la famille kardashian et son bussiness

photo de l'auteur soleilmoon
Soleilmoon
Femme de 49 ans
montpellier
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

A moins d'habiter sur une autre planète, vous ne pouvez pas passer a coté de ce phenomene qu'est la famille Kardashian ou comment faire de l'argent avec le culte de son image...pesonnellement je trouve cela dommage, mais bon ca n'engage que moi,

Mais comment expliquer qu'en faisant des sex tape, se montrer a poil en permanence vous élève au rang de Star, devenir une icone avec pour seul bagage un gros bonda en plastique, je ne comprend pas....quels modeles pour les générations suivante ? je pleure

Pour moi mes modèles aussi belles de l'intérieur qu'à l'exterieur, Mére Theresa, Soeur Emmanuelle, Diane Fossey, Jane Goodall, Rosa Parks, Billie Holliday, Rita Hayworth ..et tant d'autres, donc pas besoin d etre vulgaire pour exister n'est ce pas? quand pensez vous ?



photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

A mon avis ce sont des modes cycliques, il n’y a que les époques et outils qui changent, les femmes resteront fatales aux hommes ^^

Mére Theresa était voilée, Soeur Emmanuelle portait le foulard, Rosa Parks émancipait les gens de couleur, Billie Holiday se libérait par le chant, Rita Hayworth émancipait ses extrémités, Brigitte Bardot l'essentiel de sa peau, Diane Fossey les gorilles, Jane Goodall les chimpanzés, Kim Kardashian un maximum son intimité, …

Ne reste plus qu'à montrer l'intérieur in vivo.

Puis logiquement le balancier devrait repartir dans l’autre sens, les époques futures s’orienter vers un resserrement des boulons de la pudeur féminine ou masculine, etc, au moins pour les humains car les gorilles et chimpanzés ne seront plus très nombreux.


photo de l'auteur Martial69003
Martial69003
Homme de 57 ans
Lyon

Billie Holliday, voilà une femme, qui a surmonté bien des tristesses et des traumatismes de sa vie, qui a dit la violence assassine de la discrimation raciste en chantant "Strange fruits", et qui a su transmettre des émotions !

Une présence publique n'est utile que par les émotions durables qu'elle donne ; il ne suffit pas de se montrer nu.e.s pour montrer ce qu'il y a à l'intérieur de soi qui puisse émouvoir ; pourquoi ces Kardashian seraient-ils des modèles plus puissants que d'autres et installés, et effaçant le reste ?

Je choisis parmi toutes les femmes citées celle qui me touche davantage, et faut-il raconter son histoire de femme, de quoi elle a dû se relever ?

Donc, à bas les apparentes, vivent les femmes qui paraisent avec leur coeur !


photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

Les "apparentes" exploitent le système comme le faisaient les courtisanes qui parasitaient les nobles. C'est vrai qu'elles ne laisseront sans doute pas leur nom à la postérité, mais elles auront bien vécu, de la bêtise des gens.


photo de l'auteur AposJk
AposJk
Non binaire de 27 ans
Toulon

Kardashian ou les autres, la télé-réalité en général m'inquiète depuis bien longtemps.

A chaque fois que j'entends "non mais faut pas croire, en fait c'est une femme d'affaire trop intelligente, et les téléspectateurs y sont pas cons, ils le prennent au second degré", ça me fait doucement marrer...

Et ce pour plusieurs raisons :

1) La télé-réalité, ce sont des gens qui prennent d'autres gens pour des cons en faisant croire qu'ils sont cons, regardés par des gens qui les prennent pour des cons pas si cons qui font les cons, et qui estiment que ce système n'a rien de con. Oui je sais, je suis un peu virulente mais je trouve ça carrément malsain.

2) Je trouve complètement absurde de gagner sa vie par cette méthode, mais si je n'en veux pas aux "stars" puisque si ça marche c'est, bien sûr, par principe de l'offre et de la demande : même si c'est pour critiquer, les gens sont clients. Donc pourquoi ces "stars" font-ils cela ? Parce que ça marche. Et pourquoi ce sont des "stars" ? Parce qu'ils ont un public. Très large.

3) Contrairement à ce que j'entends souvent, non, les jeunes d'aujourd'hui n'ont pas suffisamment de recul par rapport à ce qu'ils voient. J'ai pu fréquenter et fréquente de nombreux jeunes entre 17 et 25 ans, et la triste réalité c'est ça : pour certains (beaucoup) (trop), se mettre en scène au quotidien, c'est un métier louable (proche d'acteur) et c'est de l'argent facile pour peu d'arriver à percer. Donc ils "s'entraînent" à jouer les stars, allant jusqu'à surjouer leur propre personnalité au quotidien puisque c'est ce qui est recherché dans ce milieu, ce qui peut les amener à un certain mal-être. Ils ont beau te dire le contraire si tu leur poses la question de front, ça reste leur "rêve". Le problème c'est que, même cyclique, cela risque de créer de lourd dégâts sur la société avant que cette mode ne passe totalement. Ils se bercent d'illusions et de fausses images, y compris d'eux-même, et peinent à se faire à l'idée d'avoir un métier "chiant" plutôt que gagner leur vie de cette manière. Sans parler du fait qu'à cause de l'exemple de ces peoples, ils ont tendance à réagir au quart de tour et sans se préoccuper des conséquences.

Evidemment certaines personnes arrivent vraiment à regarder ces peoples au second degré et à s'en amuser sans arrière pensée ou méchanceté, ça ne me dérange pas bien que je ne le comprenne pas, mais il faut arrêté de se voiler la face : non, ce n'est pas une majorité.


photo de l'auteur Martial69003
Martial69003
Homme de 57 ans
Lyon

Donc des images falisfiées d'être qui se donnent pour des réalités ; des jeunes singeant ces falsifications de l'être et ne distinguant plus qui ils ou elles sont, si jamais ils ou elles n'ont pas adhéré au spectacle comme mode de vie ; et une réalité commune désertée à force de facticités !

Où est passé l'imaginaire ? Ben, la mise en spectacle l'a croquée !!!


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit