Besoin de conseils sur mon couple

photo de l'auteur Harpy
Harpy
Non binaire de 25 ans
Mons

Bonjour, je suis un homme hetero de 25 ans, je suis en couple depuis presque 5 ans avec ma copine qui est transgenre. Pour tout vous dire, je ne sais plus quoi faire, je ne sais pas quelle direction prendre. Je vous explique ma situation depuis son début.

Je l'ai rencontrée à l'âge de 21 ans, on s'est tout de suite bien entendus et on s'est mis en couple assez rapidement. Quelques jours plus tard, sa mère l'a met à la porte, ma mère lui propose de venir habiter à la maison avant de trouver une solution. Un jour, j'ai voulu passer à l'acte mais elle avait un blocage, moi pensant qu'elle était femme normalement constituée. Elle m'a révélée qu'elle était née hermaphrodite et qu'elle avait l'anatomie d'un garçon suite à la décision de ses parents mais qu'elle se sentait fille.

Je l appréciais donc je me suis dit "pourquoi pas ?" "apprends d'abord à la connaître".

Finalement, j'ai trouvé du boulot et on s'est mis en ménage.

Il y a eu des hauts, des bas, des pertes d'emploi, des dépressions. Je l'ai aidée à rester forte et à reprendre des études, ce qu'elle a fait. Aujourd'hui, ça va faire 5 ans qu'on est ensemble, je me suis posé beaucoup de questions sur ma sexualité, j'ai tenté l'expérience mais je ne suis pas attiré par elle. Ça va faire 5 ans que je n'ai plus eu un vrai rapport sexuel et je dois dire que je suis tiraillé entre le fait d'avancer avec elle qui commence ses traitements et le fait de tout arrêter parceque c'est pas évident à vivre. Je me suis imaginé papa mais ce sera malheureusement impossible. Je l aime beaucoup mais je ne sais plus si c'est de l'amour ou de l'amitié, il n'y a pas d intimité entre nous, n'est-ce pas ce qui différencie l'amour de l'amitié ? J'ai souvent pensé aller voir ailleurs sans jamais le faire, mais jusque quand ? Je ne veux pas lui faire de mal et je ne veux pas l abandonner dans son combat. Aujourd'hui, je vois beaucoup d imperfections sur son visage qu'elle camoufle avec du maquillage et j'ai de plus en plus de mal à la voir "naturelle" à la maison. Je suis complètement paumé, il y a autre chose aussi.

Je suis dans une situation instable, elle touche du chômage (vu la difficulté à trouver du boulot surtout dans sa situation) et moi je touche 800 euros à peine pour un temps plein. Donc ensemble, on arrive à s'en sortir mais le jour où notre histoire s'arrête, le reste sera encore plus compliqué. Déménagement, elle devra trouver un logement, elle n'aura plus que 800 euros par mois donc c'est compliqué de continuer sa "transformation" et je ne veux pas être responsable de ça. Continuer pour elle ? En mettant encore de côté mes pulsions sexuelles ? Pour lui offrir un meilleur avenir ? Est-ce que je ne passe pas à côté de ma jeunesse ? Est ce trop de sacrifices à mon âge ? Je ne sais pas, jai vu un psy pour la première fois il y a une semaine. Elle m'a demandé d'imaginer où j'en serai à l'automne prochain. Je cherche la solution mais je ne la trouve pas et je ne veux pas parler de ça à mes proches, très peu sont au courant de ma situation donc je garde pour moi toute cette frustration depuis bientôt 5 ans. Est-ce que ce serait égoïste de penser à moi et d'imaginer une vie normale ? (j'essaye évidemment de trouver les bons mots, désolé si un de mes propos a pu choqué, ce n'est pas mon intention)

Merci pour vos conseils, vos avis, j'espère que vous m aiderez à y voir plus clair.



photo de l'auteur poupinette86
Poupinette86
Femme de 32 ans
TOULOUSE

Deja il faut reconnaitre que tu fais bcp pour elle. ce n´est pas evident ni pour elle ni pour toi. J.AI APPRIS AVEC LE temps qud loesqu´on arrive au point de ce dema´der si c´est de l´amour ou de l´amitie .. bha en general c'est de l amitie de l'AFFECTION. La vie est courte. demande toi ce qui te rend ou te rendra heureux. tu peux refaire ta vie et la soutenir en tant qu´ami. le plus important c´est de te demander ou´ et comment tu seras heureux.


photo de l'auteur faith141
Faith141
Homme de 43 ans
paris

Salut,

Avant de répondre, juste une question.

Qu'en pense ton amie, qu'elle est son ressentie sur la situation?


photo de l'auteur Harpy
Harpy
Non binaire de 25 ans
Mons

Je ne me sens pas heureux comme creux, frustré d'être en couple mais de ne pas pouvoir profiter de ce que ça représente. Elle est souvent pessimiste et se pleind des injustices et moi je dois tenter de lui montrer le positif. C'est pas facile pour elle mais pour moi non plus.

Après ce qu'elle en pense, c'est ça aussi le "problème". Elle est amoureuse et s'imagine un futur avec moi. On a deja beaucoup parlé de notre situation particulière. Elle pense qu'elle est égoïste du fait qu'on ait pas de relation sexuelle et moi je me sens égoïste à l'idée de l'abandonner. Si on stoppe notre relation, elle l'acceptera parce que j'ai mes raisons. Mais j'ai peur que toute seule, elle n'arrive pas à sa "transformation", qu'elle doive vivre toute sa vie dans le corps d'un autre. De ne plus retrouver quelqu'un à aimer et à qui se révéler. Je suis quelqu'un de très ouvert et elle doute de retrouver quelqu'un d'autre qui pourra apprendre à la connaître telle qu'elle est. Et qu'un jour, elle décide de faire une connerie. J'ai peur de tout ça. C'est vraiment quelqu'un de bien et elle mérite d'avoir un corps qui lui corresponde et un semblant de vie "normale".

Merci pour vos réponses.


photo de l'auteur faith141
Faith141
Homme de 43 ans
paris

Salut, je te cite "j'essaye évidemment de trouver les bons mots, désolé si un de mes propos a pu choqué, ce n'est pas mon intention"

Et je t'assure que tu ne choques personne.

Je pense que tu ne te rends pas compte de ts ce que tu as fait pour ton amie. C'est énorme.

Elle a beaucoup de chance de t'avoir eu a ces coté pendant si longtemps.

Si vous vous séparez, cela sera dur pour elle, mais tu ne peux pas rester avec quelqu'un par ce dont tu as peur pour elle.


photo de l'auteur Harpy
Harpy
Non binaire de 25 ans
Mons

Oui c'est vrai vu de ce côté je fais beaucoup pour elle je m'en rend compte. Je pense juste que c'est pas le moment en repoussant une possible rupture. Mais je me demande si je ne lui ferai pas plus de mal à force de repousser et oublier de penser à ma personne. Merci pour les réponses ça fait du bien de pouvoir en parler.


photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

Tu sembles être dans la situation de deux personnes d'orientation sexuelle différente, dont l'une est amoureuse de l'autre, et l'autre a de l'affection pour la première.

Cela m'est arrivé quand j'étais plus jeune et amoureux d'un hétéro qui avait un sens rare de l'amitié (et que je voyais magnifique ce qui ne gachait rien xD ) : avec le recul je sais que j'aurais du et donc pu sauver notre amitié, mais j'en étais incapable à l'époque, et quelque part sa décison de nous séparer nous a sauvé même si cela m'a et lui a beaucoup couté.

Je te vois dans la situation de la personne qui doit faire sa vie et culpabilise, je la vois dans la situation de la personne qui peut sauver votre amitié si elle en est capable, ou pas...


photo de l'auteur MamGay
MamGay
Femme de 44 ans
montpellier

Harpy, son parcours de vie n'est pas le tien

en somme, tu n'es pas sa béquille

ne ferme pas les yeux sur les possibiltés ou/et les ressources de cette femme pour son propre chemin

tu ne peux donner que ce que tu contiens : tu es vide de ta vie car tu ne la vie plus vraiment, être égoiste ???!!! pas du tout, vivre ta vie, oui c'est ton chemin !

tu as été son soutien un long moment, maintenant Toi et tOI.... Prends soin de toi

mon langage est un peu cru possiblement.


photo de l'auteur GrillePain
GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

Je rejoins assez Mamgay...

surtout que y'a pas que en couple que tu peux la soutenir, les amis proches font ça aussi, et même si on passe pas de "amoureux" à "ami" du jour au lendemain, changer la forme de votre relation n'est pas un "abandon", ça peut être plus ou moins éprouvant (ou évident, quand la prise de conscience est réciproque), mais à aucun moment t'es responsable du fait de la "laisser tomber" VS "lui offrir un avenir meilleur". Pour la question du budget de sa transformation, a toi de voir si tu pourrais continuer de cohabiter avec sans être en couple (probablement le temps qu'elle trouve du taf, etc). Ce sera épineux de mettre les choses à plat mais si tu peux continuer de vivre avec ET que ça lui parait envisageable aussi (si ça se trouve c'est elle qui voudra se débrouiller autrement..), tout en menant vraiment la vie qui t'attire sur tous les autres plans, à plus long terme vous serez sauvés tous les deux.

Pour le fait que votre relation soit platonique, si tu n'es pas asexuel et que la tentation se fait de plus en plus grande, tu pourra pas non plus sacrifier cette partie de toi indéfiniement... après je tiens quand même à préciser que certains ont une vie sexuelle ailleurs et que certains conjuguent "histoire stable" avec "sexe libre", si l'autre est au courant et ok avec ça... bref c'est pas fait pour tout le monde non plus mais les choses sont moins binaires qu'avant niveau éthique.

Mais une chose est sûre, ce n'est pas choisir entre ton bonheur et le sien, les deux sont étroitement liés (dans ma vision des choses c'est bonheur réciproque ou rien) et même si en cas de rupture ce sera pas équitable au début, ça lui donnera le temps et la possibilité d'aller de l'avant, et de reconstruire autre chose, sachant qu'elle sera déjà à un niveau d'acceptation beaucoup plus avancé qu'à l'époque où tu l'as rencontrée.


photo de l'auteur Harpy
Harpy
Non binaire de 25 ans
Mons

Merci beaucoup pour vos messages, je suis en train d'y voir un peu plus clair. C'est vrai que je pourrai l'aider en restant amis.

C'est pas une décision facile, je vais aller chez ma psy pour parler de tout ça aussi. Merci à tous


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit