j'ai un problemes avec les interactions sociales

photo de l'auteur letimide00
Letimide00
Homme de 24 ans
Rhone alpes
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Salut a ce qui me lirons,

Alors voila je sais pas si je poste dans le bonne forum mais je voulais partager quelquechose .

Voila j'ai 24 ans et je n'ai aucun ami , je n'ai jamais été en couple je suis introverti meme un peu trop ;

Alors je sais que c'est un peu bizarre mais voila je suis comme sa j'ai du mal a me melanger dans la masse .

( bon de base aussi faut dire que je suis timide quoi )

J'ai l'impression que pour etre accepté il faut etre comme tout le monde rentrer dans le moule et sa personnellement je n'arrive pas a m'y resoudre .

Bon actuellemet je taff pas mais quand je taff c'est pareil c'est une vrai galere entre se forcer a ecouter intel ou intel parler ou a ecouter l'autre parler de cul a 7h du matin c'est vraiment chiant.

Alors je dis pas nan plus que je veux parler a personne personne nan mais genre parler ou avoir des amis a peu pret comme moi jaimerais bien mais bon va les trouver...

J'espere avoir été a peu pret compris quand meme...

Enfin voila en gros . Pensez vous que c'est grave ? Ya t'il des personnes dans le meme cas que moi ?

Voila merci a vous de m'avoir lu en tous cas .:-)



photo de l'auteur Iloee
Iloee
Homme de 37 ans
Ailleurs dans les monts du forez

Citation de letimide00 #280753

Grave je ne sais pas...tout dépend de ta façon de vivre cela !

Peu importe ceux d'ici ou d'autres penseront de la gravité de ce que tu vis, il n'y a que toi qui est impacté réellement de cela.

Tu dis vouloir parler ou avoir des amis un peu comme toi, ben si chacun d'entre vous se ferment, comment voulez-vous communiquez et devenir amis ?

Avant tout, il s'agit de toi et de ton comportement face à la vie et aux autres, n'est-ce pas ? Si tu ne changes pas ton comportement, ta façon de te percevoir et d'intéragir avec le monde, comment pourrais-tu ne serait-ce qu'envisager des relations saines (où tu seras indépendant dans tous les plans de celui que tu es, et l'autre vu de même).

Lorsqu'on vit des choses ainsi, et que l'on "tombe" sur le premier ami venu, on a vite fait de l'étouffer car l'attente était si importante, que quelque part on lui transmet la charge de remplir un vide immense se trouvant en soi...

Le contenant c'est toi, et le contenu ce doit être toi également, essaie de te remplir du meilleur de ce que tu souhaites pour toi-même.

La timidité vient d'un manque de confiance en toi, et les causes de ce manque doivent être analysées, afin de savoir ce que t'es légitime de changer dans le présent et/ou d'abandonner au passé. Il y a des évènements que l'on vit par exemple dans l'enfance que l'on "transportent" dans son présent, jusqu'à pouvoir les observer avec un recul suffisant et s'en décharger ou s'en responsabiliser.

Iloé


photo de l'auteur Romangel
Romangel
Homme de 33 ans
Draguignan

Que cherches tu dans l'amitié?

Quelle vocation a-t-elle à tes yeux?

Il n'y a ren de grave. Personne ne dit qu'il faut marché à 1an et 3 jours, tenir sa fourchette correctement à 2 ans 5 mois et 6 jours...

Ne te laisse pas enfermer par des conventions soiales souvent véhiculées par les médias (surtout les séries)


photo de l'auteur GrillePain
GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

Salut :)

Déjà tu peux faire une petite difference entre introversion et timidité (bien que les deux soit cumulables, ou qu'on puisse passer de l'un à l'autre selon le contexte, ce qui est un peu mon cas).

L'introversion c'est le fait de préférer souvent écouter que parler, voir carrément préférer être tranquille sans personne pour nous embêter, plutot que socialiser juste pour la forme (ce qui serait assez superficiel). C'est partir du principe qu'on s'occupe et se sent parfois mieux tout seul, qu'en restant en groupe mais dont les activités sont moins dans nos centres d'interêts (là où quelqu'un d'extravertie privilégira au contraire d'avoir du monde autour, et verra que secondairement le sujet de conversation ou l'activité).

La timidité c'est une inhibition, qui fait que pour une cause x ou y tu exprimes pas ton vrai caractère, par peur du jugement, voir même par peur qu'on découvre que tu es timide. Car quelqu'un qui ferait la "grande gueule" exprès pour avoir l'air confiant, pour pas qu'on s'attarde sur ce qu'il est réellement, c'est aussi une forme d'inhibition, dès que t'es pas "naturel" c'est de la timidité en fait, enfin la seule autre alternative c'est la "discretion", genre savoir la fermer au bon moment pour éviter une bourde ^^. Et inversement quelqu'un qui serait très introverti mais l'assumerait pleinement, n'est donc pas timide.

Je trouve que c'est important de dissocier les deux, parce que en tant qu'introvertie, des gens (même bien intentionnés) m'ont laissé entendre que c'est un problème de confiance en soi, "qu'il faut casser ta bulle, aller vers les gens" tout ça tout ça, ce que je trouve assez stérile quand c'est pas un problème de peur mais que l'envie n'y est pas (en plus ça finit par te faire croire qu'il faut cacher le fait d'être comme ça, ce qui crée de l'inhibition et donc de la timidité).

Sinon pour trouver des gens "comme soi", internet est souvent un bon point de départ (très sérieusement.. j'ai trouvé mes colocs de cette façon, voir des groupes à partir d'une seule personne rencontrée sur internet. Dès lors que tu rencontres une personne "comme toi" qui connait des gens, qui connaissent des gens... y'a tout un univers de "comme toi" qui apparait, ou en tout cas où tu n'aura plus à te demander si c'est "normal ou pas" de préférer tel type d'humour aux blagues de cul ou telle ambiance à une autre).


photo de l'auteur AliceMalice
AliceMalice
Femme de 26 ans
Charleroi

N'importe quoi.

C'est juste que tu n'es pas tolérant.

Moi, il m'arrive d'avoir des préjugés sur les gens, c'est involontaire, c'est comme ça.

Mais les gens sont pas tous comme tu le vois.

J'ai un prof qui est super hautain et qui s'amuse à péter les étudiants.

Ben ce gars a l'air d'un con mais c'est pas vrai. Il est seul et il boit de l'alcool pour oublier. L'école, c'est son seul refuge, où il a encore un sens à sa vie.

C'est vrai qu'il est détestable mais parfois, il faut creuser.

Moi aussi parfois, je pense comme toi l'auteur, j'ai des préjugés et je condamne sans savoir mais ça veut rien dire. Peut-être que la personne qui enchaîne plans cul est quelqu'un de profondément seul.

Peut-être que le gars qui insulte tout le monde a été trahi plusieurs fois dans sa vie.

Je dis pas que les gens sont tous vulnérables parce que des cons, il y en a partout mais ne t'arrête pas aux apparences.

Et tu sais, la solitude, on la ressent tous mais différemment. Par exemple, j'ai beau connaître plein de gens, j'ai cette impression d'avoir ma place nulle part.

Prends le temps de découvrir les gens.

Et si t'es timide va faire du théâtre, je connais des gens qui sont moins timides depuis qu'ils en font


photo de l'auteur Al331
Al331
Homme de 25 ans
Bordeaux

Bonjour letimide, je comprends très bien ta situation vu que cela me concerne assez. Je pense que le mieux est peut être de faire une activité qui te correspond, ou du bénévolat, et vraiment essayer de parler avec les gens. Je suis d'accord c'est pas facile quand tu te sens à part et qu'on t'apprécie mais que tu te sens un peu indifférent aux yeux des gens. Faut essayer de parler de ton ressenti à quelqu'un de proche ça peut te libérer un peu :) c'est vrai les gens vont plus vers les personnes avenantes que réservées, timides ou introverties. Essaye une ou plusieurs activités car c'est vrai c'est pas forcément au taf qu'on s'en fait...j'espère que tu arriveras à faire des belles rencontres comme ça, moi je commence doucement et compte faire du benevolat et du sport ou du theatre bon les trois en mm temps c'est dur je sais ahah bonne continuation à toi ! :)


photo de l'auteur letimide00
Letimide00
Homme de 24 ans
Rhone alpes

Alors deja Alicemalice tu te permet de dire que je suis entrain de dire:" n'importe koi" et que apparement je dis n'importekoi et que je ne suis pas tolerant mais la pour l'instant rien qu'avec cette phrase sa prouve que c'est toi qui n l'est pas . mais mdr deja premierement je vois pas en quoi tu te permet de dire sa nan mais serieux je demande simplement un avis sur sa et t'es la a vouloir jouer la fille exasperéé mais laisse moi rire hahahahaha franchement tu vois c'est a cause de personnes comme toi que j'ai cette mentalité tu comprend rien a rien et t'accepte pas la difference quand quelqu'un ne te ressemble pas ou n'est pas a ton image . enfin passons je ne parlemente meme pas avec les personnes comme toi sa ne m'interesse pas t'es pas interessante pour moi.

En revanche pour les autres qui ont eu la gentillesse de participer a mon post je vous remerci beaucoup pour vos conseils qui sont constructif . Merci encore .

je me crois superieur a personne je suis comme tout le monde c'est juste que j'ai plus de difficultées que les autres a m'integrer . rien de plus . Enfin...


photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

"c'est une vrai galere entre se forcer a ecouter intel ou intel parler ou a ecouter l'autre parler de cul a 7h du matin c'est vraiment chiant.

...

Pensez vous que c'est grave ? "

S'il a ton âge c'est pas trop grave, faudrait eut-être qu'il se masturbe un peu plus ^^

Plus sérieusement, en France il est culturel au taffe de parler d'autre chose que du taffe, ils ont raison d'en profiter car ça existe peu ailleurs.

Le c** est un sujet de prédilection, et tu échapes au pire s'ils ne te détaillent pas combien de temps ils ont tenu la dernière fois, les états d'âme de leurs femme(s) et enfants, ou leurs explois en mountain bike le we dernier. Sans compter la coupe de monde de foot.

Est que c'est grave que cela t'emm*** ?

Oui si ça te rend malade.

Sinon tu peux t'entrainer à entendre sans écouter, le cerveau sait faire avec un peu d'entrainement.


photo de l'auteur AliceMalice
AliceMalice
Femme de 26 ans
Charleroi

Citation de letimide00 #280805

Mais t'es totalement égoïste. T'attends des trucs des autres sans donner en retour. Tu t'intéresses pas à eux mais tu espères qu'ils s'intéresseront à toi + t'es vraiment fermé au point d'ignorer le reste de mon message, je t'ai expliqué que j'avais aussi des préjugés mais toi tu me prouves que tu es incapable de les dépasser parce que tu t'es arrêté à la première phrase.

Remets-toi en question.


photo de l'auteur williedjo
Williedjo
Femme de 20 ans
Lyon

Je n'avais pas l'intention de participer à ce forum parce que j'y participe très peu... mais là je peux pas laisser quelqu'un réagir avec agressivité sans qu'il n'y ai aucune réaction pour dire que ce n'est pas normal...

Donc @Alicemalice quand tu commences tes messages par

"N'importe quoi

C'est juste que tu n'es pas tolérant."

Et par " Mais t'es totalement égoïste." Je suis désolée mais c'est violent et clairement pas bienveillant or il me semble que la bienveillance soit un des maitres mots de ce forum donc je tenais à le faire remarquer.

Après tu as le droit de dire ce que tu penses mais il y a des manières de le faire...et pas simplement en accusant puis en justifiant avec 2/3 exemples de ta vie personnel qui n'ont que très peu de rapport avec le sujet du topic je trouve.

Enfin voilà, je viens pas pour me battre mais je voulais juste montrer mon soutient à letimide00 sur ce point.

Bon j'en profite pour essayer de t'aider moi aussi avec quelques mots:

Franchement ce que je vais te dire c'est chiant mais si ta timidité te pese, tu n'as qu'une chose à faire travailler dessus... Si tu veux rencontrer des gens qui te ressembles donnes toi-en la capacité et les occasions et internet est une mine d'or pour ça. Après je pense que tu devrais vraiment te poser des questions sur ce qui t'agace vraiment dans le comportement des autres et pourquoi... Parce que dans ton message je trouve qu'on ressent une forme de mal être vis à vis des autres...

Voilà j'espère que tu trouvera ce que tu cherches.

Bonne journée.


photo de l'auteur GrillePain
GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

Effectivement y'a pas lieu de parler de se "sentir supérieur" parce qu'on a du mal à parler ou se sentir à l'aise avec la plupart des autres, et le fait que eux aussi aient des émotions, des qualités etc, n'est pas le soucis. Après ce qui est vrai, c'est que les gens aiment qu'on s'interesse à eux, donc si le but est de s'intégrer dans ces groupes là, à partir du moment où ils voient que ça ne t'interesse pas, ça n'arrivera pas, c'est humain.

Sinon, ça peut arriver qu'il y ait feeling après avoir creusé un peu, mais en groupe c'est pas la même dynamique avec des personnes à part, donc si t'as un doute sur le fait que tu aimerais peut-être t'intégrer, reste une fois avec eux ou l'un d'eux pendant le café (par exemple), place quelques chose dans la conversation, voit s'ils réagisse, si la suite découle naturellement etc. Comme dis Williedjo, peut-être que tu te sens "pas fait pour eux" parce que tu penses qu'ils sont à 3 années lumières de tes préoccupations et que ça ne pourrait pas marcher, que tu te rejette avant qu'eux le fasse, bref que ça crée un mythe de "groupe superficiel qui t'acceptera pas" (c'est juste une hypothèse, comme je connais pas ton niveau de réserve et/ou timidité réelle, cf mon premier pavé ^^).

Si en revanche t'es complètement à l'aise avec tout ça et que c'est juste pas ta tasse de thé (toute injonction de "mais faut parler aux gens" mise à part), vois peut-être quel genre de milieu a le plus de chance d'inclure des gens comme toi : est-ce que ça peut être relié par une activité, une valeur, etc.. des fois c'est même pas vraiment TON milieu mais tu rend rend compte que tout est plus facile et naturel avec l'un d'eux. Dans mes amis je me rend compte qu'il y'a surtout des végés ou des artistes (voir les deux en même temps), alors que je suis NI l'un NI l'autre, donc même si j'irais pas jusqu'à essentialiser ça chez quelqu'un, je peux observer que je me sens souvent 10 fois plus à ma place dans tel groupe que dans d'autres plus bcbg/commerce, etc, ce qui n'empeche pas les contres-exemples..


photo de l'auteur AliceMalice
AliceMalice
Femme de 26 ans
Charleroi

Citation de williedjo #280872

j'ai donné des exemples parce qu'il a des préjugés en disant «ce mec ne parle que de cul». Il a bien des préjugés nan? Il dit qu'il ne trouve personne mais est ce qu'à part juger les gens sans les connaître, il a fait quelque chose pour briser cette solitude?

Il répond de mmanière agressive alors qu'on voit qu'il s'est arrêté à la première ligne. Je lui conseille de faire du théâtre, c'est méchant?

C'est pas en lui disant «pauvre chou» qu'il va avancer. Si j'avais voulu être méchante, je n'aurais pas employé le terme intolérant. Tu appelles comment quelqu'un qui s'arrête aux apparences?

Quand on le lit, on pourrait croire que le problème vient des autres (ils sont ci, ils sont ça...

J'ai été objective et je n'ai pas utilisé d'insultes.

Enfin, il a dit « franchement tu vois c'est a cause de personnes comme toi que j'ai cette mentalité tu comprend rien a rien et t'accepte pas la difference quand quelqu'un ne te ressemble pas ou n'est pas a ton image »

Or c'est lui qui s'arrête aux apparences.


photo de l'auteur GrillePain
GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

"or c'est lui qui s'arrete aux apparences"

Yup mais si c'est le cas ça peut être un cercle vicieux, d'où mon hypothèse de se rejeter/rejeter les autres avant que eux le fassent. Quand des gens te repprochent longtemps d'être réservé, d'être pas normal etc (souvent dans l'adolescence car après les adultes ont autre chose à faire) même si t'es pas en train de les juger à la base et que t'es juste en mode tranquille, ça nie ta personnalité donc tu te blinde, et tout ce qui ressemble au même discours dans la forme (qu'il y'ait des nuances ou non dans le fond), ça risque de braquer. Y'a tout un truc à déconditionner si jamais ça entre en jeu.. que les gens ne sont plus au lycée, qu'ils sont pour la plupart bienveillants, etc.

Après là on sait pas trop s'il a déjà eu l'occasion de discuter un minimum ou pas du tout, mais même sans aller jusqu'à juger les autres, si tu sens que t'as que très peu à partager ou dans le meilleur des cas, dans une entente de surface, c'est quand même très vite frustrant de pas savoir où créer des liens plus enrichissants (je parle bien des liens, pas des gens eux-mêmes... tout le monde est interessant, mais le fait d'être à l'aise ça s'invente pas).

Le théâtre peut être une bonne option (on me l'a souvent conseillé plus jeune d'ailleurs) mais ça peut avoir l'air d'un énorme pas, faut aussi aimer un minimum ça a la base (avant je voyais ça comme un truc un peu chiant, puis j'ai découvert que le "théatre d'improvisation" existe, si ça peut faire varier un peu l'image que le théâtre peut avoir.. enfin tout dépend tes centres d'interêts à la base). Sinon plus pragmatiquement au quotidien, te lancer des petits défis (y'a des sites internet qui en parleront mieux que moi).


photo de l'auteur AliceMalice
AliceMalice
Femme de 26 ans
Charleroi

Citation de GrillePain #280879

Merci pour ton message.

C'est vrai que parfois je manque de tact mais j'essaie de changer ça. Je n'arrête pas de remettre en question.

Je le pousse un peu car j'ai été dans son cas, j'ai été très souvent blessée et je me suis renfermée, je connais bien la solitude et c'est insupportable.

Par exemple, certains me jugeaient trop conne ou trop naïve, du coup, ils me méprisaient. Quand je travaille trop bien, les gens me détestent et me méprisent. Je ne savais plus quoi faire. Moi, j'ai toujours voulu me faire des amis, mais à un moment, je me suis perdue à cause des critiques des autres, quand c'est pas la jalousie, c'est le mépris,... J'ai beaucoup souffert à cause des autres.

Mais c'est un travail sur soi-même. Parfois, il ne faut pas écouter les autres, parfois, il faut dépasser les préjugés comme ils m'ont jugée. Je voulais toujours changer pour leur plaire mais ça sert à rien. J'avais constamment peur, maintenant, je les emmerde et je choisis à qui je parle pour ne pas souffrir.

L'op juge facilement, peut-être que les autres l'ont remarqué et le pensent aussi hautain. Quand on est jugé, on le sent.


photo de l'auteur GrillePain
GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

Oui, c'est vrai que si y'a pas au bout d'un moment une reflexion style "attend mais peut-être que l'autre me juge parce qu'il croit que je le juge", ça peut durer longtemps...

surtout si on continue d'associer les gens qu'on cotoient aujourd'hui a ceux qui nous ont réellement méprisé avant (parce que les apparences ressemblent, qu'ils ont l'air "plus intégré" donc probablement du côté des "anciens harceleurs" etc). Après ça fait chier quand on te pense hautain(e) alors que complètement pas, t'es juste en mode bloqué, mais effectivement comment les gens peuvent deviner s'ils se réfèrent à leurs propres exemples de "personnes hautaines" qu'ils ont connu.. le seul moyen d'en sortir est de se mettre à ignorer complètement ce rapport de force, et d'avoir plusieurs fois la preuve qu'en fait la plupart du temps les autres sont contents que tu leur parles (le coup de "ah finalement t'es sympa", la phrase cheveux-dans-la-soupe qui te laisse bien perplexe), et que s'ils s'avèrent hostiles ou malaisants, tu peux garder la distance nécéssaire sans que ça te casse ta confiance.

Merci pour ta réponse également ^^


photo de l'auteur Meligood
Meligood
Femme de 21 ans
Bagnols-sur-Cèze

Salut à toi timide,

Bon déjà même si Alice a manqué de tact, en soi, elle n'a pas totalement tord. Lis entre les lignes et ne te sens pas agressé dès qu'une personne te répond pas de la manière que tu aurais aimé.

Sinon pour en revenir au sujet principal, ce n'est pas simple de s'intégrer. Est-ce grave ? Non, absolument pas à dire vrai. Personnellement, j'ai mis beaucoup de temps avant de trouver un groupe d'amis (qui malheureusement vivent tous loin de moi aha) mais avec qui malgré tout, je discute tous les jours en vocal, avec qui je joue toujours et ce depuis plusieurs mois, et ça c'est grâce à un ami de Betolerant, comme quoi le hasard fait extrêmement bien les choses. Avant ça, j'étais quelqu'un de très introvertie, encore maintenant d'ailleurs, ma mère me voit comme un chat sauvage, je ne réponds pas très bien aux inconnus voir.. Quand ils m'emmerdent trop et que je n'ai pas envie de m'attarder sur ce qu'ils me disent, je les envoie balader parce qu'en effet, je n'en n'ai strictement rien à foutre de ce qu'ils me disent.

Après voilà, je fais aussi la part des choses, les réseaux sociaux m'aident beaucoup à être moins timide et j'ai rencontré tout type de personne. J'ai l'air assez froide à première vue ou trop bête en fonction de la personne qui peut m'apercevoir, mais il suffit juste de creuser et surtout de chercher à creuser et de ne pas s'arrêter au premier aspect. Si tu veux t'en sortir, malheureusement pour toi, ça ne viendra pas tout seul, tu vas devoir aussi te forcer un peu. C'est comme la dépression (pour prendre un exemple évidemment), si tu ne veux pas t'en sortir, forcément, tu ne t'en sortiras jamais, mais si tu as une volonté de vouloir t'en sortir, alors le chemin est fait de moitié. Plus facile à dire qu'à faire, pas vrai ? Mais tu y arriveras très bien si tu en as l'envie.

Voilà tout !


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit