Égypte : 3 ans de prison pour homosexualité

photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
Ce sujet est une actualité

Égypte : 3 ans de prison pour homosexualité

Grosse hypocrisie que subissent les LGBT en Egypte. L'homosexualité n'est pas un délit, mais les tribunaux peuvent sans scrupule comdamner un egyptien gay pour pratiques intimes "anormales".


Une hypocrisie qui coûte cher aux homos égyptiens. Les campagnes anti LGBt s'intensifie sous l'indifférence générale, seule l'ONG Amnesty International  s'est indignée. Quant au gouvernement en place aucune communication sur le sujet... Comme d'habitude on fait comme s'il ne se passait rien. Mais dans les faits 14 hommes ont été pourchassés et emprisonnés pour avoir des relations avec un individu de son genre. 


Pour ne pas arranger les choses, quelques députés ont proposé une "magnifique loi" qui pourrait comdamner un homo de 5 ans d'emprisonnement si il y a récidive. Un avenir peu radieux pour la communauté gay égyptienne.


En clair être homo n'est pas interdit par la loi mais les tribunaux egyptiens qualifient tout de même les relations intimes entre hommes de débauche et de prostitution... Pour la tolérance on repassera.


Informations

Date de publication : 04/12/2017 à 13:18
Source : http://www.20minutes.fr/monde/egypte/2176635-20171127-egypte-quatorze-hommes-condamnes-trois-ans-prison-homosexualite



photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Ils sont accusés de visibilité du drapeau gay pendant le concert d'un groupe libanais, interdit depuis. En principe le gouvernement militaire dont l'Occident a soutenu le coup d'état et aide financièrement et en armes est là pour faire la chasse aux radicaux musulmans devenus depuis terroristes, qui avaient été élus par la population majoritairement restée très pauvre et traditionnelle dans le sillage du printemps arabe mené par la jeunesse et la population occidentalisées. Le général est obligé de ménager son aile radicale et de donner des gages à sa population traditionnelle tout en ne froissant pas trop ses élites occidentalisées et bienfaiteurs occidentaux. Apparemment sacrifier la visibilité des gays ne lui pose pas trop de problème, ainsi que les filles trop délurées. La situation pourrait en effet se durcir par une loi homophobe plus répressive que les lois héritées de la colonisation dans les autres pays musulmans, tout en restant inférieure à la peine de mort de la Charia qu'il est sensé combattre. Par contre l'appel d'un avocat à harceler et violer les filles qui portent des pantalons troués à la mode occidentale a été poursuivi en justice, pour l'instant la ligne de partage semble là, il sacrifie les gays mais pas encore trop les filles.

photo de l'auteur Antonin74
Antonin74
Homme de 56 ans
Clusess
Qu'ils se débrouillent entre arabes , à moins que je leur ré-ecrive le coran en leur cédant les droits d'auteurs !

photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
Citation de Antonin74
Qu ils se débrouillent entre arabes , à moins que je leur ré-ecrive le coran en leur cédant les droits d auteurs !

bof bof ton raisonnement.... La solidarité ça te parle ? lol

photo de l'auteur LORANLAO
LORANLAO
Homme de 45 ans
Paris

4 remerciements
Citation de Antonin74
Qu ils se débrouillent entre arabes , à moins que je leur ré-ecrive le coran en leur cédant les droits d auteurs !


Apparemment, tu ne touches pas de droits d'auteurs sur ton nombre de neurones !
Encore un qui confond arabes , musulman et extrémistes religieux.

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Parmi les religions et notamment parmi les religions abrahamiques, les religions musulmanes qui font comme il se doit référence au Coran sont parmi les plus "efficaces", car très encadrantes. Pendant la période de colonisation européenne puis de post colonisation, les pays musulmans étaient parmi les plus surs du monde, parce que les gens du peuple éduqués dans une honnêteté irréprochable, générosité exemplaire, et respect sans faille de la hiérarchie.

Car le Coran est un outil plutôt efficace qui permet de contrôler le comportement de la vie publique et les esprits dans la vie privée, et que comme tout outil il peut être utiliser pour construire.

Mais il peut aussi bien être utilisé pour lever des armées, il l'a d'ailleurs été très tôt, et très naturellement parce qu'il est né à une époque où il n'y avait pas séparation entre la vie matérielle et le sacré. Toutes les religions étaient logées à la même enseigne. C'est encore largement le cas actuellement parce que l'immense majorité des soldats dans le monde prie son dieu préféré avant d'aller combattre jusqu'à la mort. Et ceux qui ne prient pas des dieux ou n'invoquent pas des morts, invoque leur grand général qui va les conduire à la victoire, ce qui revient au même.

Et manque de chance, les religions abrahamiques qui par la séparation des sexes favorisent les relations homosexuelles cachées, et de ce fait furtives ou souvent abusives, luttent contre leur visibilité. Elles peuvent donc aussi bien être un "paradis" qu'un "enfer "pour gays, pas plus humainement éthiques l'un que l'autre. Actuellement on se dirige vers l'enfer dans les pays qui se radicalisent.

photo de l'auteur Antonin74
Antonin74
Homme de 56 ans
Clusess
PROPOS CENSURES

photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
@Antonin dernier avertissement, tes propos sont GRAVES ! Pas de racisme ni de discrimination ici !
Dernier avertissement !

photo de l'auteur LORANLAO
LORANLAO
Homme de 45 ans
Paris

4 remerciements
J'ai lu les propos raciste et haineux de cet homme avant que Wiloooo décide de les censurer. Dommage je ne peux donc pas répondre.

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Des nouvelles récentes par un journaliste basé en Égypte :

L'enfer des prisons égyptiennes pour les détenus gays et trans

Les policiers tortures pour faire avouer l'homosexualité, notion médiévale de la (sainte) inquisition, et violent les gays pour les humilier, notion antique de l'homosexualité qui n’empêche pas de prendre son pied avec un homme. Notre cher allié égyptiens se démarque de moins en moins des méthodes des islamistes qu'il combat avec notre bénédiction et notre aide.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour moi la raison est simple... l'islam est une religion archaïque, et les états musulman n'ont sut mettre un obstacle entre politique social et religion, nous la France l'avons fais très tardivement grâce a la loi de 1905 avant cela nous traitions de le même sorte l'homosexualité. Cela ne vas pas s'arranger malheureusement tant que la population de ses pays n'ont pas compris que politique et religions ne donne jamais de bon resultat.

photo de l'auteur Leyland
Leyland
Homme de 34 ans
Nevers
C'est aussi très pratique pour un gouvernement totalitaire en difficulté d'avoir un bouc-émissaire pour canaliser le mécontentement de la population.

En Ouganda, lors des discussions sur la loi anti-gays de 2014, un câble américain secret révélé par Wikileaks disait que "the political and economic problems in Uganda were being channeled into violent hatred of gay people" (les problèmes économiques et politiques en Ouganda ont été canalisés vers une haine violente des homosexuels) .

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
L'Islam souffre en effet d'avoir embarqué des archaismes, dont ceux de ne pas dissocier le quotidien du sacré et avoir des difficultés à la sécularisation, et embarqué des pratiques datant de la fin de l'antiquité. Dont des zones floues et divergeances correspondant à des débats ayant commencé depuis le début.
Pour gratiner la situation les pratiques en vogue sont celles de tribus qui vivaient sous des tentes en peau de chèvre il y a un demi siècle et devenues richissimes depuis et ayant étendu leur influence. En outres beaucoup d'intellectuels musulmans ont rêvé de rétablir la grandeur culturelle et militaire des empires islamiques démontés par la colonisation. Les islamistes l'ont tenté.

Les gays ne pèsent pas lourd dans tout cela. Mais leur situation s'est surtout progressivement dégradée.

L'homosexualité de la fin de l'antiquité n'était pas si défavorable aux gays exclusifs, pour peu qu'ils soient plutot des notables, se marient, restent discrets, se contentent de leur serviteurs et des jeunes non mariés souvent peu farouches, ou des jeunes prostitués.

Cette situation s'est poursuivie jusqu'à ce que la colonisation introduise des lois homophobes d'inspiration chrétienne, puis pendant la colonisation car les colons sont devenus les nouveaux maîtres au-dessus des lois, puis après la décolonisation les touristes devenus les clients-rois avec une monnaie forte.

La situation s'est dégradée progressivement avec l'aspiration des gays à vivre comme en Occident sans se cacher, avec la lutte contre les atteintes sexuelles sur mineurs, imposée par l'Occident et naturellement adoptée par les familles, et plus généralement l'aspiration de la réislamisation contemporaine à moraliser une société perdant ses traditions. Et notamment moraliser la protitution grande pourvoyeuse de relations homosexuelles.
Les lois coloniales homophobes sont montées en charge, et parfois même été durcies, quand ne leur ont pas été substituée une charia idéalisée consommatrice de coup de fouets, lapidation, pendaison, précipitation dans le vide, torture, prisons sordides et j'en oublie, datant d'un autre age.

On est en présence du classique schéma de la prohibition qui entraine des excès qu'il est tentant de combattre par la répression, dont il n'existe pas de limite surtout sur des boucs émissaires commodes tels que les gays.
Chez nous les chrétiens traditionalistes ont les mêmes convictions profondes, mais sont (encore) privés par nos lois du pouvoir de les imposer.

On retrouve aussi chez nous une partie de cette désespérance chez certains musulmans gays, notamment les plus âgés ou ceux plus jeunes et pauvres d'immigration récente. Je trouve que les romans du marocain Abdellah Taïa rendent compte particulièrement bien de la situation, et notamment des relations amoureuses entre Maghreb et France. La néo-dictature d'Egypte - vue comme un mal nécessaire par l'occident - est sans doute déjà rendu à un cran au-dessus, et c'est triste.


Chez les néo traditionalistes chrétiens d'Afrique ce n'est en effet pas mieux. Avec en plus la possible vindicte populaire à la machette, à l'eau bouillante, ou un peu plus moderne ... au fer à repasser.

Au Niger musulman qui pourtant était traditionnellement très pacifique avant la dégradation multicausale de ces dernières années, le 4 mai 2017 la foule a brisé des meubles sur un homme présumé gay puis improvisé un buché dans la rue. Et rendu publique une longue vidéo de ces atrocités. Une enquête aurait été ouverte... Notre cher président - qui certes n'est pas gay - a été mieux reçu que ça au Niger ces jours derniers.

photo de l'auteur yotuel
Yotuel
Homme de 28 ans
Pau
On assiste à un retour en arrière en Egypte depuis le coup d'Etat de l'armée égyptienne. Mais j'ai l'impression qu'on a le choix entre la peste et le choléra avec l'armée d'un côté et les islamistes de l'autre. Imaginez si en France, on avait le choix seulement entre le FN et une dictature militaire.

Les plus gros perdants sont les démocrates et les minorités (religieuses, sexuelles, ethniques etc) qui étaient à l'avant poste de la révolution égyptienne mais qui a eu pour conséquence d'amener l'extrême droite musulmane au pouvoir. C'était un beau prétexte pour que l'armée reprenne le pouvoir et ne le rende plus contrairement à ce que certains espéraient.

Pour en revenir aux à la répression des LGBT, c'est en mettre en parallèle avec la répression des athées puisque pour la dictature égyptienne l'athéisme mène à l'homosexualité. Quel beau raisonnement. Un projet de loi prévoit de criminaliser l’athéisme. Il y a pas longtemps, on a retiré les enfants à une mère athée.
On est loin de la révolution de 2011.

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Entièrement d'accord avec ton analyse...

La répression du blasphème va probablement être durcie par une répression de l'apostasie et plus généralement du militantisme athée. L'information est récente.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit