assistance médicale publique pour la GPA

photo de l'auteur Icare
Icare
Homme de 20 ans
Aix en provence - Marseille
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

salut, je voulais ouvrir un sujet que je trouve intéressant et important pour le développement de nos sociétés : celui de la GPA : une pétition a était faite sur change.org et il faudrait d'avantage de signature pour qu'elle soit visible : 

https://www.change.org/p/marisol-touraine-loi-pour-le-progrès-scientifique-et-sociale-assistance-médicale-publique-à-la-gpa

mais je l'ai copiée en dessous, vous en pensez quoi ? :
"
c’est en tant que scientifique et futur médecin que je m’adresse à vous, et je vous convie à lire jusqu’au bout ce paragraphe sans vous faire de prés avis. Cette réforme vise à lutter contre le marchandage des corps en garantissant un cadre éthique légal strictement médical et public à la GPA. En effet dans une pensée progressiste de la société il est impossible d’imaginer que les nouvelles technologies de PMA combinée à un monde en perpétuelle évolution ne conduiront pas la France à adopter dans un futur proche des lois en faveur de GPA. Pour éviter que cette décision ne soit poussée par des lobbies privés peu scrupuleux, il faut que cette décision se face par un service public et médical. Comme vous avez pu le lire dans le titre il ne s’agit pas de légaliser purement et simplement la GPA, mais de faire en sorte que les femmes françaises n’aient pas à se rediriger vers des pays à la législation douteuse, qu’elles puissent donc trouver en France un service PUBLIC à but non lucratif pour accepter leur demande (j’insiste sur le terme PUBLIC, indispensable pour qu’un tel projet persiste dans un but altruiste, toute « libéralisation » d’un marché de la GPA est à proscrire).
D’autre part 63 % des Français sont favorables à la reconnaissance des enfants qui naissent par GPA, et une telle mesure permettrait de combler plus que largement le déficit de la sécu : une PMA coûte approximativement 100 0 00 euros pour que la prise en charge des différents intervenants soit excellente, les couples français sont cependant prêts à débourser 200 0 00 euros pour une telle opération, ce qui ferait pour le budget de l'État un bonus de 100 0 00 euros par intervention multiplier par les 200 000 à 300 000 couples désirant avoir un enfant par ce procédé. Cependant le prix réel d’une PMA sans marge est de 40 000 – 60 0 00 euros (dépend du nombre d’échec) on peut ainsi penser à des prix dépendants du revenu du couple. Bien entendu une compagne d’information est nécessaire afin que les réels enjeux d’un tel projet ne soient pas occultés par des amalgames mal intentionnés.

- D'autre part il faut un cadre éthique clair : les PMA relèvent de l’exclusivité du service public, toutes activités privées autour du corps sont prohibées, les GPA à l’étranger ne sont pas reconnus s’il elles ne respectent pas les normes éthiques françaises de protection de la femme et des enfants. Pour ces mêmes raisons les couples souhaitant éduquer un enfant doivent avoir un casier judiciaire vierge évidemment. Mais surtout des expertises psychologiques et sociales approfondies qui doivent obligatoirement être faites, ainsi que des tests de santé poussés. Ils passeront des entretiens pour cerner leurs vraies motivations. Ils devront également s’assurer d’avoir les moyens d’élever un enfant.
Les gestatrices doivent avoir plus de 28 ans, avoir déjà au moins 2 enfants, appartenir à la classe moyenne (plus de 2000 dollars par mois), être mariées ou accompagnées, avoir un casier judiciaire vierge évidemment. Une expertise psychologique et une sociale doivent être faites, ainsi que des tests de santé poussés. Elles passent des entretiens pour cerner leurs motivations. Le foyer de la mère porteuse doit pouvoir accueillir une grossesse dans de bonnes conditions.
Des avocats rédigent des contrats pour protéger l'enfant à naître, la mère porteuse et les parents d'intention. Tout est fait pour être certain que la mère porteuse est claire sur le fait que l'enfant est pour les parents d'intention. Tout est fait pour qu'une réelle relation basée sur la confiance voire même l'amitié s'installe.
La loi doit également prévoir une grande liberté d’expression pour ces enfants pour qu’ils puissent s’épanouir selon leurs choix.

- cette loi est l’une des rare à satisfaire les trois principes du développement durable dans un parfait équilibre :
1) développement social : changer les mentalités sur la vision de la famille, cette dernière est en effet pour certaine source de souffrance, la GPA montre qu’il existe d’autres voies pour s’épanouir (c’est d’ailleurs la raison principale pour laquelle les fondamentalistes religieux, particulièrement actifs et de plus en plus visibles sur la scène publique, sont opposés à cette loi)
2) développement économique : les frais que sont prêts à accepter les couples suffisent largement à subventionner une large partie de la sécurité sociale. Ce coup de pouce au pouvoir public peut donc également se ranger dans la catégorie développement social …
3) développement écologique : la GPA permet un meilleur contrôle des naissances et donc la limitation de l’empreinte écologique de l’homme sur son environnement.

n'hésitez pas à dire sur quel point vous souhaitez débattre :) tous les avis sont intéressants du moment qu'ils sont basés sur la raison, et non des peurs irrationnelles ;) il faudra des gens courageux pour se lancer dans cette lutte pour notre humanité et la sortie d'une vision bestiale et primitive de la société, alors bon courage :)
                                                                                       "


photo de l'auteur Avatea
Avatea
Homme de 27 ans
Paris

18 remerciements
Coucou,

Ce qui est décrit ici est assez conforme à ce qui se fait déjà aux États-Unis. Et ça semble donner de bons résultats puisque l'acte est avant tout un geste altruiste parfois même valorisé / encouragé par la religion (loin du fondamentalisme qui diabolise la GPA au nom d'une dignité transcendante, au même titre que la prostitution... ou le lancer de nain). Dites-leur qu'elles sont des prostituées et qu'elles vendent leur utérus et vous risquez d'être surpris de l'aplomb avec lequel elles risquent de vous répondre.

Les familles ayant recours à la GPA étant souvent aisées, tout comme pour celles des mères porteuses, le lien entre les deux familles est souvent maintenu après la naissance, on est loin d'une marchandisation déshonorante du corps.

photo de l'auteur Ranargata
Ranargata
Homme de 29 ans
Lille

7 remerciements
Citation de Avatea Les familles ayant recours à la GPA étant souvent aisées, tout comme pour celles des mères porteuses, le lien entre les deux familles est souvent maintenu après la naissance, on est loin d'une marchandisation déshonorante du corps.

+1

photo de l'auteur veluma
Veluma
Femme de 43 ans
Grenoble, Isère, France

9 remerciements
Perso je suis pour la GPA et la PMA pour tous mais pas sous X ou Y.

Je m'explique que l'enfant née de ces façon puisse savoir d’où il vient (transparence).

Mais que ce soit clair que les donneurs ou porteuses n'ont aucun liens légal avec l'enfant.

On le voit comment les enfants née sous X ont souffert de ne pas connaitre leur mère.

Alors il ne faudrait pas continuer a leur mentir ou leur cacher leurs origines.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'en reviens toujours au denier public. Le texte en tant que tel ne me suffit pas pour signer la pétition. Il ne précise pas les sources de financements de la GPA. Dans le mesure où cela ne coûte pas de l'argent à la Sécurité Sociale, voire permet de renflouer quelques caisses, je suis prêt à être en faveur de la GPA.
Si cela a un coût pour le contribuable français et étranger [ je rappelle que les dépenses générées par les touristes et les étrangers génèrent de l'argent dans les caisses de l'Etat grâce à la TVA et autres taxes ], je suis contre la GPA.

photo de l'auteur veluma
Veluma
Femme de 43 ans
Grenoble, Isère, France

9 remerciements
Pourquoi faire payer le GPA?
Pour moi cest une prise en charge par la société... il parait que lon fait pas assez dendants en France...

photo de l'auteur Icare
Icare
Homme de 20 ans
Aix en provence - Marseille
non, la GPA ne pourra pas être financée par la sécu, ( même si on le voulait ce serait impossible, le code de la sécurité sociale est strict sur le sujet et même certains médicaments ne peuvent pas être remboursés) . par contre son but est effectivement de combler le déficit de la sécu puisque l'exclusivité hospitalière et le monopole public sur la pratique permettront de récolter des bénéfices non négligeables (en vrai une GPA ça coute 40-60 000 EURO, mais les entreprises profitent du flou et des tabous sur la question pour facturer jusque dans les 200 0 00 euros parfois. au lieu que cet argent n'aille au Panamá, ce serait mieux que ça serve à combler le trou de la sécu. mais forcément ça implique qu'il ne faut pas "libéraliser" la GPA mais en faire une exclusivité publique hospitalière (non remboursable). Avec 160 0 00 euros de bénéfice par intervention et plus de 300 000 personnes souhaitant avoir recours à la GPA en France ce sera 48 milliards d'euros supplémentaires pour le service public, soit bien plus que le déficit de la sécu (réduit à 4,2 Mds d'euro par Marisol touraines) ! Mr Fillion, qui aime tant les chiffres et des comptes bien ficelés, devrait s'y intéresser ! mais les délires idéologiques personnels passent avant ...

photo de l'auteur Icare
Icare
Homme de 20 ans
Aix en provence - Marseille
Citation de Veluma : Pourquoi faire payer le GPA? Pour moi cest une prise en charge par la société... il parait que lon fait pas assez dendants en France...

la question de la GPA est déjà assez compliquée à poser dans la sphère publique sans y rajouter une rancoeur économique ( pourquoi les couples hétéros auraient à payer pour la famille des autres ? c'est une question inutile qui ne fera que geler le débat, quand on veut faire avancer les choses il faut savoir être dans le compromis . peut-être que dans 40 ans cette question sera plus apaisée et la prise en charge économique pourra être sociale, mais pour l'instant il ne faut même pas y penser, et marcher pas par pas ... )

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis pour la légalisation de la GPA (et donc son encadrement), mais je trouve que ce sujet s'apparente plus à une publicité pour ta pétition qu'à autre chose :/

Et je voudrais aussi ajouter que la GPA ne s'adresserait pas uniquement aux couples homosexuels. Des couples hétérosexuels stériles pourraient aussi y avoir recours.

photo de l'auteur Icare
Icare
Homme de 20 ans
Aix en provence - Marseille
Citation de Oyodoo :  la GPA ne s'adresserait pas uniquement aux couples homosexuels. Des couples hétérosexuels stériles pourraient aussi y avoir recours.

je suis d'accord , mais je n'ai jamais dit le contraire ?!
tu peux prendre ça comme de la "pub" :' je ne dis pas que je ne cherche pas à donner plus de visibilité à la pétition en récoltant des signatures (aujourd'hui toujours absentes), mais j'aurais préféré des remarques plus constructives dessus (je ne suis ni un agent marketing, ni un politique, mais un citoyen engagé ... ) 
après quand on voit la vague de propagande anti-développement et ultra-conservatrice qui submerge la France ( comme la "manif pour tous ... sans les autres") je pense que c'est bien de proposer une contre-norme.

photo de l'auteur veluma
Veluma
Femme de 43 ans
Grenoble, Isère, France

9 remerciements
Citation de Icare : Citation de Veluma : Pourquoi faire payer le GPA? Pour moi cest une prise en charge par la société... il parait que lon fait pas assez dendants en France... la question de la GPA est déjà assez compliquée à poser dans la sphère publique sans y rajouter une rancoeur économique ( pourquoi les couples hétéros auraient à payer pour la famille des autres ? c'est une question inutile qui ne fera que geler le débat, quand on veut faire avancer les choses il faut savoir être dans le compromis . peut-être que dans 40 ans cette question sera plus apaisée et la prise en charge économique pourra être sociale, mais pour l'instant il ne faut même pas y penser, et marcher pas par pas ... )

Lol ca fait des annees que lon payent la PMA des Heteros!!!

On peut pas séparer les francais par rapports a leur differences.

Ex: si je vais dans ton sens: jai jamais eu de cancer donc je vois pas pourquoi je payerais pour les autre? La secu c'est avant tout de la mutualisation social!

photo de l'auteur Icare
Icare
Homme de 20 ans
Aix en provence - Marseille
Citation de Veluma : Lol ca fait des annees que lon payent la PMA des Heteros!!! On peut pas séparer les francais par rapports a leur differences. Ex: si je vais dans ton sens: jai jamais eu de cancer donc je vois pas pourquoi je payerais pour les autre? La secu c'est avant tout de la mutualisation social!

tu as raison, mais les hétéros conservateurs n'accepteront jamais de considérer la GPA comme un acte médicale : http://www.liberation.fr/france/2016/11/09/la-manif-pour-tous-s-en-prend-a-un-colloque-scientifique-sur-la-gpa_1527296
l'extrême droite et les conservateurs ne veulent mêmes pas entendre parler du sujet, si nous voulons faire avancer les choses il faut se montrer modéré, une révolution ne se fait pas en un jour ... 

photo de l'auteur veluma
Veluma
Femme de 43 ans
Grenoble, Isère, France

9 remerciements
Citation de Icare : Citation de Veluma : Lol ca fait des annees que lon payent la PMA des Heteros!!! On peut pas séparer les francais par rapports a leur differences. Ex: si je vais dans ton sens: jai jamais eu de cancer donc je vois pas pourquoi je payerais pour les autre? La secu c'est avant tout de la mutualisation social! tu as raison, mais les hétéros conservateurs n'accepteront jamais de considérer la GPA comme un acte médicale : http://www.liberation.fr/france/2016/11/09/la-manif-pour-tous-s-en-prend-a-un-colloque-scientifique-sur-la-gpa_1527296 l'extrême droite et les conservateurs ne veulent mêmes pas entendre parler du sujet, si nous voulons faire avancer les choses il faut se montrer modéré, une révolution ne se fait pas en un jour ... 


Mais si on écoutait les conservateurs et extrême droite, alors on vivrait encore au temps du moyen age!
En ce qui concerne la PMA c'est déjà parti pour des procès de discrimination envers les lesbiennes et c'est bien.
En ce qui concerne la GPA, on a des pays limitrophe ou cela se fait depuis des années (Espagne, Belgique..) les mentalités Françaises seraient elles moins évolués? non je  ne le pense pas c'est juste une frilosité politique.

photo de l'auteur Icare
Icare
Homme de 20 ans
Aix en provence - Marseille
Citation de Veluma : on a des pays limitrophe ou cela se fait depuis des années (Espagne, Belgique..) les mentalités Françaises seraient elles moins évolués? non je  ne le pense pas c'est juste une frilosité politique.

j'aurais aimé que ce soit vrai, mais quand on voit que le f-Haine fait plus de 40 % dans les sondages je crains le pire, surtout que la mobilisation citoyenne semble totalement morte ...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je ne sais pas trop quoi dire.
Proposer de combler les déficits des différentes branches de la sécurité sociale sur le dos des couples qui veulent avoir des enfants me paraît être une excellente idée. Surtout l'idée de faire payer 200k€ pour un coût de 40k me paraît génial. Je suis sûr que tous les couples qui veulent des enfants par ce biais seront prêts à vendre leurs biens immobiliers (pour ceux qui en ont), afin de réaliser leur rêve.

Il y a plein d'autres choses sur lesquelles je pourrais revenir mais j'ai pas deux jours à perdre...

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Merci, j'ai plaisir à lire des idées claires, qu'on soit d'accord avec ou pas, dans le contexte où on lit surtout des idées idéologiques complétement déconnectées de la réalité contemporaine.

Sur la question de la prise en charge par la communauté, cela dépend essentiellement du besoin de natalité et de socialisation dans le contexte d'un foyer familial éclaté, et de sa capacité à financer ce besoin. Facturer est assurer la disponibilité, encadrer le prix est éviter les abus, assurer l'égalité par la gratuité conduit inévitablement à devoir partager une disponibilité de soins atteignant une limite et gérer des priorités, l'égalité d'accès aux soins dépend fortement de son accessibilité (disponibilité des patients, éloignement physique ou électronique, éducation, etc), et j'en oublie.

Ce que je veux dire c'est qu'on est jamais obligé d'afficher des principes qui se révèlent intenables, et qui font dire ultérieurement aux gens que les promesses etaient des mensonges, on peut aussi mettre en place des processus de régulation qui respectent des fondamentaux collectifs sans être idéals pour chacun. Quand je freine ma voiture j'accepte que le mécanisme régulateur ABS limite ce freinage pour assurer la sécurité, je ne milite pas pour ou contre les freins.


La seconde chose que j'aurais à dire, c'est que le bébé PMA-GPA nait au mauvais moment. Si je devais reprendre mon exemple de freinage, les gens sont sur le point de décider de rouler le frein à main serré. Inévitablement ce ne sera plus le moment d''expérimenter des améliorations de la conduite, on aura déjà suffisamment à faire pour tenir la route, refroidir les disques de frein, trouver des garagistes, et l'argent pour les payer.

Mais tu as 19 ans et deux générations d'espérance de vie devant toi : ce sont des idées comparables aux tiennent qui feront l'avenir, à condition qu'elles survivent aux restaurations conservatrices à la mode. Les modes peuvent durer, mais finissent par passer.

photo de l'auteur Icare
Icare
Homme de 20 ans
Aix en provence - Marseille
InSolidum  :  je comprends le côté "injuste" de faire payer à un prix astronomique la gestation pour autrui : à ce frais-là seuls les couples du marais pourront ce le permettre, mais dans un premier temps seulement, car on peut toujours envisager une dégressivité des frais en fonction des revenus, mais on ne peut pas être sur tous les fronts en même temps, la GPA est déjà un sujet assez attaqué à lui tout seul : il faut commencer par faire changer les mentalités avant de pouvoir avoir une vraie justice sociale ... après il ne faut pas oublier qu'on parle d'enfant et pas d'un produit que l'on pourrait acheter "low cost" (votre comparaison au prix  d'une maison est honteuse), il normale que les frais soient élevés pour une action sociale aussi importante que la procréation. d'autre part ça garanti que les couples d'intentions aient les moyens d'élever l'enfant dans un cadre aisé, où il pourra échapper aux premières "moqueries" de la société ...

Citation de Lindos : Merci, j'ai plaisir à lire des idées claires, qu'on soit d'accord avec ou pas, dans le contexte où on lit surtout des idées idéologiques complétement déconnectées de la réalité contemporaine .... Mais tu as 19 ans et deux générations d'espérance de vie devant toi : ce sont des idées comparables aux tiennent qui feront l'avenir, à condition qu'elles survivent aux restaurations conservatrices à la mode. Les modes peuvent durer, mais finissent par passer.

ok: 👏 j'ai bien aimé ta comparaison, tu as peut être raison c'est peut-être trop tôt pour en débattre maintenant ...

photo de l'auteur Lanaawyn
Lanaawyn
Non binaire de 21 ans
Nîmes

3 remerciements
Je relance ce topic :).

Sinon, pourquoi ne pas simplement suggérer de suivre le modèle Belge pour le coup?
Pour le reste, mon avis se rapproche plutôt de Veluma.

D'une autre part je préfèrerais mettre en avant l'adoption par exemple. La rendre + accessible, en terme de procédure, de coût... Rien que pour les gosses qui vivent dans leur internat avec un espoir de voir autre chose quoi. Oui parce qu'ici l'administration privilégiera pas du tout d'office des couples homos, alors que c'est pareil, et parfois mieux selon.

Icare, après pour ce qui est du bien-être des enfants, ils n'échapperont pas aux moqueries, aux absurdités, même si les parents ont les moyens, à moins de sélectionner au cas par cas son entourage et encore! Ce sera plutôt aux gens haineux de s'adapter, pas inversément.

photo de l'auteur Icare
Icare
Homme de 20 ans
Aix en provence - Marseille
La majorité des enfants placés en foyer et orphelins ne sont pas adoptables pour des raisons juridiques ( parfois je le reconnait stupides ), il faudrait aussi agir là dessus, je suis d'accord, mais ça ne doit pas se faire au détriment de la protection de l'enfant ...

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit