Petite chanson composée d'une traite

Luxcifer
Publiée le 25/11/2016 à 11:30
Auteur du sujet

Je ne savais pas trop où poster Ce méandre de plaintes à dégueuler, En rime pour la poésie Et histoire de faire le tri. Se trouve-t-il être art, Quel minable jeu de mot : ou du lard, Ici au café du commerce, Me semble propice pour que cet abcès je perce. Ou comme un souhaité oubli, Que l'on aide avec un whisky. Se trouve-t-il être présentation, Les rimes en ion, que c’est facile ! Il y a notamment trouffion, Allez, oust, file ! Plaintes et jérémiades, C’t’histoire ‘’t’un peu fade. Que nenni, je n’ai pas commencé. Loin de là de vouloir vous ennuyez, Changez, fuyez pauvre fou, De forums, de post, et c’est tout. J’aimerai simplement que l’on arrête, De se payer ma tête. Rime involontaire, J’en suis plutôt fier. Se trouve-t-il être question d’amour ? Merci de ne pas voter pour. S’il vous plaît messieurs dames, Soyez francs, Ne laissez pas en plan ! Soyez clairs, Soyez de pair Avec l’honnêteté, Qui rime avec bienveillance. Auriez-vous perdu votre dignité, Ou ne l’auriez-vous jamais eu ? Au diable, -Sans doute moi- Les rimes, convention et politiquement correct, Allez donc vous faire enc??é Sans doute est-il temps, De faire comme Satan, Même si Lucifer est plus doux A l’oreille, n’oublie pas mon chou. Sans doute est-il temps, De fonctionner donnant-donnant, Plutôt que donnant-gros vent. Ceci étant explicité, Vous m’excuserez, Messieurs d’âmes, Elles sont devenues bas de gamme. Ce moyen de paiement ne sera donc plus accepté, merci de votre compréhension passez une agréable visite en notre compagnie en enfer. N’essayez pas non plus, De vendre du rêve, Ni dans l’attitude, Dans vos mots ou tenues, Ça marche ? Ou crève. Contentez-vous d’être honnête, N’aspirez pas à entretenir espoir, Pour quoi ? La gloire ? Couchée, sale bête. Un espoir a vite de s’embraser, Pour peu qu’il soit embrassé, Le tout est de ne pas le souffler, Et encore moins l’étouffer… Auriez-vous perdu votre dignité, Ou ne l’auriez-vous jamais eu ? Au diable, -Sans doute moi- Les rimes, convention et politiquement correct, Allez donc vous faire enc??é ??????????????????

Membre anonyme
Publiée le 25/11/2016 à 12:41
une autre forme de composition...poétique  l'attention et le désir... un jour une attention rencontra un désir, sans être préparée elle en fût retournée; et de vouloir son bien, se préparait au pire, car sa prudence tient au fait d'être bien née... le désir la séduit par ses tours de passe-passe, subtilisant la haine au profit de l'amour, conduisant sa conquête sur ses terres de chasse, lui fît perdre le mord par abus de détours... l'attention essaya de reprendre ses esprits, de repousser son hôte par sa force passive, mais le désir l'emporte car il l'avait surprit, c'est l'unique point faible qui la rendait lascive... depuis ce jour ils vivent ensemble leur passion, leurs enfants se nomment joie, présence, fidélité, l'attention organise la vie de la raison, et le désir contemple l'unique vérité... P.S je n'ai pas assez de connaissance en musique pour en trouver une qui mettrait ces vers en chanson...
Membre anonyme
Publiée le 25/11/2016 à 17:08
C'est bien Gilou, toute création mérite le respect
Luxcifer
Publiée le 25/11/2016 à 17:40
Auteur du sujet

(Zut je viens de me rendre compte que les smileys cœurs (sur le gros mot du refrain) et notes de musiques (tout à la fin) n'ont pas été retranscrits :/) Enchanté Gilou, jolie plume - Qui ne nous enfume - que voici, Une qui sourit. Cependant les ouvrages et cartes, De ma collection dépassée, N'ont su délibéré. Les écrits sont vieux et effacés, Par les guerres et le temps, Les subtilités de votre langage, S'il se rapporte à v... Pardon je m'engage: A ne pas copier d'autres poètes. Les subtilités n'ont pas toutes été saisies, Cependant vos écrits tapés, Mes tympans ont caressé. S'il vous plaît, et si le cœur vous en dit, Possible il serait De m'expliquer quelques parties ?
Membre anonyme
Publiée le 25/11/2016 à 18:02
lesquelles ? pour que le son se meuve en sens auriez-vous de l'attirance et vous livre enfin en clair ce qu'ils recèlent de lumière...
Luxcifer
Publiée le 25/11/2016 à 18:16
Auteur du sujet

Je n'ai pas tout à fait saisit la notion d'attention, Et ne s'est elle pas faite kidnappée ? Enrôlée, piégée, Par un manque de protection ?
Membre anonyme
Publiée le 25/11/2016 à 18:34
"l'attention" se comprend parfois comme "être attentif", une sorte de prudence, quelque fois comme être attentionné c'est pourquoi le désir peut la surprendre, lui qui n'a de but que le bien...quelque fois l'attention saisie quelque chose du réel (présence)  qui lui semble objet qui mérite une attention, ce pourquoi la garde du cœur (fidélité) est la seule qui puisse offrir un écrin à l'amour (joie)...
Luxcifer
Publiée le 25/11/2016 à 18:42
Auteur du sujet

Même l'explication est douce aha Merci ^^
Membre anonyme
Publiée le 25/11/2016 à 18:42
lorsque Gilou poste peu ou prou c'est toujours direct et sans flou même si je ne comprends pas tout peu importe c'est tout sauf relou
Membre anonyme
Publiée le 25/11/2016 à 18:46
pas de quoi... chaque élan poétique est un saut dans le vide, emportant quelque fois un parachute, parfois non, l'auteur ne doit rien aux autres mais leur donne tout ...
  S'inscrire pour participer au sujet