Marque juste lu

photo de l'auteur Ben3131
Ben3131
Homme de 29 ans
Toulouse
Bonjour,
Je m'en fou des fautes d'orthographe, même si je vais essayer d'écrire en français, je ne garantit pas le résultat, j'ai quelque léger problème à ce niveau là. Mais je me soigne.
Je ne sais as ce que je vais écrire, ni pourquoi. Répond lu, si tu l'as fais. J'ai écrit ce texte en écoutant blizzard de Fauve.

J'ai écrit "mais je me soigne", sa me fais penser à cette étude sur l'homosexualité que j'ai lu. Une étude russe, qui promettait de guérir l'homosexualité. Je me suis dit que je le prendrai bien. J'envie les hétéro, ils font parti des 90% qui peuvent avoir des enfants en faisant l'amour à leur amour. Ils font parti des gens qui peuvent se tenir la main s'en être juger. Mais est-ce une peur ou une réalité? Je ne le sais pas, je suis célibataire depuis que je suis née, j'ai découvert qui j’étais depuis mes 23ans, puis je me suis à nouveau menti, puis je me le suis à nouveaux avoué.

"Est-ce une peur ou une réalité?", si Le pen passe, alors j'a peur que l'on trépasse. Je dit on comme si on se connaissait, comme si avoir été insulté compté comme un lien. J'ai porté le triangle rose au collège, comme lors de la seconde guerre mondiale. Une blague de collégien. J'étais "fragile", "faible" une proie à l'époque. Puis je suis devenue prédateur, c'est moi qui emmerder les autres, une douce revanche sur la vie. Je suis devenue un monstre qui a fait pleurer, juste pour me le prouver. Aujourd'hui, lorsque j'y pense, je me juge comme jeune con, je me rassure en me disant que traverser cela m'a fais grandir, que sa m'a permis de devenir quelqu'un de meilleur. On se ment, en pensant se dire la vérité, jusqu’à qu'on s’aperçoive que l'on c'est caché qui on été. Encore ce on . . .

"Je me juge comme jeune con", je me juge mais j'ai peur que l'on pense de moi que je suis un jeune gay écrivant un texte à la con pour attirer l'attention, picorer des louanges venant d'inconnue. . . Ah non, sa c'est moi qui le pense, je suis un vrai trou du cul quand je le veux. Enfin faute à avouer, à moitié pardonner, non?

"jeune gay", jeune gay de 27ans, je me suis jamais senti aussi vieux que ce soir, mais en même temps je ne l'ai jamais été, joyeuse ou triste réalité? Qui sais? Parfois j'ai l’impression d'avoir 15ans, sa me rassure. 15ans, c'est un âge ou j'aurai du me l'avouer que j'étais gay. Depuis mes 12ans seul les mecs me font de l'effet, alors pourquoi? Pourquoi j'ai perdu tout ce temps? J'ai cherché la réponse et comme beaucoup je suppose, j'ai remis la faute sur le dos de mon environnement proche: les parents, les amis, la famille, la société... Mais si c'est en faite grâce à eux que j'ai réussi à me l'avouer? Alors je leur dois beaucoup . . . beaucoup trop . . . J'ai l’impression de tout devoir aux autres, car c'est grâce aux expériences vécues que l'on se construit. Seul dans une pièce je n'aurai été qu'une chaise. Mais non je suis:
animateur, directeur, coordinateur, amis, cousin, oncle, frère, beau-frère, gay, con, rigolo, gros, téméraire, slameur, poètes, écrivain, gamer. . . Je suis plein de chose, à différents niveau de qualité mais je suis aussi gay, homo, une tapette, tantouze, tata, tafiole, fiotte, pédé, je suis aussi ces insulte, que l'on ne m'a jamais fais car personne ne sait. Je suis un mec baraqué, plus viril que les "90% enfants en faisant l'amour à leur amour". Je suis qui je suis, entrain d'évoluer, de me construire parce que JE NE SUIS PAS UNE CHAISE ! PARCEQUE J'ENMERDE CEUX QUI ME HAISSENT, MAIS ENCORE PLUS CEUX QUI M'AIMENT!!!

Si tu as lu ce texte jusqu'au bout mais juste lu. Si tu as compris un truc, bravo car moi je ne sais pas pourquoi j'ai écrit ça. J'ai juste eu envie que des gens lise ça.

Encore désolé pour les fautes, je comprend la nécessité de bien écrire mais je rame vraiment.

Bonne soirée à vous


photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
"si Le pen passe, alors j'a peur que l'on trépasse"
"je suis aussi ces insulte, que l'on ne m'a jamais fais car personne ne sait"


Tu te doutes bien qu'on ne peut pas se contenter de te répondre "lu", même si ton urgence était sans doute d'être écouté.


Pour l'instant en France il n'y a aucun problème à avoir une vie de couple gay, avec des amis gays ou gay friendly, quand on a un comportement banal. Ce n'est pas la préoccupation des gens même s'ils ne sont pas dupes, au moins dans les grandes villes.
Il existe en effet un risque d'abrogation du mariage pour tous qui relancerait l'opprobe de certains sur les gays, les farouches opossants religieux au mariage gay ont naturellement rejoint les rangs de l'extrême droite.
Mais puisque tu te décris comme discret il est probable que tu passerais entre les goutes.


En te lisant je trouve au contraire ta posture plutôt confortable. Cela semble plutôt être une peur intérieure qui te ronge, tu devrais peut-être commencer par t'aimer, et accepter que d'autres puissent t'aimer.


As-tu déjà rencontré en live des groupes de gays ? Participé à des beeting, meeting, ou autre réunion d'association LGBT ?
Ils sont ce "on" que tu exprimes, à justre titre.

photo de l'auteur imaginaire
Imaginaire
Femme de 21 ans
paris

3 remerciements
lu.
Je comprends ce que tu veux dire par rapport a lenvironnement. jai moi meme mis un nom sur mon homosexualite a lage de quinze ans parce que je me suis retrouve dans un lycee publique de gauche, qui soutenait un tas de cause dont la vause gay.

Cependant quand je repense a la maxime de la rochefoucault qui dit en gros que les gens tombent amoureux quapres quils aient appris ce quest lamour, je minterroge. Si navais je jamais entendu parler de lhomosexualite laurais je ete? evidement ce nest pas si simple puisqu'indeniablement, seules les personnes de mon sexe me font aussi de "leffet". Et puis tout nest pas attirance purement sexuelle non plus.

Mais pour avoir vecu en tant quhomo ignorant qui ne se contentait que duun "si jetais de lautre sexe je sortirai bien avec", je dirais que mettre un nom dessus est un soulagement et une paix qui nous libere au moins de la culpabilite de ne pas etre malade. Car jai egalement eu la meme phase que toi de refoulement. moi cetait un "non cest pas bien/anormal/ca narrive a personne"

photo de l'auteur Kattarsis
Kattarsis
Homme de 29 ans
Strasbourg

66 remerciements
Ne t'inquiète pas pour ton écriture, on a eu des choses bien pire que celle-ci postées sur le forum !

Je ne peux pas marquer un simple "lu", c'est un peu trop réducteur vu tout ce que tu exprime.

Déjà par rapport à ce que tu as pu faire par le passé, ton terme de "prédateur", ne t'en fais pas. Comme tu l'as laissé entendre, cela fait aussi partie de la construction de soi. Quand on subi la violence, le dénigrement, des fois on ressent le besoin d'attaquer à son tour. Peut être pour se protéger, à titre personnel je vois plus ça comme une manière de montrer aux autres que l'on est pas si différent.

Ensuite pourquoi avoir écris ça, je n'ai pas la réponse bien sûr, mais je pense que tu en avais besoin, tout simplement. L'écriture est aussi une manière de se vider l'esprit, tu nous a reonné un ressenti à un moment donné, tu devais en avoir besoin. Betolerant est aussi là pour cela, ce n'est pas un simple site de rencontre, ton texte trouve donc très bien ta place sur notre forum.

Pour finir, courage tout simplement ! Je sais très bien qu'être gay n'est pas facile au quotidien, j'en souffre relativement régulièrement aussi. Heureusement, les moments difficiles sont plus rares que les moments heureux !

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
JE NE SUIS PAS UNE CHAISE ! PARCEQUE J'ENMERDE CEUX QUI ME HAISSENT, MAIS ENCORE PLUS CEUX QUI M'AIMENT!!!


C’est assez caractéristique d’une différence trop marquée entre le vrai self et le faux self ; différence encore trop courante chez les gays, malheureusement.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Self_(psychanalyse)#Les_cinq_degr.C3.A9s_d.27organisation_du_faux_self

photo de l'auteur Ben3131
Ben3131
Homme de 29 ans
Toulouse
Bonjour,
Je vous remercie d'avoir prit le temps de lire et encore plus d'écrire.



As-tu déjà rencontré en live des groupes de gays ? Participé à des beeting, meeting, ou autre réunion d'association LGBT ?

Une fois, ça n'a pas été concluant.



je dirais que mettre un nom dessus est un soulagement et une paix qui nous libere au moins de la culpabilite de ne pas etre malade.

OUi c'est vrai que sa ma soulager, j'ai enfin pu "respirer"


je pense que tu en avais besoin, tout simplement

C'est complétement ça!!



C’est assez caractéristique d’une différence trop marquée entre le vrai self et le faux self ; différence encore trop courante chez les gays, malheureusement.

Autant j'aime bien winnicott sur cest différent travaux autour du dévelloppement de l'enfant. Autant je ne connaissais pas celui là et n'en suis pas fan ^^"

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit