"Amour" Libre, Sexe Libre : comment transgresser les codes de notre société actuelle ?

photo de l'auteur photocop70
Photocop70
Homme de 23 ans
Paris et Bordeaux

1 remerciement
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Hello ! Bon je refais encore un topic mais cette fois sur un debat.

Donc j'aimerais discuter dans un point de vue sociologique, sur tout ce qui est sur la trangression des moeurs à l'etat actuel.

Je me suis toujours posé des questions sur ma sexualité. D'ailleurs recemment j'ai commencé à "tester" des milieux, des sites sur pleins de domaine. Echangisme, trilogisme, libertinage, naturisme ect... Et j'en suis revenue assez deçu et en meme tant un petit peu en colere.

Aujourd'hui à l'etat actuel, j'ai vu que les gens se posé beaucoup de question sur leurs fantasme, et les façon potentiel de les exprimer voir de les realisés. J'ai vu aussi un certain etat d'esprit assez accés sur le consumerisme. Du genre, les gens ont tout un tas de critere, comme au supermarché. D'abbord y'a le phenomene trop vieux, trop jeune. Le style aussi, et apres bien sure le pire notament sur les sites le fameux actif ou passif !!!

Si vous coresponder pas à leur critere, à leur propre fantasme, il vous jerte. Sympa l'ouverture d'esprit.

Je pense sincerement, que tout ce que j'ai vu n'est simplement que de la masturbation social. Les effets en effet de notre systeme, mettre les gens dans des etiquettes, faire de la consomation à tout vas et j'en passe... Je pense veritablement qu'en faite notre ouverture d'esprit aujourd'hui se limite en effet à une "ideologie" ( je ne sait pas si on peux le dire comme ça faudrais vraiment en discuter ) au final bien conformiste et individualiste.

Je repensse alors au communautés qui ont justement transgresser les codes de la sexualité, des moeurs notament les hippies, dont malheureusement je n'ai pas pu voir l'ascension je n'etais pas né, mais qui vraiment selon moi construisait une vrai philosophie,acces sur l'amour libre et la vie en harmonie ( pas qu'au niveau sexuel mais aussi dans les moeurs et les coutumes autours de la sexualité ). En effet je pense que nous vivons une inversion. Nous nous sommes liberé au niveau moeurs grace à mai 68, au niveau social aussi, mais aussi cette liberation commence à devenir une regression. Le feminisme se barre à la misandrie, les dicoures sur les orientations sexuelles met des mures entres les gens ( d'ailleurs on peux reflechir sur homo, hetero, bi ect... ) les nouveaux genres notament la transidentité, la non binarité sont toujours consideré comme un interet mineur alors que je pense que c'est beaucoup plus important que de se donner des etiquettes sur notre sexualité. Nous somme aspergé ( il faut le voir ) par les images pornographique, on veux nous donner une image pour que justement tout le monde reste bien dans le système ( je commence à allé loin.... souffle, soufle... )

Bref ce que je veux dire, c'est que je sens qu'en soit peut importe ce que tu veux expirimenter dans le monde, j'ai l'impression que non, y'a tout de suite ses etiquettes, cette certaine consomation qui rentre en jeux, et vraiment c'est bien dommage...

Je serais pour une construction vraiment intime, et adulte pour revendiquer une certaine appartenance au niveaux des moeurs, des coutume autours de la sexualité mais pas seulement. Vivre avec son corps et son esprit, en toute liberté, sans pression. Partagé une veritable utopie collective. Cela à bien evidemment des limites, et aussi ses defauts je le sais bien. Je n'ai rien contre les fantasme et les limites des autres. Mais je sais pas je me sens pas du tout dans ce lot. Etant pansexuel, je me sens investit dans toute sorte de choses. Voilà à vos commentaires ! Et vous avez vous deja experimenter des milieux ? Avez vous se meme ressentiment ? Désolé si je m'exprime pas bien x)



photo de l'auteur whitewoolf
Whitewoolf
Non binaire de 47 ans
ROCHEFORT

Bonjour,

Alors au vu de ton âge il est fort probable que tes parents aient évolués durant leur prime enfance dans le milieu hippie, oui c'est cool pour les adultes, pour les enfants en construction beaucoup moins si tu veux mon avis, voir des gens y compris tes parents tripoter et se faire tripoter d'autres c'est pas franchement la joie....

Quand au ressenti du consumeris, internet a ouvert la brèche avec les sites de rencontres et ce dans tous les milieux, comme on a le choix on y fait "ses emplettes" en fait c'est humain ;) tu as beau être là pour du sexe, si ton partenaire ne te plait pas et que ta libido est à zéro ça ne fonctionne pas, et si tu recherches de la réciprocité et que tu tombes sur un(e) exclusivement passif ou actif pareil tu ne t'amusera pas vraiment...


photo de l'auteur photocop70
Photocop70
Homme de 23 ans
Paris et Bordeaux

1 remerciement

Heu non pas du tout mes parents d'ailleurs n'acceptent pas tres bien ce que je peux faire.

J'ai toujours eu avec eux un discour assez proche et depuis que je leur ai avoué ma bisexualité ça coince un peu. Ils ont du mal à ce faire à l'idée mais au final plus sa avance plus ils s'en foute et commence à l'accepter. Mais c'est vrai j'ai fais quand meme pare de certaine chose à mes parents et là ils le comprennent pas du tout. Ils pensent que je me detruis. D'un certain point de vue ils ont pas tord d'etre mefiant. Je commence à l'etre aussi. Je vais poster un autre sujet en contraste à celui ci.

Concernant ce que tu dis avec internet, j'avais au final jamais eu l'inteligence de voir le lien. Mais sinon ben c'est pas vraiment qu'une question de physique selon moi, ça va bien plus loin justement, et c'est là ou ça devient un problème selon moi. Y a la question du fantasme et puis aussi de l'etat d'esprit.

Le fait d'etre actif ou passif à quoi ça rime au final ? Là je suis plus d'accord. Je ne crois pas à la theorie du comportement sexuel. Ou est l'esprit de partage dans la sexualité si on se met des etiquettes comme ça. Alors je pense qu'apres les gens melange rapport sexuel et relation sexuelle. Ce qui n'ai pas la meme chose, mais je trouve qu'on tombe dans une sexualité tres pauvre et tres deshumanisante, comme si on etait des postite... C'est ce que je reproche. Et pui apres coté echangisme et melangisme, y'a se truc tres stygmatisant dans les regles et les façon de faire. C'est un milieux ou beaucoup les regle son bafoué et reste clairement avec des personne qui pensent encore à qui ils sont dans leurs sexualité.

Bref c'est assez vaste mais voilà qu'est ce que vous en pensez plutot, on parle pas forcement de moi mais du sujet en sois tres vaste je le reconais ?


photo de l'auteur whitewoolf
Whitewoolf
Non binaire de 47 ans
ROCHEFORT

peut être est ce que je me trompe mais il se peut aussi que les gens ne sont pas tout à fait honnêtes dans leurs recherches ou qu'elles fluctuent (d'ailleurs il faudrait refaire son profil tous les jours lol), je veux dire qu'il m'est arrivé plusieurs d'être contactée par des femmes qui écrivent qu'elles désirent élargir leur horizon social avant tout et lorsque vous montrez votre photo elles vous disent que vous ne leur plaisez pas ???? euh on a coché la case amitié, à moins que l'on recherche des top models comme amis....


photo de l'auteur photocop70
Photocop70
Homme de 23 ans
Paris et Bordeaux

1 remerciement

Oui en effet sur les sites il y a ça. C'est vrai que quand sur beto quelqu'un ne me plait pas physiquement je lui dit et ça m'est arrivé de ne plus parlé apres. Tout simplement meme si je suis pas fermé à l'amitié je suis avant tout là pour en effet etre avec quelqu'un donc si tu vois que le physique va pas passé pourquoi se forcé... Mais ça c'est parce que je recherche pas que de l'amitié je veux plus... Apres je parlais pas de beto specialement x) Je parlé sur se qui se passe sur d'autre site comme wylde ou grindr au pire.... J'ai tout essayé haha... Tinder why not meme lol

Mais je parle aussi des clubs libertins...

Lol je precise tout simplement pour plus recentré soyez pas choqué haha


photo de l'auteur photocop70
Photocop70
Homme de 23 ans
Paris et Bordeaux

1 remerciement

Mais je comprend ce que tu dis et d'ailleurs c'est interressant de le dire aussi x) Je me suis de plus en plus ouvert au fure et à mesure du temps...


photo de l'auteur trucos
Trucos
Femme de 24 ans
Jonzac

Jamais expérimenté, mais je pense que tu l'auras remarqué, le monde est très blanc-centré, hétérocentré, couple-centré (genre on voit l'amour et la sexualité beaucoup par le couple). Tout ça se sont des constructions sociales... Qui a décidé un jour qu'il valait mieux être en couple ? La société à un moment donné et qui depuis nous l'impose, comme l'hétérosexualité... Même depuis 1968, ça a du mal à évoluer... Mais les moeurs se libèrent petit à petit et on commence à passer outre les pressions sociales.

Je lisais récemment un ouvrage qui disait : "Quand le genre ne fonctionnera plus comme un carcan, alors et seulement alors nous serons capables d’accepter comme une donnée d’être mâle ou femelle, exactement de la même manière que nous acceptons comme une donnée le fait d’être des êtres humains.". Avec un corps certes, mais sans que le fait d’avoir un corps sexué soit censé déterminer nos comportements et nos styles de vie. » (p.291) => s’émanciper du genre et mettre ainsi fin à sa tyrannie : « Sans nul doute, il y a là une part d’utopie. Mais les utopies sont nécessaires pour ne pas se résigner à des réalités présentes pensées comme inéluctables. » (p.294)"

L'ouvrage s'intitule "la tyrannie du genre" de Marie Duru Bella

Plus il y aura de personnes qui refuseront de se laisser coller des étiquettes et plus nous pourrons évoluer librement en tant qu'humains tout simplement. Mais ce n'est pas encore pour demain...


photo de l'auteur photocop70
Photocop70
Homme de 23 ans
Paris et Bordeaux

1 remerciement

Je trouve tres interressant ce que tu dis ! Merci pour toute ces citation x)

Par contre je me vois vraiment en couple avec quelqu'un je pense que c'est pas incompatible de se posé des questions sur sa sexualité tout en voulant avoir une vie "dite exclusive". Mais meme dans le couple on peux se posé des questions sur sa seualité x)


photo de l'auteur trucos
Trucos
Femme de 24 ans
Jonzac

Je pense pas que ce soit incompatible non plus, c'était juste un énième exemple du système dans lequel nous vivons et dans lequel nous évoluons plus ou moins.

Libre à nous d'évoluer comme on le sent ;) (enfin parfois c'est difficile, mais en théorie on devrait pouvoir être libre de faire ce qu'on veut dans la limite du respect d'autrui bien sûr)


photo de l'auteur photocop70
Photocop70
Homme de 23 ans
Paris et Bordeaux

1 remerciement

Je vien aussi de penser à ton precedent post... Je pense au final qu'en faite il y a au final avec tout ça des gens qui ont tendance au final à melanger un peu deux theorie à la fois. Il y a selon moi ( toujours ) la theorie du genre humain, et dans ce cas là les femmes et les hommes en soit n'ont rien avoir la dedans; et aussi donc le genre genré qui donc met en place une difference homme femme.

Je trouve qu'on peux trouvé socialement au final des inconvenient dans toutes les theories. Personnellement le genre humain en soit quand tu pense au valeur humaniste m'a l'ère justement assez auto centré, et par contre j'ai tendance en etant bi à trouver facinant l'aspect genré de l'humain.

Apres bien sure quand tu vois qu'au 21 eme siecle on est toujours dans un discours d'auto centration par rapport à son genre, toujours à stigmatiser autant les femmes que les hommes ( d'ailleurs ), et ben en soit on en viens au meme.

Du coup oui le discour que tu as cité ( dans ce que tu as ennoncé bien sur ) de la "tyranie du genre" pourais etre une tres bonne alternative; mais en soit c'est un processus tres long et trop direct par rapport à l'interet soit disant "général" et donc assez hostile d'un certain point de vue. Le fais de construire d'abbord un discours humaniste pour en venir à un discours genré, est tres honnorable moralement et intelctuellement mais pas assez "grand publique". Il faudrais une autre alternative.


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

hello,

j'ai aimé vous lire très bon débat.

pour vous rejoindre les esprit commencent à s'ouvrir, les terme comme cisgenre et non binaire se posent sur les bouches peu à peu. il y a quelques années on ne parlait que de sexualité (homo hétéro bi) aujourd'hui on parle de genre c'est un grand pas en avant. Changer leq mentalité est très long et le meilleur moyen d'assurer un futur plus ouvert est de montrer son ouverture d'esprit autour de soi. même si tous le monde ne comprends pas, l'idée fera son chemin.

C'est sur que la société est très heteronormée actuellement , ca pourras changer progressivement et grâce a internet il y a de plus en plus de prise de parole


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit