Le vide intersidéral/ mélancolie ambiante

auteur anonyme

Anonyme
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Humhum b'jour

Je ne pensais pas faire ce genre de choses mais qui sait l'un de vous aura peut-être LA bonne idée pour me sortir de ce marasme...

En effet depuis quelques jours je me sens totalement, invariablement et irrévocablement vide, le néant, le zéro absolu. Alors que normalement je suis sur de moi ou du moins je ne me sens pas à ce point déséspéré lorsque j'ai un petit coup de mou.

Pour une raison obscure je me suis mis en tête que je ne trouverai jamais le bonheur, du coup c'est un peu la dépression, je n'ai aucune idée du pourquoi du comment j'en suis arrivé à cette sombre conclusion.

Je m'ennuie, j'ai envie de rien faire, pas envie de sortir. Toute ma vie j'ai été partagé entre la dureté, le cynisme, le pragmatisme et une extrême sensiblité. Présentement je me suis perdu, je n'ai aucune idée de ce que je dois penser ni de ce que je dois faire. Bref ma vie n'a plus aucun sens et c'est un sentiment déséspérant. Je ne suis pas un chien en châleur mais j'ai envie de me blottir contre quelqu'un et d'attendre que le choses passent MAIS il n'y a personne...



photo de l'auteur faith141
Faith141
Homme de 43 ans
paris

Salut, tu as quels âges?

Y a-t-il un déclencheur à cet état?

Si tu peux en parler à un ou une ami(e). Ça peut réellement t'aider à faire passer cet état semi-dépressif.

Éventuellement, voir un psy (shycologue ou psychatre).

Si je peux te conseiller de pas trop attendre pour ne pas laisser cet état s'installer.

Si tu veux discuter, tu peux bien sûr te lâcher ici.


auteur anonyme

Anonyme

Merci de ta réponse ! J'ai 19ans, c'est ça qui est bizarre, il n'y a pas eu de boulversement dans ma vie tout va bien en apparence


photo de l'auteur Fregegui
Fregegui
Homme de 27 ans
Lille

Bonjour,

Je ne peux qu'appuyer ce qu'a dit Faith141 au dessus : en parler (ce que tu as commencé à faire ici donc bravo :) )

Si tu n'es pas encore à l'aise avec la démarche d'aller voir un psychologue ou un psychiatre, tu peux également consulter ton médecin traitant qui pourra te conseiller. Tous les médecins généralistes ne sont malheureusement pas toujours à l'aise avec les consultations psychologiques/psychiatriques (chacun sa spécialité en même temps), bien qu'elles constituent plus de 50?s motifs de consultation d'un médecin généraliste (cette petite statistique n'a pour vocation de normaliser la démarche pour toi). Si tu as une bonne relation de confiance avec lui ou elle, n'hésite pas ! Il peut t'orienter secondairement, si cela est nécessaire, vers un psychologue ou un psychiatre. De plus, il pourra faire avec toi un bilan à la recherche d'une cause organique éventuelle à cet état dépressif (il n'y a pas que des causes psychiatriques)

Dans l'intervalle, cela peut sembler bizarre, mais essaie de sortir, de voir des gens. L'isolement et le retrait sont des symptomes, entre autre, de dépression. Aller dans le sens des symptômes risque de les entretenir. Accorde toi bien entendu des moments programmés d'isolement, de retrait, pour ne pas te fatiguer ni culpabiliser.

Sache également que tu peux consulter aux urgences de n'importe quel hôpital, ces services bénéficient d'une écoute (avec un infirmier, un psychologue ou un psychiatre) qui peut également t'orienter de manière adaptée. Je te recommande les urgences en cas de détresse majeure.


photo de l'auteur faith141
Faith141
Homme de 43 ans
paris

Je te dirais d'aller prendre un peu de soleil..... Mais il est pas la.

Mais plus sérieusement essaie de sortir cet après midi. Ne reste pas seul.


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit