Pourquoi lors d'une séparation tout part en vrille

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bon pour certains vous commencez à connaître mon histoire. Je suis en pleine séparation, c'est moi qui me fait larguer. Donc grande souffrance grande incompréhension et grande curiosité qui amène de la jalousie.
Je fais boulette sur boulette, j'envenime la situation jour après jour mais là je crois que j'ai merdé grave au point où elle veut couper les ponts définitivement. Je me retrouve sans rien, j'ai réussi à me trouver un appart mais plus de voiture. Elle devait occasionnellement me la prêter.
Je déménage samedi de chez elle (nous avons eu 13ans de vie commune).
Cette fois je l'ai mise en colère car j'ai une fois de plus découvert un mensonge impliquant une "soit disant amie" a qui j'ai envoyé un SMS en lui disant que j'étais déçue de voir qu'elle cautionnée ses mensonges …
Bref j'ai vraiment merdé
Pourquoi lors d'une séparation tout part en vrille.


photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 30 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
Pourquoi lors d'une séparation tout part en vrille.
Car tous les repérés s'effondrent. Parfois on réagit bêtement, surtout dans la panique, dans la crainte de perdre l'autre. Ce comportement n'est pas à blâmer, moi même lors de mes ruptures j'ai eu des réactions ubuesques....

Le meilleur à faire c'est de se poser, de se calmer, voire même de prendre le temps d'inspirer et d'expirer et de prendre du recul en réfléchissant sur la situation. Je pars du principe que rien n'est perdu et qu'avec de bonnes réactions on peut obtenir de bons résultats.

photo de l'auteur gaeyeregard
Gaeyeregard
Homme de 24 ans
Paris

11 remerciements
Modérateur
Parce que la colère, la peur et le déni.

Il ne faut pas être dans le déni d'une rupture, surtout après 13 ans de vie commune. On peut difficilement s'imaginer qu'elle n'a pas pris le temps de la réflexion. On ne met pas un terme à une relation aussi longue sur un coup de tête. Des signes d'alarme avant coureurs sont généralement visibles mais le déni fait qu'on se refuse à les considérer. On pense que tout va très bien dans le meilleur des mondes, que l'amour est plus fort que tout, que ce n'est que passager => Alors qu'en réalité rien ne va plus.

Et à un moment où pourrait s'être préparé psychologiquement, on tombe parfois de haut.

Ne surtout pas s'accrocher tout de suite. Si une personne décide de partir c'est qu'elle en ressent le besoin et il faut lui laisser une marge. Toute tentative ou manœuvre visant à l'en empêcher sera perçu comme autant de signe d'agression qui risque de braquer encore plus l'autre et de confirmer son choix. Il est important de laisser une distance après une rupture, même si on s'est quitté bon ami.

Après comme le dit Wilooo, mettre à plat, souffler, faire une retraite en haut d'une montagne dans l'Himalaya etc... et quand l'eau aura suffisamment coulé sous le pont tu pourras revenir (mais pas trop brutalement).

Mon conseil, si tu as déjà fait des bêtises qui ont envenimé votre rupture, laisse là partir, coupe temporairement les ponts et ensuite tu viendras d'excuser. Et peut être qu'elle acceptera de garder contact avec elle. Ou alors, peut être que ce sera toi après ce temps de digestion qui aura envie de couper les ponts ou de maintenir une distance de courtoisie pour te protéger d'une rechute. C'est aussi possible.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis d'accord avec vous , il faut que je la laisse partir, le fait de déménager samedi et d'avoir un chez moi devrait m'aider, je l'espère. Pour les bonnes réactions, en ce moment elles ne se bousculent pas au portillon je fais tout ce qu'il ne faut pas faire. Pourtant je ne suis pas comme cela habituellement. Je pense que je panique, je dis et fait n'importe quoi.
Mais elle me met dans une belle galère, je le lui ai dit mais elle ne veut pas l'entendre.
Il n'y a plus de communication possible. J'aurai tellement voulu que ça se passe autrement

photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 30 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
Citation de Dessinetoi
Je suis d accord avec vous , il faut que je la laisse partir, le fait de déménager samedi et d avoir un chez moi devrait m aider, je l espère. Pour les bonnes réactions, en ce moment elles ne se bousculent pas au portillon je fais tout ce qu il ne faut pas faire. Pourtant je ne suis pas comme cela habituellement. Je pense que je panique, je dis et fait n importe quoi.
Mais elle me met dans une belle galère, je le lui ai dit mais elle ne veut pas l entendre.
Il n y a plus de communication possible. J aurai tellement voulu que ça se passe autrement

Rassure toi, les ruptures ne se passent presque jamais comme on le souhaite hélas. Ton déménagement te fera le plus grand bien, rien n'est mieux que la distance physique pour passer à autre chose. Les débuts vont être difficiles certes... mais la lumière est toujours au fond du tunnel.

photo de l'auteur Anonymousse
Anonymousse
Homme de 21 ans
Marseille

11 remerciements
Citation de Dessinetoi
Je fais boulette sur boulette, j'envenime la situation jour après jour. Bref j'ai vraiment merdé

Citation de Gaeyeregard
Il ne faut pas être dans le déni d'une rupture. Ne surtout pas s'accrocher tout de suite. Toute tentative ou manœuvre visant à l'en empêcher sera perçu comme autant de signe d agression qui risque de braquer encore plus l'autre et de confirmer son choix.


Perso ma situation n'est pas du tout la même, mais je me retrouve quand même un peu dans ce que tu as dis 😋, on ne se parle presque plus et j'ai l'impression que c'est un peu ma faute en ayant cherché à rester super proche de lui par peur de le perdre, du coup ça me met un peu la boule au ventre et j'ose encore moins lui parler, c'est un peu bête ^^.

Je te conseillerais aussi de "laisser couler de l'eau sous les ponts", longtemps, puis d'essayer de réengager un dialogue. Je ne sais pas si cela marche dans la majorité des cas, mais ça vaut le coup de tenter 😊

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit