énorme sniff psychologique ! un gros raté médical !...

Que la Force soit avec toâ ! :D

avatar contributeur de ZeroTwo
ZeroTwo
07/04/2021 à 21:14

Re Bonsoir,

Merci beaucoup, ça va un peux mieux maintenant en espérant que sa dure ...

Je suis pas sur, mai il y a peux être un lien avec mon célibat, quand j’étais en couple même si parfois sa n'allez pas trop bien, j'avais pas cette pensée noir.

Je confirme les dire de @Dime, si je veux trouvé une copine c'est bien, c'est facile a dire, mai a faire c'est pas la même chose, surtout pour moi 😡😥 je suis dans une prison et la seule sortie c'est de trouvé ma moitié, mai comment trouvé la bonne sortie ? je suis bloqué effectivement, le 🍺Virus n’arrange pas les chose.

En tout cas, merci encore, vous êtes toutes et tous des personnes superbe 💝

avatar contributeur de CeliaLove
CeliaLove
07/04/2021 à 21:16

courage et ici deja tu n'es pas seul bisous

avatar contributeur de ZeroTwo
ZeroTwo
07/04/2021 à 21:18

Merci CeliaLove je vous adore, bisous.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr