Couple et plan à 3 : la peur du rejet

photo de l'auteur BlackSwann
BlackSwann
Homme de 32 ans
LIBOURNE
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour (ou bonsoir) à tous les petits êtres de passage,

Merci de prendre le temps de lire ce petit message afin de m'aider dans ma démarche grâce à vos avis/témoignages.

Je suis en couple depuis presque un an avec un homme que j'aime plus que tout au monde. Notre couple se porte bien et je me considère comme heureux en amour. Néanmoins, une ombre s'agite autour de moi suite à une simple phrase de mon partenaire : "je ne serais pas contre, un jour, faire un plan à trois". Même si le ton et les circonstances ne prêtait pas à une discussion sur ce sujet, cette phrase a résonné en moi comme une barrière infranchissable... Depuis, je suis en pleine introspection "douloureuse". Je sais que tôt ou tard, connaissant mon compagnon, le sujet peut venir sur le tapis et je souhaite être préparé à cela.

Paradoxalement, nous n'avons pas une vie sexuelle intense. Je dirais même que je suis le "laissé pour compte" à ce sujet, ayant la libido la plus importante. Même si cela a pu être pesant parfois, j'ai appris à temporiser mes ardeurs et m'adapter à cette situation qui vaut bien quelques "sacrifices". Mais voilà... Confronté à ce désir "en dormance" de mon compagnon, je suis pris de cours.

Je sais que l'une des premières choses à faire serait de lui parler de mes craintes mais je souhaite tout de même avoir un retour de la communauté sur ce sujet qui semble mettre à mal un nombre conséquent de couples gay.

A ce titre, beaucoup de questions s'entrechoquent :
- Suis je normal d'espérer une exclusivité sexuelle? N'est ce pas un reliquat de ma culture hétéro-parentale monogame?
- N'est il pas préférable de donner une touche plus exotique à notre sexualité à deux avant de penser à une telle extrémité? Est ce que cela n'aura pour but que de retarder l'inévitable?
- Si je lui dis non, ne vais-je pas vivre avec la crainte qu'il aille assouvir son fantasme ailleurs?
- Si je ressens que l'avenir du couple dépend de cette expérience, comment me donner envie de passer le pas?
- Comment surpasser la peur du "trouple"? J'ai cru comprendre que s 'imposer des règles était nécessaire.

La question est d'autant plus délicate que j'ai beaucoup de chemin à faire sur la voie de la confiance en moi qui, je pense, pourrait résoudre une partie du problème. Tiraillé entre mes besoins d'une intimité sexuelle forte et mon souhait de satisfaire mon partenaire, j'espère que nous pourrons trouver un nouveau point d'équilibre.

Merci de m'aider dans cette nouvelle épreuve,


photo de l'auteur Anamorphose
Anamorphose
Homme de 23 ans
Paris

1 remerciement
C'est un cas bien complexe que tu présentes là...

En fait, je trouve énorme que ce soit lui qui propose le plan à 3, étant donné que c'est toi le plus délaissé sexuellement.

Déjà, pour moi, il y a un soucis puisque manifestement, il n'y a pas autant de rapports intimes que ça, si je comprends ce que tu dis. Je ne dis pas qu'une relation tourne autour du sexe, mais je pense que s'il y a un problème par là, il vaut mieux essayer de comprendre d'où ça vient. Après je ne sais pas comment les choses étaient au tout début, et comment elles ont évolué. Je ne sais pas non plus comment lui il a été dans ses relations avant toi.

Pour ce qui est du plan à 3... J'ai tendance à être comme toi, à vouloir garder l'exclusivité sexuelle, donc je comprends que cela te fasse peur. Et sur cette question, je pense qu'il n'y a autant de façons de faire que de couples (homo ou hétéro). Maintenant, il faut savoir ce qu'il entend par cette phrase. Est-ce un fantasme ? Est-ce par appétit sexuel ? Par lassitude ? Est-ce un moyen pour lui pour redonner du piment dans vos rapports ? Est-ce une expérience qu'il veut essayer ? Veut-il passer vers un fonctionnement de couple libre ? Est-ce que c'est un problème sexuel ou un problème plus profond ?
En fonction de ces réponses, certaines craintes seront justifiées ou non.

Après, mon avis sur la question :
Je pense que si ça reste d'ordre sexuel, comme une expérience à essayer, je ne pense qu'il y ait forcément de soucis à faire pour ton couple. Il aurait simplement pu faire ses expériences en cachette sans que tu ne sois au courant, or il a quand même abordé la question (succinctement, mais quand même).
Pour ce qui est de le faire ou ne pas le faire, moi j'aurais tendance à dire "Pourquoi pas ?", mais il faut que vous soyez vraiment consentant, que vous en ayez tous les 2 envies et que vous en ayez bien parlé avant. Ce qui pourrait peut-être te débloquer, c'est de te dire que ça pourrait être aussi une bonne expérience pour toi et changer de point de vue.

J'espère t'avoir aidé :)

photo de l'auteur Luxcifer
Luxcifer
Homme de 22 ans
Besançon

2 remerciements
Salut à toi,

Je ne sais pas comment aborder le propos donc je me contenterai de répondre aux questions que tu te pose (en rappelant que ce ne sont que des pistes pour toi et tirées de ma propre subjectivité, tu peux accepter ou refuser comme bon te semble ;) )

- Suis je normal d'espérer une exclusivité sexuelle? N'est ce pas un reliquat de ma culture hétéro-parentale monogame?
Ce n'est pas plus normal qu'anormal, tu vie ta sexualité comme bon te semble du moment qu'il y a consentement.
Après personnellement, comme l'a un peu fait remarquer Anamorphose, si c'est juste pour l'expérience, la curiosité, d'un point de vue personnel, je ne considérerai pas cela comme une transgression de l'exclusivité sexuelle; ça le deviendrait si le plan à 3 devenait récurent et/ou la seule forme de sexualité que vous adoptiez. Mais rassures toi, tu es tout à fait normal d'espérer un type de relation plutôt qu'un autre.

- N'est il pas préférable de donner une touche plus exotique à notre sexualité à deux avant de penser à une telle extrémité? Est ce que cela n'aura pour but que de retarder l'inévitable?
Pour ce qui est préférable, tout dépend de la mécanique de votre couple, à vous d'avancer à votre rythme; si je devais imaginer la chose, je me dirai que ton copain ne sait peut-être pas quoi expérimenter à deux ou a peur de comment tu peux réagir. Après inutile de te faire de films, le mieux, comme tu l'as dit, c'est de lui en parler.
Je n'aime pas les scénarios voué à l'échec comme dirait James T Kirk.

- Si je lui dis non, ne vais-je pas vivre avec la crainte qu'il aille assouvir son fantasme ailleurs?
Essaies et tu sauras, je ne peux pas te prédire à l'avance comme tu réagiras à une situation donnée, toi seul sait comment tu réagiras et quelle confiance tu donnes à ton partenaires ;)

- Si je ressens que l'avenir du couple dépend de cette expérience, comment me donner envie de passer le pas?
Le simple fait que tu ressentes que l'avenir de ton couple en dépend, je ne peux pas non plus cibler ce qui te motiverait sans te connaître, cependant, en en parlant avec ton copain, peut-être que lui serait plus apte à te motiver :)

- Comment surpasser la peur du "trouple"? J'ai cru comprendre que s 'imposer des règles était nécessaire.
Je peux me tromper mais dans mon dictionnaire personnel, le trouple est une relation amoureuse entre 3 personnes, si tu tombes effectivement amoureux, ainsi que ton copain de ce 3e partenaire, et que lui tombe amoureux de vous, il ne devrait pas y avoir de soucis :)
Après dans le cadre d'un plan à trois, oui tu peux fixer quelques règles, tant avec le 3e qu'avec ton copain, comme simplement (juste des pistes que je te donne hein, ce n'est ni objectif, ni exhaustif), si jamais vous appréciez ce plan, et que vous envisageriez de recommencer ne pas revoir la même personne, ou bien en faire ça qu'avec la même personne parce que vous l'apprécier et avez confiance en elle. Il peut y en avoir plusieurs.


Après, en petit complément, tu peux regarder cette petite vidéo pas trop mal ;)

https://www.youtube.com/watch?v=UM82EY7d8Yw

photo de l'auteur BlackSwann
BlackSwann
Homme de 32 ans
LIBOURNE
Merci de votre participation :)
Je ne manquerais pas de revoir vos messages et video lorsque j'en sentirais le besoin.

Effectivement, le rapport au sexe a toujours été un peu compliqué, manquant de spontanéité et d'envies mutuelles dans la plupart des cas. Nous aurons certainement beaucoup de choses à perfectionner sur ce point mais je ne désespère pas :) Pour ce qui est de cette envie sous jacente, c'est quelqu'un qui aime expérimenter les choses et qui cherche à mieux se connaitre dans beaucoup de domaines. Néanmoins, il manque parfois de volonté et j'ai également du mal à donner la bonne impulsion au bon moment donc ce n'est pas idéal.

Je suis d'accord sur le fait qu'à moi aussi, cette expérience peut m'apprendre des choses. C'est simplement qu'il est encore trop tôt à mon sens. Je souhaiterai déjà que nous ayons fait notre petite route avant de savoir si l'on s'aventure en "eau trouble".

Pour ce qui est de l'idée de "trouple", je n'ai certainement pas envie de m'embarquer là dedans... Je ne pense pas que ce soit son tripe non plus mais je garde la crainte légitime de perdre une partie de lui. On ne sait jamais comment une relation amoureuse peut évoluer mais j'espère que les racines de notre arbre resterons bien encrées pour qu'il puisse continuer à fleurir chaque printemps.

photo de l'auteur Jinhyun
Jinhyun
Homme de 33 ans
Paris

7 remerciements
Ah, bon mmh ... je suis en couple depuis 11 années et j'avoue qu'entendre ça à partir d'un an de relation est assez désarçonnant à mon sens ...

Suis je normal d'espérer une exclusivité sexuelle? N'est ce pas un reliquat de ma culture hétéro-parentale monogame?

Certainement, mais quand bien même, qu'est-ce que toi tu veux vraiment ? Peu importe l'origine de ton désir, est-ce pour toi important que ton partenaire ne t'accorde toute son attention intime qu'à toi ?

- N'est il pas préférable de donner une touche plus exotique à notre sexualité à deux avant de penser à une telle extrémité? Est ce que cela n'aura pour but que de retarder l'inévitable?

D'un point de vue hautement subjectif, étant gay monogame, je m'insurge devant la "fatalité de la vie" qui veut qu'un couple sur le durée doit forcement passer par des plans, par l'infidélité ou que sais-je

A tel point que l'on semble banaliser la frivolité des rapports intimes.

Je ne peux que t'encourager en effet à communiquer un maximum avec ton aimé, à surtout lui dire que l'idée d'un plan à trois t'as refroidi, que pour toi (peut être ?) l'intimité n'est qu'à deux

- Si je lui dis non, ne vais-je pas vivre avec la crainte qu'il aille assouvir son fantasme ailleurs?

La je serai cinglant mais ... s'il semble y avoir une incompatibilité dans la vision de l'intime et ta vision du respect euuu ... tu es donc prêt à ta sacrifier toi et ton sens de l'honneur pour que ton partenaire lui ait le beurre et l'argent du beurre.

D'un point de vue extérieur en fait on dirait que sur ce point il ne semble pas du tout y avoir d'équilibre dans le désir de chacun.

- Si je ressens que l'avenir du couple dépend de cette expérience, comment me donner envie de passer le pas?

Soit, et serais-tu prêt à sacrifier d'autres choses ? 3, pourquoi pas 4, 5 ... quelle serait ta limite finalement (?)

- Comment surpasser la peur du "trouple"? J'ai cru comprendre que s 'imposer des règles était nécessaire.

Ça m'attriste tellement de lire cette question ... à travers tes mots l'on sent ton sacrifice et je doute que ... tu puisses de manière pérenne supporter cela.

Je suis navré d'être peut-être frontal, ça n'est qu'un avis parmi tant d'autres sur le forum, pour remonter à mon ex relation amoureuse, mon ex m'avait dit "je souhaite coucher ailleurs en attendant que tu montes en Ile de France" et bien que le choix fut très difficile, car mes parents m'avaient mis à la porte suite à mon coming out, j'ai senti au plus profond de moi-même que je ne pourrais pas tolérer cette chose et j'ai du à contrecœur mais avec toute ma 'raison' rompre cette relation.

Néanmoins je suis conscient que d'autres modes de couple fonctionne avec ou non plus ou moins de liberté sexuelle ou amoureuse ... en tout cas personnellement je suis fixé depuis longtemps sur ce que je trouve d'acceptable sans que cela mette en péril mon intégrité émotionnelle.

Bon courage à toi

Jin

photo de l'auteur BlackSwann
BlackSwann
Homme de 32 ans
LIBOURNE
Merci pour ta réponse, franche plus que cinglante. Pour moi, tout peut être dit dans le respect et c'est ce qui compte :)

Je suis quelqu'un de très très conciliant, ce qui fait autant ma force que ma faiblesse... Le couple a besoin de gagner en maturité et moi également. Je suis censé connaître mes limites mais à chaque fois j'ai l'impression que je peux les repousser un peu plus pour l'autre. Je fais l'analogie avec un élastique qui se tend jusqu'à éclater ou te revenir dans la figure... Jusqu'où puis-je aller sans me faire du mal?

Seul l’expérience me le dira... Il faut dire aussi que c'est ma première vie en couple pour ne pas aider.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit