Les rencontres "amoureuses" (je n'aime pas ce terme ça fait gamin : p)

photo de l'auteur Lunik
Lunik
Femme de 28 ans
Bruxelles

Avis à la populace Beto : p

Quand on n'est pas fan des sites de rencontres, (comme Tinder par exemple), ni du milieu LGBT, vous pensez que ça réduit les chances de rencontrer quelqu'un ?

Pas mal personnes passent uniquement par les sites internet et je me suis dit pourquoi pas lancer un sujet dessus 🙂

La question semble mathématique je sais mais j'ai l'impression qu'il est possible de faire des rencontres "lambda" (au marché, au travail, via une connaissance... :p). Moins facile peut-être mais possible. Qu'en pensez-vous ? Des témoignages ?



photo de l'auteur Mayvis
Mayvis
Femme de 18 ans
Rezé

Moi aussi je n'aime pas les sites de rencontre xD

Je pense que les rencontres "lambda" sont possibles mais dû coup difficile puisque tout le monde (en tous les cas beaucoup de gens) utilisent les applis de rencontres. Même si je ne désespère pas de trouver la femme de ma vie de façon "lambda" ^^


photo de l'auteur noflomeys
Noflomeys
Femme de 22 ans
Amboise

L'avantage des sites c'est que tu peux déjà connaitre les préférences des gens, et moi qui ai un très mauvais radar ça m'aide bien ! Au moins quand une fille me plaît il y a plus de chance qu'elle soit également attirée par les filles. D'où ma présence sur Beto.

Après rien n'empêche de faire des rencontres sur une terrasse, au travail, au sport, à la bibliothèque... Il faut juste être attentive :)

J'illustrerais mon propos avec les histoires de 2 amis. Le 1er, un garçon, a rencontré sa copine dans une soirée organisée par un bar à jeux. La 2e, une fille, a rencontré son coapin sur une terrasse en lui demandant un briquet. Bon ça reste des exemples garçon/fille mais c'est tout ce que j'ai ^^


photo de l'auteur Theudric
Theudric
Homme de 29 ans
Nomdieu

D'accord avec noflomeys, tu peux rencontrer quelqu'un qui t'attire et l'attirer aussi sans le savoir mais aucun n'osant faire le pas de crainte d'avoir affaire à un hétéro qui au mieux va refuser net, au pire va mal prendre la chose.

Et puis en rencontre lambda ça fait pas mal de questions: est-il (elle) homo? est-il (elle) célib?

Après en jouant un peu des fois on peut lire dans le regard une invitation tacite mais pas toujours. D'autres au contraire, plus timides, fuient le regard de la personne sur qui ils ont flashé.


photo de l'auteur Theudric
Theudric
Homme de 29 ans
Nomdieu

Et je ne parle meme pas des trucs cons "J'vais faire semblant de l'ignorer comme ça il/elle va venir me voir!"

😆

Après le problème que j'ai avec les sites c'est que je peux craquer ou au contraire etre dégouté en fonction de l'attitude, la façon de s'exprimer, tant verbalement que le langage corporel et forcément ben sur un site un profil me paraît stéril parce que je n'ai pas cet élément.


photo de l'auteur noflomeys
Noflomeys
Femme de 22 ans
Amboise

Mais enfin Theudric c'est une technique IN-FAIL-LIBLE ! Enfin si on vivait dans une sitcom ou une comédie romantique à l'eau de rose x) en réalité et je te rejoins là -dessus l'attirance mutuelle va se jouer sur des détails et notamment la communication non verbale : la personne se touche-t-elle les cheveux en te parlant ? Regarde-t-elle autre chose que seulement tes yeux ? La position du corps est bien plus explicite qu'un regard ou un long discours.

Bref je suis bien la derniere à comprendre ces signes, c'est pourquoi je me permets de proposer des conseils x)


photo de l'auteur Mayvis
Mayvis
Femme de 18 ans
Rezé

C'est 'une des raisons pour lesquelles je ne suis pas fan des sites de rencontres. il manque ce "côté vivant" en quelque sorte. je n'ai pas réellement l'impression de parler à quelqu'un, donc ça ne m'a jamais vraiment intéressée. 😅


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

*" Et je ne parle meme pas des trucs cons "J'vais faire semblant de l'ignorer comme ça il/elle va venir me voir!"

????"*

Le truc con par excellence... 😀

Je suis déçue par les sites de rencontres. Ce sont comme des places publiques où l'on peut croiser beaucoup de monde et faire des discutions privées. Mais derrière les écrans c'est pire que dans la rue. J'ai souvent été abordée par des individus vulgaires dont les dialogues sont dignes de scénarios pornographiques et la multiplicité de ces contacts a fini par m'exaspérer. Sans compter les messages écrits en langage SMS ou en javanais.

Au final, je préfère une rencontre dans la vie réelle, ça a plus de charme je crois. Surtout quand on ne s'y attend pas. Il y a toute la dimension du non verbal qui peut apporter du charme à la personne.

Alors évidemment c'est plus simple de connaitre l'orientation sexuelle car elle est affichée d'emblée sur un site internet. Mais je pense qu'il y a des signes non verbaux qui peuvent parler dans la vie réelle. Quand on a pas le radar c'est pas évident je sais. En même temps il y a des tas d'hétéros qui n'arrivent pas à percevoir l'intérêt ou non de la personne en face, et ça crée aussi des situations inextricables.


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

D'ailleurs je voudrais presque ouvrir un topic sur le non verbal, parce que je lis souvent des topics de personnes qui passent des mois à baver devant quelqu'un sur une histoire de il a fait ça, ça, et ça. Je suis sûr que, au final non parce qu'il à fait ça. Bref à analyser des détails et s'en faire tout un monde. A la fin ça devient une obcession.


photo de l'auteur kokopelli
Kokopelli
Femme de 23 ans
tours

Alors moi on m'a dit jessica tu as que 23 ans pourquoi tu cherches ? vie ! tu as le temps pour ça ! Car le jour ou tu seras en couple ! là tu regrettera d'être célibataire ! là tu travail pas tu es heureuse, tu fais que de sortir ! Avant tu étais toute joyeuse,fofolle là je te trouve posé et tu te pose beaucoup de question ! Je leur ai dit bin justement je cherche car en vrai ça ne viens pas ! J'arrive pas à rencontrer des lesbiennes et encore moin des femmes bi qui sont seul et qui préfére les femmes ! Si je ne cherche pas et que je vie ma vie de femme celibataire j'ai peur que ça ne vienne pas vers moi ... donc du coup je ne sais pas trop quoi faire.... ils m'ont dit olalalaaaa je comprend que tu n'as pas envie de finir vieille fille !! mais c'est quand on ne cherche pas qu'on trouve !!! profite tu es jeune! découvre le monde amuse toi ! C'est pas quand tu seras en couple que tu pourras faire tout sa ! Tu vas t'installer dans une routine et ça va te saouler ! Attend qu'il y ai une fille qui s'intéresse à toi ! Tu es déjà partie en bretagne et tu as fini par retourner chez tes parents ! Donc arrête de fonçer sur la première venue ! on le sent et on le voie tout de suite sur toi que tu es dans la recherche ! Du coup bin je vais essayer de faire ce qu'ils me disent de vivre sans chercher pi je finirai bien par trouver un jour ou l'autre je l'espère !


photo de l'auteur Lunik
Lunik
Femme de 28 ans
Bruxelles

Je rejoins pas mal l'avis de Lysie, celui de Mayvis aussi ^^


photo de l'auteur noflomeys
Noflomeys
Femme de 22 ans
Amboise

Finalement les rencontres c'est comme quand on cherche du travail : ça passe soit par le réseau soit par Internet ^^

Je comprends que certains et certaines n'apprécient pas forcément les sites de rencontres mais il faut les percevoir comme un outil et non une fin en soit. Et puis ici on est sur une plate-forme plus conviviale à mon sens : on peut échanger via le forum comme on pourrait le faire avec une discussion IRL, et puis il est tout à fait possible de poursuivre en mp pour une discussion privée. L'avantage de Beto c'est qu'il est possible de suivre le schéma "traditionnel" via l'outil informatique (bon d'accord c'est un peu intellectualisé et cela ne reste que mon avis).

Encore une fois les rencontres "lambda" ont aussi leur charme et je les plussoie ! Après nous sommes libres d'utiliser les outils mis à notre disposition ;)


photo de l'auteur Lunik
Lunik
Femme de 28 ans
Bruxelles

Tout à fait Nomofleys ^^

C'est juste que j'ai remarqué autour de moi que beaucoup de filles casées sont passées par les réseaux sociaux.

Il m'arrive de passer limite pour une ovni quand je dis qu'il m'est arrivé de faire des rencontres 'dans la vraie vie' : p

Perso c'est pas mon "grand kiff" les appli et je pense également qu'il ne s'agit pas d'une fin en soi mais plus un moyen. Je ne suis pas fan car il y a pas mal de choses à faire dans la "vraie vie".

Entre les filles peu réactives, les indécises, celles qui se font désirer, celles qui mettent des photos trop retouchées (tellement qu'elles sont méconnaissables en vrai lol), ou les hommes qui se font passer pour des filles, j'ai un peu du mal à saisir en quoi c'est plus rassurant ce type de rencontres sur le net.

Cela ne veut pas dire que tout le monde est comme ça mais pendant que pour certains "c'est super rapide, tout va plus vite" pour d'autres, ça peut sembler être une perte de temps.

Après chaque personne a ses expériences mais il est clair que Beto est un site bien différent des autres.

Vive le charme des rencontres "lambda", vive la spontanéité : p

Il faut de tout pour faire un monde :)


photo de l'auteur AragonTheo
AragonTheo
Homme de 27 ans
Lyon

Et surtout, un site de rencontre peut amener à une rencontre IRL quand on trouve une personne avec qui y a un bon feeling :)


photo de l'auteur Mayvis
Mayvis
Femme de 18 ans
Rezé

Mais encore il faut la trouver cette personne avec le bon feeling. Dans mon cas ça peut être long pour trouver xD C'est pour ça que les applis de rencontres ne m'ont jamais plu. c'est souvent sur le physique que débute ce genre de relation (qui ne sont pas forcément sur le long terme) alors pour une personne comme moi, qui considère que le physique n'est qu'accessoire, c'est compliqué de trouver quelqu'un ^^'


photo de l'auteur whitewoolf
Whitewoolf
Non binaire de 47 ans
ROCHEFORT

Je pense que ce soit dans la vraie vie ou via des sites une rencontre est toujours enrichissante, quelle nous semble positive ou négative, avoir envie de quelqu'un dans sa vie c'est accepter de prendre le risque de se tromper et on progresse plus de par ses erreurs je crois


photo de l'auteur Pacho
Pacho
Homme de 23 ans
Valence

Bonjour,

J'espère pas être trop hors-sujet à propos du topic mais je pense que les sites de rencontre ça a du bon et du mauvais,

J'ai malheureusement rencontré personne via des sites (Alors, il est où le bon tu vas me dire?)

J'ai quand même réussi à "discuter" et à rencontrer des personnes intéressantes que j'avais pas spécialement rencontré hors-internet ou dont j'aurais jamais pu communiquer sans internet (Problème de distance, par exemple.) et honnêtement même si ça a jamais abouti sur du concret j'ai passé des bons moments à partager et dialoguer sur internet.

Le problème d'internet c'est que les personnes sont presque toujours "C'est que du virtuel, c'est pas concret, c'est pas la vraie vie" comme si en face, la personne était un robot d'internet ou quelque chose du genre et que tout ce qu'on avait dit par exemple c'était que du flanc.

Comme si il pouvait pas avoir de répercussion sur la vie "réelle" et que ça avait aucun intérêt, que ça peut pas aboutir sur quelque chose de concret car c'est "internet" et que sur internet on peut dire et penser n'importe quoi, comme si on pouvait y jouer un personnage. C'est vraiment la "chose" qui me déçoit beaucoup avec les personnes sur internet qui prennent rien au sérieux et qui pensent qu'on peut tout dire car... c'est internet, c'est pas "la vraie vie". Le problème c'est pas l'outil en question je pense que le problème ce sont les personnes qui se servent mal de l'outil à leurs disposition.

Les sites comme Tinder (ou appli? Je me rappelle que je pouvait y acceder via Firefox. Comme les autres sites de rencontres du même genre) par contre ont, pour moi, aucun intérêt ce sont des relations pûrement superficielle où seul le physique prime on sait d'avance ce que les personnes recherchent sur ce genre de site... c'est pas de la complicité, une relation durable, des discussions intéressantes... c'est des rencontres sans lendemain basée sur le physique. (ce qui me dégoûte au plus haut point ce genre de "rencontre" mais là est pas le sujet.)

Conçernant hors-internet, j'ai pour ma part beaucoup de mal à faire des rencontres. Jamais j'irai importuner quelqu'un dans un supermarché ou autre, déjà car je pense que c'est pas le lieu pour rencontrer quelqu'un et que ça dérange plus la personne qu'autre chose et de deux... car si tu abordes une personne comme ça, c'est comme le faire sur tinder mais en vrai sans la barrière internet (Comment peut-on savoir qu'une personne est intéressante et qu'on a envie d'avoir une relation avec elle... si on la connait pas un minimum de base? C'est se baser pûrement sur son physique.) j'ai baucoup de mal à comprendre où est la différence entre aborder quelqu'un "en vrai" (dans un supermarché, un bar ou autre par exemple) et tinder vu que c'est, pour moi, le même principe (Le superficielle.) la barrière internet en moins. Je parlerais même pas le fait d'aborder des hommes, si la personne est hétéro je sens que je vais prendre une droite par-exemple (ça peut sembler gros mais on est pas loin de la réalitée.)

Les seules rencontres amicales que j'ai, ce sont dans des activités comme le golf par exemple où à force de se cottoyer on a appris à se connaître et à s'apprécier (ou non, lel.)

L'aide aussi que j'ai avec internet, là ça se voit peut-être pas mais je suis quand même assez timide et largué (Cette histoire de signe, je pensais c'était une légende urbaine... je suis quelqu'un d'assez concret faut me dire les choses clairement et pas tourner autour du pot, ne pas être claire ou faire des messages cachés car je vais pas comprendre.) dès qu'il faut parler ou aborder quelqu'un que je connais pas (Si par exemple j'aborderais quelqu'un et que la personne me répond "Vazi, dégage" ça serait la fin du monde pour moi, j'éxagère un peu bein-sûr et je passerais ma soirée à déprimer sur ça.) et les sites m'ont permis de communiquer avec des personnes dont je serais jamais aller dire bonjour en vrai par exemple.

Pour vous raconter, un jour une fille m'avait (Rigolez pas au fond de la salle.) tenue la main et voulait que je sois seul avec elle, pour moi j'avais pas compris que je l'intéressait vu qu'elle me l'avait pas clairement exprimé. Après on m'avait dit "Oh, pourquoi tu l'a pas embrassé?" etc... je comprenais pas réellement la chose. C'est vraiment quelque chose qui me dépasse tout ces signes tout ça, je suis plutôt quelqu'un qui dit les clairement on va dire mais là je commence à tourner autour du pot.

Après bien-sûr, ça reste mon avis et c'est pas un avis objectif ou de la science infuse que je viens de poster... c'est normal de pas être d'accord avec moi. (J'ai tendence à souvent le préciser car des fois, on a tendence à oublier la chose.)


photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

"La question semble mathématique je sais mais j'ai l'impression qu'il est possible de faire des rencontres "lambda" (au marché, au travail, via une connaissance... :p). Moins facile peut-être mais possible. Qu'en pensez-vous ?"

Les couples gays ou gay-friendly qui font la fête entre eux en toute amitié peuvent inviter des amis célib. C'est particulièrement vrai chez les couples de culture mixte (dont au moins une personne du couple est une culture étrangère), qui ont en commun d'apprécier cette mixité, ce qui favorise un peu les rencontres entre célib. On peut retrouver une configuration dans des bars ou boites de nuit, en plus bruyant.

Par contre je pense que l'habitude de draguer au travail, qui était fréquente chez les hétéros et provoquait des mariages, mais pouvait aussi exister pour les gays dans certains métiers, pourrait tomber en désuétude surtout lorsqu'il existe une relation hiérarchique. Car présente désormais un risque juridique, les coachs le déconseillent déjà en cas de relation hiérarchique.

Dans le contexte où les sites de rencontre présentent beaucoup moins de risques (quoi qu'il y ait parfois eu des fuites ou piratage, au moins sur un site très connu).


photo de l'auteur Lunik
Lunik
Femme de 28 ans
Bruxelles

". Le problème c'est pas l'outil en question je pense que le problème ce sont les personnes qui se servent mal de l'outil à leurs disposition. "

C'est sûrement ça. Si on est tombé très souvent sur des profils étranges où les gens "jouent" avec autrui, cela devient une mal-utilisation de l'outil. Pas mal de personnes s'inventent une vie, c'est ça que je n'apprécie pas dans le côté virtuel.

Je comprends que ça puisse aider les personnes timides mais je remarque juste que la rencontre non virtuelle c'est limite obsolète, encore plus pour les personnes du milieu LGBT. Ce n'est pas tout le monde qui va dans les bars ou boîtes LGBT donc une partie se connecte parfois mais si on fait ni l'un l'autre, que-reste-t-il ? :p Heureusement qu'on a des potes, des activités pour éventuellement rencontrer d'autres potes.

Je ne vois pas en quoi parler avec quelqu'un au supermarché ou dans un café est superficiel. Justement, ça ma semble plus "naturel". Au final on voit bien que même si on a plus de moyens de communications et plus de moyens de rencontrer quelqu'un, les rencontres les plus agréables sont celles faites de manière spontanée dans la vie de tous les jours ^^


photo de l'auteur Pacho
Pacho
Homme de 23 ans
Valence

Personnellement, je suis rarement tombé sur des personnes "menteuse" même si c'est arrivé une fois. (Par contre, c'était pas sur un site de rencontre mais ça reste sur internet.)

C'était une fille qui se disait célibataire et plein d'autres trucs, je la considérais comme une amie on va dire (On s'était jamais vu en vrai.), et on communiquait depuis quelques mois. On avait prévu de se voir et juste avant de se voir elle m'a dit qu'elle m'avait menti sur presque tout. (âge, dâte de naissance, goût (Mentir sur les passions, métier etc...), qu'elle était pas célibataire etc... dans le seul but que je "l'apprécie" Il y avait que sa "tête" qui était vraie. 😆 ) et après ça, plus aucune nouvelle.

J'ai quand même un peu enquêter en demandant à des amis qu'elle avait si c'était vrai et j'avais appris que c'était une fille qui aimait bien faire ça à des "personnes" assez sensible (fille comme garçon) juste pour leurs faire du mal si on peut dire ça comme ça.

Après, je pense qu'elle avait un petit problème dans sa tête sans être méchant car mentir à ce point pendant des mois juste pour blesser faut pas être très sain d'ésprit pour faire ça, ça doit être assez rare de tomber sur quelqu'un comme ça mais c'est la preuve que ça existe et qu'il faut quand même faire très attention à qui on parle/rencontre. Depuis ça, je dois t'avouer que ça me donne beaucoup moins envie de parler sur internet et que ça m'a pas mal refroidi même pour des simples rencontres amicales à partir d'internet. Même si internet m'aide beaucoup, on peut écrire à quelqu'un même en étant timide et si on me recale sur internet ça me fait presque rien honnêtement alors qu'en vrai ça serait la dépression pendant quelques jours "J'ai fais quoi de mal? Je voulais pas que il/elle prenne ça méchament" etc... et habitant dans une petite ville paumée... y'a pas de bar LGBT (J'ai même envie de dire même pas de bar du tout mais ça serait éxagerer ahah.)

Pour les rencontres dans des lieux comme par exemple les supermarchés, j'ai pas mal d'amie qui sont contre en disant que c'est du harcelement et que le lieu est pas prospice à ça, qu'il y a des sites de rencontre pour trouver quelqu'un, qu'on a pas envie d'être dérangé pendant les courses par des personnes lourdingues. (par exemple.) (Peut-être je devrais changer mes fréquentations? 😁) et à force d'entendre ça, je me dis que si je tombe sur quelqu'un comme ça, couplé à ma timidité, ça va être la catastrophe et jamais je tenterais quoi que ce soit dans des lieux publics.

Après c'est sûr que les meilleures rencontres, pour ma part, sont dans les activités que je pratique régulièrement mais j'ai quand même rencontré des superbes personnes sur internet. ^^


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit