Orientation floue ou gros traumatisme

Amour et intimité - Créé le - 31 Participations


17 remerciements
Orientation floue ou gros traumatisme

Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Hello tout le monde!

Alors voilà je suis dépressive et j'essaye de me soigner, dans cette optique je ressens le besoin d'être en couple, d'aimer et d'être aimer. Je me suis toujours définis comme pansexuelle. Seulement, je ne suis toujours sortie qu'avec des hommes et j'ai toujours couché qu'avec des femmes. J'ai essayé de coucher avec mon dernier petit-ami mais j'ai eu une crise de panique et j'ai ressenti du dégoût. (alors qu'au début j'avais très envie!) Du coup j'ai essayé de sortir avec une femme, ça ne m'a pas plut du tout et ça ne m'intéresse toujours pas. Je me demande donc quelle est ma vraie orientation sexuelle: panssexuelle, hétérosexuelle, assexuelle? Ça commence à me bouffer de l'intérieur. Est-ce-que vous pouvez m'aider? Est-ce-que quelqu'un vit la même chose que moi? Quelqu'un aurait-il des réponses? Merci d'avance


0 vote


2 remerciements

Bonsoir, Je pense que tu pourrais être asexuel.le, après essaie ce voir si il y'a une cause psychologique à ton mal-être ; est-ce que ta dépression joue un rôle dans ce dégout et cette peur du sexe ?

En tout cas, il ne sert à rien de te mettre la pression, autrement tu en auras encore moins envie ! Et j'espère t'avoir un peu aidé.e avec ces mots ...


0 vote


17 remerciements

Merci pour ta réponse! Mon dégoût vient d'avant ma dépression (je pense même qu'il a joué dedans...). Diversions agressions sexuelles pourraient surement y être pour quelque chose. Cependant, j'ai vue des psychologues pour cela et qui m'ont relâché en disant "tout ira mieux maintenant!" Alors pourquoi ça va pas mieux?


0 vote


2 remerciements

Parce que les psys sont à côté de la plaque parfois, ils te disent que ça ira mieux ou faire ça ou ça ... Mais ça n'efface pas tes problèmes : c'est à toi de te démerder pour t'en sortir.

D'abord analyse le terrain, essaie de comprendre ta dépression ...


0 vote



17 remerciements

Il y a des multitudes de gouttes d'eaux qui ont fait déborder le vase de ma dépression (j'aime bien les choses imagées...) J'ai la chance d'avoir une mère psychologue qui m'a apprit à "m'analyser" Je connais les causes, je sais le pourquoi du comment, mais je ne sais pas comment m'en défaire. J'ai vraiment envie d'aller mieux mais je pense de plus en plus souvent au suicide et ça me fait peur


0 vote


2 remerciements

Déjà tu avoue avoir un problème, c'est une bonne chose !


0 vote


17 remerciements

Oui mon cas n'est pas encore perdu! Mettre des mots sur ma sexualité pourra m'aider je pense, et rencontrer des gens comme moi


0 vote


2 remerciements

Ben t'est au bon endroit ici, les gens sont sympas !


0 vote


17 remerciements

J'en doute pas! En plus tu m'as fait un bon accueil :)


0 vote


2 remerciements

OOOhhhh !! du compliment :3


0 vote



17 remerciements

Hahaha c'est juste normal! Tu m'as répondu très rapidement et tu as été compréhensive :)


0 vote


2 remerciements

Je suis Rainbow girl, c'est normal citoyenne ! ^^


0 vote


17 remerciements

Ah j'étais persuadé que tu étais Nina82... C'est ton identité de nuit pour sauver le monde ? (telle Batman...)


0 vote


2 remerciements

Mais tout à fait ! Je veille sur Gayopolis et ses quartiers avec application ^^


0 vote


17 remerciements

Hahahaha enchanté alors


0 vote


41 remerciements

"Je me suis toujours définis comme pansexuelle. Seulement, je ne suis toujours sortie qu'avec des hommes et j'ai toujours couché qu'avec des femmes. J'ai essayé de coucher avec mon dernier petit-ami mais j'ai eu une crise de panique et j'ai ressenti du dégoût. (alors qu'au début j'avais très envie!) Du coup j'ai essayé de sortir avec une femme, ça ne m'a pas plut du tout et ça ne m'intéresse toujours pas. Je me demande donc quelle est ma vraie orientation sexuelle: panssexuelle, hétérosexuelle, assexuelle? Mon dégoût vient d'avant ma dépression (je pense même qu'il a joué dedans...). Diversions agressions sexuelles pourraient surement y être pour quelque chose. Cependant, j'ai vue des psychologues pour cela et qui m'ont relâché en disant "tout ira mieux maintenant!" Il y a des multitudes de gouttes d'eaux qui ont fait déborder le vase de ma dépression."

Je ne sais pas si c'est ton cas, mais il y a en effet des gens qui sortent avec des personnes de même sexe parce que des circonstances les ont dégouté du sexe opposé.

A mon avis on a qu'une vie, et on ne va pas se laisser mourir de faim parce qu'un plat nous dégoute, on va tâcher d'en aimer un autre ayant à peu près les mêmes qualités nutritives et gustatives.

Mais en se souvenant qu'un dégout peut passer à la longue, et qu'à l'occasion un plat plus appétissant, plus rassurant, peut avoir la propriété de surmonter sa phobie.

Cela nécessite-t-il une étiquette ? A mon avis non, ou alors une étiquette passe partout du style bisexuel, pansexuel, amoureuse de qui m'aimera...

Dans tout cela ta dépression entretient sans doute plutôt un doute de soi, une crainte de l'autre, toute chose surmontable par la confiance en soi et en l'autre.


0 vote


17 remerciements

Mettre des mots, des "étiquettes" ça me rassure en fait. Le fait de pas pouvoir avoir de relations sexuelles avec un homme me dérange beaucoup parce que j'ai envie d'en avoir!


0 vote


41 remerciements

[b]Citation de Anonyme[/b][quote cite=https://betolerant.fr/forum/12040/orientation-floue-ou-gros-traumatisme#273235] Mettre des mots, des étiquettes ça me rassure en fait. Le fait de pas pouvoir avoir de relations sexuelles avec un homme me dérange beaucoup parce que j ai envie d en avoir![/quote]

Avec un homme quelconque sans doute, mais avec celui qui t'aimerait, te protégerait, serait patient, respectueux de toi ?

Je ne connais pas les méthodes pour surmonter les différentes phobies sexuelles, mais apparemment les sexologues le savent...


0 vote


17 remerciements

Je devrais me tourner vers un sexologue alors?


0 vote


41 remerciements

Disons qu'ils semblent les mieux placés pour évoquer des soucis aussi intimes que la sexualité, et envisager une thérapie si nécessaire. Ce qu'on lit sur internet semble le confirmer, personnellement je n'en ai pas l'expérience. Certains sont aussi médecins. Mon sentiment c'est que les sexothérapeutes peuvent restaurer les conditions d'une sexualité épanouie, mais en pratique c'est le compagnon ou la compagne qui rassurent (et assurent xD ) surtout la première fois (mais ça c'est un peu vrai pour tout le monde).


0 vote

Coucou :) alors si ça peut te rassurer de mettre des mots, ça peut être tout simplement que ton orientation amoureuse et ton orientation sexuelle sont différentes: tu serais donc hétéroromantique et homosexuelle, c'est plutôt rare mais tout à fait possible! En tout cas s'il te plait ne prend aucune décision radicale par rapport à ta dépression :( Tu vas arriver à t'en sortir ❤️


0 vote


17 remerciements

D’accord (déjà merci à vous deux pour les réponses) donc si je résume: Il faudrait que je trouve quelqu’un de doux et patient pour trouver autre chose que de la peur et du dégoût pendant le sexe. (A défaut de pouvoir voir un sexologue) Et/ou j’aurai une orientation sexuelle différente de mon orientation amoureuse (ce qui est très déstabilisant)


0 vote

Je ne pense pas qu'un psy ou sexo puisse déprogrammé le noyau dur de notre cerveau, celui là même dit reptilien où se loge les affects...


0 vote


10 remerciements
Modérateur

Il y l'hypnothérapie qui est pas mal, car ça permet d'aller à la source du problème et de parler à son "moi" à ce moment.


0 vote


17 remerciements

J’en ai déjà fait mais ça m’a jamais permis de débloquer complètement ce problème Au contraire ça m’a plus perdue


0 vote



10 remerciements
Modérateur

Tu es allé voir plusieurs hypnothérapeutes ? tous ne sont pas adapter à nous, j'ai changer deux fois avant de trouver celle qui me correspondait depuis je travail sur moi avec elle .


0 vote


17 remerciements

J’en ai vu 3 dont 1 kinésiologue et 4 psy différents J’ai pas eu la sensation d’être comprise voir même, on ne me prennait pas au sérieux


0 vote


10 remerciements
Modérateur

Je comprends, c'est compliqué de trouver des personnes qui vont nous écouter, nous donner des pistes sans jugement.


0 vote


17 remerciements

C’est comme ça que je suis tombé sur ce site ! Et j’ai bien fait j’ai plein de messages d’aides et respectueux depuis hier


0 vote

Hello,

j'ai pas mal lu ce qui a été dit. Je suis étudiante en psycho/socio, et accessoirement ait souvent été victime de personnes nocives, surtout au niveau sexuel, je n'ai pas pour autant peur et ne suis pas dégoutée des hommes/Femmes mais il faut savoir que chaque personne vit son traumatisme de façon diferente. Par contre...

L'amour ne guérit que quand il est sain, et il doit commencer par toi même! Apprends à 'aimer, te respecter et te valoriser, et là tu commenceras à guérir...Pourquoi espérer que ce soit quelqu'un d'autre qui soigne tes blessures? Après tout la première personne qui doit t'aimer c'est toi même...

J'ai longtemps pensé comme toi, attendre le cul posé sur une chaise que l'amour vienne et me libère mais il ne m'apportait que de plus en plus de souffrance....Puis un jour je me suis rendue compte que beaucoup de gens à ma place, avec mon vécu, ce seraient tiré une balle dans le crâne, et j'ai compris que j'avais une force incroyable, que pas tout le monde n'arrivait à voir ou reconnaître. Et que définitivement je n'avais pas obligatoirement besoin de l'amour de quelqu'un d'autre pour m'en sortir...

Puis détail important, tu cherches ce salut dans le couple alors que tes relations ne t'ont pas aidées, tu serais donc peut être plus réceptive à tes vrais envies et besoins si tu ne considérais pas que tu n'es entière QUE avec un autre être humain dans les parages...Ecoute toi, écoute tes envies, tu as déjà essayé de te donner du plaisir toi même? Si oui, réponds à ces questions pour toi même: avec quoi as-tu ressenti de l'envie? (homme, femme, trans?), as-tu eu des envies plus pronnoncées que d'autres? Demande toi aussi ce que tu trouves effrayant ou répulsif dans l'acte, et au contraire, ce que tu trouves d'attirant chez chaque genre. Bref, questionne toi, fais toi des listes qui te sembleront pertinentes pour TES besoins.

Si jamais tu souhaite discuter d'avantage et bien ce sera avec plaisir, et si tu souhaites témoigner/lire des témoignages du genre, je t'invite à visiter mon blog: https://etrefemmeettemoigner.wordpress.com/

Au plaisir, et surtout: ne laisse pas les autres définir ta propre vie, ni les gens ni la société, pense par toi même, soigne toi oui, mais comme il faut :) Prends le temps surtout...apprendre à se connaître n'est évident pour personne.


0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit